L ingenu de voltaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1831 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire – 4e

LA MONARCHIE ABSOLUE EN FRANCE au XVIIe siècle (1610-1715) :

la construction de l’Etat moderne

Pages : 28-47

horaire : 3-4h


Carte
Repères chronologiques
Documents

Conquêtes sous Louis XIV
Les rois Bourbons 1589-1789



Le règne personnel de Louis XIV 1661-1715
Versailles



Portrait de Louis XIV




Cours d’Histoire-Géographie de M.Elie ALLOUCHE, Professeur agrégé







Acquérir la version complète et actualisée des cours d’Histoire-Géographie de M. Allouche sur CD-ROM



Plan du cours





I) Les progrès de la monarchie française de la fin du Moyen-âge à l’époque moderne

II) Les principaux traits de l’évolution politique de Henri IV à Louis XIV

III) L’apogée de la monarchie absolue sous lerègne personnel de Louis XIV (1661-1715)

IV) La société française d’Ancien régime

OBJECTIFS de la leçon :

situer, localiser
connaître
comprendre

Les agrandissements de la France sous Louis XIV.
Les principaux aspects des règnes de Louis XIII et Louis XIV.
Ce qu’est le régime de la monarchie absolue.

Comment s’est construit l’Etat moderne.




Les rois de France de 1515 à1792

Les Valois
Les Bourbons

· 1515-1547 : François Ier

· 1547-1559 : Henri II

· 1559-1560 : François II

· 1560-1574 : Charles IX

· 1574-1589 : Henri III
· 1589-1610 : Henri IV

· 1610-1643 : Louis XIII

· 1643-1715 : Louis XIV

· 1715-1774 : Louis XV

· 1774-1792 : Louis XVIIntroduction



Depuis la fin du Moyen-âge l’Etat monarchique n’a cessé de se renforcer en France, malgré les guerres de religion (1559-1598) et la Fronde (1648-1652). Après ces crises, le règne personnel de Louis XIV (1661-1715) apparaît comme le moment d’apogée de la monarchie « absolue » (du latin « ab solutus », délié(e) des lois) : le roi veut régner sans premier ministre et décider seul de lapolitique du pays.

Selon l’historien Joël Cornette « le temps de Louis XIV fut bien, du moins en apparence, celui d’un « Roi-Etat » (…) mais entre l’absolutisme proclamé et sa réalité effective sur le territoire du royaume, il y a un pas à l’allure de grand écart… »

C’est dire que la construction d’un « Etat moderne », c’est-à-dire d’un pouvoir souverain sur l’ensemble du territoire, ne s’estpas effectuée sans obstacles ni contestations.

Quel est le vrai pouvoir des rois de France et comment évolue-t-il sous Louis XIV ?



Louis XIV (en 1701), par le peintre H. Rigaud : Analyse du tableau



Ce tableau de dimension imposante (près de trois mètres de hauteur) est tout à la gloire du souverain, en majesté et portant le grand manteau de sacre, avec les fleurs de lys et lesinsignes royaux : sceptre, main de justice, couronne.

C’est un roi serein, fort et sûr de lui qui est représenté, à la tête d’un royaume qui rayonne sur l’Europe depuis quarante ans.

L’œuvre est remarquable car elle dépeint les traits intemporels d’une des plus anciennes monarchies chrétiennes, tout en portant les marques du « Grand Siècle » (c’est ainsi qu’est surnommé le XVIIe) : perruque,bas de soie, jarretières, souliers à hauts talons rouges et chemise à dentelles. La tenue du roi révèle tout son goût de la danse et son sens inné de la majesté.

Tableau à compléter

Insignes et symboles royaux
Signes d’époque
Décor
Expression



















I) Les progrès de la monarchie française de la fin du Moyen-âge à l’époque moderne· L’important héritage du Moyen-âge : une monarchie de droit divin

Les grands capétiens du XIIIe siècle ont fait accomplir des progrès décisifs à la monarchie.

En effet depuis Philippe Auguste (1180-1223), saint Louis (1226-1270) et Philippe le Bel (1285-1314), le roi de France est « empereur en son royaume ». Il tire un immense prestige de son sacre à Reims qui le rend «...
tracking img