L`homme est le boulanger de sa vie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1176 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation 1
L'histoire est-elle ce qui arrive à l'homme ou ce qui arrive par l'homme ?
| | |
Dissertation qui analyse si l'individu peut provoquer des événements historiques, ou au contraire s'il subit ces événements de façon passive, comme si ces derniers dépendaient d'autre chose que de l'action humaine.

Résumé:
Il apparaît impossible de trancher en faveur de l'un ou l'autreterme de l'alternative, à savoir si l'homme est un agent de l'histoire ou bien s'il subit cette dernière. D'ailleurs, les différentes conceptions de l'histoire apportent des réponses différentes à ce problème.
Si la plupart des hommes sont passifs et subissent l'histoire parce qu'ils sont incapables de s'extraire d'un groupe et de prendre du recul face à l'histoire, d'autres en revanche ont suprovoquer des événements historiques majeurs, même si les événements de l'histoire ne dépendent pas tous de l'action humaine, mais parfois aussi du hasard ou d'une logique de causalité inévitable.
L'histoire est donc à la fois ce qui arrive à l'homme, qui subit des événements provoqués par d'autres actions que les actions humaines, et à la fois ce qui arrive par certains hommes, capables de profiterdes circonstances pour provoquer des événements.

1. L'histoire agit-elle comme une force écrasante sur l'individu ?

2. Sans hommes qui agissent en poursuivant des buts conscients, il n'y aurait pas d'histoire

3. Les événements ne sont pas uniquement le fruit des actions humaines
Extrait du document:
Le rapport que l'homme, en tant qu'individu, entretient avec l'histoire, estcomplexe et ambigu. Les philosophes et les historiens eux-mêmes ne sont pas toujours d'accord sur le rôle joué par l'homme dans l'histoire, si d'ailleurs on adhère à l'idée que ce dernier puisse agir de façon quelconque sur les événements historiques. Certains considèrent qu'il y a des hommes qui ont la possibilité d'agir sur l'histoire, et qu'ils sont donc des agents historiques, capables de provoquerdes événements et d'influencer le cours de ces derniers. D'autres, au contraire, nient la possibilité d'action de l'homme sur l'histoire, et soutiennent que ce dernier ne fait que subir passivement les événements, privé de sa liberté d'agir par une force qui le dépasse.
Dissertation 2
L'Histoire est-elle ce qui arrive à l'homme ou par l'homme ?

Dissertation philosophique traitant du lienentre l'Histoire et l'homme.‎

Résumé:
L'histoire est ici la réalité ‎historique qui se déroule devant nos yeux au cours du temps. L'homme (l'individu, le collectif ou l'humanité), par sa ‎volonté et son action, est-il la cause efficiente du devenir historique, ou bien au contraire ‎est-il déterminé dans son être par l'histoire ? L'homme peut-il librement orienter le cours ‎de l'histoire, ou,est-il emporté par le devenir historique ?
Depuis longtemps, des hommes ‎pensent que ce sont eux qui produisent l'histoire. Cependant, de nombreuses doctrines ‎nous montrent que l'inverse est tout autant envisageable.
Extrait du document:
L'histoire n'est pas un objet extérieur à l'individu, face auquel elle serait détaché et ‎en position de force : l'histoire, la tradition, la culture transmiseconstituent l'essence de l'homme. ‎En effet, les premiers historiens tels Hérodote ou Thucydide ont remplacé à leur époque les mythes ‎par la mise en mouvement de l'histoire par les hommes. Les mythes, constitués de l'intervention de ‎divin et de la destinée de l'individu, sont oubliés au profit de l'action des hommes, de leurs discours ‎et de leurs armes. Ce n'est plus l'inexorabilité des forcesdivines qui ont construit de telle ou telle ‎façon il y a des siècles ce monde, mais l'homme lui-même qui prend en main son histoire en la ‎façonnant par ses actes.
Dissertation 3
L'homme peut-il changer le cours de l'Histoire ?
| | |
Dissertation de philosophie qui analyse la capacité de l'homme à vouloir redéfinir le cours de l'histoire à sa manière.
Ecrit en 2008; 1440 mots; 0...
tracking img