LA CELLULE UNITE FONDAMENTALE DE LA VIE

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3410 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 janvier 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
LA CELLULE UNITE FONDAMENTALE DE LA VIE

Objectifs :
Définir la cellule.
Enumérer les trois principales régions d’une cellule typique.

Quatre principes constituent la théorie cellulaire :

La cellule est l’unité fondamentale structurale et fonctionnelle des organismes vivants. Par conséquent, lorsqu’on définit les propriétés d’une cellule, on définit aussi les propriétés de la matièrevivante ;

L’activité d’un organisme dépend de celles de ses cellules, à la fois à l’échelle individuelle et à l’échelle collective.

Conformément au principe de complémentarité, les activités biochimiques des cellules sont déterminées par les structures spécifiques qu’elles contiennent.

La continuité de la vie repose sur la cellule.

La cellule est l’élément microscopique qui contienttous les outils permettant de survivre, dans l’organisme humain, on trouve quelque 200 types de cellule aux formes, tailles et fonctions très diverses, tel que les cellule adipeuses, globules rouges, nerveuses, musculaire épithéliales, spermatozoïdes,…

Les cellules sont composées surtout de carbone, hydrogène, d’azote, d’oxygène et de plusieurs autres éléments.

Toutes les cellules ont encommun plusieurs structures fondamentales et certaines fonctions.

On se sert donc d’un modèle général représentant une cellule type, comportant trois régions principales :

La membrane plasmique ;
Le cytoplasme ;
Le noyau.

Décrire la structure de la membrane plasmique selon le modèle de la mosaïque fluide ; donner un aperçu des principales fonctions des protéines membranaires.

Comparerla structure et la fonction des jonctions serrées, des desmosomes et des jonctions ouvertes.

Model de la mosaïque fluide

La membrane plasmique est une bicouche fluide constituée de lipides (phospholipides, cholestérol et glycolipides) dans laquelle sont insérée des protéines, formant une mosaïque qui change constamment.

Les orientations spontanée des phospholipides pousser les membranesbiologiques a s’assembler automatiquement pour former des structures fermées, généralement sphériques, et a se reformer sans délai lorsqu elles sont déchirées.

Les glycolipides, des phospholipides aux quels sont attachés des glucides présent seulement sur la face externe de la membrane plasmique. Les molécules de cholestérol stabilisent la membrane en introduisant leurs anneaux hydrocarbonésplats entre les queues des phospholipides, ce qui les immobilise partiellement.

20% de la face externe de la membrane plasmique est composée de radeaux lipidiques (assemblage dynamique de phospholipides saturés) qui servent de plates formes où se concentre les molécules nécessaires à la transmission des signaux cellulaires.

La plupart des protéines sont des protéines intégréestransmembranaires, càd qu’elles traversent entièrement la membrane. D’autres, les protéines périphériques sont fixées aux protéines intégrées.

Protéines intégrées : se regroupent pour former des canaux, ou pores, permettant le passages de petites molécules hydrosolubles ou d’ions. D’autres sont des transporteurs qui peuvent se lier à une substance pour lui faire traverser la membrane, d’autres des récepteursd’hormones ou messages chimiques vers l’intérieur : transduction des signaux.

Protéines périphériques : Situées sur l’une ou l’autre face de la membrane, ne sont pas du tout enfoncées dans la partie lipidique, associes par des liens lâches au protéines intégrées et au lipides membranaires. Coté cytoplasmique, ils comprennent un réseaux de filament qui contribue à soutenir la membrane. Certainessont des enzymes, d’autres assurent des fonctions mécaniques (contraction musculaire).

Les protéines qui font face à l’espace interstitiel sont des glycoprotéines : glycocalyx (enveloppe de sucre).

Le glycocalyx est enrichi par les glycolipides et par les glycoprotéines qui sont sécrétés par les cellules et qui adhèrent à sa surface.

Il constitue un ensemble extrêmement spécifique de...
tracking img