T.p.e la colonisation entre mythe et réalité

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4049 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La perception des indigènes :

Une propagande, entre mythes et réalité

Depuis des siècles, le colonialisme existe. Nous pouvons le voir à travers l’empire romain lors du IVe siècle av. J.-C., ainsi que l’extension, musulmane déclanchée par Mahomet et ses successeurs contre le monde non musulman. Puis, les Etats latins du Levant formés au Proche-Orient lors des croisades chrétiennes en1099, de même pour le Drang Nach Osten (« poussée vers l’Est » en allemand), un mouvement colonial germanique dans la première moitié du XIIIe siècle. A chacune d’entre-elles, les populations dominées, étaient considérées comme des barbares, des « sauvages ». A la fin du XIXe siècle, nous redécouvrons cette même mentalité, toujours cette idée de puissance, d’enrichissement culturel, etd’augmentation du territoire. Les Européens ont une vision imaginaire des indigènes. Ils sont considérés comme « simplets ». Nous verrons qu’une propagande s’installe sur la perception de cette population.

Quelle est la perception des indigènes, en France, au XIXème siècle ? Est-ce que la représentation correspond à la réalité ?

Tout d’abord, nous étudierons commentle colonialisme est apparu, pourquoi les français ont-ils colonisé et par quels moyens, ce qui nous permettra de découvrir la mentalité de ceux-ci.

Ensuite, nous nous pencherons sur le mythe indigène, cette propagande installée par les métropolitains, à travers des affiches ainsi que des ouvrages littéraires.

Enfin, nous découvrirons la réelle situation de ces populations, parl’intermédiaire des zoos humains ainsi que des descriptions trouvées dans des récits d’exploration.

I - CONTEXTE HISTORIQUE : LA COLONISATION

La colonisation est une domination politique, économique, militaire et culturelle d’un Etat appelé  la métropole  qui place des territoires appelés colonies sous sa souveraineté.

Espaces colonisés par la France aux XIXème et XXème siècles :La France, comme le Grande Bretagne, a cherché à conquérir des terres lointaines et à acquérir des biens nouveaux. Elle voulait entre autre étendre et développer son commerce.

La France et la colonisation (Pourquoi et comment coloniser ?)

Il y a plusieurs explications à la colonisation ;

Premièrement, des raisons économiques.

Les puissances impérialistes recherchent desproduits bruts agricoles et des matières premières. Cela permet également d’élargir le commerce et garantir des débouchés à l’industrie nationale en cas de surproduction. Dans ce but, lors de la « Grande dépression » de 1876 à 1893, la France conquière de nouvelles colonies, notamment L’Afrique noire. Cette période permet à l’Etaten temps de crise, de se renforcer par les conquêtes.

Secondement, les prétendues raisons « morales » ;

Les Européens pensent être investis d’une mission civilisatrice sur les « races inférieures » et sont convaincus de la supériorité de la « race » blanche, ils s’attribuent donc le devoir de faire progresser les races « inférieures » et de les cultiver. Il s’agit aussi,d’évangéliser des peuples considérés comme primitifs.

Pour se faire, les pays colonisateurs envoient des missionnaires c’est à dire des religieux dans les pays colonisés pour converser sa religion aux populations de ce pays. Sont également envoyés des explorateurs en « Terres inconnues » pour partir à la rencontre de « nouvelles races ». A leur arrivé, ils expliquent qu’ils sont là pour cultiver les peuples,les faire évoluer et développer leurs pays.

Ces deux raisons, économique et morale, sont les deux plus importantes dans l’histoire de la colonisation et ce sont elles qui expliquent l’essor de celle-ci.

L’état d’esprit des Français pendant la colonisation

Les Français durant la colonisation, n’étaient pas bien informés de ce qui se passait dans les pays colonisés si ce n’est...
tracking img