W ou le souvenir d'enfance ; pacte autobiographique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (935 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pacte autobiographique : W ou le souvenir d’enfance. Chapitre II

W ou le souvenir d’enfance est une œuvre de Georges Perec parue en 1975. Le texte est un récit croisé alternant, un chapitre surdeux, une autobiographie et une fiction. Le sujet de la fiction est l’île de W, où la société est uniquement basée sur le sport. Georges Perec aurait imaginé une première fois cette histoire à l’âge de13 ans, qu’il aurait par la suite réécrite. Le récit autobiographique, lui, se concentre sur les souvenirs d’enfance de Georges Perec, ou plutôt, l’absence de souvenirs. En écrivant ainsil’autobiographie de son enfance, Georges Perec « signe » ce que l’on appelle le Pacte autobiographique qui l’engage lui et le lecteur.
Dans un premier temps, nous définirons le Pacte autobiographique et son rôle.Puis, nous verrons la singularité de cette autobiographie, qui repose essentiellement sur l’absence de souvenirs, et non l’inverse.
Pour finir, nous étudierons, le rapport de l’auteur au pacteautobiographique et sa motivation à écrire son autobiographie.

I. Le Pacte autobiographique
Ce concept a été crée par Philippe Lejeune, théoricien en littérature, et surtout, spécialiste del’autobiographie. Selon lui, lorsqu’un auteur décide d’écrire son autobiographie, il s’engage, il noue un pacte, de façon implicite ou explicite, avec le lecteur. Ce pacte consiste à ne dire que la vérité sursoi-même, à s’exposer aux lecteurs tels que l’on est dans un esprit de vérité. La seule dérogation à cette règle de vérité, est la défaillance de la mémoire. Ce pacte est une sorte de garantie que ce soitpour l’auteur comme pour le lecteur. En effet, l’auteur est en droit d’attendre un jugement équitable de la part de son lecteur. De son côté, le lecteur obtient une garantie sur la véracité du texte.Comme nous l’avons spécifié plus haut, seule la mémoire peut déroger à cette règle, et c’est précisément la mémoire qui fait défaut à Georges Perec.

II. Les souvenirs, ou l’absence de...
tracking img