Résumé

La Boîte à merveilles est un roman autobiographique de l’écrivain marocain Ahmed Sefrioui, écrit en 1952 et publié en 1954. C’est un des premiers livres écrits en français par un auteur marocain. Dans son récit l’écrivain raconte son enfance et la vie quotidienne de sa famille, de ses voisins, mais il insiste sur un point particulier : sa relation avec une fameuse boîte qu’il nomme la « boîte à merveilles », qu’il considère comme le meilleur souvenir de son enfance.

L’histoire commence quand l’auteur a six ans. Il habite alors avec ses parents à Fès, la capitale spirituelle du Maroc. La famille du narrateur se loge dans un quartier populaire de la ville dans une maison qu’on appelle Dar Chouafa (Chouafa en arabe signifie la voyante), une voyante étant sa principale locataire. Le père de l’auteur s’appelle Sidi Abdeslam, c’est un homme costaud et barbu, qui travaille comme tisserand et gagne très bien sa vie. Il s’est installé à Fès une dizaine d’années auparavant. En effet, il est d’origine montagnarde, d’une ville située à une cinquantaine de kilomètres de Fès. La mère s’appelle Lalla Zoubida ; elle est très jeune,...

Lire le document complet

Documents relatifs