Résumé

Le médecin malgré lui est une comédie écrite par Molière. Elle se compose de trois actes qui se divisent à leur tour respectivement en : cinq, cinq et onze scènes en prose. Elle est représentée pour la première fois au Théâtre du Palais-Royal le 6 août 1666, après quoi, elle obtient un grand succès auprès du public. L’auteur s’est inspiré du théâtre italien pour réaliser cette œuvre.

Tout commence par le couple «Sganarelle » et « Martine » qui se querellent à cause des reproches que celle-ci fait à son mari d’être paresseux et raté, ce qui le pousse à la battre. Un homme qui s’appelle M. Robert et qui passait par là, remarque la scène, il intervient pour sauver la pauvre femme, Il accuse le mari d’être violent, mais ce dernier ne se laisse pas faire, il veut le chasser. Après ce petit scandale, Sganarelle veut pardonner à sa femme: celle-ci accepte, mais malgré elle, car elle ne peut pas oublier ce qui lui est arrivé et veut donc se venger des coups qu’elle a reçus. Pour cela, elle cherche un moyen de le faire.

« Valère » et « Lucas » sont deux serviteurs qui cherchent un médecin pour la fille de leur maître. Il parait que cette dernière aime un jeune qui s’appelle Léandre, tandis que son père veut la marier avec un autre homme qui s’appelle « Horace », mais une maladie mystérieuse la rendant sourde-muette a reporté la célébration de son mariage. Le père, très triste de l’état de sa fille, ne sait quoi faire. Pendant ce temps, les deux serviteurs rencontrent Martine et lui racontent l’histoire de la pauvre fille. Soudain, Martine trouve une excellente idée de se venger de son mari. Elle leur dit alors qu’elle connait...

Lire le document complet

Documents relatifs