Résumé

Alfred de Musset s’est inspiré de sa liaison avec George Sand pour écrire On ne badine pas avec l’amour, pièce de théâtre publiée en 1834 et organisée en trois actes. Dans ce drame romantique, Musset expose les conséquences de l’orgueil en amour à travers le jeu amoureux auquel s’adonnent Camille et Perdican. La pièce est aussi un prétexte, pour l’auteur anticlérical, à moquer l’éducation dispensée dans les couvents.

 

L’intrigue se déroule au château du Baron. Perdican, fils du Baron, vingt-et-un ans, est le cousin de Camille, jeune femme de dix-huit ans. Ils partagèrent tous deux jadis un amour d’enfants. Perdican a dû quitter le château pour se rendre à Paris et poursuivre ses études de médecine, tandis que Camille était destinée à rejoindre le couvent pour devenir nonne. C'est là, au couvent, qu'elle est influencée par les sœurs venues en ce lieu après avoir subi une déception amoureuse. Camille y apprend qu’elle ne peut faire confiance aux hommes.

Perdican retourne au château après dix ans d’absence avec son précepteur Maître Blazius. Son père le Baron est heureux de le revoir, et annonce à Maître Bridaine, le curé de la paroisse, son désir d’unir Perdican à Camille. Mais lorsque Camille retourne au château accompagnée de sa gouvernante Dame...

Lire le document complet

Documents relatifs