Résumé

Stupeur et Tremblements est un récit autobiographique d'Amélie Nothomb publié en 1999. Il raconte l'histoire d'Amélie, une jeune femme belge qui a vécu sa petite enfance au Japon et qui décide d'y retourner après ses études. Elle connaît parfaitement la langue nippone et devient l’employée de la société Yumimoto.

Son supérieur, Monsieur Saito, lui ordonne de commencer par écrire une lettre en anglais pour Adam Johnson, afin qu'il accepte de jouer au golf avec lui. Amélie-san doit recommencer cette lettre de nombreuses fois en réponse devant les petits cris exaspérés de Monsieur Saito qui déchire ensuite la lettre sans qu’elle n’en comprenne la raison.

La protagoniste rencontre ensuite sa supérieure directe, Fubuki, une Japonaise d'une très grande beauté. Elle commence par lui fournir des documents, des règlements à lire. Amélie-san se met alors à apprendre la liste du personnel par cœur. Puis les jours passent, et elle se rend compte qu'elle n'a pas de fonctions particulières dans l'entreprise, excepté servir les cafés.

Un jour, une importante délégation arrive et commande des cafés. Amélie-san les sert donc avec une grande humilité, prononçant des formules raffinées. Cependant, elle est convoquée par la suite dans le bureau de monsieur Saito qui lui annonce qu'elle a indisposé les invités lors de cette réunion par sa maîtrise parfaite du japonais. En...

Lire le document complet

Documents relatifs