A Philis Pierre De Marbeuf dissertations et fiches de lecture

  • Biographie pierre de marbeuf

    Pierre de Marbeuf est né en 1596 en Seine-Maritime. Après des études de droit effectuées en compagnie de Descartes, il devient Maître des Eaux et Forêts. Ce goût de la nature, caractéristique aussi des écrivains de la Pléiade et particulièrement de Ronsard qu’il admire, se retrouve dans ses poèmes. Poète baroque, il est à la recherche la perfection, il joue avec les mots et les sonorités. Son Recueil de vers est publié en 1628. Auteur de sonnets baroques, il met en œuvre les thèmes de la nature...

    33808  Mots | 136  Pages

  • Marbeuf

    Pierre de Marbeuf, sieur de Sahurs et d'Imare, est né vers 1596 en Normandie, où son père était maître des eaux et des forêts. On peut penser que cette fonction rapprocha la famille de Marbeuf de la famille Corneille, dont le père était également maître des eaux et forêts dans la même région. Il étudie au collège de la Flèche en même temps que Descartes avant de suivre des études de droit, puis de devenir lui-même maître des eaux et forêts. En 1625, tandis que ses parents vivent à Rouen, et Pierre...

    515  Mots | 3  Pages

  • Et la mer et l'amour (pierre de marbeuf)

    Support : “À Philis” de Marbeuf 1) Comment s’exprime le lyrisme du poète ? 2) Pourquoi ce sonnet peut-il être qualifié de baroque ? Le sonnet tire son origine du moyen-âge. Un temps abandonné, il réapparaît plus présent que jamais au XVIème siècle, durant l’air baroque. Ainsi, on retrouve notamment ceux de Pierre de Marbeuf, auteur très connu. Le chevalier Pierre de Marbeuf est né en 1596. Poète satirique, il se révèle tardivement. Il a notamment exercé la fonction de...

    729  Mots | 3  Pages

  • Commentaire du sonnet a philis

    Pierre de Marbeuf « Sonnet à Philis » Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage, Et la mer est amère et l'amour est amer, L'on s'abîme en amour aussi bien qu'en la mer, Car la mer et l'amour ne sont point sans orage. Celui qui craint les eaux, qu'il demeure au rivage, Celui qui craint les maux qu'on souffre pour aimer, Qu'il ne se laisse pas à l'amour enflammer, Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage. La mère de l'amour eut la mer pour berceau, Le feu sort de l'amour, sa...

    1456  Mots | 6  Pages

  • Lecture analytique : sonnet- « a phillis » – pierre de marbeuf

    Séquence 2 : la poésie baroque Lecture analytique : Sonnet- «  A Phillis » – Pierre de Marbeuf L'amour constitue un thème privilégié depuis la littérature courtoise jusqu'aux chansons d'aujourd'hui. Ce n'est donc pas le motif choisi qui fait du sonnet de Pierre de Marbeuf, "Et la mer et l'amour...", publié en 1628, une oeuvre originale. En revanche, il le devient davantage quand il s'inspire des traditions précieuse et baroque Idée directrice : Le Poète y traite d’un sujet rebattu mais inlassablement...

    1502  Mots | 7  Pages

  • Lecture Analytique "A philis" de Marbeuf

    Introduction : Le texte que je vais vous présenter est tiré du Recueil de vers, de Pierre de Marbeuf, publié en 1628. Né en 1596 dans l'Eure, Marbeuf exercera la profession d maître des eaux et forêt, après une formation de juriste, et un passage au collège de La Flèche avec Descartes. Son recueil de vers sera publié en 1628 à Rouen. Dans le poème "Et la mer et l'amour", on assiste à un exercice de virtuosité, destiné davantage à la recherche esthétique qu'à l'expression de sentiments amoureux. Il y est...

    701  Mots | 3  Pages

  • Sonnet a philis

    En 1628, en pleine époque baroque, le sonnet de monsieurde Marbeuf, sans doute le plus connu de ses œuvres, aborde le registre de la poésie élégiaque en associant le thème de l’eau et de l’amour. Comment le poète parvient-il à montrer le malheur amoureux par des images ? Et aussi, comment la forme de ce poème est- elle construite par monsieur de Marbeuf ? Il semble intéressant de commencer par l’analyse des métaphores du malheur amoureux. Il conviendra ensuite de mettre en évidence l’art de...

    651  Mots | 3  Pages

  • Pierre de Marbeuf A la mer a l amour

    ET LA MER ET L’AMOUR, Pierre de Marbeuf Introduction Le poème que nous allons étudier est tiré d’un recueil de vers de Pierre de Marbeuf qui est un poète baroque français du XVIIᵉ siècle. "Et la mer et l'amour...", est publié en 1628, c’est un exercice de virtuosité, destiné davantage à la recherche esthétique qu'à l'expression du sentiment amoureux. Il y est en effet décrit comme une souffrance. Ce poème sans nom est dédicacé à Philis, à la fois personnage mythologique (fille d'Artémis), mais...

    1061  Mots | 9  Pages

  • A philis

    Pierre de Marbeuf, Recueil des vers de Monsieur de Marbeuf. - L'auteur (1596-1645) : Pierre de Marbeuf est né en Haute-Normandie, et a fait des études de droit à l'université en compagnie de Descartes. Il a fréquenté les salons de Mlle de Scudéry, qui mettaient au goût du jour la Préciosité. À son époque, on a installé à la cour des règles de politesse qui ont eu une influence sur la littérature : les auteurs font des jeux de mots. Ils écrivent des poèmes sur l'amour souvent (ex : Honoré...

    1840  Mots | 8  Pages

  • Marbeuf

    se compose de deux quatrains et deux tercets. Marbeuf choisit des rimes embrassées : ABBA / ABBA/ CCD/ EED qui suit l’alternance rime féminine, rime masculine : partage/ amer/ mer/orage (cf 1° quatrain) - Dans son Canzionere de sonnet, Pétrarque met en poésie son amour pour Laure. Le thème de l’amour est donc bien central dans l’art du sonnet. Marbeuf s’inscrit dans cette tradition poétique compose un poème sur l’amour malheureux. Conformément à la poésie galante, l’amour est présenté comme...

    2547  Mots | 11  Pages

  • Question sur le corpus : du bellay, marbeuf et baudelaire : domination du registre lyrique

    Bellay, le deuxième, « A Philis », est extrait du Recueil des vers de Monsieur de Marbeuf, et le troisième s’intitule « Le serpent qui danse », écrit par Baudelaire dans Les Fleurs du mal. Nous montrerons à travers plusieurs arguments que le registre lyrique domine ces trois textes. Dans une première partie, nous étudierons la présence ambiguë de l'amour dans ces poèmes. Dans une seconde partie, nous étudierons de quelle manière les poètes donnent un rythme et une musicalité à leurs poèmes. Chacun...

    616  Mots | 3  Pages

  • Et la mer et l'amour

    Et la mer et l’amour de Pierre de Marbeuf I/ L’auteur Pierre de Marbeuf (1596-1645) est un poète baroque français du XVIIe siècle. Il étudie le droit en compagnie de Descartes. Auteur de sonnets baroques et du Recueil de vers, il met en œuvre les thèmes de la nature, de la fragilité de la vie et de l'amour. Il sera aussi maître des eaux et forêts, ce qui peut expliquer la présence récurrente de la nature dans son œuvre. C'est un poète utilisant énormément le registre comique et pathétique. Connu...

    569  Mots | 3  Pages

  • Marbeuf a philis

    religieuse et politique liés aux guerres de religions. C'est dans ce contexte trouble qu’apparaît le mouvement littéraire Baroque, qui reflète l’évolution des mentalités et des mœurs liés à ces guerres de religions. Ce mouvement se prolonge ensuite dans la première partie du XVII, où il est marqué par Pierre de Marbeuf (1596-1645), un poète français. Ce poète ne connaît pas un grand succès de son vivant mais est par la suite rendu célèbre par ses poèmes et notamment par celui dont nous avons ici un extrait...

    816  Mots | 4  Pages

  • Et la mer... de pierre marbeuf

    Et la mer... Pierre de Marbeuf Pierre de Marbeuf (1596-1645), poète français. Pierre de Marbeuf est né en 1596 à Sahurs dans la Seine-Maritime. Elève du collège de La Flèche où il a été le condisciple de Descartes, le chevalier Pierre de Marbeuf est juriste de formation. Il exercera aussi la fonction de maître des eaux et forêts comme Jean de La Fontaine. Son Recueil des vers est publié à Rouen en 1628. Auteur de sonnets baroques, il met en œuvre les thèmes de la nature, de la fragilité de la...

    1130  Mots | 5  Pages

  • A Philis

    Pierre de Marbeuf est né en 1596 à Sahurs dans l’Eure. Élève du collège de La Flèche où il a été le condisciple de Descartes, le chevalier Pierre de Marbeuf est juriste de formation. Il exercera aussi la fonction de maître des eaux et forêts comme Jean de La Fontaine. Son Recueil des vers est publié à Rouen en 1628. En 1633 paraissent Le Portrait de l’homme d’État et Le Miracle de l’amour. Auteur de sonnets baroques, il met en œuvre les thèmes de la nature, de la fragilité de la vie et de l’amour...

    1861  Mots | 8  Pages

  • Pierre de marbeu

    fPierre de Marbeuf (1596-1645), Sonnet Pierre de Marbeuf est né en 1596 à Sahurs dans la Seine-Maritime. Elève du collège de La Flèche où il a été le condisciple de Descartes, le chevalier Pierre de Marbeuf est juriste de formation. Il exercera aussi la fonction de maître des eaux et forêts comme Jean de La Fontaine. Son Recueil des vers est publié à Rouen en 1628. Auteur de sonnets baroques, il met en œuvre les thèmes de la nature, de la fragilité de la vie et de l'amour. Connu tardivement, il...

    919  Mots | 4  Pages

  • Bac Blanc 1 Po Sie

    Après&avoir&lu&a>en8vement&les&textes&du&corpus,&vous&répondrez&d’abord&à&la&ques8on&suivante.&(4&pts) En%quoi%ces%poèmes%diffèrent9ils%par%leur%date%d’écriture,%leur%sujet,%leur%forme%? Quels %rapprochements%peut9on%faire%cependant%dans%la%manière%dont%ces %textes% uElisent%le%langage%et%font%entendre%la%voix%d’un%poète%? TRAVAUX'D’ECRITURE Vous&traiterez,&au&choix,&l’un&des&sujets&suivants&&:&(16&pts) &&&&&Commentaire •%Vous %ferez%le%commentaire%,%au%choix,%soit%du%texte%de%Ronsard%(texte %A),%soit%du%texte%de%...

    1105  Mots | 3  Pages

  • Lecture analytique marbeuf

    par l’enchevêtrement de deux thèmes, le poète nous livre-t-il sa réflexion sur l’amour? » INTRODUCTION ❖ Pierre de Marbeuf, poète baroque du XVIIème siècle met en œuvre dans ses poèmes les thèmes de la Nature, de la fragilité, de l’inconstance de la vie et de l’amour. ❖ Il publie un Recueil de vers en 1628. ❖ Extrait de cette œuvre poétique, le poème soumis à notre étude est un sonnet intitulé « Et la mer et l’amour ». Du Bellay y développe le thème de l’amour malheureux en...

    983  Mots | 4  Pages

  • Fiche analytique de "sonnet à phylis", pierre de marboeuf

    « Sonnet », Pierre de Marbeuf Introduction Si le chant d’amour adressé à la femme aimée, cause de la souffrance de l’amant rejeté, peut paraître traditionnel en poésie, le travail de création poétique demeure la part originale, unique et talentueuse du poète. Dans son célèbre sonnet « A Phillis », publié en 1628 dans Recueil de vers, Pierre de Marbeuf semble tout autant chanter les malheurs de l’amour qu’éprouver le plaisir d’écrire. Le lecteur peut s’interroger sur le destinataire du texte :...

    586  Mots | 3  Pages

  • commentaire argumenté sur Et la mer et l'amour de Marbeuf

    Pierre de Marbeuf est né en Haute-Normandie, et a fait des études de droit à l'université en compagnie de Descartes. À son époque, on a installé à la cour des règles de politesse qui ont eu une influence sur la littérature : les auteurs font des jeux de mots. Ils cherchent à impressionner par la virtuosité de l'écriture et une recherche esthétique. Son Recueil des vers fut publié en 1628. Son sonnet baroque« Et la mer et l'amour... » n'est pas un poème engagé mais précieux. Ce poème de Pierre...

    2027  Mots | 9  Pages

  • Anthologie francais

    Labé« « Le Lac », Alphonse de Lamartine « Je comtemplois un jour le dormant de ce fleuve », Jean de Sponde « A Philis », Pierre de Marbeuf II-L'amour et la Terre : « Sensation », Arthur Rimbaud « A Aurore » , Georges Sand « Souvenir », Alfred de Musset « Jamais d'autre que toi », Robert Desnos III- L'amour et l'Air « La mouche et la fourmi », Jean de la Fontaine « Je pense à toi », Appolinaire Préface : La poésie concerne tous les humains et toutes les époques, c'est une des plus...

    1393  Mots | 6  Pages

  • Marbeuf

    serais le plus heureux des hommes. Mais, ô pauvre innocent, de quoi faisais-je cas ! Étant dessus le sable, elle écrivait sur l'onde, Afin que ses serments ne l'obligeassent pas. - Pierre de Marbeuf – Recueil de vers – 1628 Pierre de Marbeuf [1596-1645] : poète auteur d’un Recueil de vers (1628) inspiré à la fois par la nature, l’amour et le sentiment de la fragilité du monde. Ses thèmes sont parfois proches de ceux de Ronsard. Remarqué par la simplicité de la syntaxe et du vocabulaire ;...

    2218  Mots | 9  Pages

  • Anthologie inachevée lyrique

    Anthologie que nous allons étudier portera sur les poèmes lyriques de toute sorte et sera ainsi composé de 8 de ces poèmes, mais avant de présenter cette anthologie, il nous faut tout d’abord définir ce qu’est le lyrisme, Le lyrisme faisant référence à l’instrument de musique d’Orphée, héro de la mythologie grecque qui pouvait apaiser n’importe quel être vivant ou inanimé avec le mélodieux chant de cette instrument tel qu’il l’as fait avec le gardien des enfers : Cerberes ainsi que le Dieu des Enfers...

    853  Mots | 4  Pages

  • Anthologie Fran Ais

    chambre. Elle a le visage pâle et fermé, sans un sourire. Cette œuvre peut correspondre à son poème car elle dit avoir besoin d’écrire pour cacher sa tristesse aux vers 9 et 10 : « Et me faut, par couverture, /Chanter que mon cœur soupire ». CHARLES D’ORLEANS (1394-1465) Poème de la page 19, Rondeau 37, Ballades et Rondeaux , écrit vers 1460. Cette œuvre est intitulée Les quatre éléments, peint par Arcimboldo en 1566. Ces quatre tableaux représentent un visage différent à chaque saison,...

    1137  Mots | 12  Pages

  • Marbeuf

    devient la métaphore filée de l’amour et de ses dangers, va et vient de la Mer. 2. Les ressemblances entre la mer et l’amour Ces ressemblances sont explicites : ("en partage", "aussi bien", "tous deux"). Le parallélisme va jusqu'au vers dix. Marbeuf examine les ressemblances, les points de contact. Le premier est l'amertume : sel pour la mer, déconvenue pour l'amour. Le second est la vie tourmentée (l'orage), le troisième est le risque de naufrage (utilisation de la métaphore filée de la navigation...

    606  Mots | 3  Pages

  • Marbeuf, "et la mer et l'amour..."

    Pierre de Marbeuf, Recueil de vers « Et la mer et l’amour » Pierre de Marbeuf, poète du 17° siècle, auteur de sonnet baroque met en œuvre la nature, la fragilité de la vie et de l’amour en utilisant des jeux de mots et de sonorités. Paru en 1628, le poème « Et la mer et l’amour » est extrait de Recueil de vers s’appuie sur une réflexion autour d’une définition de l’amour qui met en évidence le lien entre amour et souffrance et développe le thème de l’amour malheureux, thème très courant dans...

    750  Mots | 3  Pages

  • Pierre de marbeuf recueil de vers

    Recueil de vers (1628) Pierre de Marbeuf. Pierre de Marbeuf est un poète du XVIIème siècle qui reste fidèle à la poésie classique et qui est influencé par le mouvement baroque. Dans ce texte l’idée directrice établit un lien entre les dangers de la mer et de l’amour. 1- Un monde vertigineux. Le thème principal du texte est l‘eau, le feu rejoint ce thème principal. Le champ lexical de l’eau est dominant. L’eau et le feu se mélange. Ú vers 10 : « Le feu sort de l’amour, sa mère...

    558  Mots | 3  Pages

  • Anthologie poétique de la mer

    poème. Avant tout spectateur des mouvements de la mer, les poètes tels Joachim du Bellay en font une approche descriptive de la tradition antique héritée d’Homère. A partir de la fin du XVIII° siècle, c'est-à-dire le début du mouvement Romantique, certains auteurs tel Chateaubriand ou Lamartine, évoquent la vie paisible ou agitée à travers la mer ou l’Océan. Celle-ci devient un miroir de l’âme du poète qui rythme le poème selon ses émotions. Ce thème est donc une riche source d’inspiration pour...

    3328  Mots | 14  Pages

  • Marbeuf

    disais l’autre jour… » - Pierre de Marbeuf – Recueil de vers – 1628 Pierre de Marbeuf [1596-1645] Manuel de Première – Sabah –Hatier : poète auteur d’un Recueil de vers (1628) inspiré à la fois par la nature, l’amour et le sentiment de la fragilité du monde. Ses thèmes sont parfois proches de ceux de Ronsard. Nouveau dictionnaire des œuvres et des auteurs : (François Roudaut) 1596 - naissance à Sahurs (Eure en Haute-Normandie) - étudie le droit à Orléans - séjour à la cour de Lorraine ...

    2189  Mots | 9  Pages

  • Marbeuf je disais l'autre jour

    Marbeuf, Recueil de vers Je disais l’autre jour… 1. Ce sonnet s’annonce comme un bref récit - Présentation des éléments constitutifs habituels - Les temps employés marquent clairement les différentes étapes - Un examen attentif des rimes montre tout un jeu subtil 2. Silvandre et sa belle s’opposent tout au long du sonnet - De part sa structure - L’effet est renforcé par l’évolution des sentiments du narrateur - La jeune femme...

    2009  Mots | 9  Pages

  • Commentaire de marbeuf

    Pierre de Marbeuf [1596-1645] : poète auteur d’un Recueil de vers (1628) inspiré à la fois par la nature, l’amour et le sentiment de la fragilité du monde. Ses thèmes sont parfois proches de ceux de Ronsard.Remarqué par la simplicité de la syntaxe et du vocabulaire ; sa poésie lyrique chante la Normandie, les forêts, les eaux, l’amour ; satirique parfois ; peintre des apparitions cauchemardesques ; exprime une douceur de vivre teintée de religion.Problèmes de lecture :Vers 4 : attention au rythme...

    2084  Mots | 9  Pages

  • Les maux d'amours

    appréciée, mais pour moi la poésie peut être comparé a une peinture,mais contrairement a la peinture la poésie peux évoquer les sentiments et le ressentie beaucoup plus simplement et précisément que la peinture. j'aime beaucoup les peintures symbolique car j'aime beaucoup déchiffré, comprendre ce que le peintre a voulu nous dire, et bien il en est de même pour la poésie, il faut toujours chercher ce que l'auteur a voulu dire au lecteur. La poésie a beaucoup servie depuis l'antiquité et est toujours...

    507  Mots | 3  Pages

  • textes ronsard baudelaire aragon

    « Si c'est aimer... » Sonnets pour Hélène (1578) de Pierre de Ronsard (1524-1585) Si c’est aimer, Madame, et de jour et de nuit Rêver, songer, penser le moyen de vous plaire, Oublier toute chose, et ne vouloir rien faire Qu’adorer et servir la beauté qui me nuit : Si c’est aimer de suivre un bonheur qui me fuit, De me perdre moi-même, et d’être solitaire, Souffrir beaucoup de mal, beaucoup craindre, et me taire Pleurer, crier merci, et m’en voir éconduit : Si c’est aimer de vivre...

    670  Mots | 3  Pages

  • Dissertation

    La mer : Charles Baudelaire, L'Homme et la mer Homme libre, toujours tu chériras la mer!La mer est ton miroir, tu contemples ton âmeDans le déroulement infini de sa lameEt ton esprit n'est pas un gouffre moins amer. Tu te plais a plonger au sein de ton image;Tu l'embrasses des yeux et des bras, et ton coeurSe distrait quelquefois de sa propre rumeurAu bruit de cette plainte indomptable et sauvage. Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets;Homme, nul n'a sondé le fond de tes abîmes;O mer...

    593  Mots | 3  Pages

  • «Je disais l'autre jour ma peine et ma tristesse...» pierre de marbeuf

    «Je disais l'autre jour ma peine et ma tristesse...» Pierre de Marbeuf Pierre de Marbeuf est un poète du 17ème siècle très influencé par le mouvement baroque caractéristique de son époque et appartenant au courant de la préciosité qui prône une virtuosité dans la forme du poème. Ce courant est caractérisé par de nombreux jeux de mots ou de sonorités. C'est à travers un des poèmes issus de ce courant que nous étudierons comment un poème d'amour peut contenir une leçon pessimiste. L'amour...

    974  Mots | 4  Pages

  • Commentaire - marbeuf

    MARBEUF, Plan Détaillé Introduction Le baroque, en tant que mouvement littéraire et artistique, s’est développé en France entre 1580 et 1660, c’est-à-dire entre la Renaissance humaniste et l’apogée du classicisme. le Recueil de vers du poète Pierre de Marbeuf parait donc en pleine période baroque, en 1628 à Rouen, et contient notamment le poème sans titre « Et la mer et l’amour ». Mais en quoi celui-ci est caractéristique de la poésie baroque et, plus largement, en quoi est-il un texte poétique ...

    1017  Mots | 5  Pages

  • Anthologie 2nde

    La renaissance A messieurs du Conseil Prothee tel qu'a feint le vieux poëte Homere Qui en plusieurs façons se souloit varier Ne s'eust laissé dormant par Atride atraper Sans l'advertissement d'Idothe debonnaire. Et n'eust du Dieu marin tiré responce vaine Pour se pouvoir sauver et les compagnons siens : Mais miserable moy qui par dommages miens Preuve la fiction d'Homere trescertaine. Tresorier m'est Prothee ou plus que luy muable, Si aider ne me vient d'Idothe la faveur De...

    1572  Mots | 7  Pages

  • Commentaire de marbeuf et la mer et l'amour

    ghislaine.zaneboni@wanadoo.fr Courant littéraire : le baroque Pierre de MARBEUF (1596 - 1645) "Et la mer et l'amour..." (publié en 1628) TRAVAIL PREPARATOIRE AU COMMENTAIRE COMPOSE 1ère étape : nature du texte  genre poème (sonnet)  type(s) réflexion qui s'appuie sur une comparaison monologue  ton(s) parfois didactique mais surtout élégiaque 2ème étape : situation du texte  auteur Pierre de Marbeuf  œuvre poème sans titre L'œuvre complète, le recueil, ne sont...

    1873  Mots | 8  Pages

  • Commentaire de "et la mer et l'amour" de marbeuf

    Marbeuf «Et la mer et l'amour» Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage, Et la mer est amère, et l'amour est amer, L'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer, Car la mer et l'amour ne sont point sans orage. Celui qui craint les eaux, qu'il demeure au rivage, Celui qui craint les maux qu'on souffre pour aimer, Qu'il ne se laisse pas à l'amour enflammer, Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage. La mère de l'amour eut la mer pour berceau, Le feu sort de l'amour, sa mère...

    506  Mots | 3  Pages

  • Florilege francais sur le theme de la mer

    arrêter aux plus mobiles ondes,Et souvent perdre en tempêtes profondes ;Ainsi la vie, à nous si délectable,Comme sirène affectée et muable,En ses douceurs nous enveloppe et plonge,Tant que la Mort rompe aviron et câble,Et puis de nous ne reste qu'une fable,Un moins que vent, ombre, fumée et songe. Biographie : Mellin de Saint-Gelais (ou Melin de Saint-Gelays ou de Sainct-Gelais), né à Angoulême vers 1491 et mort à Paris le 14 octobre 1558, est un poète français de la Renaissance, qui eut les faveurs...

    1404  Mots | 6  Pages

  • Commentaire composé marbeuf et l'amour....

    Courant littéraire : le baroque Pierre de MARBEUF (1596 - 1645) "Et la mer et l'amour..." (publié en 1628) TRAVAIL PREPARATOIRE AU COMMENTAIRE COMPOSE 1ère étape : nature du texte genre poème (sonnet) type(s) réflexion qui s'appuie sur une comparaison monologue ton(s) parfois didactique mais surtout élégiaque 2ème étape : situation du texte auteur Pierre de Marbeuf œuvre poème sans titre L'œuvre complète, le recueil, ne sont pas précisés contexte culturel 1628, début...

    2051  Mots | 9  Pages

  • Marbeuf, et la mer et l'amour

    ET LA MER ET L AMOUR, RECEUIL DE VERS, 1628, MARBEUF INTRODUCTION Pierre de Marbeuf, poète du 17ème siècle, a exercé comme la Fontaine la fonction de maître des eaux et des forêts Sans prétendre expliquer son oeuvre par ce trait biographique, son métier l a probablement influencé dans la rédaction de son recueil de vers parut en 1628 ou les thèmes de la nature, de la fragilité de la vie et de l amour sont étroitement liés Le sonnet sans titre ici présent évoque un thème récurrent de...

    2947  Mots | 12  Pages

  • anthologie

    mer », Et la mer et l'amour À Philis Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage, Et la mer est amère, et l'amour est amer, L'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer, Car la mer et l'amour ne sont point sans orage. Celui qui craint les eaux, qu'il demeure au rivage, Celui qui craint les maux qu'on souffre pour aimer, Qu'il ne se laisse pas à l'amour enflammer, Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage. La mère de l'amour...

    837  Mots | 4  Pages

  • Booyah

    À Philis, Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage, Et la mer est amère, et l'amour est amer, L'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer, Car la mer et l'amour ne sont point sans orage. Celui qui craint les eaux, qu'il demeure au rivage, Celui qui craint les maux qu'on souffre pour aimer, Qu'il ne se laisse pas à l'amour enflammer, Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage. La mère de l'amour eut la mer pour berceau, Le feu sort de l'amour, sa mère sort de l'eau ...

    864  Mots | 4  Pages

  • Historique de la poésie de la pléiade à nos jours

    Historique de la poésie de la Pléiade à nos jours XVIème siècle Le XVI est marqué par l’explosion de l’Humanisme : Renaissance, poésie lyrique, c’est également le retour aux œuvres gréco-latines avec le groupe de poètes de la Pléiade : C’est un groupe de jeunes amis poètes réunis pendant une dizaine d’années autour de la création de la création d’une grande poésie française. Ce sont des humanistes. Ronsard, Du Bellay,… ; Leur premier nom fut : « La Brigade ». Les buts de la Pléiade sont...

    839  Mots | 4  Pages

  • Commentaire sur "et la mer et l'amour.." de marbeuf

    « Et la mer et l’amour… », Recueil des vers de Monsieur de Marbeuf (1628) Contextualisation (cf histoire littéraire): Poème écrit durant la première moitié du 17e siècle. Il reflète deux tendances présentes dans les pratiques artistiques de l’époque : la tendance précieuse de la littérature et la tendance baroque de l’art en général. Préciosité : Elle se développe dans les salons (par ex. celui de Mlle de Scudéry. Elle procède d’un désir de s’élever au dessus du vulgaire. Cette...

    989  Mots | 4  Pages

  • Marbeuf - et la mer et l'amour

    Pierre de MARBEUF (1596 - 1645) "Et la mer et l'amour..." (Publié en 1628) Introduction L'amour constitue un thème privilégié depuis la littérature courtoise jusqu'aux chansons d'aujourd'hui. Ce n'est donc pas le motif choisi qui fait du sonnet de Pierre de Marbeuf, "Et la mer et l'amour...", publié en 1628, une œuvre originale. En revanche, il le devient davantage quand il s'inspire des traditions précieuse et baroque. C'est ainsi qu'il s'appuie sur une comparaison entre la mer et l'amour (I) pour...

    1262  Mots | 6  Pages

  • Anthologie sur la mer

    peuvent faire passer un sentiment qu'ils ressentent au moment où ils écrivent comme l'amertume, l'amour, la tristesse... Ils cherchent à faire passer un message souvent caché de manière implicite ou explicite. Les poètes utilisent les mots comme une arme, afin de faire passer leurs messages et leurs idées. Les poètes prennent la force qu'ont les mots pour créer un poème. A certaines époques la poésie servait de bataille et luttait contre la censure. Pendant ces moments difficiles de l'histoire les gens...

    1542  Mots | 7  Pages

  • Anthologie sur la mer

    Cette anthologie a été inspirée et écrite selon le thème de la mer, un thème qui n’est pas vraiment banal et qui donne certaines difficultés de recherche mais pas autant de problème que de naviguer en pleine tempête. En passant de Victor Hugo à Alfred de Vigny ou encore Rabelais pour les différents textes littéraires et poèmes et de Aïvazovski à Vernet et même Bruegel dit « l’Ancien » pour les tableaux, vous allez donc découvrir ce thème « somptueux » de la mer grâce à des analyses ou remarques...

    3849  Mots | 16  Pages

  • Dissert

    tourmentés de la côte sauvage, Pour peu que le labeur m'en laisse le loisir. Rien ne m'est agréable autant que de choisir Parmi tous ces galets, fruits d'un ancien clivage, Et qu'en expert polit l'incessant avivage La merveille qui sait répondre à mon désir. Puis je reprends ma course un moment suspendue, Le regard fasciné par l'immense étendue De l'onde qui frémit aux caresses du vent Et reflète si bien la grand-voûte azurée. Ah que ne puisses-tu me revoir plus souvent, Toi qu'au...

    1601  Mots | 7  Pages

  • anthologie

    l'auriez-vous ravie ?  Hélas ! je cherche en vain la trace de ses pas. Pierre de MARBEUF   (1596-1645) À Philis Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage, Et la mer est amère, et l'amour est amer, L'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer, Car la mer et l'amour ne sont point sans orage. Celui qui craint les eaux, qu'il demeure au rivage, Celui qui craint les maux qu'on souffre pour aimer, Qu'il ne se laisse pas à l'amour enflammer, Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage...

    1405  Mots | 6  Pages

  • Marbeuf a philis

    extrait de la Préface des Feuilles d’automne : « Fonctions du Poète » Textes à partir de la notion de « carpe Diem » (voir séquence 2) Baudelaire, « l’Albatros », Rimbaud, « le Buffet » Le Lionnais : « L’unique sonnet de treize vers et pourquoi » Apollinaire, « Adieu » (acrostiche) Apollinaire, « Où va donc ce train qui meurt… », Calligrammes « Mélancholia » de V. Hugo (extrait) Ecrire un poème qui vous représentera à la manière de « Ce siècle avait deux ans » Lecture(s) cursive(s) et documents...

    1473  Mots | 6  Pages

  • Francais

    d'une famille de la noblesse. Un des moments forts du début de sa carrière est sans conteste sa rencontre vers 1547 avec Pierre de Ronsard avec qui il devient ami. Il rejoint ensuite un groupe de poètes appelé La Pléiade dont il rédige en 1549 le manifeste intitulé Défense et illustration de la langue française. Entre 1553 et 1557, il se rend à Rome ; au départ enthousiaste à l'idée de découvrir la prestigieuse cité antique, il en revient marqué par la déception et la nostalgie, sentiments qui nourriront...

    3184  Mots | 13  Pages

  • Ecriture d'invention; lettre a un editeur

    VILLON (1431-?) * Ballade des femmes de Paris Paul eluard Apollinaire Le Pont Mirabeau. Aragon Sur le Pont Neuf. C’est Paris ce théâtre d’ombres que je porte Mon Paris qu’on ne peut tout à fait m’avoir pris Pas plus qu’on ne peut prendre à des lèvres leurs cris Que n’aura-t-il fallu pour m’en mettre à la porte Arrachez-moi le cœur vous y verrez Paris C’est de ce Paris-là que j’ai fait mes poèmes Mes mots ont la couleur étrange de ses toits La gorge des pigeons y roucoule et chatoie J’ai...

    612  Mots | 3  Pages

  • Anthologie poétique

    1431) Biographie : Née à Venise vers 1364 et morte vers 1432, elle suit son père Thomas de Pizan (Tommaso di Benvenuto da Pizzano), médecin réputé et conférencier d’astrologie à l’université de Bologne, appelé à Paris par Charles V en 1368. Auparavant, son père, né à Bologne, avait été appelé à Venise, en Hongrie ; il s'était fait une grande réputation par ses prédictions (comme pour beaucoup de ses « confrères », la médecine lui servait surtout de « couverture » vis-à-vis de l'Église qui interdisait...

    4377  Mots | 18  Pages

  • Anthologie de poésie- Bac Français 1èreS- Poésies de l'Antiquité à nos jours

    ton pied !  Moyen- Âge Guillaume de Machaut, Ballade, Je maudis l'heure et le temps et le jour... Je maudis l’heure et le temps et le jour, La semaine, le lieu, le mois, l’année Et les deux yeux dont je vis la douceur De ma dame, qui ma joie a finée. Et si maudis mon coeur et ma pensée, Ma loyauté, mon désir et m’amour Et le danger qui fait languir en pleur Mon dolent coeur en étrange contrée. Et si maudis l’accueil, l’attrait, l’atour Et le regard dont l’amour engendrée Fut en mon...

    1114  Mots | 5  Pages

  • Anthologie sur la mer

    des golfes clairs A des reflets d’argent La mer Des reflets changeants Sous la pluie La mer Au ciel d’été confond Ses blancs moutons Avec les anges si purs La mer bergère d’azur Infinie Voyez Près des étangs Ces grands roseaux mouillés Voyez Ces oiseaux blancs Et ces maisons rouillées La mer Les a bercés Le long des golfes clairs Et d’une chanson d’amour La mer A bercé mon cœur pour la vie Charles Trenet (1946) A l’horizon J’ai...

    2519  Mots | 11  Pages

  • XVIIeme siecle

    l'assassinat d'Henri IV, en 1610, montre à quel point cette paix est fragile. De plus, il conduit Marie de Médicis à assurer la régence jusqu'à ce que le Dauphin, Louis XIII, soit en âge de gouverner. Le pouvoir monarchique doit alors affronter la noblesse qui, sentant ses prérogatives et ses privilèges remis en cause, conteste son autorité. Il doit également lutter contre les coalitions des protestants qui, en 1627, veulent faire de La Rochelle un État indépendant. En réponse à ces troubles, Richelieu mène...

    2600  Mots | 11  Pages

  • poeme a lou

    troupes françaises. Il fait la rencontre à Nice de Louise de Coligny-Châtillon, qu’il surnomme Lou et qui devient sa maîtresse. Dans les tranchées il idéalise cette femme qu’il aime, lui écrit tous les jours des lettres et des poèmes… L’amour et la guerre y sont étroitement liés car ils sont alors l’essentiel de sa vie de poète. Les Poèmes à Lou, œuvre posthume (publiée pour la première fois en 1947 sous le titre Ombre de mon amour), ont été extraits des Lettres à Lou. Voici, dans cette sélection de...

    11511  Mots | 47  Pages

  • Les courants litteraire

    CLASSICISME Le baroque (1575-1630) Littérature poétique • A. d’Aubigné. Les Tragiques (1616) • T. L’Hermite. Œuvres poétiques (1627) • P. Marbeuf. « La Mer de mes larmes », dans Recueil de vers (1628) • A.-G. de Saint-Amant. Œuvres poétiques (1629-1649) Littérature narrative • T. Viau. Fragments d’une histoire comique (1623) • T. L’Hermite. Page disgracié (1643) (roman d’initiation) Littérature dramatique • T. Viau. Pyrame et Thisbé (1621) • A. Hardy. La Force du sang (1625) • P. Corneille. Le Cid :...

    2369  Mots | 10  Pages

tracking img