Caractéristique Du Classicisme dissertations et fiches de lecture

  • Le classicisme

    Le classicisme I)Introduction Le Classicisme est un mouvement culturel, esthétique et artistique qui se développe en France et en Europe entre le XVIIe siècle et le XVIIIe siècle, de 1660 à 1715 plus précisément. Il se définit par un ensemble de valeurs et de critères qui dessinent un idéal s'incarnant dans l’« honnête homme » et qui se focalise sur une recherche de la perfection, son mot dominant est la raison. II)Définition Le classicisme vient du mot latin « classicus » qui désigne un individu...

    592  Mots | 2  Pages

  • Dossier classicisme

    Le classicisme I Qu'est-ce que le Classicisme (mouvement littéraire)? 1) Le Classicisme est un terme qui désigne la période de la littérature contemporaine du règne personnel de Louis XIV (1661-1715). L’esthétique classique a été créée entre 1630 et 1660 avec la création de l'académie française. Elle recherche l'équilibre, la clarté et une certaine finesse dans l'analyse morale et psychologique des personnages. Le Classicisme revendique donc un équilibre et une esthétique de la grâce, qui est...

    3069  Mots | 13  Pages

  • Classicisme

    Qu'est ce que le classicisme? Le classicisme à tout d'abord plusieurs sens: d'une manière générale ce terme désigne des écrivains célèbres que l'ont étudie en «classe». exemple: Shakespeare ou Proust . D'une manière plus particulière on désignait autrefois ce terme pour qualifier la littérature grec ou latine. Ce terme devient donc synonyme de grands auteurs grecs et romains. Exemple: Homère , Virgile... Pour finir dans le cadre de l'histoire de la civilisation française, ce terme désigne une...

    616  Mots | 3  Pages

  • Classicisme

    LE CLASSICISME 1_Le courant littéraire A_Contexte B_Caractéristiques C_Comparaison 2_Le mouvement artistique A_Musique B_Peinture & Sculpture C_Architecture Le courant littéraire Le classicisme est un courant littéraire qui se développe en France, plus généralement en Europe durant la deuxième moitié du XVIIème siècle. Il se caractérise par des valeurs recherchant un idéal se rapprochant de l'honnête homme, et qui recherchent la perfection. A_Contexte Le classicisme est...

    1669  Mots | 7  Pages

  • Le classicisme

    la notion du Classicisme Plan : I- Définition et montée du Classicisme en France II- Influence de la politique de Louis XIV dans la littérature classique III- Une fascination pour le rationalisme IV- Les mutations de l’esprit classique I- Définition et montée du Classicisme en France Le Classicisme est le deuxième courant littéraire et artistique qui occupe la seconde moitié du XVII ème siècle français. En réaction contre le Baroque, il marque ses empruntes dans tous les...

    793  Mots | 4  Pages

  • Classicisme

    LE CLASSICISME Définition : Le terme « classique » qualifie l'art de la Grèce du Ve siècle avant J-C. En effet, ce courant littéraire regroupe toutes les ouvrages prenant comme inspiration les chefsd'oeuvres de l'Antiquité Gréco-latine. La France, particulièrement sous le règne de Louis XIV, est un foyer majeur du classicisme. Il est caractérisé par sa sérénité et son harmonie. L'art français des académies (XVIIe – XIXe siècle) utilise fortement ce mouvement littéraire basé sur les règles de...

    792  Mots | 4  Pages

  • Classicisme

    Le classicisme I Chronologie. Le classicisme est un courant lié au règne de Louis XIV II Contexte historique En France, on peut appeler la période 1660-1680 le véritable règne du classicisme dans tous les domaines artistiques. A cette période, la France dominait l’Europe et imposait son style et ses valeurs. On peut définir le classicisme comme un moment historique, car l’état français après les guerres de religions cherche une certaine stabilité. Louis XIV va procéder a une centralisation...

    950  Mots | 4  Pages

  • Classicisme

    Le classicisme. Contrairement aux autres courants qui le précèdent, le Classicisme touche principalement la France. Le but premier de ce mouvement littéraire est de concevoir une harmonie dans les textes, les écrits. À cette époque, les écrivains doivent se plier à des règles strictes car il ne faut pas oublier que le Classicisme atteint son apogée avec le règne de Louis XIV. Car après les excès du Baroque, il faut remettre un peu d'ordre et le roi soleil désire laisser sa trace dans l'histoire...

    1063  Mots | 5  Pages

  • Classicisme

    Le classicisme 1- Introduction 2- Caractéristiques 3- Littérature A- Le Roman B- La Poésie 4- Musique 5- Peinture 6- Sculpture 7- Architecture 8- Conclusion 1- Introduction Le terme classicus désigne en latin la classe la plus fortunée de la société. Le terme de classicisme est utilisé pour la première fois par Stendhal en 1817 pour désigner les œuvres qui prennent pour modèle l'art antique par opposition aux œuvres romantiques...

    977  Mots | 4  Pages

  • Le Classicisme

     LE CLASSICISME L'art classique est une forme artistique qui s'est développée en France et en Angleterre au XVIIème siècle . Il concerne aussi bien la peinture, que l'architecture ou la musique. Il recherche l'expression du vrai, de l'ordre, de la puissance. Il est basé sur la sobriété des formes et des effets et sur l'équilibre. C'est un art qui sert surtout les princes. L'art classique s'oppose à l'art baroque, qui règne, au même moment, partout en Europe. Les grands peintres du classicisme...

    1009  Mots | 3  Pages

  • Le classicisme

    Le Classicisme Le classicisme vient du mot latin « classicus » qui désigne un individu de la première classe du citoyen. Le classicisme s'est répandu grâce à Louis XIV qui en a fait un véritable « culte ». Mais à cette époque le Classicisme apparaît aussi sous forme d’art avec la sculpture, la peinture, l'art décoratif, l'architecture religieuse... Qu’est ce que le classicisme? Le Classicisme est avant tout un mouvement littéraire qui traite du beau. Il suit des règles qui doivent être respectées...

    625  Mots | 3  Pages

  • Le classicisme / le romantisme : une rupture

    Le classicisme / Le Romantisme : une rupture Introduction : Au 17ème siècle, le classicisme est le courant littéraire qui s’impose. Puis au 18ème siècle le romantisme le remplace peu à peu. Ces deux courants littéraires ont tout deux leurs propres spécificités. Qu’est-ce qui différencie le classicisme du romantisme ? Nous verrons dans un premier temps quels sont les caractéristiques du classicisme, puis nous verrons celles du romantisme et enfin nous nous intéresserons aux différences de ces...

    586  Mots | 3  Pages

  • Le classicisme

    LE CLASSICISME Un courant artistique et littéraire du XVIIe siècle QU’EST-CE QUE LE CLASSICISME ? L’art est avant tout un langage, décoratif, narratif, politique. C’est l’expression d’un sentiment, que cela soit volontaire ou non, il a depuis toujours été le reflet des moeurs et des sentiments d’une époque ou d’une civilisation.             Le classicisme n’échappe pas à cette règle, bien qu’une réelle volonté de plaire et d’instruire se dessine à travers ce courant. Ce mouvement littéraire...

    2782  Mots | 12  Pages

  • Exposé classicisme

    LE CLASSICISME Le thème de notre exposé est le classicisme. Le classicisme est un mouvement littéraire et artistique français qui débute au milieu du 17ème siècle. Son influence à cette époque fut considérable dans de nombreux domaines. Elle l’est cependant toujours aujourd’hui grâce aux multiples œuvres des artistes classiquse et il est très courant de dire que telle ou telle chose est classique. Comment pouvons nous donc définir le classicisme ? Quels domaines ce mouvement a-t-il influencé ...

    1356  Mots | 6  Pages

  • Dossier sur le classicisme

    LE CLASSICISME SOMMAIRE 1) Définition du classicisme 2) caractéristique du classicisme 3) Nicolas Poussin 4) Molière 5) Racine 6) Corneille 7) conclusion 1) Définition du classicisme Le classicisme est un courant esthétique représenter par les écrivains de la première moitié du 17éme siècle qui on pour but l’imitation des grecs et des romains, qu’ils admirent et dont ils s’inspirent. Mais ce courant littéraire est surtout caractérisé par la recherche de l’harmonie et de l’équilibre...

    1457  Mots | 6  Pages

  • Le classicisme

    LE CLASSICISME Introduction Le classicisme est un mouvement littéraire qui se développa en France, et plus largement en Europe, dans la deuxième moitié du XVIIème siècle. Il désigne un ensemble de valeurs et de critères qui définissent un idéal s’incarnant dans l’«honnête homme » et qui développent une esthétique fondée sur l’idéal de perfection. Origine D’un point de vue politique, la centralisation monarchique s’affirme dès 1630 sous l’autorité de Richelieu d’abord, puis de Mazarin...

    619  Mots | 3  Pages

  • Le Classicisme et le Baroque

    LE CLASSICISME ET LE BAROQUE XVII siècle LE CLASSICISME Origine du classicisme  Le classicisme puise ses racines en Italie dans le travail d’Annibal Carrache qui, à l’opposé de Caravage, renoue avec la tradition classique de la renaissance. Désireux de revenir à une peinture débarrassée des futilités de l’épisode maniériste, Carrache revient aux influences de l’antiquité et à une conception idéalisée de la beauté qu’il étend au genre du paysage. Son style est repris par ses élèves Guido Reni...

    858  Mots | 16  Pages

  • Le classicisme

    Introduction : Le classicisme est le courant qui marque la fin du règne de Louis XIII (1648-1652). C'est une période de l'histoire où l'autorité de l'état est contestée par les grands seigneurs. Ce mouvement succède au mouvement baroque qui régnait au début du XVIIe siècle et qui désigne les auteurs dont la création littéraire imite celle des auteurs de l'antiquité. Le classicisme provient de l’adjectif classique utilisé dans la Rome antique comme citoyen de 1ère classe. De nos jours ce mot correspond...

    1586  Mots | 7  Pages

  • le classicisme

     Le Classicisme Sous le règne de louis XIV se développe en France puis en Europe un mouvement artistique:le classicisme Le classicisme est un mouvement d'art mais aussi culturel il s’inscrit aussi bien dans la peinture que dans la littérature,la sculpture, toutes les forme d'art on était touchée par ce mouvement. Tous les artistes répondaient au même problème,rechercher la perfection,la beauté.Pour ceci ils s'aident de l’antiquité notamment avec les personnages de la mythologie grecque...

    872  Mots | 4  Pages

  • Le classicisme

    suite sur : http://www.etudes-litteraires.com/moliere.php#ixzz2KUTR9BEe Le classicisme Molière, un des artistes favoris de Louis XIV. Le classicisme français atteindra son apogée sous le règne de ce dernier. Sommaire: Pages 1: Présentation Pages 2: Sommaire Pages 3: Introduction Pages de 4 à 5: Qu'est ce que le classicisme? 1)contexte historique 2)définition Pages de 6 à 9 : Les grands principes du classicisme 1)Limitation des anciens 2) La raison 3)L'idéal classique 4)Une certaine...

    4556  Mots | 19  Pages

  • Le classicisme

    LE CLASSICISME Le classicisme est un mouvement littéraire qui se développe en France, et plus largement en Europe, à la frontière entre le XVIIe et le XVIII siècle, de 1660 à 1715. Il se définit par une esthétique fondée sur une recherche de la perfection, son maître mot est la raison. La centralisation monarchique, qui s'affirme dès 1630 sous l'autorité de Richelieu d'abord, puis de Mazarin, dépasse le cadre politique pour toucher le domaine culturel. Le classicisme concerne la littérature du...

    530  Mots | 3  Pages

  • Classicisme

    Definitions de classicisme Style artistique, architectural, musical et littéraire qui reprend les caractéristiques de l'art de la Grèce antique et de l'art romain, à savoir la raison, l'équilibre, l'objectivité, la retenue et un strict respect de la forme. Le terme "classicisme" (appelé également néo-classicisme) désigne souvent la culture européenne du XVIIIe siècle et s'oppose au romantisme du XIXe siècle. Caractère des oeuvres classiques [équilibre, clarté, naturel, etc.] Caractère de ce...

    761  Mots | 4  Pages

  • Le classicisme / le romantisme : une rupture

    En quoi le Romantisme s'oppose t'il au Classicisme ?! 1) présentation des deux courant artistique ! -Classicisme Into . Le classicisme est un mouvement littéraire qui se développe en France, et plus largement en Europe, à la frontière entre le XVIIe siècle et le XVIIIe siècle, de 1660 à 1715. Il se définit par un ensemble de valeurs et de critères qui dessinent un idéal s'incarnant dans l’« honnête homme » et qui développent une esthétique fondée sur une recherche de la perfection, son maitre...

    2033  Mots | 9  Pages

  • Le classicisme : analyse

    Octobre 2012 Le classicisme Genèse, déclin, caractéristiques et analyses Alexandre Dagoreau, Sebastien Renquin, Mathieu Delvaux La genèse Tout d’abord, on peut définir le classicisme comme étant un courant tourné vers un grand côté esthétique qui persiste au fil des siècles. Le terme classique nous inspire plus la tradition et donc différentes règles dont : ordre, mesure, harmonie,... . Ce mouvement cherche aussi une reproduction idéalisée des œuvres antiques car les contemporains étaient...

    1314  Mots | 6  Pages

  • Expos Classicisme Et Baroque

    Le Baroque et le Classicisme. 1.Le Baroque Le Baroque apparaît en 1570 et prend fin en 1650. Ce mouvement c'est tout d'abord développer en Italie puis en Europe. Le Baroque surgit car la France subit un trouble énorme à cause de la guerre entre catholiques et protestants. Au niveau esthétique, ce mouvement est caractérisé par son instabilitée, sa mouvance, sa fragilité et son inconstance. Au niveau de la représentation, la frontière entre le réel et l'imaginaire est très mince, d'où les œuvres...

    515  Mots | 2  Pages

  • Le classicisme

    Le Classicisme. Facteurs déterminants. Les principes et les règles de cette esthétique normative. 1. Le Classicisme Le classicisme est un mouvement littéraire qui se développa en France, dans la deuxième moitié du XVIIe siècle. Il désigne un ensemble de valeurs et de critères qui définissent un idéal s'incarnant dans " l'honnête homme “. Cette période a été appelée classique parce qu'elle se donnait comme idéal l'imitation des Anciens, mais aussi parce qu'elle est devenue une période de...

    2495  Mots | 10  Pages

  • Le classicisme

    Le Classicisme, mouvement littéraire du XVIIe siècle, a révolutionné le genre romanesque de part le réalisme de ses situations et la profondeur émotionnelle de ses personnages. Le but premier de ce mouvement littéraire est de concevoir une harmonie dans les textes, les écrits. La littérature est réellement codifiée à partir du siècle de ce courant littéraire permettant ainsi une étude plus soignée et plus axée sur les sentiments du personnage, contrairement à l’Epopée. En effet, si jusque là, le...

    1032  Mots | 5  Pages

  • Le classicisme

    Le classicisme 1. Définition et étymologie Au 17éme siècle le mot classique du latin classici désigne les auteurs anciens grecs et latins dignes d’être étudiés comme les modèles. Les écrivains du règne de Louis 14 se considéraient eux-mêmes comme des Modernes. Mais dès la fin du siècle, on considérait que les meilleures d’entre eux pouvaient égaler les anciens. Au début du 19éme siècle, les jeunes romantiques ont utilisé le mot classique dans leur polémique pour dénoncer une tradition qui leur...

    571  Mots | 3  Pages

  • Le classicisme

    e classicisme est un mouvement littéraire qui se développe en France, et plus largement en Europe, dans la deuxième moitié du xviie siècle, de 1660 à 1680. Il se définit par un ensemble de valeurs et de critères qui dessinent un idéal s’incarnant dans l’« honnête homme » et qui développent une esthétique fondée sur une recherche de la perfection. La centralisation monarchique, qui s’affirme dès 1630 sous l’autorité de Richelieu d’abord, puis de Mazarin, dépasse le cadre politique pour toucher...

    1204  Mots | 5  Pages

  • Le Classicisme

    Le classicisme Le classicisme est un courant esthétique regroupant l’ensemble des ouvrages qui prennent comme référence esthétique les chefs-d’œuvre de l’antiquité gréco-latine. En France, l’ « époque classique est la période de création littéraire et artistique correspondant à ce que Voltaire appelait « le siècle de Louis XIV ». Il s’agit essentiellement des années 1960-1980, mais elle s’étend en réalité jusqu’au siècle suivant. Le classicisme en France est un cas singulier :...

    597  Mots | 1  Pages

  • Classicisme

    Le Classicisme Le classicisme est un mouvement littéraire qui se développe en France, et plus largement en Europe, dans la deuxième moitié du XVIIe siècle, de 1660 à 1680. Il se définit par un ensemble de valeurs et de critères qui dessinent un idéal s’incarnant dans l’« honnête homme » et qui développent une esthétique fondée sur une recherche de la perfection. La centralisation monarchique, qui s’affirme dès 1630 sous l’autorité de Richelieu d’abord, puis de Mazarin, dépasse le cadre politique...

    1286  Mots | 6  Pages

  • Classicisme

    Classique et classicisme   "Littérature classique", "âge classique", "classicisme" : voilà des termes qu'on ne peut plus employer naïvement, parce qu'ils recouvrent des réalités construites selon des conceptions de la littérature et de l'histoire que nous ne partageons plus aujourd'hui. Ces expressions qui désignent, dans leur sens le plus général, une littérature à son apogée, digne de servir de modèle, répondent mal à la réalité conflictuelle et mouvante du XVIIe siècle français. Cependant...

    765  Mots | 4  Pages

  • Le classicisme

    C’est un courant artistique qui se développe, en Europe et plus particulièrement en France, au XVIIè siècle, on dit qu’il atteindra son apogée sous le règne de Louis XIV. Il se caractérise par un idéal d’équilibre et de mesure, le classicisme touche les arts, la littérature, la peinture, la sculpture, l’architecture, la musique… A l’origine, en littérature est considéré classique ce qui est « digne d’être enseigné dans les classes », selon la définition du Dictionnaire de Richelet (1680), c’est-à-dire...

    550  Mots | 3  Pages

  • Classicisme

    CLASSICISME Le classicisme est un mouvement littéraire et artistique qui s’impose dans tous les domaines de création ainsi il serait l’apogée de la littérature française. Il est apparu durant la seconde moitié du 17e siècle mais plus précisément au règne de Louis XIV (1661-1715). Une doctrine du terme classique est élaborée afin de rassembler tous les grands auteurs de cette époque malgré leurs genres différents tel que leurs personnalités ou leurs oeuvres. En effet elle contient les inspirations...

    618  Mots | 3  Pages

  • Le classicisme.

    LE CLASSICISME. I- Définitions. Le classicisme est une époque qui introduit un genre littéraire, des œuvres artistiques se développant en Europe et en France au XVIIeme siècle. Au delà de ces définitions historique et esthétique, le classicisme apparaît comme une véritable vision du monde, où « tout n'est qu'ordre et beauté ». [Dictionnaire+internet (http://www.espacefrancais.com/le-classicisme/ )] II- Son histoire. Le terme « classique » apparaît à la Renaissance et désigne, par opposition...

    908  Mots | 4  Pages

  • Classicisme

    château de Versailles. 1615-1625 : construction du palais du Luxembourg. Du point de vue littéraire le siècle se décompose en deux parties : la période baroque, qui se situe à peu près dans la première moitié du XVIIème siècle, et la période du classicisme, dans la seconde moitié du siècle. Objectif du courant : Plaire et instruire était l'un des buts de la littérature classique. •La modération, la courtoisie et la mesure doivent guider ce qu’on appelle l’« honnête homme ».Notion dont je...

    2009  Mots | 9  Pages

  • exposé classicisme

    I- Le classicisme A) Origine du mot et histoire Le mot « classicisme » vient du terme latin classicus qui signifie la classe la plus fortunée de la société. Au fil du temps, le terme classicisme a mué pour devenir la dernière classe des auteurs, c'est-à-dire il désigne les auteurs de référence. Cette dernière classe d’auteurs se forme de deux groupes : Les auteurs de l’Antiquité et les auteurs français du XVIIe siècle. Ces auteurs français imitaient les récits des auteurs de l’Antiquité. Le terme...

    557  Mots | 3  Pages

  • Le classicisme

    FRANCAIS LE CLASSICISME Le mot « classique » a aujourd’hui plusieurs sens. Par « classique », ont peut entendre « habituel », ou « conforme » à l’ordre social. Nous allons dans cet exposé définir le classicisme littéraire et énoncer les caractéristiques communes à tous les écrivains classiques. Nous aurons donc à aborder l’Histoire de ce mouvement à travers les siècles Le classicisme est un dérivé du mot "classique", emprunté au latin classicus, "de première classe" ; par métaphore, le terme...

    2447  Mots | 10  Pages

  • Conclusion sur le classicisme

    Le classicisme Plan L’ introduction Origine du terme Le contexte Les caractéristiques Thèmes privilégiés Auteurs et œuvres majeurs L’ art classique L’introduction A partir du XVIe siècle , la littérature française passe par différentes mouvements littéraires. Un mouvement littéraire désigne un ensemble d'auteurs et d'œuvres de littérature ayant des traits communs affichés. Le classicisme est un mouvement littéraire , spécifiquement français, qui s’est développé dans la seconde...

    1150  Mots | 5  Pages

  • Le mouvement littéraire au classicisme

    1) Qu'est ce que le Classicisme ? Le terme classicisme dérive du latin « classicus », qui à l′ époque désignât une catégorie sociale. Il désigne dans la Rome antique un «citoyen de première classe » Le français a retenu l' idée de qualité, d ′excellence . Au XVIIe siècle, ce terme désigne les auteurs antiques, (surtout latin), dignes d' être enseignés dans les écoles. Le classicisme est un mouvement littéraire qui se développe en France, et plus largement en Europe...

    981  Mots | 4  Pages

  • Le classicisme

    Roi-Soleil. Il reflète aussi très bien le mouvement classique. Nous y retrouvons, en effet, toutes les caractéristiques du classicisme. Mais avant toute chose, nous allons découvrir son histoire et ses grands auteurs. Ensuite, nous verrons ses grandes caractéristiques comme le respect des règles, l’idéal humain et la quête de la perfection. Et finalement, nous arborerons son étendue. Le classicisme commence en 1635 avec la création de l’Académie Française permettant ainsi de codifier la langue. En...

    1168  Mots | 5  Pages

  • le classicisme

    Le classicisme Définition Le terme « classicus » désigne en latin la classe la plus fortunée de la société. Par glissements successifs, le terme a désigné la dernière classe des auteurs, c’est-à-dire les écrivains de référence, ceux qu’on étudie dans les classes. C’est à partir de ce sens que le mot a été utilisé pour désigner d’une part les auteurs de l’Antiquité dignes d’être imités et d’autre part les auteurs français du xviie siècle qui ont développé un art de mesure et de raison en défendant...

    2075  Mots | 9  Pages

  • Le classicisme

    Le classicisme Le classicisme est un phénomène français qui s’est déroulé au XVIIe siècle. Il est en opposition au baroque et au romantisme. Il désigne une période littéraire qui est qualifiée de grand siècle. Les écrivains sont alors considérés comme une richesse culturelle éternelle et comme une référence perpétuelle. Le mot classique vient du latin « classicus » qui signifie « premier ordre », « exemplaire ». Aujourd’hui, ce terme sert à qualifier un idéal d’ordre, de rigueur, de clarté et...

    1139  Mots | 5  Pages

  • Neo classicisme

    comme étant le concurrent du Romantisme. Il se caractérise par un retour à la forme gréco-romaine et donc à la simplicité de l’Antiquité, considéré comme une utopie. L’allemand Winckelmann, expert en architecture, est un personnage important du néo-classicisme, car il est vu comme le fondateur de l’histoire de l’art. De nombreux de peintres se regroupaient à Rome autour de lui, tel que Raphael Mengs, Gavin Hamilton et Benjamin West. Rome était le centre de la peintre néo-classique où de nombreux de peintres...

    787  Mots | 4  Pages

  • Le classicisme

    Le classicisme : synthèse I. Explication et contexte Le classicisme est un mouvement littéraire qui se développe en France, et plus largement en Europe, dans la deuxième moitié du XVII siècle, de 1660 à 1680. Il se définit par un ensemble de valeurs et de critères qui dessinent un idéal s'incarnant dans l’« honnête homme » et qui développent une esthétique fondée sur une recherche de la perfection. Premièrement, au point de vue contexte politique, la centralisation monarchique qui s'affirme...

    528  Mots | 3  Pages

  • Baroque et classicisme viennois

    et du classicisme, d’après deux métaphores de la peinture et du roman, il apparait nettement avec le ‘en revanche’ une opposition tres nette entre les deux styles, qui n’est pas des moins usuelles. On aurait en effet tendance à avoir en tete deux visions du monde contradictoires: d’un côté, la liberté des formes, l’exubérance du langage baroque; de l’autre la mesure et l’ordre du classicisme. Or ,la définition de Fubini a de cela de subtil, qu’elle introduit une autre vision de classicisme viennois...

    4993  Mots | 20  Pages

  • Les différences entre le romantisme et le classicisme

    Qu’elles sont les différences entre le romantisme et le classicisme ? Sommaire : Introduction I. Qu’est que le classicisme ? 1. Mouvement littéraire et culturel 2. Manifestation dans le théâtre 3. Manifestation dans la littérature II. Qu’est que le romantisme ? 1. Mouvement littéraire et culturel 2. Poésie romantique 3. Romantisme en littérature III. Comparaison du romantisme et du classicisme 1. Dans la littérature 2. Dans le théâtre 3. En tant que mouvement littéraire...

    1562  Mots | 7  Pages

  • Le classicisme

    aussi de « classiques » des livres écrits avant ou après la période classique. Cette période, du début du XVIIème siècle et s’épanouissant vers 1660-1680, a vu naître un courant de pensée qui a touché tous les domaines artistiques : le classicisme. Le classicisme est un dérivé du mot "classique", emprunté au latin classicus, "de première classe" ; par métaphore, le terme a été employé dès le deuxième siècle pour désigner un auteur ou une oeuvre d'excellence, digne de devenir un modèle. Dès le haut...

    1766  Mots | 8  Pages

  • Le neo classicisme

    Le Néo-Classicisme La peinture : En peinture le néo-classicisme apparaît au début des années 1760 et s'inscrit dans un mouvement de réaction contre le style ornementé du rococo, en prônant un retour à la simplicité qui caractérisait, selon ses promoteurs dont Winckelmann, le style antique.  Raphaël Mengs premier chef de file du mouvement en peinture, est le peintre qui fut le plus étroitement lié aux théories esthétiques prônées par Winckelman. Au début du XIXe siècle le néo-classicisme est représenté...

    775  Mots | 4  Pages

  • Le classicisme

    Le classicisme Un mouvement littéraire et culturel Qu’est ce que le classicisme (mouvement littéraire) ? Le classicisme est un mouvement littéraire et artistique qui débute au milieu du XVIIe siècle. Le classicisme français est historiquement lié à l’ascension personnelle de louis XIV. D’abord propre à la France, le rayonnement culturel du classicisme est tel que le mouvement s’étendra peu à peu à d’autres pays, comme l’Angleterre ou L’Espagne. Il désigne...

    1417  Mots | 6  Pages

  • Versailles et le classicisme

    château de Versailles, un symbole du classicisme : Le château de Versailles a été construit par Louis XIV. Sa construction a débuté en 1623. Dans ce château ont vécu Louis XIV, Louis XV et Louis XVI. La cour y a résidé à partir du 6 mai 1682 jusqu'au 6 octobre 1789 (à l'exception de la période de la Régence). L'objectif de Louis XIV en construisant ce palais était de glorifier la monarchie française. I/ La demeure d'un grand roi, fondateur du classicisme : Louis XIV est devenu roi très...

    624  Mots | 3  Pages

  • Le Classicisme 3

    Le Classicisme I/ Le mouvement A) Les origines Le classicisme est composé du mot « classe » qui définit «de première classe » (fortune). Il est apparut au XVIIe siècle pendant le règne de Louis XIV (1638-1715). Il concerne la littérature du XVIIe siècle mais aussi le théâtre, ou l’architecture. Une grande idée du classicisme est de « plaire et instruire » ce qui veut dire qu’il faut respecter des règles et enrichir les connaissances du public. Donc le but du classicisme est de plaire et...

    983  Mots | 4  Pages

  • Barroque et classicisme

    Contexte Historique du Broque et Classicisme : L'Histoire de France au XVIIe siècle est marquée par l'apogée du pouvoir royal, qui devient absolu. Après la paix des Pyrénées (1659), la France devient une puissance dont le rayonnement s'étend à une grande partie de l'Europe. Cette période est marquée, en Europe, par la terrible guerre de Trente Ans (1618-1648), et par un ensemble d'autres guerres par lesquelles les rois ou princes des différents pays cherchent à détrôner les rois étrangers afin...

    2307  Mots | 10  Pages

  • La princesse de clèves et le classicisme

    mouvement littéraire et culturel du classicisme, durant la seconde moitié du XVIIè siècle dans lequel les auteurs développent un art de mesure et de raison, fondé sur l'idéal de perfection. C'est en plein dans ce courant que Mme de Lafayette écrit son deuxième roman, La Princesse de Clèves en 1678, annonymement. En quoi pouvons-nous dire que ce roman est un roman classique? Les nombreux points communs avec la tragédie classique et le respect des doctrines du classicisme par l'auteur, permettront d'inclure...

    1175  Mots | 5  Pages

  • Repères théoriques sur le classicisme

    Repères théoriques sur le classicisme 1.Sens général 1.1 Sens général Dans la langue commune, le terme "classique" caractérise un auteur ou une œuvre dont l'importance a été reconnue par la postérité et qui, à ce titre, mérite qu'on l'étudie en classe. 1.2 Sens littéraire Les classiques sont un groupe d'écrivains du XVIIème siècle, considérés comme aussi illustres que leurs prestigieux modèles anciens. Dans ce sens, le classicisme désigne une période littéraire qui, pour l'essentiel, coïncide...

    772  Mots | 4  Pages

  • Plan pour exposé classicisme

    LE CLASSICISME Définition : - Doctrine des partisans de la tradition classique dans la tradition et l’art. * Ensemble des caractères propres aux grandes œuvres littéraires et artistiques de l’Antiquité et du XVIIème siècle. * Caractère de ce qui est classique. I. Le classicisme littéraire A. La naissance du classicisme B. Les grands auteurs 1. Nicolas BOILEAU 2. Jean RACINE 3. Molière 4. Pierre CORNEILLE C. La raison et les règles...

    742  Mots | 3  Pages

  • CLASSICISME

    LE CLASSICISME 1-Qu’est-ce que le classicisme ? Définition : Le classicisme est un mouvement littéraire et artistique, apparu en France au milieu du XVIIe siècle, et qui s’est développé et répandu en Europe pendant toute la 2e moitié du siècle. C’est avant tout un mouvement qui traite du beau. Il se définit par un ensemble de valeurs et de critères qui dessinent un idéal incarné dans « l’honnête homme ». Il a développé une esthétique fondée sur une recherche de la perfection, inspirée des...

    1771  Mots | 5  Pages

  • Classicisme

    Le Classicisme [pic] I ) Le Classicisme  : On voit apparaître pour la première fois le terme de classicisme au dix septième siècle : il désigne alors les oeuvres qui prennent pour modèle l'art antique. On parle tant de classicisme en musique, que de classicisme en littérature,en sculpture ou dans les arts en général.Ce nouveau mouvement ce développe beaucoup en France mais surtout en europe. Aujourd'hui, on utilise le terme de classicisme pour parler d'un mouvement littéraire et artistique...

    2584  Mots | 11  Pages

  • Classicisme

    I- Présentation Le Classicisme, est un courant esthétique regroupant l'ensemble des ouvrages qui prennent comme référence esthétique les chefs-d'œuvre de l'Antiquité gréco-latine.Le terme a une définition esthétique mais aussi historique, puisqu'en France l'« époque classique » est la période de création littéraire et artistique correspondant à ce que Voltaire appelait « le siècle de Louis XIV» ; il s'agit essentiellement des années 1660-1680, mais en réalité la période classique s'étend jusqu'au...

    886  Mots | 4  Pages

  • Le classicisme

    Le classicisme Corneille, Racine, Hugo, Molière, la Fontaine. Ils font partie de la culture littéraire minimale. 4 ont fait leur carrière sous louis 14. Le prestige de ces auteur qui depuis des siècles sont enseigné à l’école. Le classicisme est une catégorie artistique. Le classique = vision permanente = quelque chose qui reste. Les classique de la littérature sont les incontournables, en dehors des modes. On les lit encore car ils vont à l’essentiel. 1660-1685, qui correspondent dans l’histoire...

    1497  Mots | 6  Pages

tracking img