Définition De La Souveraineté Commentaire Jean Bodin dissertations et fiches de lecture

  • Commentaire de jean bodin

    Commentaire Les six livres de la République Jean Bodin La période qui s’étend du XVe au XVIIIe siècle est marquée par une véritable volonté de réflexion sur la place et l’exercice du pouvoir royal. Une multitude de théoriciens tels que Machiavel, Richelieu ou encore Bossuet ont cherché à justifier les pouvoirs absolus du roi. Un autre auteur du XVIe siècle, Jean Bodin, à chercher également à défendre l’autorité du roi. Economiste et juriste français né à Angers en 1530 et décédé en 1596, il...

    1915  Mots | 8  Pages

  • La souveraineté

    Bodin : la souveraineté saisie par ses marques. Thomas Berns Chargé de Recherches au FNRS Centre de Philosophie du Droit de l’Université Libre de Bruxelles. La définition de la souveraineté par Jean Bodin subsiste comme un moment philosophique à part entière, étant donné qu’elle présente une surprenante fusion entre l’acte philosophique, à savoir la stratégie définitoire développée, et son résultat, c’est-à-dire la souveraineté définie. Le fait que Bodin soit considéré comme l’auteur de...

    6646  Mots | 27  Pages

  • Commentaire de texte sur la souveraineté nationale (j bodin les six livres de la république)

    constitutionnel Commentaire de texte : J. Bodin, Les six livres de la République, L. I, ch. VIII L'homme politique socialiste Jean Jaures déclara dans le début du 20ème siècle « la République c'est le droit de tout homme, […], à avoir sa part de la souveraineté », la souveraineté qui est une notion récurrente dans l'exercice du pouvoir depuis le Moyen-âge, c'est vue définie et théorisée dans un traité du 16ème siècle intitulé Les six livres de la République rédigé par Jean Bodin. Ce grand théoricien...

    1617  Mots | 7  Pages

  • Commentaire d'arrêt bodin

    COMMENTAIRE Dès le XIIIe siècle, la souveraineté des rois de France est invoquée pour faire face à ceux qui, à l'intérieur comme à l'extérieur du royaume, tentent de contester l'autorité du monarque. Jusqu'au XVIe siècle, elle est plus une arme doctrinale qu'un concept neutre. La souveraineté se substitue à la suzeraineté : elle ne résulte pas d'un rapport hiérarchique au sein de la structure féodo-vassalique mais d'une suprématie ontologique de la fonction royale. Le roi suzerain imposait sa...

    2596  Mots | 11  Pages

  • Commentaire dirigé sur la monarchie absolutiste, selon bodin

    Le roi législateur, vers l'unification des sources du droit. Commentaire rédigé Introduction : « Le salut dépend désormais d'un souverain qui, pour tout gouverner, tienne tout en sa main » soutient Corneille, à travers l'un de ses héros tragiques, dans la pièce Cinna, faisant une insinuation intrinsèque à Louis XIV et son règne absolutiste. Il est vrai qu'au cours du XVIIe siècle, la doctrine absolutiste connait une importante accélération, à travers les juristes qui achèvent son élaboration...

    935  Mots | 4  Pages

  • Jean bodin

    Biographie, TD n°2 de Droit Constitutionnel Jean BODIN Jean Bodin, né en 1529 à Angers et mort en 1596, à Laon, est un jurisconsulte, philosophe et théoricien politique français, qui influença l’histoire intellectuelle de l’Europe par la formulation de ses théories économiques et de ses principes du « bon gouvernement ». Il est considéré comme l’introducteur du concept moderne de souveraineté. Sur certains points, il se fit l'avocat d'une plus grande tolérance religieuse, soumise à une plus grande...

    11839  Mots | 48  Pages

  • Commentaire texte de jean bodin

    conférence de méthode: Commentaire de textes Jean Bodin : Les Six livres de la république (Livre I, Chapitre 8) Ce commentaire porte sur des extraits du livre 1, chapitre 8 de l’œuvre écrite par Jean Bodin en 15776 : Les Six livres de la République. Jean Bodin est né en 1529 ou 1530 à Angers et est mort a Laon en 1596, c'est un juriste consulte important.C’est notamment le premier juriste à définir la notion de souveraineté. En 1548 Bodin étudie le droit à...

    1942  Mots | 8  Pages

  • La souveraineté selon jean bodin

    République » publié en 1576, Jean Bodin conceptualise la notion de souveraineté et l’introduit à la définition de l’Etat moderne afin notamment de légitimer le pouvoir royal. Ce texte nous permet donc de mieux cerner la notion de souveraineté par l’étude des questions suivantes. Premièrement « comment peut-on définir la souveraineté ? » et ensuite « quelles en sont les manifestations ? » Nous verrons ainsi dans une première grande partie que le texte nous définie la souveraineté en lui imposant certains...

    2136  Mots | 9  Pages

  • La souveraineté selon jean bodin

    Intro : Jean Bodin, né en 1529 à Angers Fils d’un tailleur, il reçoit, dans sa jeunesse, une formation au couvent des Carmes à Angers où il est reçu novice, puis à Paris, où il suit les cours de l’université et du Collège de France, s’imprégnant aussi bien de la scolastique médiévale que de l’humanisme de la Renaissance. En revanche, il semble certain qu’il ait étudié et enseigné le droit romain à l’université de Toulouse dans les années 1550. Il gagne Paris en 1561, alors que commence en France...

    2202  Mots | 9  Pages

  • Commentaire De Texte Jean Bodin

    ________________________________________________________________________________ Commentaire de texte : Jean Bodin, Les six Livres de la République (Livre IV, chapitre 6) « Les rois ont été élus premièrement pour faire justice », selon Michel de L’Hôpital, chancelier de France, dans son discours d’ouverture aux Etats généraux d’Orléans ( 13 décembre 1560). Cette notion de justice royale est omniprésente dans le texte de Bodin soumis à notre étude. Jean Bodin est un philosophe et magistrat français du XVIe siècle. Dans...

    961  Mots | 3  Pages

  • Jean bodin et la souveraineté

    1. Jean Bodin et la théorie de la souveraineté La vie Bodin est remplie de contraste. Né en 1529 durant la période heureuse du XVIème siècle dans une famille bourgeoise, il va recevoir une éducation aux humanités qui l’ouvre à l’antiquité. Il va aussi recevoir une éducation religieuse qui n’est pas très certaine. Il va en premier vouloir devenir religieux, moine. On le trouve quelque temps après sur le bucher étant devenu calviniste. Puis entre en Ligue catholique : un livre montre ses hésitations...

    1411  Mots | 6  Pages

  • Souveraineté

    Commentaire de droit constitutionnel Sujet : Commentez l'article 3 de la Constitution du 4 Octobre 1958 « La souveraineté est la qualité de l'État de n'être obligé ou déterminé que par sa propre volonté dans les limites du principe supérieur du droit et conformément au but collectif qu'il est appelé à réaliser », Louis Le Fur. C'est ainsi que l'on peut définir la vision moderne de la souveraineté qui émergea à la Renaissance, notamment grâce à l'œuvre de Jean Bodin : les Six livres de La République...

    2854  Mots | 12  Pages

  • Jean bodin

    Jean Bodin : l’Etat comme puissance souveraine En 1576 paraissent les Six livres de La République, œuvre de Jean Bodin, un érudit s’appuyant sur une grande culture historique et juridique qui fut également « homme de robe » et occupa des fonctions législatrices et administratives. Il se donne pour double tâche de réfuter Machiavel, dont il craint l’« immoralité », et de s’imposer comme l’Aristote de son temps. La pensée politique de Jean Bodin s’impose par un trait singulier qui en fait, après...

    809  Mots | 4  Pages

  • Jean bodin

    Texte : Jean Bodin, Les Six livres de la République, 1576, (extrait du Livre 1 chapitre 8) Aux XVIème et XVII siècles, dans un contexte de guerre civil, de renaissance et guerres de religions, des théoriciens tel que Jean Bodin vont s’intéresser à l’évolution des institutions et des relations entre le roi et ses sujets. On va dès lors développer des notions telles que l’absolutisme et la souveraineté. Jean Bodin tenta de défendre la monarchie durant une période de crises et de contestation...

    2891  Mots | 12  Pages

  • Jean Bodin, les six livres de la République, 1576, Livre 1, Chapitre VIII.

    renaissance du pouvoir législatif Commentaire de texte : Jean Bodin, les six livres de la République, 1576, Livre 1, Chapitre VIII. Introduction : Le type de souveraineté est encore un sujet de discorde pour les constitutionnalistes et hommes politiques d’aujourd’hui. Il s’agit de savoir à qui remettre la souveraineté pour qu’elle soit exercée de la manière la plus légitime qu’il soit. Jean Bodin (1529-1596), juriste, économiste, historien...

    1370  Mots | 6  Pages

  • Commentaire Jean Bodin

    économiques Commentaire d’un extrait de Les six livres de la République de jean Bodin : « La monarchie royale ou légitime est celle où les sujets obéissent aux lois du monarque, et le monarque aux lois de la nature, demeurant la liberté naturelle et propriété des biens aux sujets ». Citation de Jean Bodin (1529-1596), un philosophe et théoricien politique qui influença l’Histoire intellectuelle de l’Europe par ses théories économiques, mais aussi par la théorie de la souveraineté moderne dont...

    1249  Mots | 3  Pages

  • La souveraineté selon jean baudin

    Sujet : La Souveraineté celons Jean Bodin. Introduction. «La souveraineté est la puissance absolue et perpétuelle d’une République » voilà une idée de définition de la souveraineté faite par Jean Bodin. Dans un contexte de renaissance marqué par les idées humanistes et les guerres de religion, des théoriciens tel que Jean BODIN vont théoriser cette évolution du pouvoir monarchique qui aboutira à l’absolutisme. Cet homme connu en tant que juriste, philosophe et homme politique va à travers sa...

    1416  Mots | 6  Pages

  • Commentaire de texte : jean bodin, les six livres de la république, 1576

    de plusieurs ménages et de ce qui leur est commun, avec puissance souveraine ». Pour Bodin c'est la première fois dans l'histoire du droit qu’on donne une définition de la souveraineté" Le texte est un extrait des « six livres de la république » de Jean Bodin en 1576. C’est une doctrine de l’auteur. Il pense à l’évolution des sociétés humaines dans l’espace et dans le temps à travers la république. Jean Bodin est né en 1529 et mort en 1596. Il est connu en tant que juriste, mais il était aussi...

    571  Mots | 3  Pages

  • La puissance souveraine selon bodin

    livres de la République rédigés par Jean Bodin en 1576, illustre théoricien politique français, qui a su introduire quelques concepts, tel que la souveraineté, ici traitée dans le texte, et qui encore aujourd'hui et considéré comme une personne extrêmement influente dans l'humanisme juridique. Son oeuvre se place donc dans le contexte de la Renaissance, période d'influence italienne qui fait renaître le vieux concept romain de la Chose Publique, que Jean Bodin s'appropriera dans le texte, ainsi...

    1407  Mots | 6  Pages

  • La souveraineté selon jean bodin

    I)Jean Bodin (1530-1596) C’est un contemporain des guerres de religion (1562-1598). Il est un spectateur effrayé de ces conflits. Ces guerres de religion ont dégénérées en guerres politiques et les grands seigneurs ont tentés de s’emparer du pouvoir Jean Bodin appartient à un parti de modéré (les politiques), à un groupe d’hommes qui sont soucieux de ramener la paix et d’empêcher ces affrontements et de réduire l’autorité de ces grands seigneurs qui profitent de cette situation C’est un parti...

    610  Mots | 3  Pages

  • Commentaire de la citation de jean bodin «la souveraineté est le pouvoir de commander et de contraindre sans être commandé ni contraint»

    «La souveraineté est le pouvoir de commander et de contraindre sans être commandé ni contraint» Cette citation est tirée du livre de Jean Bodin, les Six Livres de la République, paru pour la première fois en 1576 . On compare cet ouvrage à l' Esprit des lois de Montesquieu. Cette comparaison montre à quel degre le livre peut être fondateur dans son domaine du droit constitutionnel. Jean Bodin, né en 1529 à Angers et mort en 1596, à Laon, etait un jurisconsulte, philosophe et théoricien politique...

    2568  Mots | 11  Pages

  • Souveraineté

    Définition[modifier] Définition juridique[modifier] Origine[modifier] Le concept émerge pour la première fois avec Jean Bodin dans les Six livres de la République (1576). Tout en s'inscrivant dans un contexte de réinterprétation du droit latin, cet émergence annonce en fait les logiques étatiques modernes[1]. Il ne recouvre en effet aucune notion de la législation romaine : ni l'imperium, qui désigne une simple « puissance de commandement militaire »[2], ni la summa potestas, qui se rapporte à...

    6605  Mots | 27  Pages

  • Bodin et L'absolutisme

    Jean BODIN : Jean Bodin, né au sein d’une famille bourgeoise en 1530 à Angers et mort en 1596, à Laon, est un jurisconsulte, philosophe et théoricien politique français. Il reçoit une formation au couvent des Carmes à Angers, puis à Paris à l’université et au Collège de France. Il étudie et enseigne le droit romain à l’université de Toulouse dans les années 1550 puis il gagne Paris en...

    3292  Mots | 14  Pages

  • Dissertation les "six livres de la république " de jean bodin

    Jean Bodin , Les six livres de la république (1576) Introduction Immergé dans une période de troubles politiques et religieux qui marqueront la France pour des siècles, les guerres civiles et religieuses de la deuxième moitié du XVI eme siècle, Jean Bodin théorise et conceptualise les notions d'État ( République ) et de souveraineté dans un des grands monuments de la science politique, «Les six livres de la République »(1976). Jean Bodin, nait en 1529 à Angers et décédé en 1596 à Laon , est...

    1156  Mots | 5  Pages

  • La souveraineté royale

    Histoire des institutions de l’Ancien Régime Thème abordé: La souveraineté royale. Texte à commenter : La définition de la souveraineté Introduction: La formule « Li rois est souverain par-dessus tout » du juriste Beaumanoir , auteur des Coutumes de Beauvaisis, illustre parfaitement l’œuvre capétienne de restauration de la souveraineté qui s’épanouit au cours du XIIIème siècle, et qui perdurera. La question de la souveraineté s'est toujours posée. En 1572, c’est le massacre de la Saint...

    2081  Mots | 9  Pages

  • La souvereinté selon jean bodin

    La souveraineté selon Jean Bodin I)Les six livres de la Republique : une réponse au contexte historique de la France du 16eme siecle A-La remise en question du pouvoir royale par les Protestants: les guerres de religions en France (1562-1598) =>Protestants vs Catholiques -pendant les 40 années qui suivent les premier sermons de Luther, de nombreux Français des classes aisées se rallient à la religion protestante (on dit aussi «réformée») -les premiers troubles religieux apparaissent sous...

    2158  Mots | 9  Pages

  • Commentaire de l’extrait de la puissance de l’etat d’ olivier beaud

    SEANCE 3 : L’ETAT COMMENTAIRE DE L’EXTRAIT DE LA PUISSANCE DE L’ETAT D’ OLIVIER BEAUD D’après J. CHEVALLIER dans son ouvrage L’Etat post-moderne : « la construction de l’Etat apparait bien comme indissociable d’une modernité dont elle est à la fois le reflet et le vecteur ». L’Etat apparait comme un concept moderne aux caractéristiques qui lui sont propres. Cependant, cette vision de modernité apparait contrastée par les différentes thèses sur l’historicité...

    1709  Mots | 7  Pages

  • Commentaire: texte de alexis de tocqueville, extrait de «l’ancien régime et la révolution»

    Commentaire: Texte de Alexis de Tocqueville, extrait de «l’Ancien régime et la Révolution» Introduction: L'auteur, né en 1805, alors que la Révolution avait créé la société nouvelle, et muni d'une vaste expérience politique acquise autour de 1848, a recherché d'où venait la Révolution française.« […] nous sommes placés aujourd’hui à ce point précis d’où l’on peut le mieux apercevoir et juger ce grand objet. Assez loin de la Révolution pour ne ressentir que faiblement les passions qui troublaient...

    2504  Mots | 11  Pages

  • La notion de souveraineté chez thomas hobbes

    Thomas Hobbes, mais ils n’ont pas encore touché d’une manière explicite à cette question concernant la souveraineté. L’un d’entre eux a parlé de la science du pouvoir politique chez Thomas Hobbes. 0.3. Problématique L’homme est le seul au monde qui soit capable de réflexion sur la vie, la société dans laquelle il vit. A dire vrai, depuis l’antiquité grecque, la question de souveraineté a suscité multiples réactions et les avis étaient partagés. Cependant la compréhension de la philosophie...

    26438  Mots | 106  Pages

  • comment s'exprime la souveraineté d'un Etat?

    Lundi 5 octobre 2015 Préparer séance 3 : faire plan détaillé de l’une des dissertations 1) Comment s’exprime la souveraineté d’un Etat ? 2) A partir de quel moment dit-on d’un Etat qu’il est souverain ? Notions : Souveraineté : Selon Jean Bodin, précurseur de la théorie de la souveraineté, celle-ci se définit comme la puissance absolue et perpétuelle d’une République (comprise au sens d’Etat). Au sens initial : caractère suprême du pouvoir étatique. Au sens dérivé : désigne le pouvoir étatique...

    934  Mots | 5  Pages

  • la souverainete

    La souveraineté (du latin médiéval superanus qui dérive du latin classique superus « supérieur » ; et du concept grec Basileus) désigne le droit exclusif d'exercer l'autorité politique(législative, judiciaire et/ou exécutive) sur une zone géographique ou un groupe de peuples. Le concept émerge avec celui d'État, au Moyen Âge. Le souverain est donc au départ une personne identifiée (le représentant de l'État, le roi) puis se détache de plus en plus de sa personne pour devenir un concept théorique...

    6162  Mots | 25  Pages

  • La souveraineté individuelle

    I. Les Origines de la Souveraineté Individuelle L a souveraineté (du latin « superanus » qui dérive du latin classique « superus « supérieur ») désigne le droit exclusif d'exercer l'autorité politique (législative, judiciaire et/ou exécutive) sur une zone géographique ou un groupe de peuples. Le concept émerge avec celui de l'État, au Moyen Âge. Le souverain est donc au départ une personne identifiée ( tel que le représentant de l'État, ainsi donc le Roi), puis se détache de plus en plus de...

    623  Mots | 3  Pages

  • Souveraineté

    La souveraineté. Ceux au-dessus de quoi il n’y a rien. JELLINCK la souveraineté c’est la compétence de la compétence. Si le souverain garde la compétence de ses compétences il peut ce faire des limites en déléguant. ( UE) La souveraineté s’applique sur un territoire donnée. Sur ce territoire réside des citoyens. Qu’ Advient-il des gens qui n’on pas de territoire donné ? gens du voyage ou les nomades . Lorsque l’on à pas de territoire on ce place sous une autre souveraineté. Les Etats...

    1877  Mots | 8  Pages

  • bodin 2

    et qui analyse la souveraineté. Celle-ci est une question qui a soulevé de nombreuses interrogations et de critiques et c’est en cela que cet extrait a effet de doctrine car il tente de répondre à ces questions. Il y défend la théorie monarchique, remise en cause par les philosophes pragmatiques, qui pensent que l’État est fondé sur la force, et les monarchomaques à la fin du XVIème siècle, qui sont pour le droit de résistance au monarque. Jean Bodin va aussi livrer une définition de la République...

    505  Mots | 3  Pages

  • la loi selon Jean Jacques Rousseau

    loi selon Jean-Jacques Rousseau « Un républicain dépend-il de quelque chose ? De la loi. Et de quoi encore ? De la loi. Mais que reconnaît-il au-dessus de lui ? La loi. Toujours la loi, rien que la loi et jamais autre chose ? Toujours la loi, rien que la loi, et jamais autre chose ». Cette citation du Catéchisme républicain à l'usage des sans culottes de l’an II est une bonne illustration de la doctrine de Jean-Jacques Rousseau. La loi apparait primordiale, au-dessus de tout. Jean Jacques Rousseau...

    3773  Mots | 16  Pages

  • La souveraineté dans l'etat

    La souveraineté §2. La souveraineté (mise à jour 1er octobre 2009) 1. Notion d'autorité souveraine Notion complexe, d'origine ancienne qui a des effets en droit constitutionnel mais aussi en droit international. A Origine La notion d'autorité souveraine a sans doute une origine en partie théologique, notamment chrétienne. Cette origine divine de la souveraineté se manifeste par ses caractères extraordinaires : autorité absolue, indivisible, incommunicable, suprême... etc. Caractères...

    3254  Mots | 14  Pages

  • Commentaire souverainete nationale appartient au peuple qui l'exerce

    Commentaire : Article 3 de la Constitution française : "La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum." Introduction : Le concept de souveraineté émerge pour la première fois au moyen age avant d'etre repri au XVIsiècle avec Jean Bodin dans son ouvrage « Six livres de la République » ,ce concept reflète les conditions politiques d’une époque déterminer : la Renaissance. En 1789, les révolutionnaires voulant distinguer l'Etat du roi...

    1058  Mots | 5  Pages

  • La souveraineté de la loi de l'ancien régime à la révolution : continuité ou rupture ?

    Section 1 : La souveraineté de la loi Les Six Livres de la République : Ouvrage traduit dans toutes les langues, Jean Bodin a été amené à traduire son ouvrage en latin. Jean Bodin a eu une énorme audience en France, et il a défini la souveraineté en le taillant sur mesure pour le Roi de France. Jean Bodin a donné quatre caractères à la souveraineté qui correspond à un système monarchique : - la souveraineté appartient au Roi, ce n’est pas le peuple qui a accordé la souveraineté du Roi. Cette...

    3555  Mots | 15  Pages

  • Souveraineté nationale vs populaire

    Souveraineté nationale vs souveraineté populaire La souveraineté est une idée qui remonte au Moyen-age. Les successeurs de Philippe le Bel veulent fonder l'autorité du roi et mettent en avant la notion de Souveraineté. Ils utilisent en particulier ce vieil adage : « Le Roi de France est Empereur en son Royaume ». Ainsi le Roi est assuré d’être reconnu à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Par la suite, des auteurs comme Jean BODIN donneront à ce concept plus de précisions. Dans «Les six livres...

    1106  Mots | 5  Pages

  • Souveraineté et absolutisme

    Chapitre 3 : souveraineté et absolutisme La souveraineté est une notion complexe et donc polysémique, on parle de souveraineté du roi, de la nation, du peuple, mais on utilise aussi le mot souveraineté au sens plus large : souveraineté d’un législateur, d’une cour de justice, d’un constituant. Souvent le terme de souveraineté est utilisé au sens de moyen par lequel les hommes s’organisent en un groupe social pratiquement indépendant, et les moyens par lesquels ils maintiennent cette cohésion. La...

    6909  Mots | 28  Pages

  • Commentaire dictionnairedroitetpratique Ferri re

    Commentaire n°1_ Commentaire du texte extrait du Dictionnaire de droit et de pratique de Claude-Joseph de Ferrière « La monarchie royale ou légitime est celle où les sujets obéissent aux lois du monarque, et le monarque aux lois de la nature, demeurant la liberté naturelle et propriété des biens aux sujets ». Cette affirmation de Jean Bodin issue de son œuvre principale, Les Six Livres de la République, publiée en 1576 trouve un écho percutant dans cet extrait du Dictionnaire de droit et de pratique...

    1984  Mots | 4  Pages

  • Souveraineté

    capable d’exercer directement sa souveraineté ? « Il y a deux vérités qu'il ne faut jamais séparer en ce monde : la première est que la souveraineté réside dans le peuple, la seconde est que le peuple ne doit jamais l'exercer. » Cette citation de l’écrivain et essayiste français, Antoine de Rivarol et extraite du Journal politique national, nous amène à définir la notion de souveraineté. La souveraineté a été définie par le philosophe et théoricien politique Jean Bodin dans son traité "Les Six livres...

    600  Mots | 3  Pages

  • Une définition juridique de l'etat

    fut-il la cause de nombreux fléaux lorsqu’il atteint des formes autoritaires, c’est souvent sa définition qui est sujet à débat. En effet, décrire une institution aussi complexe sans avoir, au préalable, entamé un raisonnement construit relève de l’impossible. Aussi allons-nous tenter, à travers cette explication de donner, d’un point de vue juridique, une définition de l’Etat. Annonce du sujet et définition des termes L’Etat désigne la personne morale de droit public, qui, sur le plan juridique représente...

    2816  Mots | 12  Pages

  • Dissertation "la souveraineté peut-elle se partager"

    institutions La souveraineté peut-elle se partager ? La souveraineté est la manifestation concrète du pouvoir démocratique. C’est le pouvoir suprême puisque le titulaire de la souveraineté est le seul apte à déterminer ce que les juristes appellent « la compétence de la compétence », cela sous entend le fait que celui –ci puisse dire que telle entité ou personne ait telle compétence. Ce concept de souveraineté apparaît avec Jean Bodin en 1576. Pour lui la souveraineté sert de pilier à l'analyse...

    1029  Mots | 5  Pages

  • Commentaire traités des seigneurie histoire du droit

    l’indépendance du roi dans sa décision de faire des levées de deniers. En effet cet avocat de profession s’adresse au peuple français en lui expliquant le bien fondé de l’indépendance du roi dans sa décision de fixer l’impôt. S’inspirant des théories de Jean Bodin, il justifie ses dires en s’appuyant notamment sur la distinction à faire entre la monarchie seigneuriale et la monarchie royale, qui est, à cette époque, le système que connaît la France. Il convient de souligner que la question de la fiscalité...

    1592  Mots | 7  Pages

  • Souverainete Nationale Et Populaire

    FICHE 1 : LA SOUVERAINETE La souveraineté est une idée qui remonte au Moyen-age. Les légistes sous Philippe le Bel (1285-1314) et ses successeurs, veulent fonder l’autorité du Roi. Ils mettent en avant la notion de Souveraineté. Ils utilisent en particulier ce vieil adage : « Le Roi de France est Empereur en son Royaume ». Ainsi le Roi est assuré d’être reconnu à l’intérieur comme à l’extérieur. Par la suite, des auteurs comme Jean BODIN donneront à ce concept des contours plus précis. Dans «Les...

    1239  Mots | 4  Pages

  • Commentaire coutumes de beauvaisis

    27 Février 2008 Histoire des institutions Commentaire de texte « Le vassal de mon vassal n’est pas mon vassal » ; au milieu du XIIème siècle l’autorité du roi s’impose peu à peu aux grands du royaume voulant briser cet adage. Ce texte à commenter est un extrait des coutumes de Beauvaisis écrit par...

    1736  Mots | 7  Pages

  • Souveraineté et etat

    de la souveraineté s’appuyant sur une bureaucratie et une forte spécialisation du gouvernement-> « compétence de la compétence », le souverain ne peut déléguer ou transférer des compétences sans que cela ne touche à sa souveraineté. Les fonctions régaliennes sont elles, susceptibles d’aucun transfert de compétences (compétences minimales de tout souverain). - Qu’est-ce que la souveraineté ? du latin superus (« supérieur »), et du concept grec Basileus. Au sens initial, la souveraineté d’un Etat...

    1876  Mots | 8  Pages

  • La souveraineté

    FICHE 1 : LA SOUVERAINETE La souveraineté est une idée qui remonte au Moyen-age. Les légistes sous Philippe le Bel (1285-1314) et ses successeurs, veulent fonder l’autorité du Roi. Ils mettent en avant la notion de Souveraineté. Ils utilisent en particulier ce vieil adage : « Le Roi de France est Empereur en son Royaume ». Ainsi le Roi est assuré d’être reconnu à l’intérieur comme à l’extérieur. Par la suite, des auteurs comme Jean BODIN donneront à ce concept des contours plus précis. Dans «Les...

    1318  Mots | 6  Pages

  • Souveraineté populaire et souveraineté nationale

    Sujet : la souveraineté populaire et la souveraineté nationale C’est à partir du moyen age que l’on commence à parler de la souveraineté avec le légiste Philippe Le Bel qui veut fonder l’autorité du roi. Et pour qu’il soit alors reconnu à l’intérieur comme à l’extérieur de son royaume. Il s’agit donc de montrer que le roi est l’égal de l’empereur. Ensuite dans la continuité, Jean Bodin dit que « la souveraineté est la puissance absolue et perpétuelle d’une république » puis Charles Loyseau explique...

    1290  Mots | 6  Pages

  • L'état, souveraineté, représentation

    Dissertation : L'État, Souveraineté, Représentation « l'État; c'est moi » disait Louis XIV, mais aujourd'hui l'État ne se confond plus avec une personne physique. On ne peut pas toucher l'État qui n'est qu'une entité abstraite à laquelle on prête souvent il est vrai les caractères d'une personne physique. L'État est une personne morale de droit public territoriale et souveraine. L'État est souverain c'est-à-dire qu'il dispose d'un pouvoir de droit originaire et suprême et donc du pouvoir de...

    1413  Mots | 6  Pages

  • Que reste - il de la souveraineté

    Que reste t-il de la souveraineté étatique aujourd’hui ? La réponse à cette question passe au préalable par l’approche de la notion de souveraineté et ses implications. I- I- La notion de souveraineté La puissance souveraine est la caractéristique essentielle d’un Etat. Il n’existe pas d’Etat sans souveraineté. La souveraineté est le critère de l’Etat, son l’attribut fondamental. Le principe de souveraineté de l’Etat est aussi ancien que l’état lui-même. Mais il a connu une évolution...

    1629  Mots | 7  Pages

  • commentaire de texte du conseil du roi michel de marillac

     Commentaire du Du conseil du roi de M de Marillac vers 1630 Introduction : Michel de Marillac ,est né en octobre 1563 à Paris et mort le 7 août 1632 à Châteaudun . Garde des sceaux pendant la Régence de Marie de Medicis et 'auteur du Code Michau (autrement dit ordonnance royale signée par louis xiii en 1629 afin de réformer un important nombre de dispositif légaux et sociaux de l’ancien régime ). publié en 1629 . Il est le préfigurateur des grandes réformes juridiques et...

    1833  Mots | 8  Pages

  • Souveraineté nationale et souveraineté populaire

    SUJET: la souveraineté nationale et la souveraineté populaire: Introduction: « La souveraineté est la puissance absolue et perpétuelle d’une République (…) c'est-à-dire la plus grande puissance de commander », c'est la définition que donne Jean Bodin, célèbre jurisconsulte, philosophe et théoricien du XV e siècle, dans son œuvre intitulée les six livres de la République. Dans son oeuvre, l'état souverain est soumis aux lois naturelles (celles qui sont innées) mais est plus fort que les lois...

    2233  Mots | 9  Pages

  • Bodin

    Jean BODIN, Les Six Livres de la République, Livre I, chap. I, VIII (extraits), éd. G. Mairet, L.G.F., Paris, 1993. Livre I - Chapitre 1 (extraits) Chapitre 1: Quelle est la fin principale de la République bien ordonnée République est un droit gouvernement de plusieurs ménages, et de ce qui leur est commun, avec puissance souveraine. Nous mettons cette définition en premier lieu, parce qu’il faut chercher en toutes choses la fin principale, et puis après les moyens d’y parvenir...

    1468  Mots | 6  Pages

  • Souveraineté nationale et souveraineté populaire

    Droit Constitutionnel – Dissertation Sujet : « la souveraineté nationale et la souveraineté populaire » « Il est de l'essence de la puissance souveraine de ne pouvoir être limitée : elle peut ou elle n'est rien ». C'est ce qu'affirme Rousseau dans son ouvrage des « Lettres écrites de la montagne », définissant ainsi la souveraineté comme une puissance illimitée. Plus généralement, la souveraineté est le droit exclusif d'exercer l'autorité politique (législative, judiciaire et/ou exécutive)...

    1703  Mots | 7  Pages

  • La souveraineté

    LA SOUVERAINETE La souveraineté « est la puissance ce commander et de contraindre sans pouvoir être commandé et contrait par qui que ce soit »(Jean Bodin » .En effet , il a été le premier à avoir définit le concept de la souveraineté . cette définition est donnée durant la renaissance , elle est fondamentale pour analyser la notion d’Etat. La souveraineté délaisse la pensée symbolique des institutions religieuses . Au cours de l’histoire , cette puissance a donc appartenu successivement à Dieu ,...

    2084  Mots | 9  Pages

  • Quel est le titulaire de la souveraineté en france, depuis 1789 ?

    la question dont le principe de la souveraineté apporte la solution juridique ». Budreau associe ici les concepts de souveraineté et de démocratie. Cependant, le roi aussi fut souverain et même si Jean Bodin conceptualise la souveraineté comme élément essentiel de la République, il n’exclut toutefois pas que la souveraineté puisse être détenue par une petite partie du corps social ou un seul homme. La souveraineté est une notion qui regroupe quatre définitions. C’est un caractère de l’Etat qui...

    1313  Mots | 6  Pages

  • Territoire et souveraineté

    TD 2. Droit constitutionnel Territoire et souveraineté En effet, pour qu'il y est droit constitutionnel il faut qu'il y est un pouvoir politique organisé. Dans la plupart des pays modernes, l'Etat est le cadre de ce pouvoir politique et donc la forme habituelle du droit constitutionnel. A l'intérieur de cet Etat vont naitre et se developpper les règles constitutionnelles. Les Etats sont de plus en plus nombreux. On en comptait a la création de l'ONU 51 alors qu'aujourd'hui 193. Le mot Etat...

    1038  Mots | 5  Pages

  • La souveraineté de la France

    Dissertation : La souveraineté de la France « La démocratie implique que le peuple participe à l'exercice du pouvoir». C'est ce qu'énonce l'article 3 de la Constitution de la Cinquième République du 4 octobre 1958. Le thème abordé par cet article est la souveraineté. La souveraineté, au sens initial, est le caractère suprême du pouvoir étatique. C'est le fondement juridique du pouvoir. La constitution définit les principes fondamentaux de la souveraineté. Elle rappel entre autre qu'elle est...

    1677  Mots | 7  Pages

tracking img