• Le marché
    étant le lieu de rencontre entre l’offre venant des producteurs et de la demande formulée par les consommateurs. La courbe de l’offre étant une fonction croissante du prix tandis que la demande en est une fonction décroissante. Lorsque nous représentons ces deux courbes sur un même repère, nous pouvons...
    2001 Mots 9 Pages
  • Macroeconomie ricardienne.
    marginale. Alors ces productivités marginales étant par ailleurs souvent décroissantes, ce taux de rémunération aura tendance à diminuer. Cela ne signifie pas cependant que la part du profit diminue forcément avec le temps (cf. fonction de Cobb Douglas, avec une part constante de la rémunération du capital)...
    1895 Mots 8 Pages
  • Analyse éco - consommateur
    consommateur, de telle sorte qu'il maximise son utilité sous la contrainte de son budget. II. La théorie de l’utilité marginale A. Définition de la fonction d’utilité totale a) Le principe général Le consommateur acquiert des biens et services divers dans des quantités qu’il juge suffisantes pour atteindre...
    2542 Mots 11 Pages
  • La microéconomie
    intellectuelle et théorique qui modélise des comportements, d’où la difficulté. Elle a une portée explicative : elle veut expliquer la formation des prix sur le marché à partir du comportement des individus. Elle a aussi une portée normative : elle veut prévoir des comportements et on va déterminer la...
    9737 Mots 39 Pages
  • Microeconomie approfondie
    INTRODUCTION * Agent Cela implique que l’offre et la demande de chaque agent sont négligeables par rapport à l’offre totale. Les agents sont des atomes et ils sont trop petit pour décider du prix le prix s’imposent aux agents donc ils sont exogènes. L’hypothèse d’atomicité implique que les...
    3435 Mots 14 Pages
  • Analyse micro economique
    une infinité d’agent : ils prennent les prix tels qu’ils sont ; un seul ne peut rien changer). Cela explique la loi des débouchés. - L’égalité et la transparence de l’information - L’homogénéité des biens 2/ La fonction de production a/ Les rendements...
    3105 Mots 13 Pages
  • Cour sur néoclassique
    chap est destiné au modèle néo-classique, la suite est consacré à un autre modèle le modèle keynésien « I (investissement), S (saving), L (liquidity=demande de monnaie), M (offre de monnaie) » 2ème chap ISLM en éco fermée, 3ème chap ISLM en éco ouverte. Dans le premier modèle on introduit les relations...
    3071 Mots 13 Pages
  • Cours iae
    consommateur est de maximiser son utilité 2.1.1 La mesure de l’utilité Mesure de l’utilité ordinale et mesure cardinale Pour expliquer l’évolution de la demande il faut partir du comportement du consommateur, l’intérêt du consommateur est de maximiser son utilité afin de retirer le plus de satisfaction possible...
    3234 Mots 13 Pages
  • Controleur de gestion
    nulle. Au marché, ce que l’un gagne l’autre le perd, il faut donc être plus malin que l’autre et parvenir à produire à un coût moindre et vendre au prix fort pour encaisser un bénéfice qui vient enrichir le royaume. Utiliser le marché, donc, pour capter et dévier le flux d’argent (en particulier celui...
    8081 Mots 33 Pages
  • Marketing
    biens qui procure aux consommateur un niveau de satisfaction ou d’abilité iidentique . Le principe d’utilité marginale-l’intensité d’un besoin est décroissante au four et à mesure que la quantité consommée augmente Les cas particulieres : Les substituts parfaits-si les consommateur est disposée à substituer...
    1689 Mots 7 Pages
  • Cours analyse économique
    Contrairement aux classiques (offre) les néoclassiques vont désintéressées à l'étude de l'offre ET la demande sur un marché, donc l'équilibre offre-demande P O A D Q A= équilibre Pour expliquer la demande et l'offre, les néoclassiques partent de l'individu rationnel. Il est ici vu sous un angle...
    2838 Mots 12 Pages
  • La loi de l'offre et de la demande
    et de la demande : La loi de l'offre et la demande, c'est ce qui permet d'expliquer le prix d'un bien (que ce soit le travail/main d'oeuvre ou un bien quelconque). L'offre d'un bien (proposé par les producteurs/entreprises) est une fonction croissante du prix. Forcément, plus le prix est élevé...
    252 Mots 2 Pages
  • La rationalité
    L'Offre et de la demande DEFINITION D'UN MARCHE Les marchés existent afin de faciliter les échanges de produits, services ou ressources. Les acheteurs et les vendeurs y sont présents ensemble, et expriment leur désir d'acheter ou de vendre en annonçant leur prix d'offre et de demande pour différentes...
    1826 Mots 8 Pages
  • Cours macro-économie l2 éco-gestion
    Examen final : question d’actualité Introduction : La macro s’intéresse aux grandeurs économiques, aux agrégats: les opérations sur b&s, les prix (tx de salaire, intérêt, salaire, inflation…), aux opérations de répartition (de la masse salariale, des profits, du revenu national). La macroéconomie...
    2063 Mots 9 Pages
  • Producteur en concurrence parfaite monopole et monopole naturel
    « variation des quantités produites » OUTPUT Loi fondamentale : lois des rendements décroissants On considère que le producteur ne peut pas maximiser les quantités produites indépendamment de ces ventes. Le prix de vente est détermine par le marché dans lequel le producteur n’a pas de prise PRICE...
    1058 Mots 5 Pages
  • Revolution marginaliste
    d'arriver sur le marché. SMITH parle ainsi de prix naturel. Avec les marginalistes, on ne se pose plus la question de la valeur marchande. Selon eux, la valeur d'une marchandise est son prix qui se résulte de la confrontation entre l'offre et la demande. D'où viens la genèse de la révolution marginaliste...
    3489 Mots 14 Pages
  • économie
     I. LES FACTEURS DE PRODUCTION ET LES FONCTIONS DE PRODUCTION 1. Les différents facteurs de production Les facteurs de production, encore appelés input, sont des biens, les services et le travail dont l’entreprise doit se procurer pour pouvoir fabriquer le produit ou output par l’entremise d’une...
    2864 Mots 12 Pages
  • les néoclassiques
    TD 2 : Offre, Demande, Equilibre : la mécanique Néoclassique I. L'agent économique dans la théorie Néoclassique : le raisonnement marginaliste 1. La demande individuelle de biens : le consommateur. Utilité marginale = c'est l'utilité que procure la consommation d'une unité supplémentaire. Elle est...
    1236 Mots 5 Pages
  • Le marché des adjudications des bons de trésor
    d'analyse : b. Les hypothèses de base de la théorie classique : Section 2 : L'équilibre sur le marché du travail : a. L'offre de travail : b. La demande de travail : c. L'équilibre sur le marché du travail : Section 3 : L'équilibre sur le marché des biens et services : L'offre globale de biens et...
    4503 Mots 19 Pages
  • Cour introduction théorie economique
    décisions à modifier de manière significative le prix qui s’établit. Aucun acheteur n’est suffisamment important pour obtenir des conditions d’achat différentes de celles qui s’imposent aux autres acheteurs. De même, aucun vendeur n’est en mesure de changer le prix auquel il pourra vendre ses produits en faisant...
    8662 Mots 35 Pages