Friedrich Nietzsche Par Delà Bien Et Mal Paragraphe 24 dissertations et fiches de lecture

  • Nietzsche, par delà bien et mal

    Commentaire d'ouvrage: Friedrich Nietzsche, Par Delà Bien et Mal, 1886 Introduction L'ouvrage « Par-delà bien et mal », sous-titré « prélude à une philosophie de l'avenir » de Friedrich Nietzsche et publié par lui-même en 1886 reprend et approfondit les idées de son ouvrage précédent « Ainsi parlait Zarathoustra », tout en les abordant par une approche plus critique, plus polémique. Dans cet ouvrage, Nietzsche condamne les philosophes du passé pour leur flagrant manque de sens critique...

    1749  Mots | 7  Pages

  • Nietzsche et le soufisme: concordances spirituelles.

    Nietzsche et le soufisme: concordances spirituelles. I) Introduction De prime abord, il peut paraître étrange, fantaisiste ou incongru de vouloir trouver des similitudes entre celui qui personnifie l’athéisme militant  et le courant spirituel ou mystique qui se revendique de l’Islam. Cependant, peut-on raisonnablement se représenter Nietzsche de la sorte ? Cette conception découle d’une compréhension erronée, de la part des héritiers des Modernes ou des Lumières, de sa trop...

    4778  Mots | 20  Pages

  • Conception anthropologique de Nietzsche

    Félix O’Connor et Marc-André Dumais L’être humain 340-102-MQ Gr : 02 Travail sur Friedrich Nietzsche Présenté à : Mr. Harold Fournier Cégep de la Gaspésie et des Îles Campus de Gaspé Le 7 octobre Introduction : Né en Prusse en 1844, Friedrich Nietzsche fut l’un des plus grand philosophes de son époque. Bien qu’ayant été très brillant, il connut toutefois une existence très difficile. En effet, alors qu’il n’était âgé que de cinq ans, son père meurt d’une inflammation...

    3517  Mots | 15  Pages

  • nietzsche, crépuscule des Idoles, paragraphe 19-20

    Nietzsche, Crépuscule des idoles (1888) Commentaire des paragraphes 19 et 20 de Nietzsche crépuscule des idoles, Œuvre philosophique complète VIII Edition Colli Montinari, tard. Hémery, Paris, Gallimard, 1995, pp. 119-122 Biographie : Friedrich Nietzsche né en 1844 dans une famille de pasteur il étudie au collège de Naumburg ou sa brillance lui vaut les conseils de rejoindre le collège Pforta ou il étudia grâce à une bourse du roi Frédéric-Guillaume. Il entre ensuite en 1844 à l’université...

    2498  Mots | 10  Pages

  • Verite Philo Nietzsche Word

     Philosophie et vérité chez Nietzsche Tous les philosophes – il faut cependant entendre par là la grande majorité – en construisant leurs raisonnements, en élaborant leurs doctrines, leurs systèmes, ont remis en cause les philosophes qui les avaient précédés et ont réfutés leurs doctrines. Chacun d'entre eux prétendait avoir vu plus loin, avoir vu mieux. Le questionnement philosophique, avec l'avancée des siècles, s'est fait de plus en plus critique à l'égard de la tradition qui la talonnait...

    3536  Mots | 5  Pages

  • Nietzsche-kant

    Mohamed Ben Arous De Nietzsche à Kant : l’autonomie en Procès Variations sur les ambiguïtés du concept d’autonomie : polysémie et utilisation dans différents registres de la pensée et des pratiques sociales Il est de prime abord loisible de constater le fait que nous avons affaire ici à un concept, à la fois polémique et libérateur, dont le déploiement souvent impulsif aiguille toute personne avide d’autodétermination, de liberté, de choix d’action, voire d’autarcie, face à l’engrenage d’un...

    3351  Mots | 14  Pages

  • Ressentiment et négation de la dimension transcendante du temps chez nietzsche

    Ressentiment et Négation de la dimension transcendante du temps chez Nietzsche et son commentaire par Martin Heidegger Introduction Dans cette dissertation, nous traiterons la question du temps, telle qu’elle est thématisée par Nietzsche dans son œuvre récapitulative intitulée Ainsi parlait Zarathoustra[1], ainsi que le commentaire de cette réflexion par Heidegger[2]. Il s’agira d’expliciter la conception...

    11289  Mots | 46  Pages

  • Nietzsche

    Friedrich Nietzsche Aller à : Navigation, rechercher Friedrich Nietzsche Philosophe Occidental Époque Contemporaine Naissance 15 octobre 1844 à Röcken (Saxe) Décès 25 août 1900 (à 55 ans) à Weimar (Allemagne). Principaux intérêts Métaphysique, christianisme, culture, nihilisme, morale, esthétique Idées remarquables Volonté de puissance, Surhomme, Éternel Retour Œuvres principales La Naissance de la tragédie, Humain, trop humain, Aurore, Le Gai Savoir, Ainsi parlait Zarathoustra, Par-delà...

    26512  Mots | 107  Pages

  • Le mal

    rechercher [pic]Pour les articles homonymes, voir MAL. |[pic|« Maux » redirige ici. Pour la commune française, voir Maux (Nièvre). | |] | | |[pic] |Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2009). | | |Si vous connaissez le thème traité, merci...

    6987  Mots | 28  Pages

  • Nietzsche

    Daniel Pimbé Nietzsche (1997) Collection dirigée par Laurence Hansen-Løve Edition numérique : Pierre Hidalgo PhiloSophie © février 2011 Table des matières Introduction : Biographie ......................................................... 5 Chapitre 1 : La doctrine de la volonté de puissance ............... 12 Affirmation et négation de la vie ............................................... 12 Vie et valeurs : le fait primordial ................................................. 12 ...

    28480  Mots | 114  Pages

  • Commentaire critique sur nietzsche

    COMMENTAIRE CRITIQUE SUR NIETZSCHE Résumé À la neuvième section de son ouvrage Par-delà Bien et Mal, Friedrich Nietzsche s’interroge sur l’origine du Bien et du Mal. Il mène donc une réflexion sur la provenance des valeurs morales et idéales qui dictent la conduite des individus. D’où proviennent les premières notions de bon et de mauvais et que signifient-elles? Nietzsche trouve le fondement de sa réponse dans l’une des fonctions organiques du vivant, c’est-à-dire la volonté de puissance qui...

    1044  Mots | 5  Pages

  • Le gai savoir, nietzsche

    DICTION ET FICTION L'Art de s'évader Dissertation littéraire générale SUJET : Nietzsche. Précédant les soixante trois poèmes espiègles, la préface du Gai Savoir semble annoncer un projet joyeux et cinglant. Nietzsche expose dans son ouvrages ses réflexions, point par point, titre après titre. Résolument dans la mouvance des modernes et avide de changement, il mobilise la poésie et avance ceci : « Nous, nous voulons êtres les poètes de notre vie, et d'abord dans les choses les plus modestes...

    3210  Mots | 13  Pages

  • Biographie nietzsche

    Biographie de Nietzsche Présentation L’expérience philosophique achevée de Nietzsche, englobe et dépasse à la fois dans une unité profonde, trois types d’expériences : l’expérience poétique, l’expérience musicale et l’expérience religieuse. Une telle expérience vécue est presque inévitablement prophétique. La lumière que projette ce philosophe sur le 20è siècle, n’est pas celle de la rationalité, mais celle de la passion, du courage, de la soif de perfection, de l’instinct de vie qui appelle au...

    1418  Mots | 6  Pages

  • Nietzsche

    Friedrich Wilhelm Nietzsche (prononcé en allemand [ˈfʁiːdʁɪç ˈvɪlhɛlm ˈniːt͡sʃə ], souvent francisé en [nit͡ʃ ]) est un philosophe et un philologue allemand né le 15 octobre 1844 à Röcken, Prusse, près de Leipzig, et mort le 25 août 1900 à Weimar (Allemagne). Le présent article est une biographie de ce philosophe. Pour l'article sur sa pensée, voir article principal : Friedrich Nietzsche. Friedrich Wilhelm Nietzsche naît à Röcken, en Prusse, le 15 octobre 1844, dans une famille pastorale luthérienne...

    1649  Mots | 7  Pages

  • Par-delà le bien et le mal

    Friedrich Nietzsche Par-delà bien et mal Par-delà bien et mal est une œuvre philosophique écrite par Nietzsche en 1886. Elle est composée d’une préface et de neuf parties divisées en 296 aphorismes, forme souvent préconisée par l’auteur. Le livre étant extrêmement riche, j’ai décidé de ne me concentrer uniquement sur la septième qui s’intitule : nos vertus. Ce devoir sera composé d’un résumé de cette partie puis d’un commentaire qui mettra en lien les idées de Nietzsche avec les sciences...

    1062  Mots | 5  Pages

  • Stirner et nietzsche

    STIRNER ET NIETZSCHE THÈSE Présentée à la Faculté des Lettres de l'Université de Paris Société nouvelle de librairie et d'édition 1904 Sommaire Introduction Chapitre 1er. Nietzsche a-t-il connu Stirner ? Chapitre II . Comparaison entre les idées de Stirner et les idées de Nietzsche dans sa première période. a) l'Unique b) L'Éducation c) La Philosophie et l'Art d) Histoire de la Civilisation e) L'État Chapitre III. Comparaison entre les idées de Stirner et...

    20643  Mots | 83  Pages

  • Nietzsche, par delà bien et mal

    Nietzsche dénonce la tartufferie, en parlant des philosophes qui sont des séducteurs mais il ne s'en cache pas contrairement à d'autres, il ne veut pas que le lecteur soit nietzschéen. Une hypocrisie morale de l'individu. Pas d'intérêt dans l'action morale qui est désintéressé. le sujet en tant qu'individu n'existe plus. Kant est une sorte dhypocrite. N prend des exemples bien précis pour justifier son discours. Il cite spinoza avec son amour de la sagesse, forme mathématique que N critique...

    7783  Mots | 32  Pages

  • Explication de texte "par dela bien et mal"

    Explication de texte Ce texte de Friedrich Nietzsche est un extrait de Par-delà bien et mal. Il s’ouvre sur le fait que les humains, avec le temps, soient devenus très obéissants, c’est même devenu inné. L’Homme a besoin d’obéir à un « maître », comme des moutons obéissent à un berger. Mais si obéir est naturel, alors qui est le maître ? Nietzsche les appellera « surhommes », et parmi eux l’on peut nommer Gengis Khan, Alexandre ou encore César. Ce sont des personnes qui changent le cours de l’histoire...

    594  Mots | 2  Pages

  • Citations bien redigees raison/reel tle

    connaissance de l'homme ne saurait s'étendre au-delà de sa propre expérience. » John Locke Extrait philosophique concernant l'entendement humain' (préface) raison/reel « Les philosophes n'ont fait qu'interpréter diversement le monde, il s'agit maintenant de le transformer. » Karl Marx 'Thèse sur Feuerbach' raison/reel « Il n'y a pas de phénomènes moraux, rien qu'une interprétation morale des phénomènes. » Friedrich Nietzsche 'Par-delà le Bien et le Mal' raison/reel « Le passé tend à reconquérir...

    591  Mots | 3  Pages

  • Nietzsche le livre du philosophe.

    siècle : Friedrich Nietzsche. Le thème de l’ouvrage est la vérité dans sa relation avec la morale. Face à se questionnement, Nietzsche se positionne dans le camp de l’ancienneté du mensonge, l’exigence de la vérité n’inhibe pourtant pas l’utilisation du mensonge. Par conséquent l’enjeu principal du texte est donc de faire admettre l’importance de l’utilisation du mensonge dans la société, tout en démontant que le mensonge fait déjà partis de nous inconsciemment. Dès le premier paragraphe de l’extrait...

    873  Mots | 4  Pages

  • Nietzsche Et Heidegger

    Angèle Kremer-Marietti Le Nietzsche de Heidegger Sur la Volonté de puissance1 Heidegger part d'un point de vue strictement heideggerien quand il affirme que la « Volonté de Puissance dénomme le caractère fondamental de tout étant » (N I, 36) 2. Sur la base de la notion d'étant, qui indique la perspective à partir de laquelle il va vouloir intégrer Nietzsche dans sa problématique propre, dès le principe Heidegger fait remonter la position nietzschéenne ainsi présentée à tout ce que la tradition allemande...

    4180  Mots | 9  Pages

  • NIETZSCHE

    NIETZSCHE : ŒUVRES : Le gai savoir Introduction théorique sur la vérité et le mensonge au sens extra-moral L’antéchrist Par delà le bien et le mal Ainsi Parlait Zarathoustra LA MORALE , LES VALEURS DE LA SOCIÉTE DISPARAISSENT, LAISSANS L’HOMME SANS REPÈRE Toutes les morales défendues jusqu’à présent ont consisté à nier la vie. L’exemple type d’une telle morale négatrice de la vie est la morale chrétienne, qui se prolonge en Europe sous forme de socialisme, d’anarchisme, de bouddhisme, de libéralisme...

    2464  Mots | 5  Pages

  • Nietzsche

    De 1844 à 1869[modifier] Roecken et Naumburg (1844 – 1858)[modifier] Friedrich Wilhelm Nietzsche naît à Roecken, en Prusse, le 15 octobre 1844, dans une famille pastorale luthérienne. Son père, Karl-Ludwig, né en 1813, et son grand-père avaient enseigné la théologie. Le père de Nietzsche, qui éduqua un membre de la famille royale de Prusse, fut un protégé de Frédéric-Guillaume IV. Mais la maladie (de violents maux de tête) le contraignit à demander une paroisse dans la région de sa famille, vers...

    5954  Mots | 24  Pages

  • Nietzsche

    Friedrich Wilhelm Nietzsche (prononcé [nitʃ] ou [ni:tʃə]) est un philologue, philosophe et poète allemand né le 15 octobre 1844 à Röcken, en Saxe, et mort le 25 août 1900 à Weimar, en Allemagne. L'œuvre de Nietzsche est essentiellement une critique de la culture occidentale moderne et de l'ensemble de ses valeurs morales (issues de la dévaluation chrétienne du monde), politiques (la démocratie, l'égalitarisme), philosophiques (le platonisme et toutes les formes de dualisme métaphysique) et religieuses...

    5811  Mots | 24  Pages

  • Nietzsche Philo Paupau

     Dans cet extrait de « Crépuscule des idoles », Friedrich Nietzsche pose une forte critique de l’Eglise, en tant que celle-ci dresse les hommes sous prétexte de les améliorer en imposant ses dogmes. Or, sa manière de nous faire intérioriser la morale et d’apprendre notre devoir, censée nous rendre meilleur, est-elle vraiment la bonne voie ? Cette technique est-elle appliquée de la bonne façon ? Pour appuyer sa critique Nietzsche rejette premièrement l’idée que la morale correspond à l’amélioration...

    913  Mots | 2  Pages

  • Nietzsche

    N Nietzsche Biographie de Nietzsche : Philosophe est un allemand issu d'une famille de pasteurs. Dans un premier temps à l’âge de 6 ans il se destine à être pasteur vocation à laquelle il renoncera. Dans un second temps, après avoir renoncé à sa carrière de pasteur, Friedrich Nietzsche étudie la philologie et s'intéresse à Arthur Schopenhauer, (pour qui la réalité véritable de l’homme c’est la volonté). Il devient professeur de philosophie en 1869 à l'université de Bâle, mais il doit s'arrêter...

    1099  Mots | 5  Pages

  • Cours Ge ne alogie de la morale

    Introduction générale à la Généalogie de la morale Ce texte est un des tout derniers textes de Nietzsche, publiée en 1887 Elle suit, complète et éclaire Par-delà bien et mal, et prétend être un texte polémique (pamphlet). Cet ouvrage présente une étonnante particularité formelle : c’est le seul, avec l’étude sur La naissance de la Tragédie, à être construit sur le mode dissertatoire. Contrairement aux aphorismes, aux paraboles, aux réflexions et maximes, nous avons trois « dissertations » successives...

    23844  Mots | 45  Pages

  • Réflexion sur la "généalogie de la morale" de nietzsche

    Friedrich Nietzsche est né à Rocken (Prusse) aujourd’hui Allemagne le 15 Octobre 1844, il eut un frère Ludwig Joseph et une sœur Elisabeth. Il est issu d’une famille pieuse qui appartient à une longue tradition baptiste luthérienne. Son père Karl Ludwig était pasteur comme son père et sa mère Franziska Oehler fille d’un pasteur. C’est dans cet atmosphère de piété religieuse que se passera l’enfance de Nietzsche. Une enfance qui ne fut sans doute pas très gaie puisque son père de santé fragile mourra...

    4923  Mots | 20  Pages

  • Explication de texte - L'Art pour l'Art (Nietzsche)

    plus diversifiées n’a jamais fait l’unanimité sur un point : celle de sa fonction pour l’homme. C’est sur cette question que se penche Friedrich Nietzsche, philosophe allemand du XIXe siècle et artiste à ses heures perdues, dans son ouvrage Le Crépuscule des Idoles paru en 1889 et faisant figure de synthèse de l’ensemble de sa pensée. Dans cet extrait Nietzsche s’attarde sur un mouvement artistique qui lui est contemporain et les thèses qu’il défend.  Il réalise en effet une critique du mouvement...

    3986  Mots | 16  Pages

  • Definitions du mal

    Le mal décrit un certain type d'événements, de comportements ou d'états de fait jugés nuisibles, destructeurs ou immoraux, et sources de souffrances morales ou physiques. fr.wikipedia.org/wiki/Mal Mauvais; Il est encore employé dans les expressions :; Il est aussi employé comme adjectif invariable dans les expressions suivantes :; Ce qui est refusé par une doctrine, un dogme religieux; Ce qui est contraire au bien, ce qui est mauvais, nuisible, désavantageux, préjudiciable, etc; Ce qui ... fr...

    7753  Mots | 32  Pages

  • Amor fati, nietzsche

    je n’accuserai même pas les accusateurs. Que regarder ailleurs soit mon unique négation ! Et somme toute, en grand : je veux même, en toute circonstance, n’être qu’un homme qui dit oui ! » Friedrich Nietzsche, Le gai savoir « Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort » avait écrit Friedrich Nietzsche dans son Crépuscule des Idoles, en 1888. Ce philosophe Allemand du XIXe siècle transmet l’idée que cet Amor fati, ou amour du destin, c’est l’amour pour un projet, pas pour autrui ; c’est...

    1524  Mots | 7  Pages

  • Nietzsche

    Philosophie Nietzsche - Le Gai Savoir I/ Le nihilisme et la croyance Paragraphe 343: Qu'entendons nous dans l'idée de Dieu ? Lorsque l'on pense à Dieu, on a l'idée d'un être qui transcende le temps et la matière, qui est omniscient et omnipotent, l'alpha et l'oméga. Au delà même de la question de l'existence de Dieu qui est légitime (mais toutefois sans aboutissement) , Nietzsche arrive à conclure que "Dieu est mort". Comment un être qui transcende la vie elle même peut-il ne plus être...

    6967  Mots | 28  Pages

  • Explication de texte de friedrich nietzsche : la volonté de puissance (1901), tome 1,1. ii

    influencerait, orienterait et parfois même, dicterait les agissements du sujet. Néanmoins, si S. Freud semble plutôt étudier les conséquences de l’existence de l’inconscient à travers la psychanalyse, Friedrich Nietzsche tente de déterminer la nature de cet inconscient. Dans cet extrait de La Volonté de puissance, Nietzsche admet que le corps est divisé en une multitude de parties, reliées les unes aux autres, mais totalement distinctes. Ces parties seraient dotées d’une activité intellectuelle, et chercheraient...

    1079  Mots | 5  Pages

  • la verité nue

    sexuelles et criminelles. Si l’on compare l’inhibition à un voile pudique qu’on dépose  sur notre inconscient, la psychanalyse est aussi un striptease de la vérité…       Biblio : Kierkegaard, In vino veritas – Sade, Les infortunes de la vertu – Freud, Au-delà du principe de plaisir      Jean-Luc Berlet http://www.accordphilo.com/article--la-verite-toute-nue--42880207.html Penser la différence sexuelle, c’est jeter le doute, et permettre de libérer la phrase de la pensée. Libérer la pensée de la pensée...

    6162  Mots | 8  Pages

  • Qu est ce que bien vivre ?

    consacré au vivant Cette leçon intègre chemin faisant le commentaire de textes courts Qu’est-ce que bien vivre ? 1 Ce vivant qu’est l’homme est un vivant spécifique, dans la mesure où il constitue la vie en problème. En effet, vivre, ce n’est pas simplement survivre ou se conserver, c’est surtout, pour ce vivant qu’est l’homme, vivre dans l’horizon du bien vivre. Mais, précisément, qu’est-ce que bien vivre ? Cette question abrite un nombre considérable de difficultés : Tout d’abord, le risque d’éparpillement...

    9172  Mots | 37  Pages

  • Nietzsche aphorisme 22

    PICARD Richard 24 novembre 2009 A.P.L. Explication de texte Nietzsche : Par delà Bien et Mal, aphorisme n° 22 Dans cet aphorisme, Nietzsche parle de l'interprétation par l'homme des faits que l'on peut observer dans la nature et des règles et causes qu'il cherche à trouver pour expliquer les phénomènes. Pour Nietzsche, il n'y a pas de vérité, et toute représentation que l'homme se donne n'est qu'interprétation. Pour un même phénomène, ou une même succession de phénomènes, il existe plusieurs...

    1436  Mots | 6  Pages

  • Nietzsche et la religion

    Nietzsche et la religion Nietzsche, qui définit l’homme comme « fabricateur de dieux » est, avant tout, un critique de l’idolâtrie qui peut prendre bien d’autres formes que celle de la religion. Le christianisme est, selon lui, à l’origine de sa propre « euthanasie » qui résulte d’une contradiction entre sa morale de probité et le dogme. La sortie du christianisme n’est donc pas en tant que telle une bonne nouvelle, ni une nouvelle rassurante. Cependant, la leçon de Nietzsche est que l’avenir...

    4966  Mots | 20  Pages

  • Nietzsche, sa vie

    Friedrich Nietzsche est né le 15 octobre 1844 à Röcken, près de Leipzig; son père (Karl Ludwig) était pasteur fils de pasteur protestant et sa mère issue d'une famille de pasteurs. L’ enfance de Friedrich se passe dans une atmosphère pieuse et même piétiste. Karl, de santé fragile, souffre de violentes migraines et meurt presque aveugle en 1849. Il eut cependant une profonde influence sur Friedrich à qui il communiqua sa passion pour la poésie et la musique. Après la mort de son père, Friedrich...

    601  Mots | 3  Pages

  • Friedrich nietzsche

    Philosophie I) Idée directrice du texte et les principaux moments de l’argumentation. Ce texte de Nietzsche s'interroge sur ce qu'est en vrai la perception. Que se passe-t-il lorsque l'on perçoit quelque chose? Est-ce que nous prenons note d'un objet extérieur dont nous interprétions celui-ci comme une image dans notre esprit? Tout ce que nous savons ou pensons savoir du monde extérieur nous est dicté par nos sens, par exemple, une mangue à son gout particulier que nous connaissons et une...

    726  Mots | 3  Pages

  • Existence et communication chez karl jaspers

    « Libre pourquoi ? Libre de quoi ? Il y en a qui perdent leur valeur dernière en rejetant leur sujétion. » Nietzsche «… Le secret de la communication consiste justement à rendre l’autre libre… » Kierkegaard « La vérité objective est un joug pour la liberté, l’existence n’est que comme liberté.» Karl Jaspers A toute personne qui se considère comme un être unique, qui est maître non seulement de ses actes et de son destin, mais également - pour le meilleur comme pour le pire...

    13966  Mots | 56  Pages

  • Nietzsche

    Friedrich Nietzsche, Généalogie de la morale Sujet n°3 « Le nihilisme moderne est la conséquence directe de cette pensée « métaphysique » qui s’est imposée comme l’idéologie de toute la civilisation occidentale » Friedrich Nietzsche est un philosophe et philologue allemand né le 15 octobre 1844, mort le 25 août 1990. Son œuvre est basée presque essentiellement sur une critique de la métaphysique platonicienne qui pense un dualisme entre corps et âme, de la culture occidentale moderne dont les...

    960  Mots | 4  Pages

  • La moralité selon nietzsche et rousseau

    moralité selon Nietzsche et Rousseau La moralité est un thème si large et si vague qu’il est difficile d’en donner une définition simple et distingue. Il s’agit en fait d’un ensemble de principe de jugement, de règle de conduite, de valeurs, de droit qu’une société s’impose. Cet ensemble de principes est relatif entre le bien et le mal et réside autant dans la conscience individuelle que dans la conscience collective. Les points de vue démontrés ci-dessous seront ceux de Friedrich Nietzsche et de Jean-Jacques...

    540  Mots | 3  Pages

  • Comparaison de l'anthropologie de rousseau et de nietzsche

    1755. Rousseau y propose une expérience de pensée dont le but est la connaissance de l’homme. Friedrich Nietzsche est aussi un philosophe qui a vécu pendant l’époque moderne, au XIXe siècle. Il a élaboré sa conception de l’être humain dans le Gai Savoir en 1882 et dans le Crépuscule des Idoles, en 1888, dans lequel il critique l’importance de la raison. Ce texte expliquera les pensées de Rousseau et Nietzsche selon leurs idées de l’anthropologie. Aussi, il sera question d’une comparaison qui expliquera...

    1632  Mots | 7  Pages

  • Trabajito

    L'injustice ne se trouve jamais dans les droits inégaux, elle se trouve dans la prétention à des droits égaux. (Friedrich Nietzsche) puede empezar con esta exelente parte como respuesta a la frase S NIETZSCHE - ZARATHOUSTRA - La morsure de la vipère La morsure de la vipère Un jour Zarathoustra s’était endormi sous un figuier, car il faisait chaud, et il avait ramené le bras sur son visage. Mais une vipère le mordit au cou, ce qui fit pousser un cri de douleur à Zarathoustra. Lorsqu’il eut...

    12151  Mots | 49  Pages

  • Critique du nihilisme f. nietzsche – fragments posthumes 11. [97-103]

    UniversitÉ de neuchÂtel – dissertation philosophique | Critique du nihilisme | F. Nietzsche – Fragments posthumes 11. [97-103] | | Par Nawshad Ladhani Prélets 20 2206 Les Geneveys-sur-Coffrane Email : nawshad.ladhani@unine.ch | 10/05/2010 | Supervisé par M. D. Schulthess | | Pourquoi Nietzsche entend-il distinguer nihilisme et pessimisme ? Nietzsche et le nihilisme Nietzsche tombe amoureux de la philosophie à l’âge de 20 ans et n’échappe pas à la lecture de grands auteurs...

    2857  Mots | 12  Pages

  • 24273

    PATRICK BEAUDOIN LA FONCTION CULTURELLE DE L'ART CHEZ LE JEUNE NIETZSCHE ET SON ABOUTISSEMENT AVEC LE SURHOMME Mémoire présenté à la Faculté des études supérieures de l'Université Laval dans le cadre du programme de maîtrise en philosophie pour l'obtention du grade de maître es arts (M.A.) FACULTE DE PHILOSOPHIE UNIVERSITÉ LAVAL QUÉBEC 2007 Patrick Beaudoin, 2007 Remerciements Je tiens à remercier tout particulièrement Madame Marie-Andrée Ricard, pour sa patience et son soutien. Ce mémoire...

    33275  Mots | 102  Pages

  • Daniel pimbe, nietzsche

    dirigée par Georges Décote Série PROFIL D'UN AUTEUR sous la direction de Laurence Hansen-Ll2lve Nietzsche DANIEL PIMB É Agrégé de philosophie Professeur de première supérieure au Lycée Malherbe de Caen HATIER � SOMMAIRE • INTRODUcnON: biographie................................. cie puissance............................................................ AFFIRMATION ET NÉ GATION DElA ViE............................ 5 11 11 • Chapitre 1: La doctrine de la volonté - Vie et...

    729  Mots | 3  Pages

  • Le mal dans la profession de foi du vicaire savoyard

    éveille l’imagination. Apparaît là déjà la complicité du mouvement physique et de son écho au for intérieur, dans la solitude : « Je mis à ce voyage une quinzaine de jours, que je peux compter parmi les heureux de ma vie. J’étais jeune, je me portais bien, j’avais assez d’argent, beaucoup d’espérance, je voyageais, je voyageais à pied, et je voyageais seul. On serait étonné de me voir compter un pareil avantage, si déjà l’on n’avait dû se familiariser avec mon humeur. Mes douces chimères me tenaient...

    2768  Mots | 12  Pages

  • Dissertation

    Francois mattei nous parle du dernier homme et aussi le surhomme. Mais, avant tout j’aimerais vous mettre dans contexte, parce que l‘auteur c‘est a dire Jean francois Mattei, utilise beaucoup de citation et ces citations viennent de l’ouvrage de Nietzsche intitulé Ainsi parlait Zarathoustra publie entre 1883 et 1885. Cependant, au tout début dans la partie , texte intégrale , l’auteur, nous parle d’un ouvre qui se complèt avec celui de Nietsche, ici l’auteur nous faire référence a l’ouvrage de Camus...

    1907  Mots | 8  Pages

  • Nazisme

    disait combiner nationalisme et « socialisme », mais rejetait les théories racistes du nazisme allemand[réf. nécessaire]. Le fameux Programme en 25 points, programme politique du nazisme, fut exposé pour la première fois dans une réunion publique le 24 février 1920 à la Hofbräuhaus de Munich (célèbre brasserie toujours debout, pourvue d'une vaste salle propice aux réunions politiques) par Adolf Hitler lui-même. Suite à cette assemblée fondatrice, le DAP (Deutsche Arbeiter Partei, Parti ouvrier allemand)...

    4817  Mots | 20  Pages

  • Texte de nietzsche sur la glorification du travail

    Nietzsche : sur la glorification du travail Dans la glorification du "travail", dans les infatigables discours sur la "bénédiction du travail", je vois la même arrière pensée que dans les louanges adressées aux actes impersonnels et utiles à tous : à savoir la peur de tout ce qui est individuel. Au fond, ce qu’on sent aujourd’hui, à la vue du travail – on vise toujours sous ce nom le dur labeur du matin au soir -, qu’un tel travail constitue la meilleure des polices, qu’il tient chacun en bride...

    2318  Mots | 10  Pages

  • Explication philosophique du texte de Nietzsche

    Explication philosophique du texte de Nietzsche Le texte que nous allons étudier est un extrait de l’œuvre « Humain, trop hum ain », écrite en 1878 par Friedrich Nietzsche. Ce philosophe Allemand avait pour projet d’instituer de nouvelles valeurs morales, politiques, philosophiques et religieuses en critiquant la société occidentale moderne et ses mœurs. En effet, dans l’extrait concerné, Nietzsche évoque une valeur morale qui est la vérité. Cette valeur est perçue comme celle des gens honnêtes...

    1597  Mots | 7  Pages

  • Nietzsche et la santé

    exception, que le corps et l’esprit serait expliquer par des phénomènes scientifiques donc la conception de l’homme serait une science explicable. Nietzsche, un critique de la culture occidental moderne et des ensembles morals, politiques, philosophiques et religieux de la société à l’époque, avait sa propre conception de l’être humain. Friedrich Nietzsche prétend qu’il y aurait deux types d’hommes : l’homme naturel et l’homme social. Ces deux types d’homme se distingueraient par leur volonté de puissance...

    1255  Mots | 6  Pages

  • Nietzsche

    Cf. Fragments sur l'Énergie et la Puissance : « Il est admis ici que tout l'organisme pense, que toutes les formations organiques participent au penser, au sentir, au vouloir. » Ainsi pour Nietzsche « Le vrai cogito est un cogito corporel » (J. Granier, cf. Le problème de la Vérité dans la philosophie de Nietzsche, p. 338 et suiv.). * Pourquoi la pensée consciente est-elle la partie « la plus mauvaise », c'est-à-dire la plus médiocre, de ce que l'homme pense ? Ne serait-ce pas parce que cette pensée...

    2838  Mots | 12  Pages

  • La notion de mal

    quoi ? Le mal dans les sociétés traditionnelles ivoiriennes ou africaines ? Ou la notion de mal dans les sociétés traditionnelles (en général) ? Si j’ai le thème exact, je pourrai peaufiner mes recherches. Bon courage et j’espère que ça vous aidera. Je vous aime ! Kiss..----------------------------------…………………------------------------------- VOTRE EXPOSÉ SELON MOI : Je vous écris ici comment j’aurais traité l’exposé si c’était moi. En partant du fait que le thème est : La notion de mal dans la...

    20465  Mots | 82  Pages

  • La glorification du travail, explication de texte, nietzsche

    Nietzsche est un philosophe allemand de la fin du XIXe siècle qui a voulu contester toute l'histoire de la philosophie qui a, selon lui, mal pensé. Il s'est inspiré de Schopenhauer duquel il a repris le concept de la volonté de puissance. Il a vécu sous Bismarck, un ministre autoritaire et exigent. Nietzsche est connu pour avoir des œuvres telles que : Le Gai Savoir, Ainsi parlait Zarathoustra et Aurore dont est extrait ce texte. Celui-ci traite du travail et plus précisément de sa glorification...

    2580  Mots | 11  Pages

  • Qu’est-ce qui provoqua le revirement drastique de l’opinion qu’eut nietzsche de martin luther et de la réforme protestante entre 1876 et 1879 ?

    DÉpartement d’histoire Faculté des lettres et sciences humaines Université de Sherbrooke Qu’Est-ce qui provoqua le revirement drastique de l’opinion qu’euT Nietzsche de Martin Luther et de la RÉforme Protestante entre 1876 et 1879 ? par Dominique Lequin travail présenté à M. RenÉ Paquin dans le cadre du cours HST 505 Histoire des Réformes religieuses Sherbrooke avril 2009 TABLE DES MATIÈRES Introduction 3 Visions discordantes 4 - Luther...

    6406  Mots | 26  Pages

  • Nietzsche, freud et jonas

    12) Friedrich Nietzsche Né le 15 octobre 1844, il est le fils d’un pasteur et promis à une carrière identique à celle de son père. Il sera professeur de philosophie à l’université de Bâle. Il terminera sa vie délirant et paralysé des suites de la syphilis et mourra en 1900. La totalité de son œuvre a été rédigée alors qu’il était déjà malade. Ses ouvrages n’ont eu quasiment aucun succès en Allemagne. L’Histoire a retenu que Nietzsche était un fervent antisémite. Cette pseudo-vérité s’appuie sur...

    1267  Mots | 6  Pages

  • Nietzsche - l'homme peut-il se dépasser

    qu’à la fin du XIXe siècle Friedrich Nietzsche nous arrive avec une nouvelle vision du monde. Il nous propose de nouvelles pensées, de nouvelles valeurs, une nouvelle morale, nous parlant de nouveaux termes, tels que le dépassement de soi et de surhomme. Ainsi, ont peut se demander si l’homme devrait se dépasser? Autrement dit, serait-il juste de dire que chaque homme devrait avoir comme seule mission la quête de son bonheur? Comme l’homme l’a fait avec dieu, Nietzsche détruit toutes les théories...

    1830  Mots | 8  Pages

  • Friedrich Nietzsch

    source de toutes les valeurs L'interprétation de la vie : santé et maladie Quel est le sens de la vie ? II L’évaluation du Beau, du Vrai, du Bien L'évalutation de l'art L'évaluation de la connaissance L'évaluation des valeurs et des morales III L’éthique nietzschéenne : par-delà bien et mal La sagesse tragique L'éternel retour Le surhomme Nietzsche et le nazisme Citations Textes Résumé La vie, c’est-à-dire la volonté de puissance, est la source de toute évaluation. Par conséquent...

    6616  Mots | 27  Pages

tracking img