Hegel Esthétique Les Choses De La Nature dissertations et fiches de lecture

  • Hegel, esthétique, prise de conscience de soi

    Hegel, Esthétique : la prise de conscience de soi (2) Commentaire semi-rédigé sur un extrait de Esthétique de Hegel, sur la prise de conscience de soi. Texte étudié « L’homme obtient cette conscience de soi-même de deux manières différentes : premièrement de manière théorique, dans la mesure où il est nécessairement amené à se rendre intérieurement conscient à lui-même, où il lui faut contempler et se représenter ce qui s’agite dans la poitrine humaine, ce qui s’active en elle et...

    1522  Mots | 7  Pages

  • Hegel

    Esthétique de Hegel Le mot "art" au sens originel désignait le savoir-faire de l'artisan tandis qu'au sens moderne "l'art" désigne la production de choses grâce à un ensemble de procédés maîtrisés: savoir-faire et habilité. À partir de cette définition, nous pouvons dorénavant savoir sur quel sujet portera le texte Hegel. L'oeuvre " esthétique" du philosophe allemand Hegel porte comme son nom l'indique sur le beau ou plus exactement sur l'art. Ainsi, l'auteur tente de rendre à l'art la valeur...

    1623  Mots | 7  Pages

  • esthetique de genre: art

    3. La finalité de l’art Dans son Cours d’Esthétique, Hegel se pose la question de savoir quel est la fin que l’artiste se propose en créant des œuvres. Platon, Aristote et Kant s’accordent donc tous les trois, à une différence près, sur le principe de l’imitation de la nature. Pour le premier l’art une réplique de la nature, mais une réplique « maladroite » puisqu’elle n’est pas en mesure de copier parfaitement le prototype. Dit autrement, l’imitation du vrai, ne peut en aucune manière...

    4217  Mots | 17  Pages

  • Hegel

    Ce texte de Hegel extrait de Esthétique traite le thème de la conscience, plus précisément de la conscience que l'homme a de lui-même. Hegel veut nous démontrer que la conscience est la marque même de l'homme. Elle est ce qui le distingue du règne animal et végétal car si « ces choses de la nature » existent, elles ne savent pas qu'elles existent ni ce qu'elles sont. Cette première analyse nous permet d'aborder la conscience en l'assimilant à un savoir, puisque l’homme, lui, sait qu’il existe. Mais...

    609  Mots | 3  Pages

  • Hegel - esthetique (tome premier)

    Georg Friedrich Wilhelm HEGEL (1770-1831) ESTHÉTIQUE : Tome premier Traduction française de Ch. Bénard Docteur ès lettres, ancien professeur de philosophie dans les lycées de Paris et à l’École normale supérieure. 1835 (posth.) Un document produit en version numérique par Daniel Banda, bénévole, professeur de philosophie en Seine-Saint-Denis et chargé de cours d’esthétique à Paris-I Sorbonne et Paris-X Nanterre Courriel : mailto :banda@noos.fr Dans le cadre de la collection : "Les classiques...

    170164  Mots | 681  Pages

  • Hegel, l'art

    Explication de texte : Hegel, l’esthétique Pourquoi l’art nous attire ? Pourquoi l’art nous touche-t-il ? On pourrait croire aux premiers abords que seule la beauté d’une œuvre est ce qui nous pousse à aller vers elle, à la contempler. Mais Hegel, dans le texte que nous allons étudier, tiré de son livre Esthétique parut en 1835, nous dit que ce n’est pas la beauté de l’art qui attire l’homme, que le but de l’art n’est pas de faire qu’une simple représentation du réel. Le but de l’art, si l’on...

    1840  Mots | 8  Pages

  • Hegel, introduction aux leçons d'esthétique

    Hegel : Introduction aux leçons dʼEsthétiques I - Introduction I - Délimitation de lʼesthétique et réfutation de quelques objections contre la philosophie de lʼart. Hegel commence par énoncer une série de problèmes : 1° le beau dans l’art est supérieur au beau dans la nature. : «l’esthétique a pr objet le vaste empire du beau. Son domaine est surtout le beau dans l’art. (...) c’est la philosophie de l’art ou du bel art» ➝ art se définit par le beau, mais comment justifier l’exclusion de la...

    3357  Mots | 14  Pages

  • Esthétique, jugement de l'oeuvre d'art

    Esthétique Mieux comprendre notre histoire, et la relation du jugement à l’art. Le siècle des « Lumières » connut beaucoup de philosophes qui ont éclairé l’esprit et la raison humaine, car la science ne donne pas réponse des choses en soi. Les philosophes, Emmanuel Kant, Marx, Hegel, Schopenhauer et Nietzsche nous éclairent sur certains points de vue. Kant vécu durant le siècle des « Lumières » et s’interrogea sur la condition humaine, tout en y répondant dans sa célèbre Réponse à la question :...

    1683  Mots | 7  Pages

  • Hegel : la nature des choses

    hegel : L'homme moderne est écartelé entre la raison et les sens, entre le savoir et la foi, entre la moralité et l'action. Hegel tente de le réconcilier avec lui-même en démontrant que la réalité et la pensée (l'individu empirique et la froide raison) ne sont pas contradictoires. • chose : 1. Désigne la réalité (res en latin : chose) en gén. ; cf. DESCARTES : « chose pensante » (âme), « chose étendue » (matière). 2. Désigne la réalité, envisagée comme déterminée et statique, existant hors de...

    1034  Mots | 5  Pages

  • Commentaire de hegel sur l'esthétique

    l’esprit. L’esprit étant supérieur à la nature, sa supériorité se communique également à ses produits, et, par conséquent à l’art. C’est pourquoi le beau artistique est supérieur au beau naturel. HEGEL, Esthétique [INTRODUCTION] (Thème du texte) Comme l’histoire de l’art nous en offre l’éclatante et impérissable illustration – au travers notamment des paysages ou des natures mortes – les grands maîtres s’inspirent fréquemment de la contemplation de la nature pour élaborer leurs plus illustres...

    5742  Mots | 23  Pages

  • Commentaire du texte de Hegel , Esthétique.

    Commentaire du texte de Hegel , Esthétique. Hegel est un philosophe allemand du XVIIIème siècle, qui a eu une grande influence sur la philosophie contemporaine. Dans ce texte, le thème principal exposé est la conscience de soi, qui est la conscience qu’une personne a d’elle-même à travers son propre regard. L'idée principale de ce texte est de réfléchir sur les conditions de la conscience de soi. En effet la conscience de soi n'est pas spontané, au contraire elle doit être acquise qui sera forgé...

    1771  Mots | 8  Pages

  • L'art explication texte de hegel

    L'œuvre d'art vient de l'esprit... Explication d'un texte de Hegel http://apprendre-la-philosophie.blogspot.com/2009/10/loeuvre-dart-vient-de-lesprit.html " L'œuvre d'art vient donc de l'esprit et existe pour l'esprit, et sa supériorité consiste en ce que si le produit naturel est un produit doué de vie, il est périssable, tandis qu'une oeuvre d'art est une oeuvre qui dure. La durée présente un intérêt plus grand. Les événements arrivent, mais, aussitôt arrivés, ils s'évanouissent; I'œuvre d'art...

    1066  Mots | 5  Pages

  • Hegel esthetique

    philosophie en Seine-Saint-Denis et chargé de cours d’esthétique à Paris-I Sorbonne et Paris-X Nanterre Courriel : mailto :banda@noos.fr à partir de : Georg Wilhelm Friedrich Hegel (1770-1831) Esthétique (1835, posth.) Esthétique (1835, posth.). Une édition électronique réalisée à partir du texte de Georg Wilhelm Friedrich, Esthétique, tome premier, Paris, Librairie Germer-Baillère, 1875, deuxième édition, 496 pages, pages 1 à 496. Traduction française de Ch. Bénard Docteur ès lettres, ancien professeur...

    4918  Mots | 20  Pages

  • Hegel

    COMMENTAIRE DU TEXTE DE HEGEL, Esthétique. Texte commenté : « Cette conscience de lui-même, l'homme l'acquiert de deux manières : théoriquement en prenant conscience de ce qu'il est intérieurement, de tous les mouvements de son âme, de toutes les nuances de ses sentiments, en cherchant à se représenter à lui-même, tel qu'il se découvre par la pensée, et à se reconnaître dans cette représentation qu'il offre à ses propres yeux. Mais l'homme est également engagé dans des rapports pratiques avec...

    2427  Mots | 10  Pages

  • Hegel

    Hegel Philosophe allemand. Classé parmi les philosophes proches de l'idéalisme absolu, Hegel a cherché à reconstituer l'épopée de l'esprit humain à travers l'histoire de la philosophie et à partir d'une conception de la philosophie de l'histoire. Simple conscience sensible immédiate au début, l'esprit s'élève d'abord, par le travail et la guerre, à la raison. Par l'art, la religion et la science, il finit par rejoindre l'Esprit, qui incarne la «fin» de la philosophie sous la forme du Savoir...

    1149  Mots | 5  Pages

  • Le jugement esthétique par les philosophes

    Le moment de Kant Kant va développer deux sortes de jugements esthétiques : D’abord les jugements de gout ils portent sur la beauté, cette beauté a des formes spatio-temporelle, ici l’expérience de la beauté qu’elle soit naturelle ou artistique, c’est prendre plaisir à la beauté de la chose. Pour Kant la beauté n’est pas une propriété de l’objet mais un jugement de goût qui renvoi à la relation sujet objet sans intermédiaire, ne effet le jugement de goût repose non pas sur des concepts mais...

    3868  Mots | 16  Pages

  • Hegel double existence

    Les choses de la nature n’existent qu’immédiatement et d’une seule façon, tandis que l’homme, parce qu’il est esprit, a une double existence ; il existe d’une part au même titre que les choses de la nature, mais d’autre part il existe aussi pour soi, il se contemple, se représente à lui-même, se pense et n’est esprit que par cette activité qui constitue un être pour soi. Cette conscience de soi, l’homme l’acquiert de deux manières : Primo, théoriquement, parce qu’il doit se pencher sur lui-même pour...

    4363  Mots | 18  Pages

  • Texte de hegel sur l'art et l'imitation

    Texte de Hegel sur l?art et l?imitation : « Il y a des portraits dont on a dit assez spirituellement qu'ils sont ressemblants jusqu'à la nausée? » Thème : Art Texte : « Il y a des portraits dont on a dit assez spirituellement qu'ils sont ressemblants jusqu'à la nausée. D'une façon générale, la joie que procure une imitation réussie ne peut être qu'une joie toute relative, car dans l'imitation de la nature, ... Extrait de la réponse : Il s’agit de revenir sur un précepte qui présentait traditionnellement...

    2107  Mots | 9  Pages

  • L'art imite t-il la nature?

    L’art imite t-il la nature ? Introduction si des peinture comme celle de Magritte « ceci n’est pas une pipe » détruise la réalité l’ordre naturel alors que dans d’autre comme « l’angélus » de jean François millet au contraire la réalité naturelle est exprimée, alors que répondre à l’art imite t-il la nature ? L’œuvre d'art? Un ensemble organisé de signes et de matériaux manifestant un vouloir esthétique, comme un ouvrage exprimant un idéal de beauté. Déjà différent de la nature pas toujours belle...

    3762  Mots | 16  Pages

  • Hegel existence et conscience de soi

    |Œuvre (et date) : Esthétique, I, Aubier, p.55, trad. S. Jankélévitch |Thème : L’Existence et la conscience de soi | | | |Ce que dit le texte |Nos explications |Questions - discussion | |INTR|Thème (et autres notions) |Thèse ...

    1124  Mots | 5  Pages

  • La conscience d'après hegel

    Être conscient est la faculté de se représenter quelque chose, soi-même. Tout homme possède une conscience. Hegel dans l’ Esthétique, soutient que la possession d’une conscience permet à l’homme de se dédoubler et ainsi d’acquérir une connaissance de soi-même. Cependant cette conscience de soi n’est pas innée et l’homme peut l’obtenir de deux manières différentes d’après Hegel l’homme aurait même des dispositions à la conscience dès l’enfance où le besoin de refléter son image, de se contempler deviendrait...

    1572  Mots | 7  Pages

  • Hegel " esthétique "

    Explication du texte de Hegel Le texte à l’étude est un texte de Georg Wilhelm Friedrich Hegel, un philosophe allemand de l’époque moderne. Il s’agit ici d’une traduction de S. Jankélévitch de «Esthétique ». Ecrit en 1835 par son auteur original. L’opinion commune se dégageant de cette réflexion est que l’homme dans son corps et son esprit, acquiert sa conscience dès l’heure où il prend conscience qu’il vit. Hegel démontre dans son texte que non seulement l’homme acquiert une conscience, et nuance...

    1505  Mots | 7  Pages

  • hegel, Introduction a l'esthétique

    n'est pas seulement une transformation de la nature, mais aussi une transformation de sa propre nature car il développe les facultés qui y sommeillent. Ainsi, l'artisan, en travaillant, développe ingéniosité, dextérité, talent, et objective dans ses oeuvre une partie de soi. En outre, ce qui est proprement humain dans le travail réside dans l'idée de projet : la faculté qu'à l'homme de se représenter à l'avance, par anticipation, son action sur la nature. [...] [...] Il s'agit apparemment d'une...

    579  Mots | 3  Pages

  • Oscar wilde - l'art imite la nature

    symbolise le monde sensible avec ses deux degrés de connaissance : la perception et la conjecture. Le monde intelligible, accessible à celui qui fait l'effort de se détourner du sensible, est symbolisé par l'extérieur de la caverne : les Idées sont les choses réelles, et le soleil est l'Idée unique du Bien, qui donne consistance et réalité à toutes les autres. [Apparence, art et vérité.] Le beau est ce qui nous apparaît dans sa plus grande vérité : ce qui est beau, ce n'est pas une reproduction servile...

    1142  Mots | 5  Pages

  • Commentaire de texte sur l'art de hegel tiré de l'esthétique

    Si l'artiste pense à la manière du philosophe, il produit alors une oeuvre opposée à celle de l'art, quant à la forme sous laquelle une idée nous apparaît; car le rôle de l'imagination se borne à révéler à notre esprit la raison et l'essence des choses, non dans un principe ou une conception générale, mais dans une forme concrète et dans une réalité individuelle. Par conséquent tout ce qui vit et fermente dans son âme, l'artiste ne peut le représenter qu'à travers les images et les apparences sensibles...

    2878  Mots | 12  Pages

  • Hegel, la belle âme en déchirements

    dans la moralité, à des traits esthétiques qui teintent la jouissance du Divin. Ses traits restent ceux incarnés par les figures centrales de l'idéalisme allemand pré-hégélien. La conscience objective de la belle âme déployée ici fait écho aux articulations de Schiller, Novalis, Jacobi, Schelling et Schleiermacher. Elle se présente comme une évolution vis à vis de la critique du « moralisme » de Kant et Fichte dans une critique redoublée de l'idéalisme esthétique et religieux. Elle cherche alors...

    3678  Mots | 15  Pages

  • Commentaire Introduction Hegel

    soi ? Celle-ci ne désignerait donc plus simplement un fait brut qui s’impose à la pensée, mais bien plutôt le terme d’une entreprise éthique ; il faut prendre conscience de soi, et cela sur un mode de libération. Dans l’introduction de l’Esthétique, Hegel entend justement montrer que la conscience de soi ne se réalise peut-être pas seulement dans une dimension réflexive, et par conséquent subjective, mais aussi et, peut-être, surtout, dans un dimension pratique et objective. La conscience de soi désigne-t-elle...

    4428  Mots | 18  Pages

  • Hegel

    vérité. Il n’y a de vérité qu’à travers la proposition qui exprime l’essence des choses cad leur articulation logique. Le détour par les mots est nécessaire à la pensée et il constitue son existence même, sa vérité et sa vie. Hegel reste dans une ligne classique, mais il apporte une description originale du mouvement du signe. Il y a deux aspects du texte à distinguer : reprise de la tradition logique, apport nouveau. 1° Hegel oppose la conscience et la res. La conscience n’accepte pas la simple étendue...

    6891  Mots | 28  Pages

  • l art et la nature et autres

    disposent-ils d’un model d’après lequel régler leur activité créatrice ? On peut penser que la nature incarne un tel model, car elle crée des êtres et des objets qui nous frappent par leurs beauté, de plus la variété et la richesse de ces créations semblent sans égales. La nature serait ainsi le model de toute création (nature = model car infinité de ces création pleine de beauté). Pb : si l’art copie la nature, en quoi est-il lui-même créateur, s’il se contente de reproduire ce qui existe déjà avant...

    6437  Mots | 9  Pages

  • Pk lom trans natur

    La question n’est pas : « est-ce que l’homme transforme la nature ? ». Que l’homme transforme la nature est évident et présupposé par le sujet. La question n’est pas non plus « comment l’homme transforme-t-il la nature » ou encore « l’homme doit-il transformer la nature ? » (les réflexions écologiques sont hors sujet). Il faut être rigoureux : « pourquoi » demande une réflexion sur les causes ou les raisons de la transformation de la nature. Pour éviter le hors sujet, veillez à formuler clairement...

    793  Mots | 4  Pages

  • Hegel

    autour de nous, La question posé était: le plaisir esthétique suppose-t-il une culture esthétique? Ici nous allons donc confronter deux concepts qui font débat, le plaisir esthétique et la culture esthétique. Toutefois on ne peut comprendre un sujet sans savoir ce qu'il veut dire. La notion d'esthétique renvoie à la théorie du beau en philosophie et dans l'art. L'art du latin ars, artis est une expression par des créations humaines d'un idéal esthétique. Le plaisir du latin placere qui veut dire plaire...

    1368  Mots | 6  Pages

  • Hegel et l'art

    Hegel et l’art L’esthétique en question -L’esthétique : traite du beau H ds lignée idéalisme platonicien, cite Hippias majeur : ana philo du bo pas comm par description de belles choses mais par connaiss du Beau en soi, de ce qui rend belles le choses qu’on juge telles. Le Bo ne peut se ramner à un jugmt de gout, indeterminable objectivmt. -le terme esthétique : app en 1750 chez Baumgarten G : aisthesis = la sensation. Designe dc d’ab l’etude de ce qu’il y a de sensible ds la connaiss...

    791  Mots | 4  Pages

  • Résumé du cours de philosophie esthétique

     PHILOSOPHIE- ESTHETIQUE Le Paradigme Classique (- 400)  Paradigme = Matrice disciplinaire, ligne de conduite. Architecture répond à des règles, des ordres harmonieux Protagoras : « L’homme est la mesure de toute chose ». L’homme donne son opinion, Doxa, et vu que les opinions sont changeantes et instables, l’homme, qui est la mesure de tout, est donc versatile.  Il n’y a pas de vraie mesure, de critères de vérité. Cet humanisme est donc un relativisme radical. Cette pensée...

    5735  Mots | 23  Pages

  • Quelques grands courants artistiques et esthétiques depuis la renaissance

    Quelques grands courants artistiques et esthétiques depuis la Renaissance. I- L’esthétique occidentale : une relecture paradoxale de la conception antique du Beau. 1401 : concours de la deuxième porte en bronze du baptistère, à Florence, acte fondateur de la renaissance toscane. 1) Les deux Renaissances italiennes : XVI/XVIe siècle. Dates à retenir : 1485 : La naissance de Vénus (Botticelli) : première représentation d’un nu féminin. 1500 : La statue de David (Michel-Ange) : première...

    1656  Mots | 7  Pages

  • L'expérience de la beauté aide-t-elle à l'intelligence des choses?

    Le fait de rencontrer la beauté, d’en faire « l’expérience », serait une sorte de dévoilement, de révélation de sensations nouvelles qui permettrait à l’esprit de s’ouvrir, d’appréhender le monde de manière différente, touchant alors l’essence des choses, leur vérité, leur intelligence. Mais qu’est ce que la beauté ? Ce serait ce qui suscite un sentiment de satisfaction et d’admiration en dehors de toutes considérations d’utilité se démarquant par ce dernier point de l’agréable. La beauté peut être...

    3527  Mots | 15  Pages

  • Nature et culture

    quelque chose de naturel en l’homme ? Référence : texte de Rousseau (devoir) Nous disons que l’homme est un être naturel. Ont le comparent souvent à l’animal, mais les hommes ne sont pas des animaux... En même temps ont diment que l’homme a une nature qui lui est propre, sa culture. Tous les actions,tous les événements, même les plus simples et les plus naturels de l'être humain, comme naître, se nourrir, dormir, mourir... sont toujours accompagnés de traditions, de fêtes, de règles et de choix...

    1603  Mots | 7  Pages

  • Bibliographie LA NATURE

    LYCÉE OZENNE ECS.4 BIBLIOGRAPHIE 2015 – 2016 LA NATURE POUR LES VACANCES Y. Bonnefoy : L’Arrière pays écouter l’ensemble du cours de Philippe Descola sur le paysage (site du Collège de France) : http://www.college-de-france.fr/site/philippe-descola/_course.htm D. Diderot : Le rêve de d’Alembert J. Giono : Les Grands chemins P. Hadot : Le Voile d’Isis F. Jacob : La logique du vivant C. Levi Strauss : La Pensée sauvage J.J. Rousseau : Les Rêveries du promeneur solitaire M. Tournier : Vendredi...

    1960  Mots | 6  Pages

  • Le jugement esthétique

    Le jugement esthétique On pourrait penser que l’expérience esthétique ne dépasse pas le niveau des sensations et en particulier de la sensation plaisir procuré par la beauté or forcé de constater que l’expérience du beau suscite une multiplicité de réactions et de discours de manière générale la beauté ne laisse pas indifférente .A partir du moment où elle est le siège de discours on doit estimer qu’elle est l’occasion d’acte de communication entre les hommes alors que la sensation en elle-même...

    3405  Mots | 14  Pages

  • L’art doit-il imiter la nature?

    L’art doit-il imiter la nature? Voilà un vieux précepte que l’on trouve déjà chez Aristote. La critique de Hegel est radicale : cette idée a fait son temps et elle ne vaut que pour ceux qui n’ont pas encore réfléchi. Essayons donc de réfléchir. Que doit-on entendre par «imitation» ? La reproduction habile des objets de la nature. Ainsi voit-on le peintre poser ses pommes sur la nappe de la table et se préparer à peindre une nature morte. Ce goût pour l’imitation est naturel à l’homme et Aristote...

    860  Mots | 4  Pages

  • Esthetique

    du vivant et les sciences de l'artificiel nous amène vers un futur avec de nouvelles technologies. Ces technologies seront introduites dans nos corps. Nouveau rapport avec la nature. Aujourd'hui, les frontières qui définissaient l'être humain comme une espèce vivant qui s'invente un monde changent. Ces frontières esthétiques, économiques … sont entrain de tombés. Des relations: * Relation entre l'artiste et l'artisan : Qu'est-ce qui réunit et qui sépare l'artiste de l'artisan ? * Relation...

    2541  Mots | 11  Pages

  • L'Emotion Esthétique

    L'Emotion Esthétique au Cinéma Mémoire de Charles C. Spécialité Réalisation 3IS - Novembre 2012 I. Préface 3 II. Le Regard Analytique 4 1. Définitions 4 a. Emotion 4 b. Esthétique 5 2. Les Qualités Esthétiques 6 a. Le Beau, le Charme et l'Ambiance 6 b. Le Sublime 6 3. l'Anima 8 4. Les Risques de L'Emotion 9 5. Catharsis 11 a. Définition 11 b. Jouer le Jeu 11 III. L'Ecriture de l'Emotion 1. Le Train Emotionnel ...

    9700  Mots | 39  Pages

  • ESTHETIQUE Musicale

    ESTHETIQUE Le mot musique n’est pas un concept universel ; dans certaines régions ont fait de la musique dans un but précis et dans d’autres il n’y a même pas de terme pour signifier le mot  la musique est du sonore culturellement organisé. L’ANTIQUITE (de –3500 au V) : Dans l’Antiquité Grec on peut distinguer 2 périodes : celle avant Pythagore où la musique a une utilité sociale, des pouvoirs magiques, peut influencer l’être humain / celle après Pythagore où la musique est identifiée à une...

    3340  Mots | 6  Pages

  • Esthétique

    Que se joue-t-il dans la relation esthétique qui se tisse entre une œuvre d’art — littéraire, picturale ou musicale — et un sujet récepteur1 ? Que nous apporte cette expérience et comment agit-elle sur nous ? S’agit-il, comme on le dit communément, d’une expérience forte induisant des transformations réelles dans la vie affective et intellectuelle — et on peut penser, par exemple, à l’impact de la « fièvre Werther » sur la jeune génération alle-mande ? Ou bien, au contraire, n’est-ce pas là seulement...

    12085  Mots | 49  Pages

  • L'homme doit il chercher a dominer la nature?

    Doit-on chercher à dominer la nature ? Selon notre philosophie, l'évolution affective, sociale, technique et culturelle, suit une sorte de courbe ascendante. Elle est l’asymptote qui tend vers la perfection. Ce chemin, vers notre épanouissement nécessite évidement travail et remise en cause. La nature est un thème primordial pour nos contemporains. La domination de la nature est synonyme d’un pouvoir exercé sur elle, mais nous pouvons y voir également la notion d’une compétition, ou l’un domine...

    3811  Mots | 16  Pages

  • Commentaire de texte hegel esthétique

    faire par lequel il produit des objets utiles , sa technique mais aussi au sens « esthétique » .Selon Lalande « l’art désigne toute production de la beauté par les œuvres d’un être conscient ». Cette définition est similaire à celle que Hegel emploie dans « Esthétique » .Mais que signifie être conscient ? Le mot conscience peut il prendre plusieurs sens ? Que signifie les termes : « œuvres d’arts » ? Pourquoi Hegel et Lalande exprime le fait que l’art et la conscience sont liés ? Qu’exprime -t-on...

    834  Mots | 4  Pages

  • Etude de texte Hegel

    Etude de texte Par la conscience l’homme peut se représenter non seulement les choses mais aussi lui-même. On parle alors de conscience de soi. Or, elle implique que la conscience qui définit le sujet se ressaisisse elle-même. Comment cette conscience de soi est-elle possible ? Tel est le problème que résout Hegel dans cet extrait de son ouvrage posthume intitulé Esthétique. L’auteur veut montrer que la conscience de soi implique la médiation de la représentation et de la pratique pour être...

    1803  Mots | 8  Pages

  • hegel ou l'art en general

    de l'art ; face au royaume ténébreux des idées, une réalité animée et pleine de vie. Enfin, la source des œuvres d'art est la libre activité de l'imagination qui, dans ses images mêmes, est plus libre que la nature. Non seulement l'art dispose de l'entièreté du royaume des formes de la nature, dans leur paraître multiple et bigarré, mais l'imagination créatrice se montre inépuisable dans les productions qui lui sont propres. Face à cette plénitude démesurée de l'imagination et de ses libres réalisations...

    2887  Mots | 12  Pages

  • Explication esthétique de hegel

    Art - texte de Hegel. PRÉSENTATION DU TEXTE DE HEGEL ET ANALYSE DE SES ENJEUX Hegel (1770-1831) aborde dans ce texte la question de la fonction de l'art. Qu'accomplit-on en créant (l’artiste) ou en contemplant (le public) une œuvre d'art ? Cherche-t-on l'expression d'un sens, d'un message moral ou religieux ? Recherche-t-on seulement un plaisir particulier, une satisfaction esthétique ? Il est vraisemblable que l'art, comme la plupart des productions humaines, assume plus d'une fonction...

    2468  Mots | 10  Pages

  • texte hegel

    conséquent contenir le "mot de la fin". Elle doit ainsi redéfinir le principal intérêt du texte et préciser de manière concise les acquis apportés par l'analyse (ce que l'étude du texte a permis de mettre en lumière). Ce texte de Hegel porte sur la conscience de soi. D’après Hegel, l’homme dispose de différents moyens pour prendre conscience de lui. Mais cela suffit-il à l’homme pour se connaître lui-même ?  Ilcommence l'exposé de sa thèse par l'idée que l'homme acquiert une conscience de deux manières...

    2577  Mots | 11  Pages

  • Hegel, esthétique.

    Dans ce texte, Hegel envisage diverses approches spéculatives de l’art et discute l’opportunité d’en faire l’objet d’un discours philosophique et scientifique. Parmi ces approches spéculatives, il évoque la critique, la théorie des arts ou encore l’esthétique. Hegel pose d’emblée non seulement un problème de légitimité (de quel droit, à quel titre peut-on penser l’art) et de méthodologie (comment le penser) mais également un problème de vocable. L’esthétique, tel qu’Hegel le définit avec Baumgarten...

    1142  Mots | 5  Pages

  • Hegel et l'art

    HEGEL ET L’ART-fiche lecture 1. L’esthétique en question. L’objet de l’esthétique : l’art ou plutôt le beau ; or qu’est ce que le beau ? Si on se ramène à la pensée platonicienne chère à Hegel, l’essence du beau ne peut se ramener au jugement de goût, dans le sens où il est déterminable objectivement, rationnellement. (Penser à l’Hippias majeur –concepts : question préliminaire, question initiale…). Ainsi le Beau ne peut se ramener au jugement de goût. En fait l’étude du Beau (la réflexion-pensée)...

    1792  Mots | 8  Pages

  • Nature et culture

    Nature et culture - 1 Avertissement préalable Proposer aujourd'hui un cours intitulé "Nature et culture" dans le cadre d'une préparation au baccalauréat exige justification. Il est exact, comme on peut le constater en consultant les Instructions officielles, que si la "culture" demeure comme groupement de notions (incluant l'art, le langage, le travail, la religion et l'histoire), la "nature", elle, a disparu des programmes des séries générales (il semble bien qu'elle ait été remplacée par...

    13219  Mots | 53  Pages

  • Médiation esthétique et communication

    Médiation esthétique et communication Questions pratiques Qu’est ce que l’esthétique de la communication ? C'est un champ récent que l'on entend dans deux sens : o Fred Forest dans le milieu des années 80 et écrites un manifeste où il propose de travailler sur les arts véhiculés par les nouvelles techniques de communication. o Dans notre approche, nous verrons plutôt l’esthétique de l’art comme sujet venant d’une tradition philosophique, un objet en construction. On verra les...

    18424  Mots | 74  Pages

  • Explication de texte de Hegel sur l'art

    Explication de texte de Hegel "La sauvagerie, force et puissance de l'homme dominé par les passions, (...) peut être adoucie par l'art, dans la mesure où celui-ci représente à l'homme les passions elles-mêmes, les instincts et, en général, l'homme tel qu'il est. En se bornant à dérouler le tableau des passions, l'art, alors même qu'il les flatte, le fait pour montrer à l'homme ce qu'il est, pour l'en rendre conscient. C'est déjà en cela que consiste son action adoucissante, car il met ainsi...

    1710  Mots | 7  Pages

  • Cours d'esthétique, friedrich hegel

    Friedrich Hegel, Cours d'esthétique, 1829 Problème : l'Homme est-il réductible aux autres êtres de la nature (thèse dite "naturaliste") ou bien possède-t-il une spécificité qui le distingue ? Thèse : l'Homme, contrairement aux choses de la nature, possède une double existence, naturelle et spirituelle (consciente). L'Homme existe en soi et pour soi. Antithèse : thèse naturaliste -> l'Homme est l'égal des autres êtres de la nature. -----------------------------------------...

    703  Mots | 3  Pages

  • Explication de texte : Hegel - Esthétique

    monde, comme lui-même, dans la mesure où il en fait partie, en lui imprimant son cachet personnel. Et il le fait, pour encore se reconnaître lui-même dans la forme des choses, pour jouir de lui-même comme d'une réalité extérieure. On saisit déjà cette tendance dans les premières impulsions de l'enfant : il veut voir des choses dont il soit lui-même l'auteur, et s'il lance des pierres dans l'eau, c'est pour voir ces cercles qui se forment et qui sont son oeuvre dans laquelle il retrouve comme...

    1830  Mots | 8  Pages

  • Explication de texte philosophie (term s) - l'art peut il imiter la nature ?

    Georg Hegel (1770-1831) est un philosophe allemand et auteur de Esthétique. Dans l’introduction de son oeuvre philosophique Hegel s’interroge sur la relation entre l’homme, l’art et la nature. Or jusqu’au 18ème siècle l’art est toute habilité de savoir faire dans quelque domaine que se soit, c’est aussi un synonyme de technique, une oeuvre d’art est une chose de matérielle et non quelconque. L’imitation est le fait de prendre une oeuvre pour modèle, au XIXème siècle le terme prend un sens péjoratif...

    2221  Mots | 9  Pages

  • Par l'art cherchons nous à nous affranchir de la nature?

    Par l’art, cherchons-nous à nous affranchir de la nature ? L’industrialisation dans un grand nombre de pays a permis à chacun de se développer économiquement. Le monde est alors devenu très différents de son d’origine. Ce processus d’industrialisation a en apparence été très bénéfique à l’espèce humaine, il est pourtant irréfutable que cela nous a totalement coupé de la nature, qui sans pour autant disparaitre est devenue la dernière préoccupation de l’Homme jusqu’à très récemment. L’industrialisation...

    1981  Mots | 8  Pages

  • Explication texte hegel

    Explication de texte: Hegel Ce texte est un extrait de « cours d’esthétique » écrit par le philosophe Hegel en 1842. Il y fait l’étude de la conscience de soi même chez l’homme et notamment de son acquisition. Selon lui, l’homme et les choses de la nature sont deux constituants bien différents et la conscience de l’homme aura tendance à porter sa marque sur les choses naturelles. Le texte est constitué en quatre étapes, dont la première montrant la différence entre les choses naturelles et l’homme...

    1489  Mots | 6  Pages

  • Hegel conscience de soi

    Philosophie Explication texte hegel Propre à l'homme, la conscience de soi, est-elle innée, immédiate ou au contraire est-elle acquise et supposons qu'elle s'acquiert, comment s'acquiert-elle? Dans ce passage tiré de l'Esthétique, Friedrich Hegel, philosophe allemand, s’interroge sur l’existence de l’homme et sur sa nature. En effet, la question qui se pose est de savoir si l’homme est réductible aux autres êtres de la nature ou bien s’il possède spécificité qui le distingue. L’auteur développe...

    2019  Mots | 9  Pages

tracking img