Imputation Rationnelle dissertations et fiches de lecture

  • Imputation rationnelle

    des gestionnaires et qui nécessitent peut être des actes de gestion ? C’est pourquoi il a été élaboré une technique qui permet d’éliminer l’influence de l’absorption des charges fixes sur les coûts de revient : c’est la méthode de l’imputation rationnelle situé dans cette problématique puisqu’elle tend à maintenir fictivement inchangée, l’influence du volume de la production ou des ventes sur les coûts. Cette méthode est apparue suite aux critiques reprochés aux coûts complets qui ne répondent...

    2107  Mots | 9  Pages

  • Imputaion rationnelle

    CHAPITRE 10 L’imputation rationnelle des CF Le coût de revient d’une produit varie en fonction du volume d’activité. Lorsque l’activité est importante, les charges fixes sont absorbées par une plus grande production (économies d’échelles) ; le coût de revient unitaire est moindre. L’imputation rationnelle vise à neutraliser l’effet des variations d’activité dans le calcul des coûts. 1. Présentation de la méthode La méthode de l’imputation rationnelle consiste à inclure dans les coûts des charges...

    579  Mots | 3  Pages

  • imputation rationnelle des charges fixes

    Comptabilité Analytique de Gestion 2 ème E-Com & E-Serv CHAPITRE 6 : L’imputation rationnelle des charges fixes CHAPITRE 6 : L’imputation rationnelle des charges fixes Nous avons vu dans les chapitres précédents que les charges incorporables aux coûts de la comptabilité analytique peuvent être divisées en charges directes et charges indirectes. Ce même ensemble de charges peut également être divisé en charges variables et charges fixes. D’une manière générale, les charges se subdivisent en :...

    1384  Mots | 6  Pages

  • L'imputation rationnelle des coûts de structure

    L'IMPUTATION RATIONNELLE DES CHARGES DE STRUCTURE Finalité de la démarche Neutraliser l'influence des fluctuations d'activité sur les coûts. Prérequis Notions de charges fixes et variables, hiérarchie des coûts et coût complet. 1 Objectif Lorsque l'activité est sujette à des fluctuations, l'imputation aux coûts des charges fixes fausse l'interprétation des coûts : si l'activité est élevée, les coûts unitaires sont plus faibles du fait d'une répartition des charges fixes sur un ...

    1329  Mots | 6  Pages

  • Chap 9 IR des charges de structure V2014

    Chap. 9 – L’IMPUTATION RATIONNELLE DES CHARGES DE STRUCTURE Introduction La méthode des coûts complets incorpore la totalité des charges pour calculer les résultats analytiques. Les charges de structure sont donc intégralement imputées aux coûts, or elles concernent un niveau d'activité qui fait référence à une capacité théorique mais qui n'est pas réellement utilisée. On peut donc se poser la question suivante : pourquoi ne pas faire figurer dans les coûts, les charges de structure qui correspon­dent...

    2557  Mots | 11  Pages

  • Philosophie

    Devoir d’analyse des coûts 9 décembre 2008 - Correction I. QUESTIONS DE COURS 1. Quel est l’intérêt de l’imputation rationnelle pour la gestion ? 1 pt Cette méthode permet de « variabiliser » les charges fixes, c’est-à-dire d’éliminer l’impact de l’activité sur le coût de production. Cette méthode est utile pour les entreprise ayant une activité saisonnière ou travaillant sur commande parce qu’elle leur permet de fixer des prix de vente lors des devis. 2. Comparez la méthode ABC et la méthode des...

    1121  Mots | 5  Pages

  • Dscg controle de gestion ue 213 intec devoir 1 2011

    moyenne pondérée 4) Coût de production en imputation rationnelle La pratique de l’imputation rationnelle des charges fixes découle de la nécessité de corriger l’effet des variations d’activité sur les calculs de coût. Charges fixes imputées = charges fixes * (activité réelle / activité normale) Charges fixes imputées = (1 000 * 1) * (1 100 / 1 200) = 916,66 soit en arrondissant 917 5) Différence de marge entre imputation rationnelle & coûts complets : La différence de marge...

    1577  Mots | 7  Pages

  • Société melusine

    30juin est de 5 compresseurs. Questions : Calculer le coût de production d’un compresseur fabriqué en juin N : sans imputation rationnelle ; avec imputation rationnelle. Présentez pour Juin N, les deux comptes « simplifiés » de résultat de comptabilité générale, réduits aux compresseurs, correspondant à ces deux valorisations possibles de la production (sans et avec imputation rationnelle) 3) En vous limitant aux seules charges de production relatives aux compresseurs, calculez le coût de sous-activité...

    598  Mots | 3  Pages

  • Introduction au calcul des coûts

    lors d’une unité de clés de répartition. * Taux imputation = avoir le cout d’une unité de clé de repartition = total couts indirects / nombre total des volumes des clés de répartition * Taux imputation = total couts indirects / total couts directs des clés de répartitions * Pour calculer les couts indirects par produit = taux imputation x nombre total des clés de répartition concernant le produit recherché ou taux imputation x cout directs totaux du produit recherché * Le cout...

    1930  Mots | 8  Pages

  • controle de gestion

    produits vendus proportionnellement au nombre de remorques vendues (l’effort de prospection est jugé identique quelque soit le modèle) ; les matières premières et les pièces sont approvisionnées en flux vendus ; la société pratique l’imputation rationnelle des charges fixes. Question 1 : On fait l’hypothèse que le niveau normal d’activité pour la production correspond à la pleine utilisation de la capacité de 70 000 heures de MOD. Calculez le coût de la sous-activité au niveau de la production...

    1910  Mots | 8  Pages

  • Controle de gestion moyennes entreprises

    méthodes utilisées dans les entreprises pour calculer le coût des produits ou des services sont les suivantes : Coût complet : 42 % ; coût complet et imputation rationnelle : 6 % ; coût complet et direct costing : 10 % ; coût complet et autre méthode : 2 % ; direct costing : 17 % ; direct costing et imputation rationnelle : 5 % ; imputation rationnelle :7 % ; autre méthode : 6 % ; non-réponse : 5 %. La première constatation concerne la suprématie du coût comple t, puisqu’il est adopté, seul ou avec...

    8805  Mots | 36  Pages

  • Controle de gestion

    analysé entre le coût total réel et le montant imputé en utilisant le coût préétabli des unités d'œuvre. Avantages Les avantages de cette méthode sont nombreux : • elle permet une plus grande rapidité dans la sortie du résultat, car les imputations sont effectuées dès que l'on connaît les quantités (sans attendre le calcul des coûts unitaires), • elle suppose que l'entreprise établisse des prévisions et des budgets, • elle permet la connaissance permanente de marges théoriques calculées...

    10834  Mots | 44  Pages

  • traitement des charges

    directes et les charges indirectes I - Distinction entre charges directes et charges indirectes : II - Affectation et imputation des charges : Partie II : traitement des charges indirectes de la comptabilité analytique I - Découpage de l’entreprise en centres d’analyse II - Répartition primaire des charges indirectes III - Répartition secondaire des charges indirectes IV - Imputation des frais des centres principaux aux couts des produits : Conclusion Introduction La...

    1373  Mots | 6  Pages

  • Comptabilite analytique

    complets .........................................................................4 Chapitre 2 - Les coûts d’activité (méthode ABC) .........................................................................................4 Chapitre 3 - L’imputation rationnelle des charges fixes..............................................................................10 Chapitre 4 – En cours et produits joints.......................................................................................................13 2ème...

    8483  Mots | 34  Pages

  • Les coûts variables

    1/4 Chap.7 : L’imputation rationnelle des charges fixes (ou de structure) L’imputation rationnelle (IR) est une méthode de calcul des coûts qui propose un traitement particulier des charges fixes. Elle est généralement mise en œuvre dans le cadre de la méthode des centres d’analyse (i.e. essentiellement pour le calcul des coûts complets constatés mais avec imputation rationnelle des charges fixes). (NB : l’IR des CF s’applique aux charges directes comme aux charges indirectes, lorsque l’entreprise...

    1189  Mots | 5  Pages

  • Comptabiliter analytique

    comportement des charges 3.1.4 Conclusion 3.2 Le seuil de rentabilité 3.2.1 Notion de marge sur coût variable 3.2.2 Notion de seuil de rentabilité 3.2.3 Conclusion 3.3 L’imputation rationnelle des charges de structure 3.3.1 Influence du niveau d’activité sur le coût constaté 3.3.2 Principe et utilisation de l’imputation rationnelle 3.3.3 Exemple : Application à la répartition des charges 3.4 Le coût variable et les marges 3.4.1 Principe de la méthode 3.4.2 Pratique de la méthode 3.4.3 Combinaison des coûts...

    15729  Mots | 63  Pages

  • Budget et son elaboratio

    charges indirectes = variables et fixes 3.2.5.1. Interprétation d’écarts sur charges indirectes = variables et fixes 1. 2. 3. + • Écart sur budget ayant pour origine le coût variable Écart sur activité ou sur imputation du coût fixe à l’activité réelle Écart sur rendement ou sur imputation du coût fixe à la production réelle Écart sur volume d'activité 3.2.5.2. Analyse réduite de comptabilité financière et analyse d'écart global L'écart global est la différence entre le budget réel ou constaté...

    3193  Mots | 13  Pages

  • Résumé de comptabilité analytique

    necessité d’eliminer l’influence du niveau d’activité sur le coûts de revientet donc sur le prix de vente. Solution ? Il faut imputer au coût de production un montant de charges fixes adapté au niveau d’activité. 2. La méthode de l’imputation rationnelle. a. Principe. Les coûts de production unitaire subissent l’influence des variations des niveaux de production. L’origine des variations de ces coûts se trouve au niveau des charges fixes. Pour éviter ces variations, il est donc nécessaire d’attribuer...

    4422  Mots | 18  Pages

  • Modelisation et pilotage de la performance

    la « bonne concurrence » => prix de transfert = pacifier les relations entre filiales Reporting = veiller à ce que les résultats sur le terrains aillent dans la strategie du siege 1 seule méthode permet de lier court terme long terme = imputation rationnelle des charges fixes L’objectif est la création de valeur c’est-à-dire l’optimisation des ressources à des fins économiques. La place de l’entreprise sur le marché. Economique VA / Marché VA/ ROI Comment créer de la valeur sans vendre...

    807  Mots | 4  Pages

  • Marketing

    second seuil de rentabilité ? - Représenter graphiquement les simulations effectuées sur le produit A. 3 Comptabilité de gestion - Thierry Jacquot – ISAM-IAE Univ. de Lorraine Partie 2 - Méthode IRCF : Coûts d’un produit avec une imputation rationnelle des charges fixes La société SCOLAMAT élabore des structures de sport pour les écoles, à partir de matières plastiques et de tiges métalliques. La matière plastique et les tiges métalliques font l’objet d’un premier traitement dans un atelier...

    1312  Mots | 6  Pages

  • Contrôle gestion

    - 05 LA METHODE DE L'IMPUTATION RATIONNELLE DES CHARGES DE STRUCTURE • Objectif(s) : o Imputation des charges de structure au niveau d'activité. • Pré requis : o Analyse des charges par variabilité. • Modalités : o o o o Principes, Exemples, Synthèse, Application. TABLE DES MATIERES Chapitre 1. EXEMPLE INTRODUCTIF. ....................................................................................... 3 1.1. Enoncé et travail à faire. .................................

    2067  Mots | 9  Pages

  • Controle de gestion

    projet GROUPE N° 26 Dakar Consulting Group (DCG) « Réfléchir en homme d’action et agir en homme de réflexion. » Sommaire Introduction générale Première partie : Analyse de l’exploitation I/ Comptabilité analytique II/ Imputation rationnelle Deuxième partie : Etude de l’activité optimale I/ Processus de contrôle de gestion II/ Préparation du budget Troisième Partie : Contrôle budgétaire Conclusion INTRODUCTION GENERALE: Les bouleversements des années 70 ont donné...

    1297  Mots | 6  Pages

  • La mise en place d’un système de comptabilité analytique

    à être vendus. A cet effet, la comptabilité générale doit être associée avec d’autres disciplines ou procédures afin d’avoir un système d’information comptable qui permet de véhiculer des informations pertinentes pour une prise de décisions rationnelles et adéquates. I-2- Définition et Fonction de la Comptabilité Analytique : La comptabilité analytique est un outil d’analyse et du contrôle des coûts dans l’entreprise. Elle effectue un certain nombre de traitements, ventilations...

    5540  Mots | 23  Pages

  • Comptabilit Analytique Quatre M Thodes

    fabrique un seul produit P à partir de deux sorte de matières premières M1 et M2 au titre du dernier trimestre N il vous cuminique les données suivantes : 1. Les Stocks Initiaux : Quantité Coûts Complets Coût Variable Coût Spécifique Imputation Rationnelle M1 2.000kgs 80.000 50.000 60.000 85.000 M2 3.000 kgs 160.000 120.000 150.000 155.000 P 4.000 unités 360.000 280.000 300.000 350.000 2. Les Achats de Matières Premières : M1 : 8.000kgs à 20dhs M2 : 7.000kgs à 40dhs Les Frais d’achat...

    2072  Mots | 21  Pages

  • Les outils specifiques au pilotage des pme

    de calcul de coût et de fixation de prix dans les PME française, il en ressort le résultat suivant : - coût complet : 42 % - coût complet et imputation rationnelle : 6% - coût complet et direct costing : 10 % ; - coût complet et autre méthode :2 % - direct costing : 17 % - direct costing et imputation rationnelle :5 % - imputation rationnelle :7 % ; - autre méthode : 6% - non-réponse :5 %. Aussi, nous pouvons constater une prédominance de la méthode sur les coûts complets avec...

    2835  Mots | 12  Pages

  • Contôle de gestion compte de résultat

    d’imputation rationnelle (IR) C’est une méthode de calcul des coûts qui consiste à « variabiliser » le coût fixe selon le niveau d’activité. 2 cas possibles : * Sous activité : activité normale supérieure à l’activité réelle. * Suractivité : activité normale inférieure à l’activité réelle. Soit le coefficient d’imputation rationnelle : K = Si K >1 : suractivité Si K < 1 sous activité Coût total (sans imputation rationnelle)= Coût variable + Coût fixe Coût total (avec imputation rationnelle...

    4016  Mots | 17  Pages

  • méthode des coûts

    INDICATEURS DE GESTION D- AVANTAGES ET LIMITES III-LA METHODE DU COUT DIRECT A- DEFINITION ET APPLICATION B- LES INDICATEURS) C- AVANTAGES ET LIMITES D- APPLICATION IV-LA METHODE DE L’IMPUTATION RATIONNELLE A- DEFINITION ET PRINCIPE B- CALCUL DU COEFFICIENT D’IMPUTATION RATIONNELLE (CIR) C- REPRESENTATION GRAPHIQUE D- INTERET ET LIMITES DE LA METHODE V-LA METHODE DU COUT MARGINAL A- CARACTERISTIQUE B- AIDE A LA DECISION C- AVANTAGES ET LIMITES DE LA METHODE CONCLUSION SOURCES ...

    2275  Mots | 10  Pages

  • La gestion de trésorerie

    recours à l'emprunt _3_ Optimiser les relations avec les fournisseurs par la maîtrise des délais de règlement _II_ LA MÉTHODE POUR GÉRER LA TRÉSORERIE _1_ Bâtir un plan de trésorerie _2_ Les démarches nécessaires pour atteindre une gestion rationnelle de la trésorerie _III_ LES OUTILS DE GESTION DE TRÉSORERIE 1) Le recours tardif aux emprunts et la gestion de dette 2) La ligne de crédit de trésorerie _VI_ LE CADRE JURIDIQUE DES CRÉDITS DE TRÉSORERIE 1) La décision de souscrire une ligne...

    2022  Mots | 9  Pages

  • Methode abc

    matiˆres premiˆres et matiˆres consommables, - les heures de main d’œuvre directe, - les heures machine. - Charges indirectes : - imputation partir des unit€s d’œuvre retenues. 1.1.4 Sch‚ma r‚capitulatif. CO•T DE PRODUCTION 1 Charges incorpor€es directement CO•T D’ACHAT Charges incorpor€es indirectement Centres op€rationnels auxiliaires Centre op€rationnels principaux Centre de structure REPARTITION PRIMAIRE REPARTITION SECONDAIRE CO•T DE REVIENT 1.2 Les facteurs de...

    1949  Mots | 8  Pages

  • Swot velouté

    la différence de l'analyse des écarts sur coût direct uniquement variables, les écarts sur coût indirect qui contiennent des charges fixes, ne peuvent donc pas avoir la même analyse et comportent plus de sous-écarts. − Écart sur activité ou sur imputation du coût fixe − Écart sur rendement − Écart sur volume d'activité 51.1 Analyse réduite de comptabilité financière et analyse d'écart global L'écart global est bien la différence entre le coût réel ou budget constaté et le standard, c'est à...

    3459  Mots | 14  Pages

  • Comptabilité analytique de gestin

    Chapitre 3: La tenue des comptes de stocks Chapitre 4: Le traitament des charges indirectes Chapitre 5: Le calcul des coûts par stades d'exploitation q Partie II:Comptabilité de gestion et prise de décision Chapitre 1: La méthode de l'imputation rationnelle des charges fixes Chapitre 2: La méthode du " Direct Costing " Chapitre 3: Le modèle du seuil de rentabilité Chapitre 4: Le coût marginal q Partie III: Comptabilité de gestion et analyse prévisionnelle Chapitre 1: Les coûts préetablis Chapitre...

    31524  Mots | 127  Pages

  • Control de gestion

    L’écart est (FVUR– FVUS)*AR * On mesure la variation des charges variables L’écart sur imputations des coûts fixes Différence entre : * Le budget flexible : FF + FVUS* AR * Le coût préétabli de l’activité réelle : (FVUS+FFUS)*AR * Écart = FF – FFUS*AR * On mesure donc l’incidence de la variation d’activité sur l’imputation des charges fixes dans les coûts * C’est l’imputation rationnelle * On a un coût de chômage si AR < AN * On a un boni de suractivité si...

    1910  Mots | 8  Pages

  • Controle des coûts par les écarts

    Optiques de la comptabilité de gestion La comptabilité analytique donne aux gestionnaires les moyens de contrôler les conditions internes de l’exploitation: - Par une surveillance de l’évolution des coûts constatés. - Par une analyse des coûts (Imputation rationnelle, coûts partiels) - Par une comparaison des coûts constatés aux coûts ciblés. Comptabilité analytique Calcule des coûts Optique historique Constatation à posteriori Optique prospective Comparaison des coûts Constatés avec les coûts préétablis...

    1556  Mots | 15  Pages

  • Comptabilité analytique

    traitement des charges de la comptabilité analytique Chapitre 5 : les éléments correctifs du coût de production Partie 2/ la méthode des coûts partiels chapitre 1 : COÛT VARIABLE & MARGE : chapitre 2 : LE SEUIL DE RENTABILITÉ Chapitre 3 : L imputation rationnelle des charges fixes 7 10 10 12 18 20 25 32 32 35 39 6 INTRODUCTION GENERALE 1- les insuffisances de la comptabilité générale : Pourquoi la comptabilité analytique ? La comptabilité générale est une comptabilité légale qui a pour objet...

    10317  Mots | 42  Pages

  • Fin 2110 série d tr1

    réel f) Coût de revient rationnel g) Budget des charges indirectes h) Une base d’imputation, le plus souvent un indicateur de volume de production i) Estimation du volume de production à traiter durant la période, exprimé en fonction de l’indicateur choisi   Question 1 Feuille 3 a) Matières premières utilisées b) Main d’œuvre directe c) Frais généraux de fabrication d) Stock des produits en cours à la fin e) Coût de fabrication f) Coût de fabrication rationnelle g) Établissement du prix...

    670  Mots | 3  Pages

  • L3 S5 Sujet Contr le de Gestion S5

    peut pas atteindre le point mort. 2 . 9. Dans la méthode des coûts variables : On retient toutes les charges variables On retient les charges fixes directes. On exclut les charges fixes directes et indirectes 10. La méthode de l’imputation rationnelle des charges fixes vise : A variabiliser les charges fixes dans les coûts en fonction variations saisonnières de l’activité des A obtenir des coûts complets unitaires non affectés par les seules variations de l’activité. A incorporer dans les coûts...

    740  Mots | 6  Pages

  • Comptabilité gestion

    ........................................................................................ 32 Le direct costing ..................................................................................................................... 37 L'imputation rationnelle ....................................................................................................... 39 Chapitre IV : LE CONTROLE BUDGETAIRE : ANALYSE DES ECARTS ENTRE COÛTS REELS ET PREETABLIS ...............................................

    16619  Mots | 67  Pages

  • Mise en place d’un système de comptabilité analytique au sein des laboratoires pharmaceutiques pharmaghreb via l’erp (mfg/pro) : choix d’une méthode de traitement des charges.

    directement concernées par le coût auquel elles se rattachent ne posent aucun problème quant à leur affectation, toute la difficulté des entreprises reposent essentiellement sur le traitement des charges indirectes fixes et variables, ainsi que leur imputation au coût. C’est dans le but de répondre à cette préoccupation majeure que nous voulons les aider, en leur donnant les différentes méthodes de ventilation des charges indirectes : ce qui sera développé dans les sections 1 et 2. Section 1 : Les...

    14172  Mots | 57  Pages

  • Socio

    -cadrage épisodique : on présente un sujet à l’aide de reportage en mettant l’accent sur des individus, des séquences. Il y a une imputation personnelle du reportage via les interviewé (c’est la faute du chômeur si il est au chômage,…) -cadrage thématique : on présente le sujet dans son contexte objectif en présentant des statistiques,… il y a une imputation collective au problème (si on est pauvre c’est de la faute du gouvernement). -cadrage interprétatif : schéma de perception du monde qui...

    1317  Mots | 6  Pages

  • Théorie des jeux

    joueurs et xi la somme ou l’utilité que le joueur i reçoit. Une imputation est un vecteur [pic]qui indique ce que chaque joueur obtient dans le jeu. Prenons maintenant deux imputations possibles x et y de la coalition S. On dit que y est dominée par x si : [pic] L’ensemble des imputations qui ne sont pas dominées est appelé le noyau ou le cœur d’un jeu coopératif. L’imputation du noyau ne peut pas être bloquée par aucune autre imputation. Par exemple, le jeu avec les fonctions caractéristiques suivantes: ...

    5032  Mots | 21  Pages

  • rapport de stage1

    complet : dans lesquelles l’ensemble des charges d’exploitation sont affectées sur les unités d’œuvre qui caractérisent les produits définitifs de l’activité étudiée (la méthode des sections homogènes, la méthode ABC, la méthode de l’imputation rationnelle des charges fixes). Les méthodes de coût partiel : ces méthodes reposent sur l’affectation d’une partie des charges sur des activités intermédiaires ou définitives. Elles traitent les charges par variabilité faisant la distinction entre charges...

    5952  Mots | 43  Pages

  • 537e04e2a6a8a

    Unitaire ¾ Global  Rapprochement du résultat analytique et résultat de la comptabilité générale.  Respect de la démarche de calcul des coûts.  Lisibilité des chiffres.  Utilisation de la méthode de l’imputation C. Appliquer les méthodes de coûts rationnelle. partiels  Utilisation de la méthode du coût variable.  Détermination du seuil de rentabilité : ¾ Algébrique ¾ Graphique  Détermination du coût marginal. D. Utiliser la méthode des coûts préétablis     Détermination des standards. Calcul...

    9912  Mots | 39  Pages

  • Prevision des ventes

    |expérience de l'entreprise... | | |A LIRE : APCE : Comment trouver des informations pour une étude de| |Imputation rationnelle des CF |marché. | | | ...

    650  Mots | 3  Pages

  • Contrôle de gestion

    PARTIE 1 – Coûts complets méthode des centres d'analyse méthode ABC PARTIE 2 – Coûts partiels méthode CVP (seuil de rentabilité) imputation rationnelle CHAPITRE 1: OBJECTIFS ET MOYENS DE LA COMPTABILITE DE GESTION "Aie l'habitude de tenir à la main un fil a plomb, pour pouvoir apprécier l'inclinaison des choses" Léonard de Vinci, Traité de la peinture. En soit une donnée n'a pas de sens si on ne le compare pas à une autre variable, en contrôle de gestion par exemple on...

    7691  Mots | 31  Pages

  • Concours kiné

    caractérisé par la recherche du profit et l’organisation rationnelle des activités. L’éthique protestante aurait constitué ainsi, là où les protestants calvinistes étaient nombreux, un facteur important dans l’essor du capitalisme. -Rationalité : selon Max WEBER, l’application des principes de rationalité (calcul, efficacité) rend possible le processus de rationalisation des activités sociales. Elle suppose l’émergence d’une science rationnelle, positive et empirique se dégageant de l’emprise de la...

    4085  Mots | 17  Pages

  • Cours comptabilité analytique

    charges indirectes. des charges en directes et charges indirectes. Charges incorporées de la CAE Charges directes : leur affectation se fait sans hypothèses ou calcul intermédiaire Charges indirectes : leur imputation nécessitent un calcul intermédiaire avant leur imputation à un coût Matières premières ; Main d’œuvre directe ; Frais de publicité spécifique à un produit … Dotations aux amortissements des machines ; Frais d’entretien des machines ; Frais d’administration… La distinction...

    3998  Mots | 16  Pages

  • comptabilité analytique

    Global • Rapprochement du résultat analytique et résultat de la comptabilité générale. • Respect de la démarche de calcul des coûts. • Lisibilité des chiffres. • Utilisation de la méthode de l’imputation C. Appliquer les méthodes de coûts rationnelle. partiels • Utilisation de la méthode du coût variable. • Détermination du seuil de rentabilité : Algébrique Graphique • Détermination du coût marginal. D. Utiliser la méthode des coûts préétablis • • • • Détermination des standards...

    9700  Mots | 39  Pages

  • Cours de controle de gestio

    schéma des flux physiques internes de l’entreprise. ------------------------------------------------- Un centre d’analyse est une subdivision de l’entreprise où sont analysés et regroupés les éléments de charges indirectes préalablement à leur imputation aux coûts des produits. Deux critères procèdent à la définition des centres d’analyse : 1- ils doivent correspondre autant que possible à une division réelle de l’entreprise ou à l’exercice d’une responsabilité ; 2- les charges totalisées dans...

    27174  Mots | 109  Pages

  • comptabilite analitique

    Global • Rapprochement du résultat analytique et résultat de la comptabilité générale. • Respect de la démarche de calcul des coûts. • Lisibilité des chiffres. • Utilisation de la méthode de l’imputation C. Appliquer les méthodes de coûts rationnelle. partiels • Utilisation de la méthode du coût variable. • Détermination du seuil de rentabilité : Algébrique Graphique • Détermination du coût marginal. D. Utiliser la méthode des coûts préétablis • • • • Détermination des standards...

    9989  Mots | 40  Pages

  • Compta analytique

    Global • Rapprochement du résultat analytique et résultat de la comptabilité générale. • Respect de la démarche de calcul des coûts. • Lisibilité des chiffres. • Utilisation de la méthode de l’imputation C. Appliquer les méthodes de coûts rationnelle. partiels • Utilisation de la méthode du coût variable. • Détermination du seuil de rentabilité : Algébrique Graphique • Détermination du coût marginal. D. Utiliser la méthode des coûts préétablis • • • • Détermination des standards...

    9851  Mots | 40  Pages

  • Comptabilité analytique

    Unitaire Global • Rapprochement du résultat analytique et résultat de la comptabilité générale. • Respect de la démarche de calcul des coûts. • Lisibilité des chiffres. • Utilisation de la méthode de l’imputation C. Appliquer les méthodes de coûts rationnelle. partiels • Utilisation de la méthode du coût variable. • Détermination du seuil de rentabilité : Algébrique Graphique • Détermination du coût marginal. D. Utiliser la méthode des coûts préétablis • • • • Détermination des standards. Calcul...

    10716  Mots | 43  Pages

  • Comptabilité de gestion

    des résultats analytiques : Unitaire Global Rapprochement du résultat analytique et résultat de la comptabilité générale. Respect de la démarche de calcul des coûts. Lisibilité des chiffres. Utilisation de la méthode de l’imputation rationnelle. Utilisation de la méthode du coût variable. Détermination du seuil de rentabilité : Algébrique Graphique Détermination du coût marginal. Détermination des standards. Calcul et analyse des écarts.  Analyse graphique des écarts. Communication...

    8494  Mots | 34  Pages

  • Cours comptabilité de gestion

    |Introduction au cas Pacity | |Coûts variables, | | |Auditorium n° 2 (11/04/07) |N.S. |contributions, imputation rationnelle des | | | | |charges fixes. Distribution du cas. | |VI |Les coûts partiels |Exercice 18 ...

    5384  Mots | 22  Pages

  • Définitions de controle de gestion

    production (pas pertinent) Coût marginale (LT) : Le volume supplémentaire est calculé en incluant le coût des installations pour les capacités supplémentaires cad ajustement des capacités (pertinent) Coût partiel : ce coût est présent en imputation rationnelle et direct costing. Coûts pertinents : seuls comptent ceux que la décision met en cause. Coût variable : Coût qui évolue en liaison avec les variations du niveau de l’activité cad une unité supplémentaire de production engendre un coût...

    2788  Mots | 12  Pages

  • questions reponses en comptabilite

    le direct casting évolué ? 226) Qu’est ce que la méthode de l’imputation rationnel ? 227) Donnez ses objectifs. 228) Qu’est ce qu’une activité réel ? 229) Qu’est ce qu’une activité normale ?qu’est ce que le coefficient d’imputation rationnel ? 230) Donnez sa formule de calcul. 231) Quel sont les différents cas envisageable dans le calcul des imputations rationnels. 232) Qu’est ce qu’un écart d’imputation rationnel ? 233) Donnez sa formule de calcul. 234) Qu’est ce qu’un cout préétablit ...

    1886  Mots | 8  Pages

  • Cdcf

    tuteur – ´ventuellement un secr´taire de centre, e e – le secr´tariat de la recherche, e – le service h´bergement (SGH´b), e e – la direction de la recherche (DR) – si imputation Armines, – le service des ressources humaines (SGRH), – le service informatique (SGDI), – le service financier (SGF). Une proposition de comit´ op´rationnel a ´t´ formul´e. Celui-ci comprendrait les e e ee e personnes suivantes : ` – D. Dolmiere – d´l´gu´e qualit´, chef de projet utilisateur ; ee e e – E. Ramirez – secr´taire...

    1611  Mots | 7  Pages

  • Calculs dérivés

    « exercices maison ». Contrôle final 3h: séance 10 60% note finale Documents et ordinateurs non autorisés. Calculatrice autorisée. • Vrai/ faux sur 5 points • Définitions sur 5 points. • Cas sur le coût marginal sur 4 points • Cas sur l’imputation rationnelle et les coûts complets sur 5 points • Cas sur les coûts préétablis sur 6 points • Cas budget de trésorerie sur 10 points • Cas ABC /méthode des coûts complets sur 5 points Comptabilité budgétaire • De quoi va-t-on parler ? D’un système d’information...

    1463  Mots | 37  Pages

  • Bsc vs ovar

    intermédiaire entre la charge et le coût : le centre d’analyse , appelé aussi centre de frais, ou section homogène. La fonction de ce centre est de recevoir des charges par opération de répartition, et de les transmettre de la manière la plus réaliste par imputation. PREMIERE PARTIE : PRESENTATION DE LA SOCIETE I- DIAGNOSTIC DE L’ACTIVITE ET DE LA VISION STRATEGIQUE DE L’ENTREPRISE I-1 Généralités et historique de l’entreprise : A sa création en 1995, l’entreprise « OMNIUM DE L’EAU PURE » était une affaire...

    7669  Mots | 31  Pages

  • Fiche révision

    (régularités | | |faits sociaux par d’autres faits antécédents |sociales) | | | |Imputations causale | |Conception de la société |- La société détermine et contraint les |Les individus produisent la société par des | | |actions individuelles...

    822  Mots | 4  Pages

  • Cours de contrôle de gestion

    Chapitre 4– Centres auxiliaires et prestations croisées Chapitre 5 – La prise en compte des stocks Chapitre 6– La prise en compte des produits joints Chapitre7 Chapitre7– Le traitement des charges fixes: fixes: la technique de l’imputation rationnelle Chapitre 8– La démarche prévisionnelle 8– Chapitre 9– La gestion budgétaire des 9– ventes Chapitre 10– Le contrôle budgétaire des 10– ventes Chapitre 11– Le programme de production 11– Chapitre 12– Le calcul du coût standard 12– Chapitre...

    4965  Mots | 20  Pages

tracking img