• Analyse du romain la princesse de clèves de mme lafayette
    verbale ou gestuelle du duc serait de nature à faire fondre ses résolutions comme neige au soleil tant il est qu’en l’avertissant qu’elle ne l’épousera pas, elle suit plutôt son raisonnement que son cœur. « Je crois devoir à votre attachement la faible récompense de ne vous cacher aucun de...
    Premium 1647 Mots 7 Pages
  • Fiche de lecture la princesse de cleves
    devoir à votre attachement la faible récompense de ne vous cacher aucun de mes sentiments, et de vous les laisser voir tels qu'ils sont.»: dernière entrevue entre M.de Nemours et Mme de Clèves. |...
    Premium 589 Mots 3 Pages
  • la princesse de cleves
    . Deux exemples de cet emploi du vocabulaire précieux : « [...] elle loua Monsieur de Nemours avec un certain air qui donna à Madame de Chartres la même pensée qu’avait eue le chevalier de Guise » (Première Partie) « Je crois devoir à votre attachement la faible récompense de nous cacher aucun de...
    Premium 715 Mots 3 Pages
  • Le roman du 17e siècle
    . - Je sais bien qu'il n'y a rien de plus difficile que ce que j'entreprends, répliqua madame de Clèves; je me défie de mes forces au milieu de mes raisons. Ce que je crois devoir à la mémoire de monsieur de Clèves serait faible, s'il n'était soutenu par l'intérêt de mon repos; et les raisons de mon...
    Premium 1006 Mots 5 Pages
  • Francais
    bien qu'il n'y a rien de plus difficile que ce que j'entreprends, répliqua madame de Clèves; je me défie de mes forces au milieu de mes raisons. Ce que je crois devoir à la mémoire de monsieur de Clèves serait faible, s'il n'était soutenu par l'intérêt de mon repos; et les raisons de mon repos ont...
    Premium 608 Mots 3 Pages
  • La préciosité
    du vocabulaire précieux : • « [...] elle loua Monsieur de Nemours avec un certain air qui donna à Madame de Chartres la même pensée qu’avait eue le chevalier de Guise » (Première Partie) • « Je crois devoir à votre attachement la faible récompense de nous cacher aucun de mes sentiments et de...
    Premium 1546 Mots 7 Pages
  • La Princesse de Cleves
    vocabulaire précieux : « [...] elle loua Monsieur de Nemours avec un certain air qui donna à Madame de Chartres la même pensée qu’avait eue le chevalier de Guise » (Première Partie) « Je crois devoir à votre attachement la faible récompense de nous cacher aucun de mes sentiments et de vous les...
    Premium 2090 Mots 9 Pages
  • Le roman
    princesse de Clèves, Madame de La Fayette, 1678 Lecture analytique 6 1 5 10 15 20 25 30 35 40 45 - Ah ! madame, lui dit M. de Nemours, quel fantôme de devoir opposez-vous à mon bonheur ? Quoi ! madame, une pensée...
    Premium 15405 Mots 62 Pages
  • La princesse de clève
    – « Je sais bien qu’il n’y a rien de plus difficile que ce que j’entreprends, répliqua Mme de Clèves ; je me défie de mes forces au milieu de mes raisons. Ce que je crois devoir à la mémoire de M. de Clèves serait faible s’il n’était soutenu par l’intérêt de mon repos ; et les raisons de mon repos ont...
    Premium 6144 Mots 25 Pages
  • Princesse de clèves
    scène d’aveu final qui rompt avec le topos romanesque a)Un aveu d’amour cf question 1 -un aveu enfin possible, alors que la communication directe entre les deux personnages a toujours été empêchée dans le reste du roman. -un amour partagé : « je crois devoir à votre attachement la faible...
    Premium 11022 Mots 45 Pages
  • Candide
    avec un certain air qui donna à Madame de Chartres la même pensée qu’avait eue le chevalier de Guise » (Première Partie) « Je crois devoir à votre attachement la faible récompense de nous cacher aucun de mes sentiments et de vous les laisser voir tels qu’ils sont. » (Quatrième Partie) "Ni la...
    Premium 3882 Mots 16 Pages
  • Madame de lafayette
    mes raisons. Ce que je crois devoir à la mémoire de monsieur de Clèves serait faible, s'il n'était soutenu par l'intérêt de mon repos; et les raisons de mon repos ont besoin d'être soutenues de celles de mon devoir. Mais quoique je me défie de moi-même, je crois que je ne vaincrai jamais mes...
    Premium 65541 Mots 263 Pages
  • La princesses de clèves
    conjure de m'écouter sans m'interrompre. "Je crois devoir à votre attachement la faible récompense de ne vous cacher aucun de mes sentiments, et de vous les laisser voir tels qu'ils sont. Ce sera apparemment la seule fois de ma vie que je me donnerai la liberté de vous les faire paraître ; néanmoins...
    Premium 64105 Mots 257 Pages
  • La, princesse de clèves
    encore avec la même sincérité que j'ai déjà commencé, reprit-elle, et je vais passer par-dessus toute la retenue et toutes les délicatesses que je devrais avoir dans une première conversation, mais je vous conjure de m'écouter sans m'interrompre. — « Je crois devoir à votre attachement la faible...
    Premium 64303 Mots 258 Pages
  • Classicisme
    avoir dans une première conversation, mais je vous conjure de m'écouter sans m'interrompre. Je crois devoir à votre attachement la faible récompense de ne vous cacher aucun de mes sentiments, et de vous les laisser voir tels qu'ils sont. Ce sera apparemment la seule fois de ma vie que je me...
    Premium 4530 Mots 19 Pages
  • Xviième siècle
    Clèves: Je crois devoir à votre attachement la faible récompense de ne vous cacher aucun de mes sentiments et de vous les laisser voir tels qu'ils sont. Ce sera apparemment la seule fois de ma vie que je me donnerai la liberté de vous les faire paraître; néanmoins je ne saurais vous avouer...
    Premium 1433 Mots 6 Pages
  • Litterature classique
    sincérité que j'ay déjà commencé, reprit-elle, et je vais passer par-dessus toute la retenue et toutes les délicatesses que je devrays avoir dans une première conversation, mais je vous conjure de m'écouter sans m'interrompre. — « Je crois devoir à votre attachement la faible récompense de ne vous cacher...
    Premium 64250 Mots 257 Pages
  • Sasasa
    de m'écouter sans m'interrompre.Je crois devoir à votre attachement la faible récompense de ne vous cacher aucun de mes sentiments, et de vous les laisser voir tels qu'ils sont. Ce sera apparemment la seule fois de ma vie que je me donnerai la liberté de vous les faire paraître ; néanmoins je ne...
    Premium 3125 Mots 13 Pages
  • La princesse de clèves
    de mes raisons. Ce que je crois devoir à la mémoire de monsieur de Clèves serait faible, s'il n'était soutenu par l'intérêt de mon repos; et les raisons de mon repos ont besoin d'être soutenues de celles de mon devoir. Mais quoique je me défie de moi-même, je crois que je ne vaincrai jamais mes...
    Premium 1336 Mots 6 Pages
  • La princesse de clève "l'aveu"
    , l'utilisation des verbes d'obligation "Il faut", "Il est impossible" trahissent un doute, un effort surhumain pour se résoudre à appliquer ce qu'elle a décidé. Le chiasme final révèle que la situation est bloquée : "Ce que je crois devoir à la mémoire de M. de Clèves serait faible s'il n'était soutenu par l'intérêt de mon repos; et les raisons de mon repos ont besoin d'être soutenues de celles de mon devoir."...
    Premium 513 Mots 3 Pages