• LES SENSATIONS ET LA PERCEPTION
    conscience. Nous terminerons notre étude par la terminologie de Spinoza relativement à la nature naturante et la nature naturée, et enfin, nous conclurons notre analyse par des considérations sur la perception.Nous allons étudier la problématique de la sensation et de la perception en philosophie...
    Premium 20083 Mots 81 Pages
  • La conscience
    la distinction que nous faisons communément entre une conscience du monde, comme attention ou sensibilité à ce qui se passe en dehors de nous, et une conscience de soi ou conscience réflexive, comme état intérieur ou sentiment de notre existence, n’est pas réellement pertinente car la philosophie...
    Premium 3648 Mots 15 Pages
  • La conscience
    La conscience Notion du BAC : Le Sujet - la conscience Introduction Nous allons étudier le concept de conscience en philosophie générale. Nous verrons en quoi le terme de conscience est associé à celui de réflexion Quel sens peut avoir la conscience dans l’antiquité et dans la philosophie...
    Premium 1133 Mots 5 Pages
  • Husserl phénomenologie transcendantale
    La conscience constituante confère à l'être son intelligibilité qui le rend pensable. Husserl parvient à fonder une philosophie rationnelle à partir la subjectivité intentionnelle et constituante. Il n'y a pas antinomie entre conscience subjective et raison. En fait Husserl parvient à...
    Premium 1288 Mots 6 Pages
  • Le concept d'histoire chez schelling
    comme séparation entre la conscience philosophique subjective et la conscience naturelle objective à leur unité, et ce par la conscience philosophique elle-même. Le moi devient chez Schelling le fondement, non pas seulement de la philosophie pratique (liberté morale comme nécessité de l’espèce) comme...
    Premium 6354 Mots 26 Pages
  • La conscience
    comme conscience morale : La conscience fut tout d’abord entendue comme norme du bien et du mal, comme instance de jugement. Elle est voix intérieure. Cette première conception est restée prégnante dans toute l’histoire de la philosophie. La conscience morale peut relever du sentiment (Rousseau) mais...
    Premium 253 Mots 2 Pages
  • '' Une idée fondamentale de la phénoménologie de Husserl l’intentionnalité '', Jean-Paul Sartre
    transcendance. C'est à dire une conversion de la philosophie du dedans à une philosophie du dehors. Ainsi le concept d'intentionnalité serait ce qui a libéré la conscience, et ce qui a permis une autre manière d'appréhender la connaissance. Connaître n'est plus alors manger, digérer, mais "s'éclater vers...
    Premium 1970 Mots 8 Pages
  • Philo
    PHILOSOPHIE Suis je responsable de ce dont je n'est pas conscience ? Reprise de l'argumentation: Problématique: être responsable c'est répondre à , c'est être capable de dire " c'est moi qui suis l'auteur de ses actes " 1: argument de Locke : C'est la conscience qui fait l'identité de la...
    Premium 875 Mots 4 Pages
  • Conscience
    conscience morale : La conscience fut tout d’abord entendue comme norme du bien et du mal, comme instance de jugement. Elle est voix intérieure. Cette première conception est restée prégnante dans toute l’histoire de la philosophie. La conscience morale peut relever du sentiment (Rousseau) mais aussi...
    2934 Mots 12 Pages
  • Dissertation Husserl '' une idée fondamentale ''
    transcendance. C'est à dire une conversion de la philosophie du dedans à une philosophie du dehors. Ainsi le concept d'intentionnalité serait ce qui a libéré la conscience, et ce qui a permis une autre manière d'appréhender la connaissance. Connaître n'est plus alors manger, digérer, mais "s'éclater vers...
    Premium 1970 Mots 8 Pages
  • Cs critique
    conscience se fait la plus radicale. Heidegger, élève de Husserl, émet une critique sans appel de son maître et plus généralement de toutes les philosophies de la subjectivité. Le structuralisme français (Lévi-Strauss, Foucault, etc.), en réaction notamment à l’existentialisme tâche quant à lui de...
    Premium 752 Mots 4 Pages
  • Consient
    existence, n’est pas réellement pertinente car la philosophie nous apprend que la conscience que nous avons de nous-mêmes est toujours conscience de nos rapports au monde, de nos relations avec les autres êtres, les autres personnes, etc. Il y a une distinction très nette entre la conscience conçue comme...
    Premium 2951 Mots 12 Pages
  • Philo
    Philosophie 23 novembre : suffit-il d’avoir bonne conscience pour être innocent ? Adresse prof philo : bgaumont@hotmail.fr Adresse brandi : dinet.bl@gmail.com Intro : 3) Les questions que soulève la philosophie ont commencé à se poser dès le 5ème siècle avant J-C en Grèce. Origine grec...
    Premium 5187 Mots 21 Pages
  • Liberté
    Philosophie : Analyses de textes sur la conscience et l’inconscient I/. La conscience (pages 16 à 35, textes : 1, 2, 3, 7,8) Texte 1 : Descartes est né le 31 mars 1596 et mort le 11 février 1650. René Descartes est l’un des fondateurs de la philosophie moderne et il formula le célèbre cogito...
    Premium 1579 Mots 7 Pages
  • Commantaire de texte
    la spécificité du matérialisme du consciencisme. I- Le consciencisme, une philosophie profondément matérialiste Le consciencisme de Nkrumah se donne pour une philosophie productrice de conscience, c'est-à-dire d’unité idéologique, qui doit refaire l’unité de la conscience africaine. Parler d’une...
    Premium 2032 Mots 9 Pages
  • Commentaire k; jaspers, introduction à la philosophie
    Dans le texte extrait de Introduction à la philosophie, K. jaspers nous propose sa vision sur l'origine de la philosophie et son intérêt. Pour l'auteur, l'étonnement, et donc la philosophie, permettrais une prise de conscience de notre ignorance. Ainsi la philosophie ne permet-elle pas de chercher...
    Premium 708 Mots 3 Pages
  • Une idée fondamentale de la phénoménologie de husserl: l'intentionnalité
     », « gastrique », « estomac ». Dans ces mots, Sartre réduit à une philosophie alimentaire toutes les philosophies qui, avant Husserl, n'avaient tenté d'appréhender la conscience et son essence. Ces théories poseraient la conscience comme un grand réservoir gastrique, qui se nourrit en se gavant de ce qu'il...
    Premium 1875 Mots 8 Pages
  • Conscience du corps
    critique à leur égard, et je regrette de n’avoir pas eu la place d’étudier la théorie somatique de Bourdieu, de Deleuze, ou d’autres encore. Si ce livre constitue une critique d’une certaine tendance de la philosophie française (son dédain de la conscience corporelle réflexive), il n’en critique...
    Premium 1210 Mots 5 Pages
  • La conscience
    , n’est pas réellement pertinente car la philosophie nous apprend que la conscience que nous avons de nous-mêmes est toujours conscience de nos rapports au monde, de nos relations avec les autres êtres, les autres personnes, etc. Cela ne signifie cependant pas que la conscience soit un concept...
    Premium 2382 Mots 10 Pages
  • Qu'est-ce que la philosophie
    effectif que si aucun objet n’est présupposé par une conscience, et si le contenu se déploie à partir de lui-même. Pour autant, on pourra examiner si la philosophie, une fois l’opposition du savoir et de l’objet dépassée, entretient encore des relations avec les savoirs qui présupposent...
    Premium 51660 Mots 207 Pages