La Féminité Est Elle Un Artifice De La Culture Ou Une Différenciation Naturelle dissertations et fiches de lecture

  • La féminité est-elle un artifice de la culture ou une différenciation de nature ?

      La féminité est-elle un artifice de la culture ou une différenciation de nature ?     « On ne naît pas femme, on le devient » , par cette formule S de Beauvoir a exprimé l’idée moderne que la femme n’a pas de nature déterminée . Mais d’un autre côté ,à en croire J.GRAY,  il semble que les femmes aient toujours autant de difficultés à lire les cartes les cartes routières !   Ainsi on peut se demander si la féminité est un artifice de la culture ou une différenciation de nature ? La féminité...

    1776  Mots | 8  Pages

  • la féminité est-elle une différenciation de nature ou un artifice de la culture ?

    cartes les cartes routières !  Ainsi on peut se demander si la féminité est un artifice de la culture ou une différenciation de nature ?La féminité , c’est-à-dire,  les caractéristiques non pas seulement  physiques mais surtout psychologiques et morales des femmes relèvent-elles d’une invention de la culture ou de la nature ? Peut-on définir précisément ce qu’on entend par « féminité » ? Si la « féminité » est un produit de la culture et donc de l’histoire  peut-on maintenir son unicité, la légitimité...

    704  Mots | 3  Pages

  • Le féminité

    La Féminité La féminité se définit par les caractéristiques de la femme du point de vue psychologique et comportementaux. Ainsi la part des caractères socioculturels de la féminité constitue un modèle que l'on nomme «identité sexuelle». Il y a une différence entre être femme et être féminine. Être femme est une caractéristique qui se fonde sur la nature. Être féminine est une caractéristique qui est une acquisition culturelle. Ainsi la féminité est-elle un artifice de la culture ou une différenciation...

    1379  Mots | 6  Pages

  • La féminité

    « La féminité est-elle un artifice de culture ou une différenciation naturelle ? » La féminité est le fait de se comporter en femme. Il est donc légitime de se demander et de définir ce qui lui revient naturellement de ce qui va lui être acquis culturellement. S’il est vrai que le corps de la femme est biologiquement différent de celui de l’homme, ses conditions de vie jouent également un rôle déterminant dans l’évolution de sa féminité. Celle-ci est-elle uniquement naturelle ou culturelle ...

    1300  Mots | 6  Pages

  • Origine de la culture

    néerlandais influente dans le domaine des études organisationnelles et plus concrètement la culture organisationnelle , aussi économie de la culture et de gestion . Il est un pionnier bien connu dans sa recherche de cross-culturelles des groupes et des organisations, et a joué un rôle majeur dans le développement d'un cadre systématique pour l'évaluation et la différenciation des cultures nationales et cultures organisationnelles . Ses études ont démontré qu'il existe des groupes nationaux et régionaux...

    2118  Mots | 9  Pages

  • Dissertations

    de la sexualité dans notre culture. L’un ne va pas sans l’autre. Sommes nous pour autant mieux au fait de ce que peut être la féminité parce que l’image de la femme est partout ? On peut craindre que non. L’image de la femme de la postmodernité n’est qu’une image, ce n’est pas l’essence de la féminité ; ce qu’une culture comme la nôtre en a fait, ce qui est très différent. Mais peut-on parler d’une « nature » de la femme indépendamment de sa représentation dans une culture ? Bien sûr, il y a eu...

    5650  Mots | 23  Pages

  • Fiche de lecture. bohuon, anaïs. 2008. sport et bicatégorisation par sexe : test de féminité et ambiguïtés du discours médical. nouvelles questions féministes, 27(1) : 80-91.

    quoi consistent le test de féminité et les différentes formes qu’il a prises ? 2. Quelles questions soulève-t-il en ce qui concerne la bicatégorisation par sexe et la naturalisation des catégories sexuées ? 3. Puisque ce test de féminité est un test médical, que disent les médecins de son usage au sein des compétitions sportives, et plus largement au sujet des personnes intersexes ? Le but de l’article est ainsi de présenter les questions que pose le test de féminité, mais surtout de révéler les...

    3629  Mots | 15  Pages

  • Différence sexuel

    En anthropologie, la culture désigne l’ensemble des croyance, connaissances, rites et comportements d’une société donnée. Certains réservent le terme de culture aux productions non matérielles d’une société, préférant parler de civilisation à propos des productions matérielles. La différence sexuelle peut-être thématisée sur une infinité de plan : biologique, politique, historique, sociologique… Il nous faut demander si le fil rouge permettant de comprendre le déploiement de la différence sexuelle...

    1369  Mots | 6  Pages

  • Culture

    Facteurs culturels 2.1. La culture : * Ensemble complexe qui inclut les connaissances, les croyances, l’art, la loi, la morale, la coutume et toutes les autres capacités et habitudes acquises par l’homme en tant que membre d’une société. * Marketing et différences culturelles nationales (cf. Hofstede). Cet auteur met en évidence cinq facteurs de différenciation culturelle : * Distance hiérarchique : Désigne l'acceptation de l'inégalité de pouvoir par celui qui y est soumis....

    508  Mots | 3  Pages

  • Sport et genre

    (oui-non), dichotomiques : elles se présentent sous la forme d’un continuum. En conséquence, les hommes sont biologiquement parlant plus ou moins virils et les femmes plus ou moins féminines : nous ne sommes pas tous des caricatures de virilité ou de féminité. Ce « plus ou moins » est important, car il nous rappelle que les positions Homme et Femme ne sont pas des caractéristiques biologiques aussi tranchées que ce que l’on pense spontanément. Ces différences morphologiques ne représentent pas des...

    6761  Mots | 28  Pages

  • Culture et comportement organisationnel

    entrepreneuriat ; influences culturelles ; modèle d’Hofstede. Introduction A l’heure de l’économie de marché et de la libre entreprise, nombreux sont les pays, à l’instar de ceux post-communistes, qui vivent un événement historique dans lequel la culture et l'économie connaissent des changements radicaux. En Algérie, une rapide revue de l’histoire économique et politique depuis l’indépendance en 1962 nous rappelle un système politique basé sur un parti unique et un modèle économique centralement dirigé...

    10500  Mots | 42  Pages

  • Comme des garçons, contexte socio-historique et imaginaire de la marque

    la façon dont la culture a évoluée et de capter ce qui a marqué l’imaginaire collectif de cette société. Pour ce faire, nous regrouperons dans cette partie, les éléments clés permettant de définir la culture au moment de la création de la marque. Il sera d’ailleurs pertinent de créer des parallèles entre les valeurs occidentales et orientales afin de voir comment un phénomène mode d’avant-garde, initialisé par des créateurs japonais, a pris forme par la rencontre de ces cultures. Dans le but...

    3486  Mots | 14  Pages

  • Socio culture

    17/02/11 CM- Approche sociologique de la notion de culture UE203 4 questions de cours, dont 1 qui demande plus de réflexion / 2 heures Propos structurés de façon logique. Lire 2e partie du livre En 1895, dans les « Règles de la méthode sociologique », Emile Durkheim met au point un programme scientifique pour étudier les faits sociaux. D'abord il définit les droits sociaux comme « des manières d'agir, de penser et de sentir extérieur à l'individu et qui sont doués d'un pouvoir de coercition...

    5813  Mots | 24  Pages

  • Programme de philo

    Programme de Philosophie Sous forme de sujets de dissertations Sujet/ Culture / Raison et réel/ Morale / Politique I) Sujet Sujet Suis-je le mieux placé pour savoir qui je suis? Peut-on ne pas être soi-même? Le moi est-il haïssable? La question "qui suis-je ?" admet-elle une réponse exacte ? Peut-on penser le corps? Pourquoi prive-t-on l'animal de conscience? Conscience La conscience de soi est-elle connaissance? La conscience est-elle source de liberté...

    3164  Mots | 13  Pages

  • Exposé

    ancrée dans la symbolique profonde de la société. Toutefois, la mode, dans ses objets, est toujours l’exhibition du nouveau, qui suscite l’inquiétude du démodé. Et dans cet esprit se croisent l’identité sociale, la distraction de groupe, les différenciations socioprofessionnelles, ainsi que les investissements psychologiques et symboliques de l’hédonisme individuel (=doctrine dont l’élément fondamental est la recherche du plaisir) La beauté est avant tout un concept social. Les axes qui en définissent...

    7231  Mots | 29  Pages

  • Féminin c'est à dire

    Par conséquent est féminin tous ce qui est en liant avec la femme. On peut alors se demander quel sens donner à se mot. Nous verrons dans un premier temps le mot féminin avec la nature de la femme. Puis dans un second temps le mot féminin avec la culture de la femme.  Il y a ce qui existe et fonctionne indépendamment de notre vouloir, par opposition à ce qui est résultat de notre seule activité, création de notre volonté et de notre raison. Le premier cas forme ce que l'on appelle la nature, le...

    1640  Mots | 7  Pages

  • Y'a t'il une nature féminine?

    non. Comment ne pas considérer la culture comme grande responsable dans la différenciation des sexes et dans les inégalités que cela engendre ? Les valeurs que notre société met en avant et l’action de l’homme faussent la nature même de l’humain, homme ou femme. N’est-ce donc pas la culture qui apporte aux femmes un statut spécifique ? Mais, l’être humain n’est-il pas en réalité le fruit d’une relation étroite entre sa nature biologique et les effets que sa culture produit sur lui ? Il est...

    4300  Mots | 18  Pages

  • philo culture et humanité

    1 INTRODUCTION LA CULTURE : NATURE HUMAINE ET ARTIFICES A- La culture : une notion polysémique · Sens 1 : Ontologique et Humaniste : sens le plus large et le plus fondamental : la culture en ce sens recouvre tout ce par quoi l’existence humaine apparaît comme s’élevant au dessus de la pure animalité et plus généralement, à travers elle , au-dessus de la simple nature. Ainsi la définit Freud : « La culture humaine j’entends tout ce par quoi la vie humaine s’est élevée au-dessus des conditions...

    40711  Mots | 163  Pages

  • Filles de l'est: construction sociale de la feminité

    « Filles de l’Est » : construction d’une féminité racisée – Dominique GIABICONI - LEST « Filles de l’Est » : construction d’une féminité racisée Dominique GIABICONI1 A la chute du mur de Berlin, des flux migratoires en provenance des anciens états socialistes et à destination de l’Europe de l’ouest ont pris un essor inédit depuis la fin de la deuxième guerre mondiale. Ces mouvements de population, largement féminisés, sont essentiellement individuels et concernent un large éventail de milieux...

    10376  Mots | 42  Pages

  • Sujet dissertation sans corrigé

    NATURE & CULTURE, L'EDUCATION 1. Peut-on dire que la nature est bonne ? 2. Faut-il reconnaître à l'homme une place particulière dans le monde ? 3. Faut-il renoncer à l'idée que l'homme a une nature ? 4. L'homme est-il perfectible ? 5. Faut-il dire que la société dénature l'homme ou qu'elle l'humanise ? 6. La culture est-elle une anti-nature ? 7. La culture se contente-t-elle seulement de compléter la nature, ou se substitue-t-elle à elle ? 8. La féminité est-elle un artifice de la culture ou une...

    4027  Mots | 17  Pages

  • L'homme est-il un être naturel ?

    L’homme est-il un être naturel ? L'homme est un être dont on peut se demander quelle est sa place au sein de la nature, dans la mesure où il est le seul être capable de maîtriser la nature (Descartes, Discours de la Méthode : "Se rendre comme maître et possesseur de la nature"). Par son art (au sens grec de tekhnè), l'homme sort donc de la nature pour mieux la contrôler et ainsi subvenir à ses besoins. Or, ces besoins n'ont-ils pas précisément une origine naturelle ? La volonté humaine de sortir...

    1809  Mots | 8  Pages

  • Cours de philosophie : la culture

    Philosophie | Item 2 : La culture | | | | | | | Sommaire  Introduction à la culture 4 Le travail et la technique 4  Introduction 4 I. Est-ce que le développement des techniques nous permet de ne pas travailler ou de mieux travailler ? 5 1. La naissance de la technique 5 2. Les différents moyens techniques et l’évolution des techniques 6 II. L’intérêt du travail ne se limite pas à l’aspect technique 8 1. Qu’est-ce qui rend le travail si pénible ? 8 2. Pourquoi...

    557  Mots | 3  Pages

  • On Ne Nai T Pas Femme

    devient.” (Le Deuxième sexe, 1949) Reformulation de la question La féminité (le fait d'être femme, l'identité féminine, ou encore, avec une nuance, la condition féminine) est-elle donnée à la naissance (auquel cas elle serait imposée par la nature et se réduirait à une différence anatomique) ou est-elle acquise dans une histoire personnelle et collective (auquel cas elle correspondrait à des rôles construits par et dans une culture) ? Questionnement Comment faire droit à la part de vérité de la formule...

    4296  Mots | 8  Pages

  • Corps féminin, féminité et chick-lit

    « Corps féminin, féminité et chick lit: l’exemple du  «Journal de Bridget Jones » ALEXIS RODRIGUES Parcours « Communication audiovisuelle et médias » Dossier « Etudes Théâtrales » en vue de l’obtention de l’UE 41 TH Master Arts du Spectacle et Médias Université Toulouse Le Mirail – Ecole Supérieure d’Audiovisuel – Année 2009/2010 INTRODUCTION Le terme chick lit, ou littérature de poulettes est apparue pour la première fois en 1996 avec la parution du best-seller « Bridget...

    2814  Mots | 12  Pages

  • Sauvages ou naturels ?

    et de son propre mouvement, a produits : tandis qu’à la vérité ce sont ceux que nous avons altérés par notre artifice et détournés de l’ordre commun, que nous devrions appeler plutôt sauvages. [...] Ces peuples me semblent donc barbares, dans le sens où ils ont reçu fort peu de formation intellectuelle, et ils me semblent encore fort proches de leur nature originelle. Les lois naturelles leur commandent encore, fort peu abâtardies2 par les nôtres ; mais c’est à un état si pur, qu’il m’arrive de...

    1593  Mots | 7  Pages

  • Synthese sur la masculinité et la féminité

    Synthèse sur la masculinité et la féminité Les inégalités entre homme et femme est une question de société devenue centrale aux XXe et XXIe siècle, particulièrement dans les sciences sociales : place dans les fonctions dirigeantes (politique, entreprise, syndicats, églises, etc.), évolutions de carrière et de rémunérations, vie sexuelle, rôle au sein de la famille. Nous sommes entourés de messages où les femmes paraissent faibles et les hommes forts, où les femmes sont meilleures pour s’occuper...

    1256  Mots | 6  Pages

  • L'évolution de la silhouette féminine

     féminine  vue  par  les  premières  civilisations  …………..…………………………..2   IV. Du  Moyen-­‐Âge  à  la  Renaissance  :  Les  artifices  de  la  silhouette  féminine  ………………….4   V. XVII  et  XVIIIème  siècle  :  De  la  sophistication  au  naturel  …………………………………………...5   VI. XX  et  XXIème  siècle  :  La  variation  des  tendances  maigres  et  rondes………………………….6   VII...

    3662  Mots | 15  Pages

  • L'influence de la culture sur la décision marketin

    MEMOIRE [pic] THEME : L’INFLUENCE DE LA CULTURE SUR LA DECISION MARKETING Sommaire: L'introduction 3 Culture au sein de l'entreprise 4 1-Évolution de la culture à travers les théories organisationnelles 4,11 2-L’interaction entre la culture et l'entreprise 11,18 La décision marketing face à la culture étrangère  18 1-Les facteurs de la différenciation culturelle des pays et l’impact sur la décision marketing 18,24 2-Approche comparative des pays 24,29 3-...

    9163  Mots | 37  Pages

  • Secteur de la lingerie

    Simone Pérèle vise une femme « fatale raffinée » et que La Perla vise une femme « fatale courtisane de luxe », (Aubade ne vise alors « que » les femmes « fatales »), nuance qui devrait permettre de les différencier les unes des autres, mais cette différenciation est tellement faible qu’elle n’atteint pas le consommateur qui les confond toutes, sauf peut-être Aubade dont la campagne de publicité est suffisamment originale pour être distinctive. Barbara se distingue en visant les femmes « émotionnelles...

    11401  Mots | 46  Pages

  • Nature et culture

    Sujet : Y a-t-il quelque chose de naturel en l’homme ? Référence : texte de Rousseau (devoir) Nous disons que l’homme est un être naturel. Ont le comparent souvent à l’animal, mais les hommes ne sont pas des animaux... En même temps ont diment que l’homme a une nature qui lui est propre, sa culture. Tous les actions,tous les événements, même les plus simples et les plus naturels de l'être humain, comme naître, se nourrir, dormir, mourir... sont toujours accompagnés de traditions, de fêtes, de...

    1603  Mots | 7  Pages

  • Memoire sur l'hotellerie

    licite, tolérable ou inacceptable comme elles permettent de les anticiper.  La justification : elles expliquent les conduites individuelles ou sociales. Ainsi, elles maintiennent la position sociale et justifient la différenciation. Notons que ce sont les représentations qui fondent la société, elles permettent aux individus du même groupe social de vivre ensemble, de constituer le réel, car toute réalité est représentée et intériorisée dans des systèmes de valeur...

    22448  Mots | 90  Pages

  • Culture

    La culture se contente t-elle de compléter la nature ou se substitue t-elle à elle ? Introduction : Le terme «  Nature » vient du latin « Nascere » qui signifie naître. On appelle « Naturel » toutes réalités qui existe indépendamment de l’activité humaine, c'est-à-dire tout ce que l’homme n’a pas touché comme par exemple les forêts, les airs, les mers, le monde minéral, végétal et animal. Le terme « Culture » vient du latin « Colere » qui signifie « habitat ». « Colere » renvoi à « Cultura »...

    1065  Mots | 5  Pages

  • Y a t'il des désirs naturels ?

    l'homme. Si les désirs résultent de la nature humaine, est-ce pour cela qu'ils sont tous naturels ? N'existe t-il pas des désirs artificiels ? La part d'universalité chez les hommes nous indique que leurs désirs sont nécessaires et donc naturels. Mais ces désirs universels vont renvoyer à une envie de vouloir plus et de se différencier des autres et donc provoquer certainement de nouveaux désirs non-naturels. Une distinction doit donc essentiellement être faite entre ce qui est conforme à la nature...

    1145  Mots | 5  Pages

  • Ce qui est naturel a-t-il nécessairement plus de valeur que ce qui est artificiel?

    Demander si ce qui est naturel vaut nécessairement plus que ce qui est artificiel présuppose l'existence d'un jugement courant en faveur d'une réponse positive. La supériorité du naturel est due au fait qu'il s'associe, dans notre esprit à des valeurs comme la pureté, la simplicité quand son contraire évoque la sophistication et la tromperie. La signification morale de l'opposition est évidente mais sachons voir qu'elle est plus complexe qu'elle ne semble. En effet, être naturel est aussi la marque...

    613  Mots | 3  Pages

  • La culture est – elle un rempart contre l’inhumanité ?

    plutôt de non humain, on est plutôt dans l ‘animalité : un « état » hors de la culture. Soit l’inhumain est constitutif de l’humain, il fait parti de l’espèce humain. Un état qui manque de raison (perte de raison), état de cruauté. L’inhumain revient au mépris de la personne humaine. L’inhumain qualifie l’homme qui s’écarterai de sa définition qui selon Aristote est : « Animal raisonnable ». · Ce demander si la culture est un rempart contre sa perte de la moralité et de sa dégradation . Cela va...

    1325  Mots | 6  Pages

  • Culture et gestion au québec

    becChapitre iV.1 Culture et gestion au QuébeC : entre Cultures latine, anglo-saxonne et nordiQue Jean-Pierre Dupuis1 Résumé. Dans ce chapitre, nous présentons les pratiques et les représentations des hommes d’affaires et des gestionnaires québécois, ainsi que le modèle de développement économique de la société québécoise, dans une perspective culturelle comparée. Pour ce faire, nous nous sommes appuyés sur les études comparatives existantes concernant les pratiques et les représentations des...

    20873  Mots | 84  Pages

  • Les représentations alimentaires chez les sportives de haut niveau

    licite, tolérable ou inacceptable comme elles permettent de les anticiper.  La justification : elles expliquent les conduites individuelles ou sociales. Ainsi, elles maintiennent la position sociale et justifient la différenciation. Notons que ce sont les représentations qui fondent la société, elles permettent aux individus du même groupe social de vivre ensemble, de constituer le réel, car toute réalité est représentée et intériorisée dans des systèmes de valeur...

    22448  Mots | 90  Pages

  • Culture d'entreprise

    Pas de culture d’entreprise sans histoire de l’entreprise L’étude de la culture d’entreprise est à la fois pratiquée par les gestionnaires mais également et surtout, par les historiens car la culture d’entreprise est très souvent le résultat d’un processus temporel. Elle existe par défaut sans que quiconque ne l’ait mise en place. Ainsi, de manière volontaire ou non, la culture d’entreprise s’installe au fil du temps. Elle a besoin « pour vivre » de changements, d’activités, de crises...

    3023  Mots | 13  Pages

  • La culture

    est-il un animal culturel ? I. Que signifie le mot culture ? Etymologie du mot culture : Latin Colere = travail de la terre. 1er sens du mot culture : Travail de la terre = L’Homme en travaillant la terre transforme la nature, il fait en sorte d’assurer sa survie. Contrairement à l’animal, l’Homme essais de ne pas subir les contraintes naturelles. Par son intelligent, l’Homme a progressivement modifié son environnement naturel, il a fait travaillé la nature pour lui. Ainsi, il a pu vivre...

    1271  Mots | 6  Pages

  • L anorexie mentale chez les filles

    différence entre les sexes tend à s’estomper, la représentation des corps est loin de s’affadir. Au contraire. Le corps est de plus en plus investi, valorisé ; objet de séduction et de culte, son caractère sexuel est omniprésent. La virilité et la féminité se sont faites plus subtiles, moins caricaturales (moins hystériques), mais elles s’affichent avec une ambiguïté redoutable qui suppose une parfaite maîtrise de soi, une identité psychosexuelle clairement établie. 7« La perfection au masculin » clame...

    2593  Mots | 9  Pages

  • Le naturel et l'artificiel

    Il n’est pas facile de distinguer ce qui est naturel de ce qui est artificiel. En effet, dans quel domaine cette distinction est-elle opérante ? Dans le domaine politique afin de distinguer ce qui caractérise la société humaine par rapport à la société animale ? Dans le domaine scientifique lorsqu’il est question de différencier ce que la technique a produit de ce que la nature a fait naître ? Ou encore dans le domaine moral afin de distinguer ce qui est d’origine éthique de ce qui est lié à la nature...

    6019  Mots | 25  Pages

  • Culture

    =>nous avons fait un Bac blanc (choix entre dissertation : une culture peut elle être porteuse de valeurs universelles ? et commentaire sur extrait « essais de psychanalyse » (freud) j’ai choisi le commentaire traitant sur la pulsion de mort et m’en suis sorti avec un 14 . -Le professeur nous a fourni les corrigés des 2 sujets – 1. Anthropologie rousseauiste « L’homme est bon par nature, c’est la sté qui le corrompt » « L’homme est né libre, et partout il est dans les fers » « Tout est bien...

    1378  Mots | 6  Pages

  • Le porno-chic

    veulent être traitées comme les hommes et le langage devient asexué. C’est l’uniformité anti-sexiste, le refus de la différence: « l’homme s’est réveillé un matin, la femme lui avait pris son pantalon et son job ». La femme est présentée plus naturelle, fini le rimmel et les laques (elles renaîtront en 1984 sous la forme de gels). C’est la fraîcheur illustrée par Narta. Cependant, les tampons périodiques sont encore dans les limbes et les protections féminines traitées dans la publicité comme...

    7562  Mots | 31  Pages

  • Michel Journiac

    société et la manière dont les hommes "savent se servir de leur corps." Il en est de même, plus récemment, pour Michel Foucault, qui insiste sur le rôle tout à la fois du "souci de soi" [6] et de "l'usage des plaisirs" [7]. Dans chacun de ces cas, la culture, qu'il faut comprendre comme ce qui fonde la vie sociale, est inexplicable sans la compréhension du corps. On peut même dire que Marcel Mauss et Michel Foucault montrent qu'il ne peut y avoir de "corps social" si l'on fait abstraction du corps individuel...

    5247  Mots | 11  Pages

  • Culture et gestion au québec : entre cultures latine, anglo saxonne et nordique

    CHAPITRE IV.1 CULTURE ET GESTION AU QUÉBEC : ENTRE CULTURES LATINE, ANGLO SAXONNE ET NORDIQUE J-P D1 Résumé. Dans ce chapitre, nous présentons les pratiques et les représentations des hommes d’affaires et des gestionnaires québécois, ainsi que le modèle de développement économique de la société québécoise, dans une perspective culturelle comparée. Pour ce faire, nous nous sommes appuyés sur les études comparatives existantes concernant les pratiques et les représentations des Québécois...

    20874  Mots | 84  Pages

  • Femme noire

    africains. Il instaure avec son ami Aimé Césaire un nouveau concept la négritude : un grand mouvement de revendication pour l’honneur de l’homme noir et de sa culture qu’il définit lui-même comme étant : «  la simple reconnaissance du fait d'être Noir, et l'acceptation de ce fait, de notre destin de Noir, de notre histoire et de notre culture" En 1945, il publie le premier recueil de poésie de considération des noirs « Chants d’ombres » dont est extrait Femme noire. Un poème rythmique où le poète brode sur...

    998  Mots | 4  Pages

  • Senghor

    de ce fait, de notre destin de Noir, de notre histoire et de notre culture ». Diplômé de l’Ecole Normale Supérieure à Paris, il eût une production poétique prolixe en parallèle de ses activités politiques au Sénégal, dont il fut le premier président de la République (de 1960 à 1981). Femme Noire est un poème de Léopold Sédar Senghor sur la négritude extrait du recueil Chants d'ombre. Contre le colonialisme et revendique la culture noire, la façon de voir, le langage, le continent africain, le métissage...

    943  Mots | 4  Pages

  • Acquérir la culture nous aide-t-il à nous débarasser de nos préjugés ?

    de philosophie : Acquérir de la culture nous aide-t-il à nous débarrasser de nos préjugés ? Les préjugés sont, par définition, des idées reçues et irréfléchies. Ils trouvent leurs origines dans notre enfance, où nous avons accepté un certain nombre de pensées que nous tenions pour vraies mais qui n’ont jamais été réellement vérifiées, qui n’ont pas été soumises à examen. En d’autres termes il s’agit de juger sans savoir, de ne pas réellement penser. La culture, quant à elle, regroupe, au sens...

    1533  Mots | 7  Pages

  • Antiféminisme

    discours antiféministe s'est recomposé au cours de l'histoire en fonction des enjeux posés par la redéfinition des normes de genre. Le travail des femmes t grande sur le mouvement ouvrier français, justifie par l'infériorité naturelle des femmes le principe d'une différenciation sexuée des rôles sociaux, ce qui lui vaut d'être la cible de la féministe Jenny d'Héricourt. Pour défendre l’interdiction du travail des femmes lors du congrès de Genève de l’Association internationale des travailleurs (1866)...

    1155  Mots | 5  Pages

  • Le féminisme

    outils pour s'affirmer comme des individus capables de contrôler toutes les dimensions de leur vie. Le féminisme ne prend son sens actuel qu’à la fin du 19ème siècle.Mais c'est au cours de la révolution française, avec l’affirmation des droits naturels, que naît le mouvement. Dans la première moitié du siècle, l’objectif du courant était d’obtenir l’égalité homme-femme au niveau de la loi, le droit au travail, à l’éducation, de vote La révolution française: Malgré leur rôle dans les manifestations...

    5538  Mots | 23  Pages

  • Femme noire léopold senghor

    de ce fait, de notre destin de Noir, de notre histoire et de notre culture». Diplômé de l’Ecole Normale Supérieure à Paris, il eût une production poétique prolixe en parallèle de ses activités politiques au Sénégal, dont il fut le premier président de la République (de 1960 à 1981). Femme Noire est un poème de Léopold Sédar Senghor sur la négritude extrait du recueil Chants d'ombre. Contre le colonialisme et revendique la culture noire, la façon de voir, le langage, le continent africain, le métissage...

    946  Mots | 4  Pages

  • Nature et culture

    Nature et Culture Polysémie du mot "culture" 1 - "culture" s’entend au sens ordinaire de "savoir théorique maîtrisé" qui s’oppose à l’ignorance. L’homme cultivé parvient, par la raison, à résister à ses impulsions spontanées, par ses connaissances, à élaborer des outils et des techniques grâce auxquels il maîtrise son milieu et l'exploite à son profit. L’ignorant incapable de lire et de communiquer avec un langage précis, rigoureux, abstrait, méconnaît les opinions différentes des siennes...

    2914  Mots | 12  Pages

  • La culture est-elle une aliénation pour l'homme

    de la pensée et de l’humain. La Nature d’un côté, la culture de l’autre. Du coup, l’idée qu’il puisse y avoir une « nature humaine », comme il y a une nature de la plante ou de l’animal fait problème. L’homme n’est pas comme un objet utilitaire ou une moisissure, explique Sartre. Seul sa pensée prescrit ce qu’il peut être. L’homme n’est pas « naturel ». L’homme est laissé à lui-même dans la nature en ayant à charge, à travers sa propre culture, de former une humanité que la nature ne peut pas former...

    7068  Mots | 29  Pages

  • Analyse de communication de lou lingerie

    de marque. • La communication – produit se justifie par le fait que la consommatrice ait besoin de voir le produit pour l’acheter et se fonde également sur le rôle prépondérant des produits dans la fidélisation de la clientèle et dans la différenciation de l’entreprise. • La communication de marque, quant à elle, est essentielle pour aider et guider le choix des acheteurs potentiels dans un univers d’offre pléthorique. La communication de marque apparaît, ainsi, un signe de différence qui...

    16625  Mots | 67  Pages

  • Fiche Colles On Ne Nait pas femme

    deux, ce qui est aujourd'hui contesté ‐ entraîne le genre, mais il est évident que, depuis les années 1970, et sans  doute avec Simone de Beauvoir, on parle de « féminitude », de « féminité », ce qui suppose que le féminin soit plus  grand que le « femelle »...        La Nature, ne correspond pas forcement à la culture. Etre femme ce n’est pas naître avec le sexe féminin c’est  être classé d’une certaine façon dans la société. On devient femme à partir d’une naissance qui ne lui donne pas les  mê...

    4408  Mots | 7  Pages

  • La culture dénature t'elle l'homme ?

    Dissertation: «La culture dénature-t-elle l'Homme ?» On peut considérer que l'homme est un sujet soulevant de multiples questions, car bien que nous nous soyons examinés en étudiant nos comportements et nos morphologies, notre véritable nature reste vague. Il est difficile de distinguer quelle part relève du naturelle ou du culturelle chez l'homme. L'homme se différencie de l'état animal de part sa culture, il vit ainsi dans deux mondes opposés, celui de la nature et de la culture. La culture désigne...

    2818  Mots | 12  Pages

  • représentations genré exemple des femmes policières

    (légitimation des comportements professionnels virils sur la voie publique). *De la frontière de genre à l'assignation sexuelle des taches -segmentation genrée du travail Le « vrai travail » est associé à la virilité et le « sale boulot » à la féminité. La situation professionnelle idéale correspond à une épreuve dont le policier peut sortir victorieux et héroïque en démontrant sa force, son autorité et sa maîtrise de soi. Ces éléments garantissent la sécurité et la confiance entre collègues. Ces...

    6794  Mots | 28  Pages

  • Les stéréotypes de beauté

    aujourd’hui que le corps est devenu objet de salut. Il s’est littéralement substitué à l’âme dans cette fonction morale et idéologique. [...] le corps n’est-il pas l’évidence même ? Il semble que non : le statut du corps est un fait de culture. Or, dans quelque culture que ce soit, le mode d’organisation de la relation aux choses est celui des relations sociales. Dans une société capitaliste, le statut général de la propriété privée s’applique également au corps, à la pratique sociale et à la représentation...

    8188  Mots | 33  Pages

  • Les femmes sont-elles obligées de frimer pour se faire accepter dans la société ?

    obligées de passer par la frime pour se faire accepter, ou si elle n'est pas nécessaire. La féminité est l'ensemble des caractères morphologiques, psychologiques et comportementaux propres aux femmes. Elle peut être retrouvée dans l'apparence, la façon d'être, l'attitude d'une femme et est influencée par le contexte socioculturel, les principales références étant mères, s?urs, amies. "La féminité est de l'ordre du désir mimétique"[1] Elle est bien évidemment conditionnée par le regard...

    2828  Mots | 12  Pages

  • Simone de beavoir

    sa féminité de se faire objet et proie, c'est-à-dire de renoncer à ses revendications de sujet souverain. C'est ce conflit qui caractérise singulièrement la situation de la femme affranchie. Elle refuse de se cantonner dans son rôle de femelle parce qu'elle ne veut pas se mutiler; mais ce serait aussi une mutilation de répudier son sexe. L'homme est un être humain sexué ; la femme n'est un individu complet, et l'égale du mâle, que si elle est aussi un être humain sexué. Renoncer à sa féminité, c'est...

    19226  Mots | 77  Pages

tracking img