La Liberté Selon Freud dissertations et fiches de lecture

  • Freud et la liberté

    FReud Deuxièmement, le médecin neurologue et fondateur de la psychanalyse Sigmund Freud affir me,quant à lui, que la présence de l’inconscient et l’influence de ce dernier empêche l’Homme d’agirde façon libre. Ainsi, l’Homme n’aurait pas de liberté entière, car le déterminisme4 de celui-ci vient a l’encontre du principe de liberté. Conformément au dictionnaire, la liberté est un « état de ce quine subit pas de contrainte. 5 »Or, l’être humain subit des contraintes psychiques. Le déterminismeest donc une entrave à la liberté...

    529  Mots | 3  Pages

  • Freud et la liberté

    Par définition, la liberté est la possibilité d’agir selon notre propre volonté et de faire ses propres choix sans être entravé par le pouvoir d’autrui. Le concept d’inconscient amené par Freud peut toutefois changer notre définition de la liberté humaine. En effet, il le définit comme étant une substance psychique qui détermine notre comportement à notre insu. Elle est la source de la quasi-totalité de notre activité psychique. Seule une infime partie de celle-ci est consciente. Ce concept nous...

    560  Mots | 3  Pages

  • Comparaison rousseau freud

    réalistement possible. Ce courant a même tendance à dépeindre un monde complètement pessimiste, ce qui est notamment dû à Freud. Je m’explique. Sigmund Freud est apparu avec une théorie anthropologique tout à fait sombre et pessimiste pour l’être humain. Selon ce psychanalyste, l’homme ne serait qu’un être mené par deux puissantes pulsions : l’instinct de mort et l’instinct de plaisir. D’après Freud, un individu, le plus civilisé qu’il soit, n’est jamais complètement capable de mettre un terme à ces deux instincts...

    1793  Mots | 8  Pages

  • L'idée d'inconscient exclut elle l'idée de liberté ?

    psychanalyse notamment celle de Freud. Un individu libre signifie que celui-ci peut à l'aide de son libre arbitre décider s'il veut faire ou encore ne pas faire une chose. Ainsi un problème se pose ou bien on peut être libre à partir de notre inconscient ou bien l'inconscient nuit à notre liberté. Tout d'abord nous pouvons nous poser la question : Peut-on être libre à partir de l'inconscient ? Nous verrons dans un premier temps une réponse avec l'exemple de Freud puis une autre avec Sartre et...

    1323  Mots | 6  Pages

  • Dissertation Philo Freud Sartre

    KARL POIRIER L'être humain  340-102-MQ, gr. 00012  LA CONSCIENCE Sartre & Freud Travail présenté à M. JEAN LARIVIÈRE Département de Philosophie Cégep Limoilou Le 16 mai 2014 La conscience Depuis nombre années, les philosophes se succèdent et leurs hypothèses aussi cela va de soi. Leurs pensées sont souvent dirigées par les recherches des philosophes qui les précédaient, leur époque et les problèmes qui régnaient à cette époque. Parmi ces philosophes, des différences d’opinions sont observables...

    1144  Mots | 5  Pages

  • L’idée d’inconscient exclut-elle celle de liberté ?

    mythes, comme celui de Pandore ou celui de la création avec Adam et Eve, qui illustrent un acte plus ou moins inconscient. En effet d’après Freud, tout homme est composé de cet inconscient, instance psychique, à laquelle il n’a pas accès, possédant un mode de fonctionnement et des caractéristiques propres, et de nature à nous faire agir. Quant à la liberté, elle s’entend comme un libre arbitre, elle suppose que nous puissions choisir. Or, choisir c’est décidé en conscience : nous optons volontairement...

    1959  Mots | 8  Pages

  • Freud, l'inconscient de la psychanalyse

    et ce qu’il faisait. Descartes donc défend une accessibilité permanente à nos pensées, à notre conscience. Pour Descartes, l’homme est un être toujours conscient et qui a conscience d’être, de faire et d’agir. Les philosophes et en particulier Freud, vont critiquer l’approche cartésienne en soutenant que la conscience de l’individu ne peut tout connaître au sujet de l’intériorité. En clair, il n’y a pas de primauté (omniprésence, suprématie) de la conscience. Il y a des connaissances sur nous-mêmes...

    1921  Mots | 8  Pages

  • Sur l'existence de la liberté

    peut remarquer dans l’actualité que la liberté reste un grand débat. Effectivement, les peuples arabes semblent revendiquer leur droit d’être libéré du joug de leurs dictateurs. La révolution qui a débuté en Égypte, et qui a d’ailleurs porté fruit, s’est poursuivie dans quelques autres pays dont la Lybie, là où les tensions sont grandes puisque leur dirigeant refuse de céder le pouvoir. Mais avec tous ces conflits, on peut se demander : qu’est-ce que la liberté? En effet, bien qu’au Québec nous vivons...

    1239  Mots | 5  Pages

  • L'idée d'inconscient et la liberté

    “ L’idée d’inconscient exclut-elle l’idée de liberté ? ” ou “ Reconnaître l'existence de l'inconscient, est-ce renoncer à l'idée même de liberté? ” INTRODUCTION. L'idée d'un inconscient psychique parait être, au regard de la théorie freudienne de l'esprit humain, une hypothèse nécessaire et légitime. Les données de la conscience sont effectivement trop lacunaires et insuffisantes pour expliquer un certain nombre de phénomènes psychiques comme certaines névroses. Il conviendrait donc de reconnaître...

    2845  Mots | 12  Pages

  • Freud

    Sigmund Freud est né en 1856 au sein d'une famille juive libérale, à Freigberg, en Moravie et il décède à Londres en 1939. C'est à Vienne qu'il exerce sa profession de médecin spécialisé en neurologie. Il fut le fondateur de la théorie de la psychanalyse, qui consiste à observer des concepts liés aux processus mentaux inconscients. L'objectif visé était de dénouer des troubles psychiques médicalement inexplicables. Son époque fut grandement influencé par le développement scientifique. La théorie...

    1502  Mots | 3  Pages

  • Freud contre rousseau

    culture de Freud. Le premier est Jean-Jacques Rousseau, un français qui a vécu et marqué le 18e siècle. Selon lui, l’homme nait bon, solitaire et aimer de la nature. Il est corrompu par la suite avec la vie en groupe, la civilisation. Le deuxième est Freud, un médecin neurologue autrichien ainsi que père fondateur de la psychanalyse. Selon la théorie Freudienne, l’homme à la naissance est composé de pulsions grégaires et de pulsions sexuelles. Par contre, le thème pulsion sexuelle chez Freud n’est pas...

    1266  Mots | 6  Pages

  • Philo-freud, une difficulté de la psychanalyse

    L'activité de la Cs se traduit par une activité de synthése en 4 axes: Synthèse Perceptive: Capacité d'unifier les différentes sensations données par les sens. Synthèse Temporelle: Capacité d'organiser les évenements selon l'ordre irreversible du temps. Synthèse Cognitive: Capacité de rassembler les diffèrents savoirs acquis. Synthèse Personnelle: Capacité de rassembler sous le “Je” les différents états par lesquels le sujet peut passer. Pour H.Bergson, la Cs est...

    2027  Mots | 9  Pages

  • Freud

    théoriques, un désir subconscient, une perception subliminale, une attitude ou un préjugé implicite, un apprentissage procédural, pourraient être désignés comme « inconscient ». Sigmund Freud Au travers de la correspondance entre Biswanger et Freud, on constate diverses influences philosophiques et épistémologiques6,7. Freud dit « l'inconscient est métapsychique et nous le prenons simplement pour réel »8,9. Histoire L'opposition entre phénomènes conscients et inconscients est déjà présente au xviiie...

    10511  Mots | 43  Pages

  • Les 2 topiques de freud

    La première topique de Freud est la théorie des trois qualités psychiques de l’être humain. Freud dit qu’il y a trois zones psychiques, le conscient, le préconscient et l’inconscient. Le conscient représente tous les phénomènes psychiques immédiatement présents à l’esprit. Le conscient a une relation directe avec le monde extérieur, il est responsable de la perception sensorielle et de la motricité. La prise de conscience dépend des perceptions reçues de l’extérieur par nos sens. Ensuite nous avons...

    854  Mots | 4  Pages

  • Devoir maison, texte de freud

    réflexion de Freud sur la nature et l'origine de la liberté individuelle qui peut aussi bien apporter une avancer pour la civilisation comme elle peut aussi la détruire. Ce texte peut se diviser en différentes parties ou étapes, que l’on peut repérer selon un ordre chronologique dans les deux premières parties mais aussi selon le bien et le mal de la liberté individuelle dans les autres parties qui sont définis dans le texte. Tout d’abord, les deux premières phrases : « La liberté individuelle...

    1439  Mots | 6  Pages

  • Liberté et conscience

    Si on prend le mot liberté, au sens premier du terme, c'est faire ce que l'on veut. Or pour décider de ce que l'on veut, il faut savoir ce que l’on veut, donc qu’on y soit conscient. Ces deux notions de liberté et de conscience sont donc liées. Cependant le raisonnement ne s'arrête pas là car d’après Freud, on peut dire que l’inconscient à sa part de responsabilité dans ses choix, malgré le fait de savoir ce que l’on veut, on ne peut pas toujours savoir pourquoi on le veut et c’est ainsi qu’intervient...

    672  Mots | 3  Pages

  • Commentaire texte de freud (extrait de introduction à la psychanalyse)

    COMMENTAIRE TEXTE DE FREUD (Extrait de Introduction à la psychanalyse) Oublier un nom , égarer un objet sans pouvoir le retrouver, ces petits incidents de notre vie quotidienne peuvent-ils être mis sur le compte de cette partie méconnue de nous-mêmes que Freud appelle l'Inconscient? A l'origine de la perte d'un objet, peut-il y avoir une tendance inconsciente à écarter cet objet? On n'est pas obligé de l'admettre. Freud, dans ce passage, à partir du témoignage d'un jeune homme, essaiera d'établir...

    987  Mots | 4  Pages

  • L'être humain selon freud et sartre : est-ce que l’inconscient humain défini par freud est universel?

    siècle. Dans cette optique, nous verrons deux auteurs qui présentent des points de vues différents sur un mystère de l’homme. Selon Freud, l’inconscient est défini par la partie psychique qui permet le refoulement du désir. Cependant, est-ce que l’inconscient humain défini par Freud est universel? Depuis un très jeune âge, Sigmund Freud est destiné à devenir un grand homme selon ses parents qui le favorise parmi ses frères et soeurs. Sa conception psychanalytique part d’un déterminisme psychique qui...

    1234  Mots | 5  Pages

  • freud

    uuibjbCorrigé du texte de Freud « Une difficulté de la psychanalyse » Dans son article « Une difficulté de la psychanalyse » publié en 1917, Freud rend compte des trois blessures narcissiques, l’amour-propre ou l’orgueil, qu’a subi l’humanité de la part de la recherche scientifique : tout d’abord la blessure cosmologique avec Copernic qui met en avant que l’homme n’est pas le centre de l’univers ; ensuite la blessure biologique avec Darwin qui révèle que l’homme est issu de l’animal ; et enfin...

    2415  Mots | 10  Pages

  • Commentaire freud

    Ce texte de Freud tiré de Malaise dans la civilisation porte sur le thème de la technique. Si le progrès technique ne fait pas notre bonheur faut-il l’abandonner ? Freud traite des progrès scientifiques et de leurs applications techniques qui se font de plus en plus nombreuses. La thèse de l'auteur est que ces progrès améliorent la vie de l'homme et augmentent son pouvoir sur son milieu. Pourtant, sans remettre en cause ces progrès, Freud constate qu'ils ne parviennent pas à satisfaire le désir...

    751  Mots | 4  Pages

  • Freud - le malaise dans la culture

    l´Homme de l´Animal. Grâce à ses notions, on pourrait affirmer que l´homme est un Être de culture. Cependant, est ce la nature originelle de l´Homme? Est ce que la culture prends le dessus sur la nature de l´homme? Dans « Le Malaise dans la culture » de Freud, le philosophe étudie le comportement humain pulsionnel envers les autres et les méthodes que l´Homme utilise pour vivre dans une société de culture. On peut donc se questionner si la culture prend le dessus sur la nature pulsionnelle, comportement...

    1103  Mots | 5  Pages

  • Freud et l homosexualité

    d’éducation), vol. XXIII, n° 3-4, 1993, p. 467-479. ©UNESCO : Bureau international d’éducation, 2000 Ce document peut être reproduit librement, à condition d’en mentionner la source. SIGMUND FREUD (1856 — 1939) Bernard Jolibert 1 Dans un essai paru en 1925 intitulé : « Présentation de moi-même » Sigmund Freud nous indique expressément que chez lui la vie, l’œuvre et l’accueil qui leur fut réservé ne doivent jamais être dissociés si on veut comprendre sa découverte de la psychanalyse à la fois comme...

    7388  Mots | 30  Pages

  • Freud

    Sigmund Freud naît le 6 mai 1856 à Freiberg en Moravie, dans l'Empire austro-hongrois. Les antécédents familiaux des Freud, famille originaire de Galicie[B 1] sont cependant peu connus[D 1]. Troisième fils de Kalamon Jakob Freud, modeste négociant, certainement marchand de laine[D 2] et d'Amalia Nathanson (1836-1931), il est le premier enfant de son dernier mariage[Notes 1]. Freud est l'aîné de sa fratrie, composée de cinq sœurs (Anna, Rosa, Mitzi, Dolfi et Paula) et d'un frère, Alexander[B 2]. ...

    1075  Mots | 5  Pages

  • freud

    Est-ce que la théorie de Freud peut mener au bonheur en 2013? Dans sa théorie, Freud présente l’être humain comme étant composé de différentes facettes intérieures un peu comme des couches. La première est la couche consciente, qu’il appelle aussi le Moi, la deuxième est le préconscient aussi baptisée le Surmoi et pour finir, il y a l’inconscient que Freud nomme le Ça. Cette dernière est la partie la plus étudiée par Freud, car elle est, selon lui, la clef vers la guérison de nos problèmes...

    1044  Mots | 5  Pages

  • SARTE FREUD DISERTATION

    Sartre a crée l'idée de '' l'existence précède l'essence'' et Freud a inventé '' la cure par la parole''. Ceci- dit, sommes-nous responsables de nos actes ? Selon Sartre nous sommes responsable puisqu'on est condamné à être libre et parce que nous choisissons le sens qu'on donne à toutes choses. Selon Freud, nous ne sommes pas responsables de nos actes puisqu'on est pas maître de soi-même sauf si l'on pratique la psychanalyse. Selon moi, nous sommes responsables de nos actes, car c'est à nos de...

    1102  Mots | 2  Pages

  • malaise dans la civilisation Freud

    Commentaire de Philosophie : « Malaise dans la civilisation » Freud Ce texte est extrait de Malaise dans la civilisation de Freud. Dans ce texte, il s'interroge sur l'implication de l'interdiction « tu ne tueras point » formulée contre l'homme. Selon Freud, cette invective impliquerait que l'homme serait naturellement tenté de tuer son prochain car c'est dans sa nature et que l'on interdit que ce que l'on est enclin à faire. Celà pose donc le problème d'un sens moral inné et de l'influence...

    1342  Mots | 6  Pages

  • Freud

    Les biographes de Freud[modifier]L'histoire de la vie de Freud et celle, concomitante, de la création de la psychanalyse[Freud 1], a fait l'objet de centaines d'articles et de quelques dizaines de biographies, dont la plus connue est la biographie consacrée par Ernest Jones, proche contemporain de Freud, qui est devenue une référence bien que critiquée pour ses aspects hagiographiques[3]. Le premier biographe fut cependant Fritz Wittels, qui publie en 1924 Freud. L'homme, la doctrine, l'école. L'écrivain...

    1104  Mots | 5  Pages

  • La liberté

    I) La polysémie de la notion de liberté Polysémie : plusieurs sens. La liberté est un droit et a une certaine valeur. Réponses : 1) « Un pauvre est aussi libre qu’un riche » : il a les mêmes libertés qu’un riche. Ce n’est pas parce qu’on est pauvre qu’on n’est pas libre. 2) Liberté →de droit →de fait →de vouloir (volonté) « libre arbitre » →libre arbitre pur : la pure volonté de choix contingente et indépendante de toute influence et de motivation. →sagesse. →de...

    3303  Mots | 14  Pages

  • Freud affirme que « la fête est un excès permis voire ordonné » qu'en pensez-vous?

    l'affirme Freud ? La succession de manifestations festives dans notre vie peut nous amener à nous demander si elles sont bien autorisées. Le concept philosophique de la liberté peut alors intervenir dans notre raisonnement car, c'est précisément parce que la fête y est rattachée qu'elle est permise. L'excès qui est sous jasent est alors bien toléré puisque pour Michel FUGAIN dans sa chanson Le fête, «  On a les yeux écarquillés Sur la liberté Et la liberté C'est la fête, la fête » . La liberté précédemment...

    1538  Mots | 7  Pages

  • Commentaire d'un extrait de la "métapsychologie" de freud

    domaine psychique doive être connu de la conscience. » Freud, Métapsychologie, pp. 66-67 Freud publie tour à tour l'Introduction à la psychanalyse et la Métapsychologie, ouvrages dans lesquels il s'emploie à définir et à justifier l'emploi qu'il fait de l'idée d'inconscient. Cette notion est alors à l'origine de nombreuses polémiques : elle est contestée par tous ceux qui, à la suite de Descartes, identifient l'esprit et la conscience. Freud, dont le but est de convaincre ses lecteurs de l'intérêt...

    2866  Mots | 12  Pages

  • Resume du cours Freud

    Résumé du cours L'être humain selon Freud Introduction I. La vie de Freud II. Distinguer la psychologie selon Freud du behaviorisme III. La méthode freudienne: de la psychiatrie à la psychanalyse IV La découverte de l’inconscient V. L’importance des pulsions dans la vie psychique VI. Deux théories du psychisme VII. L’importance du complexe d’Œdipe chez Freud VII. 1 L’orientation sexuelle est-elle innée? VII. 2 L’objection de Sartre Conclusion La vie de Freud Freud est né le 6 mai 1856 à Freiberg...

    5083  Mots | 10  Pages

  • malaise dans la civilisation Freud

    Commentaire de Philosophie : « Malaise dans la civilisation » Freud Ce texte est extrait de Malaise dans la civilisation de Freud. Dans ce texte, il s'interroge sur l'implication de l'interdiction « tu ne tueras point » formulée contre l'homme. Selon Freud, cette invective impliquerait que l'homme serait naturellement tenté de tuer son prochain car c'est dans sa nature et que l'on interdit que ce que l'on est enclin à faire. Celà pose donc le problème d'un sens moral inné et de l'influence...

    1342  Mots | 6  Pages

  • Conditionnement socioculturel et liberté

    Conditionnement socioculturel et liberté 1 Guy Bajoit2 Introduction Le modèle culturel qui règne aujourd’hui sur les sociétés occidentales appelle avec insistance chacun de leurs membres à se construire comme individu et à devenir sujet et acteur de son existence personnelle. Répondre à cet appel implique le développement d’une certaine capacité de prendre de la distance par rapport au conditionnement social et culturel, autrement dit, d’agir librement. Il en résulte un paradoxe – notre conditionnement...

    17581  Mots | 71  Pages

  • La conscience est-elle un obstacle ou une condition de ma liberté ?

    La conscience est-elle est un obstacle ou une condition à ma liberté ? La conscience nous informe de nos actions et les juge. En les jugeant, elle peut donc avoir plusieurs effets sur notre liberté. En effet, si elle définit une action bonne ou mauvaise, elle peut alors influencer notre liberté et donc ainsi faire de nous des êtres instrumentalisés. On peut alors se demander si l’on est toujours libre avec une conscience. Notre conscience peut donc nous définir en tant qu’être et ainsi elle peut...

    1736  Mots | 7  Pages

  • L'existence de l'inconscient est-elle compatible avec la liberté?

    Sujet : L'existence de l'inconscient est-elle compatible avec la liberté? L'inconscient est l'ensemble des phénomènes psychiques qui échappent à la conscience lorsque notamment une ou plusieurs personnes prennent des décisions sans réfléchir se qui qualifie cet être d'inconscient. C'est pourquoi nous pouvons nous demander si « l'existence de l'inconscient est-elle compatible avec la liberté ? » Or, l'inconscient et la liberté sont opposés étant donner qu'il faut tout d'abord être conscient afin...

    2024  Mots | 9  Pages

  • Freud - l'avenir d'une illusion

    potentiellement un ennemi de la culture. Thèse de Freud : il faut mettre en place des dispositifs afin de protéger la culture des pulsions individuelles qui tendraient à la détruire, car tous les hommes ont intérêt à l'existence de la culture puisque c'est elle qui leur permet de satisfaire leurs besoins. Plan du texte : Freud commence dans un premier temps ("La culture humaine […] de biens accessibles.") par définir la culture, laquelle, selon lui, présente "deux faces" : d'un côté tous les éléments...

    1365  Mots | 6  Pages

  • Philosphies de rousseau, marx et freud

    Philosophie Question1-L’homme est bon de nature, c’est la société qui le corrompt selon Rousseau . Expliquez Né au début du siècle des Lumières, Jean Jacques Rousseau fut l’un des premiers écrivains à vivre de sa plume. Célèbre pour ses Académies, Rousseau remettra en cause la modernité. Pour lui, l’homme avant la modernité était à la base en quelque sorte «sauvage», parce qu’il vivait seul et sans normes. L’éloignement des humains à la nature s’est causé majoritairement par le progrès de la ...

    1149  Mots | 5  Pages

  • La liberté est-elle illusion de conscience

    La liberté est-elle illusion de la conscience ? On a tendance à penser que l’homme serait totalement libre puisque tout homme est entièrement indépendant de chacun de ses actes. Seul lui peut décider de ce qu’il veut faire mais aussi de ce qui lui semble bien ou mal. Par exemple, je peux vouloir dire, je suis libre de dire ce que je veux, je détermine moi-même mes paroles. Si je prends comme exemple, une personne qui, cherchant désespérément une place de parking depuis un certain moment et perdant...

    1434  Mots | 6  Pages

  • Freud

    Dans ce texte, Freud s'interroge sur la nécessité de la culture pour l'homme. La culture joue un rôle primordial dans la vie des hommes et l'auteur se demande alors par quels moyens nous pourrions la conserver. Le problème qui se pose est paradoxal. En effet, l'homme a besoin de la culture pour vivre en société et organiser la répartitions des richesses or ses pulsions naturelles peuvent aller à l'encontre de ce principe. L'auteur soutient qu'il faut préserver la culture à l'aide de dispositifs...

    878  Mots | 4  Pages

  • Freud les actes manques

    grands types : les pertes d'objet, les oublis de mots ou de projets et les lapsus. Freud montre que les actes manqués sont de véritables actes. Il n'y a pas de hasard psychique et tout acte manqué manifeste une intention inconsciente. Freud récuse toutes les causes organiques des actes manqués (par exemple la fatigue) et montre qu'ils sont toujours porteurs d'un sens. Prenons l'exemple de ce lapsus rapporté par Freud. Un jeune homme veut demander à une jeune fille de la raccompagner chez elle. En...

    936  Mots | 4  Pages

  • DLes Liens Entre Morale Bonheur Et Libert

    politique AFondation et fondements de la société BL'individu et la société CLe pouvoir politique et l'État DLa justice dans l'État de droit V ) La morale A ) Le devoir moral de l'homme B ) La liberté inaliénable de l'homme C ) Le bonheur, une aspiration humaine D ) Les liens entre morale, bonheur et liberté ILe sujet AUn sujet doué d'une conscience souveraine La vision d'un sujet souverain et maître de soi est défendue par plusieurs courants : Les rationalistes, tels que Descartes, pour qui l'homme...

    3979  Mots | 11  Pages

  • Freud

    Freud, pourquoi tant de passions ? Plagiaire, imposteur, menteur, toxicomane, incestueux, adultère, avide de richesse, voilà Sigmund Freud tel qu’il apparaît dans la psychobiographie que lui consacre le philosophe Michel Onfray. Qu’a donc fait le père de la psychanalyse pour continuer à provoquer de tels débordements – haineux ou amoureux ? Isabelle Taubes Sommaire * Autre temps, mêmes attaques * Une discipline dérangeante * La faute aux psys ? * Un amour déçu *...

    970  Mots | 4  Pages

  • Le cas d'hystérie de miss lucy r. (freud)

    Alors que Freud pense l’hypnose comme un outil nécessaire et privilégié dans le traitement de l’hystérie et ce afin de faire ramener à la conscience du malade ce qui était refoulé. La prise en charge d’une patiente nommée Lucy R., le confronte à la difficulté d’hypnotiser certains malades et l’amène, pour la première fois, à traiter l’hystérie à l’état de veille (Freudenthal, Kottek, & Fenton, 2002) . En effet, voulant, sous hypnose, interroger Miss Lucy, sur la cause de son symptôme hystérique (une...

    1512  Mots | 7  Pages

  • Freud et l'homosexualité

    http://www.cairn.info/article.php?ID_REVUE=RFP&ID_NUMPUBLIE=RFP_671&ID_ARTICLE=RFP_671_0011 Désorientations sexuelles. Freud et l’homosexualité par Ruth MENAHEM | Presses Universitaires de France | Revue française de psychanalyse 2003/1 - Volume 67 ISSN 0035-2942 | ISBN 2130535623 | pages 11 à 25 Pour citer cet article : — Menahem R., Désorientations sexuelles. Freud et l’homosexualité, Revue française de psychanalyse 2003/1, Volume 67, p. 11-25. Distribution électronique Cairn pour Presses...

    6416  Mots | 26  Pages

  • Freud

    Philosophie Commentaire de texte Pour énoncer l'idée qu'il va soutenir, celle selon laquelle la supposition de l'existence d'un inconscient est on ne peut mieux fondée, et donc pleinement justifiée, Freud rappelle tout d'abord les nombreuses critiques qui lui sont adressées, à lui-même ainsi qu'à ceux qui adhèrent à son point de vue et travaillent en collaboration avec lui. "On nous conteste, dit-il, de tous côtés le droit d'admettre un psychisme inconscient et de travailler avec cette hypothèse...

    2141  Mots | 9  Pages

  • Conscience, inconscient, liberté

    une telle approche ne tend pas à laisser de côté également le fait que nous sommes aussi des corps et que nous ne nous définissons peut-être pas seulement par cette dimension du moi. Vous pouvez d'ailleurs montrer, en vous reportant aux analyses de Freud, qu'en fonction du sens que nous accordons au terme "moi", la réponse évolue. Ainsi, si le moi est cette partie du psychisme qui est en rapport avec la réalité et qui est synonyme d'attention, la vie psychique d'un individu ne se réduit pas au moi...

    9360  Mots | 38  Pages

  • Cours 1 sur la liberté (terminales séries tecnologiques)

    c’est la théorie philosophique selon laquelle nos pensées et nos actions sont les effets de facteurs nécessaires extérieurs à notre conscience et à notre volonté. 1) Le déterminisme, résultat d’une approche objectiviste et scientifique de la liberté (le modèle de la physique). 2) Les différentes formes de déterminismes : les déterminismes biologique ou physico chimique (JP Changeux, l’homme neuronal), socio-économique (Marx, Bourdieu) et psychique (Freud). 3) Les difficultés de...

    690  Mots | 3  Pages

  • Critique liberté

    |Critique de la liberté : La question: la liberté moderne, une |Remise en question de l’homme fondamentalement libre des modernes: | |illusion? |Démocraties modernes contradictoires | | |Essor des sciences sociales et humaines; Renforcement du courant | | ...

    737  Mots | 3  Pages

  • Exposé sur la cinquième leçon de "cinq leçon sur la psychanalyse" de freud

    Exposé sur la cinquième leçon de Cinq leçons sur la psychanalyse de Freud La cinquième leçon de Cinq leçons sur la psychanalyse de Freud peut être considérée comme une synthèse des quatre leçons précédentes. Elles portent sur les causes, les conséquences et sur les moyens possibles de guérison des névroses. Nous étudierons dans cet exposé l’importance et l’avant-gardisme des recherches de Freud à la fois pour la psychanalyse et pour son époque. Nous verrons en première partie quels sont l’origine...

    1312  Mots | 6  Pages

  • Freud

    Les biographes de Freud [modifier] L'histoire de la vie de Freud et de la création de la psychanalyse[Freud 1], a fait l'objet de centaines d'articles et de quelques dizaines de biographies, dont la plus connue est la monumentale biographie consacrée par Ernest Jones, proche contemporain de Freud, qui est devenue une référence incontournable bien que critiquée pour ses aspects hagiographiques[3]. Le premier biographe fut cependant Fritz Wittels, qui publie en 1924 Freud. L'homme, la doctrine, l'école...

    3381  Mots | 14  Pages

  • La liberté

    destin, tout est prédéterminé, écrit d'avance, soit on naît libre et notre liberté se réalise d'elle même au fil de notre existence, ou on a à devenir libre c'est-à-dire à conquérir nôtre liberté. Mais dans ce cas comment devenir libre, si cette qualité ne préexiste pas chez l'homme, même si de par les obstacles que nous rencontrons dans l'existence, nous avons toujours à nous faire libre c'est-à-dire agir afin que la liberté comme qualité motive ne reste pas à l'état de simple possibilité mais soit...

    910  Mots | 4  Pages

  • Fiche de lecteur: le malaise dans la culture, freud

    LE MALAISE DANS LA CULTURE de Freud « LE BONHEUR EST-IL COMPATIBLE AVEC LA CULTURE? » Freud écrit Le Malaise dans la culture en 1930, moment de grande souffrance et de crise économique. Freud, adoptant une vision assez pessimiste de la condition humaine, propose une analyse psychique des comportements humains face à la culture. Cet ouvrage se structure en huit parties où Freud est amené à développer les conséquences sur le comportements individuel de la relation d'antithèse entre pulsion...

    3024  Mots | 13  Pages

  • Biographie de sigmund freud

    Sigmund Freud naît le 6 mai 1856 à Freiberg en Moravie, dans l'empire austro-hongrois. Les antécédents familiaux des Freud sont cependant peu connus. Troisième fils de Jakob Freud, modeste négociant, certainement marchand de laine et d'Amalia Nathanson (1836 - 1931), il est le premier enfant de son dernier mariage. Selon Ellenberger, « la vie de Freud offre l'exemple d'une ascension sociale progressive depuis la classe moyenne inférieure jusqu'à la plus haute bourgeoisie ». La famille Freud suivait...

    4268  Mots | 18  Pages

  • Freud

    Sigmund Freud Page d'aide sur les redirections « Freud » redirige ici. Pour les autres significations, voir Freud (homonymie). Sigmund Freud Description de cette image, également commentée ci-après Sigmund Freud par Max Halberstadt en 1922. Biographie Naissance 6 mai 1856 à Freiberg Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche Décès 23 septembre 1939 (à 83 ans) à Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Nationalité Autrichienne Vie universitaire Formation Médecine (neurologie) Titres...

    5698  Mots | 23  Pages

  • Cours sur la liberté

    Fiche de cours | | |LA MORALE : LA LIBERTE | | | |Résumé | | ...

    1682  Mots | 7  Pages

  • Freud

    Sigmund Freud Aller à : Navigation, rechercher « Freud » redirige ici. Pour les autres significations, voir Freud (homonymie). Sigmund Freud Sigmund Freud par Max Halberstadt en 1922 Biographie Naissance 6 mai 1856 à Freiberg Empire d’Autriche Décès 23 septembre 1939 (à 83 ans) à Londres Royaume-Uni Nationalité Autrichienne Vie universitaire Formation Médecine (neurologie) Titres Professeur, Privat-docent...

    5580  Mots | 23  Pages

  • La liberté

    la liberté - : La Liberté 13 novembre 2011 1 la liberté - : Sommaire I. MISE II.LE EN PLACE DU DU PROBLÈME : QU 'EST CE QUI ME FA I T AGIR ? .5 SENS DÉTERMINISME ....................................................................7 A - S e n s d u m o t d é t e r m i n i s m e ............................................................7 B - S p i n o z a : l ' i l l u s i o n d u l i b r e – a r b i t r e ....................................

    3588  Mots | 15  Pages

  • La liberté selon marx et sarte

    DISSERATION COMPARATIVE : La liberté selon Marx et Sartre Mais avant tout, qu’est-ce-que la liberté? La liberté est l’état de l’homme qui se gouverne selon sa raison, en absence de tout déterminisme. La liberté c’est aussi la possibilité de faire des choix, d’agir selon sa volonté. Actuellement, le nouveau cours d’Éthique et Culture religieuse désigne un investissement important dans le budget du M.E.L. Cet investissement serait perdu en fait si l’être humain est déterminé. Premièrement...

    1163  Mots | 5  Pages

  • Freud

    La sublimation, processus décrit par Freud comme rendant compte de la production d'activités socialement valorisées - production artistique, investigation intellectuelle - fait avec la pulsion. Ce processus opérerait une satisfaction de la libido par la production de ces objets que sont les œuvres d'art. La pulsion dans ce processus élide son but sexuel, l'inhibe dit Lacan, pour cependant ne pas venir se satisfaire dans un symptôme par le retour du refoulé comme dans la névrose, mais directement...

    3208  Mots | 13  Pages

  • Freud

    Sigmund Freud (1856- 1939) Sa vie Sigmund Freud naît le 6 mai 1856 à Freiberg en Moravie. Ses parents s'installent à Vienne où il résidera jusqu'en 1938, avant d'émigrer à Londres. Il fait de brillantes études médicales et biologiques mais doit renoncer à la carrière universitaire en raison de ses revenus modestes et de son origine juive. Il ouvre un cabinet médical et s'intéresse de plus en plus aux troubles psychiques. Il découvre l'hypnose avec Charcot à Paris. A partir de 1895, il élabore...

    1923  Mots | 8  Pages

tracking img