• Le dernier jour d’un condamné
    Le Dernier Jour d’un condamné est un roman de Victor Hugo publié en 1828. Ce roman social est un véritable réquisitoire sous la forme d’un journal à la première personne contre la peine capitale. Victor Hugo se bat, cette fois-ci, pour cette cause à travers le récit d’un condamné à mort. Ce...
    Premium 767 Mots 4 Pages
  • La peine de mort
    l'on commence à assister à sa remise en cause, puis à l'abolition de cette sanction dans la majorité des pays du monde. Elle disparaître en France en 1981. Au xxie siècle, la peine de mort persiste dans de nombreux pays et connaît encore beaucoup de soutiens. Les historiens s'accordent sur...
    Premium 1169 Mots 5 Pages
  • La peine de mort
    un parent que de perdre un enfant. De même pour un enfant de perdre un parent. Cette absence parentale peut causer des problèmes pour l’enfant pour sa santé et son parcours. Au point de vue morale, la peine de mort cause énormément de souffrance vis-à-vis des condamnés et de leur famille...
    Premium 1460 Mots 6 Pages
  • Mort
    dit ? Qui ? La peine, la douleur, la souffrance, sont des sentiments horribles qui nous entaillent et nous déchirent. La mort d'un être cher est intolérable à cause du vide que la personne disparue laisse brutalement derrière elle. Cette mort devient insupportable quand elle est causée, infligée...
    Premium 1526 Mots 7 Pages
  • Commentaire littéraire chap 39 "le dernier jour d'un condamné"
    mort avant même d’être arrivé sur l’échafaud. L’auteur a ainsi prouver que la peine de mort est un long processus de souffrance, torturant la « victime », la tuant à petit feu, mais il ne se contenterais pas que de cela, Victor Hugo veut aussi faire partager l’horreur ressentie par le condamné...
    Premium 1024 Mots 5 Pages
  • Ecjs peine de mort
    Mésopotamiens, les Grecs anciens, les Romains et les hommes du Moyen Âge appliquaient la peine de mort (dans les points suivants nous allons abordé la peine de mort durant l'antiquité , la Grèce antique et Rome antique). Au XIXe siècle on commence à assiste a la remise en cause de la peine de mort .Au...
    Premium 1334 Mots 6 Pages
  • Tristan et yseut "la mort des amants"
    Tristan ; meurt ; sa mort ; mourut» et enfin dans le monologue d’Yseut la blonde « mort ; mourir ensemble ; votre mort ; je veux mourir » - à la souffrance, « la douleur ; pitié ; leurs cris ; lamentations ; pleurer ; pleurs ; une immense douleur ; muette de douleur ; souffrir ; soulager de votre mal...
    Premium 2291 Mots 10 Pages
  • Monsieur
    sujet comme par exemple, Victor Hugo. Il est un grand auteur qui a bien défendu cette cause qui lui tient à cœur. Il est tout à fait contre cette punition et c’est un vrai plaidoyer littéraire contre la peine de mort. Dans le travail présenté ci-dessous, nous démontrerons que le roman Le Dernier...
    Premium 3505 Mots 15 Pages
  • Dernier jour d'un condamner - commentaire
    la mort.L'auteur insiste sur la souffrance car cette idee est liee a la condamnation a mort. Les mots " horrible , sanglante , implacable , idee " a evocation de l'horreur de la peine grace au point d'excalamation et a la gradution des mots.C'est un passage tragique,sentiment de quelque chose.C'est...
    Premium 1003 Mots 5 Pages
  • Horace commentaire
    la tristesse et la peine de Camille par la perte de son mari et ses deux frères à cause de Horace avec de nombreux procédés. D'abord, Camille accuse et désigne Horace, son frère, comme responsable puis Camille lui fait des reproches avec un discours de colère et ensuite elle exprime sa souffrance...
    Premium 1120 Mots 5 Pages
  • La peine de mort dans le monde
    première injection.» Il s’agit la de la methode que la majorite si ce n’est la totalite des partisans de la peine de mort considere comme « humaine ». A la vue des souffrances qu’il a endure Joseph Clark n’aurait a coup sur pas ete du meme avis qu’eux. Il est evident que des methodes franchement...
    Premium 1602 Mots 7 Pages
  • Commentaire les yeux d'elsa
    d'Aragon envers Elsa Triolet, qui fut sa femme de 1939 jusqu'à sa mort en 1970. Mais c'est aussi un pème engagé qui dénonce la souffrance et la peine causées par la seconde guerre mondiale, pas seulement aux français mais au monde entier. Ce texte comporte nécessairement un code poétique avec les...
    Premium 1709 Mots 7 Pages
  • La peine de mort
    peine de mort est une souffrance inhumaine pour les hommes qui malgré les progrès en terme d’euthanasie comme les injections ressentent de la douleur. De plus ils subissent surtout des souffrances psychologiques notamment en attendant dans le couloir de la mort juste avant leur exécution. Pour...
    Premium 1184 Mots 5 Pages
  • Ibn khaldoun
    lexicaux  Champ lexical de la mort, de la captivité, de la cruauté, de la laideur, de la souffrance… • Sentiments du condamné  Désespoir, peur et colère • Visée du texte  Visée argumentative : Plaidoyer contre la peine de mort • Pourquoi le condamné écrit-il ?  -Pour moins souffrir et...
    Premium 808 Mots 4 Pages
  • Euthanasie
    peine de mort afin de garantir qu’aucune personne innocente ne soit condamnée à mort s’applique dans le cas de l’euthanasie. Le condamné a droit à un processus judiciaire exhaustif. Il est impossible, et irréaliste, de mettre en place un ensemble de mesures aussi élaborées en vue de garantir le...
    Premium 3657 Mots 15 Pages
  • Lili
    son père qu'elle ne voit plus depuis plusieurs mois. - Sa femme et sa mère : Elles ne sont pas décrites; mais elles sont citées en référence à la souffrance, à la peine indirecte que l'on fait subir aux membres de la famille du condamné a mort : "J'admets que je sois justement puni ; ces...
    Premium 6194 Mots 25 Pages
  • La peine de mort
    justice privée. La peine de mort est vue différemment selon les époques et les régions géographiques. À l'origine elle était très fortement développée à travers le monde, bien que remise en cause à l'époque des Lumières. Fortement en recul dans la deuxième moitié du XXesiècle, elle est actuellement...
    Premium 5569 Mots 23 Pages
  • La mort de Mr de Clèves
     » l.20, « violences » l.21… Ces hyperboles rendent compte du cri de la passion, cause de la souffrance et de la mort. B. Le cri de la passion M. de Clèves avoue que ne pas connaître son malheur est infiniment préférable au fait de savoir que l’on est trompé : « Je vous aimais jusqu’à être bien...
    Premium 2036 Mots 9 Pages
  • L'eglise de jesus christ est une perle formee dans la souffrance
    « J'augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur. » (Genèse 3/16) et en Genèse 3/17 il dit à l'homme : « Le sol sera maudit à cause de toi. C'est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie. » L'origine de la souffrance est donc liée à une rupture de...
    Premium 5438 Mots 22 Pages
  • La princesse de clèves - l'aveu
    sont évoqués de manière systématiquement hyperbolique : « « cruel déplaisir » l.11, « la vie me ferait horreur » l.19, « cruellement » l.20, « violences » l.21… Ces hyperboles rendent compte du cri de la passion, cause de la souffrance et de la mort. B) Le cri de la passion M. de Clèves avoue...
    Premium 1640 Mots 7 Pages