• Commentaire avare (molière) iv, 7
    L’Avare, Molière, 1669. IV, 7 Molière, dramaturge du XVIIe siècle, est resté comme l’un des plus grands auteurs de littérature française. La preuve en est que l’on désigne la langue française comme « la langue de Molière ». Parmi ses comédies, L’Avare en 1669 peint brillamment un type social un
    Premium 1471 Mots 6 Pages
  • Avare
    DOSSIER PEDAGOGIQUE L’Avare Molière Distribution Mise en scène : Michel Dezoteux Avec Karim Barras : Valère Frédéric Dezoteux : La Merluche, le commissaire, Maître Simon Raphaële Germser : Marianne, Dame Claude Erwin Grünspan : Cléante Christian Hecq : Harpagon Denis Laujol : La Flèche Ann
    Premium 3367 Mots 14 Pages
  • Le comique au théatre ne sert-il qu'à faire rire ?
    Le théâtre comique ne sert-il qu'à faire rire ? • Il n'y a pas que la comédie qui fasse rire (même si évidemment c'est le genre privilégié). • Le comique fait rire mais aurait une/des autres fonctions. Il faut donc se demander ce qu'apporte le rire dans une pièce de théâtre. Dans une pre
    Premium 1044 Mots 5 Pages
  • Le comique
    Problématique: " Quelles sont les différentes fonctions de la comédie et du comique ? " I) La comédie est un moyen de divertissement A) La farce vise à faire rire le lecteur: - comique de gestes crée un effet comique: ex. Molière dans son œuvre L École des femmes , dans la scène 2 de l act
    Premium 613 Mots 3 Pages
  • Le comique, au delà du rire, une réflexion
    Hourquet Devoir type bac : 1/03/10 Cécile Français 1ère ES 1 Question sur le corpus : Ce corpus est composé de trois textes tout trois extrais de pièce de théâtre (comédie). Le deuxième texte est un extrait de la pièce L’ile des esclaves de Marivaux écrite en 1725, ce moment se s
    Premium 1690 Mots 7 Pages
  • Le comique
    . Définition de comique Qui a rapport à la comédie. Pièce comique. Poète comique. Le genre comique. Verve comique. Troupe comique, Troupe de comédiens. Il se dit aussi d'un Auteur comique. Molière est notre premier comique. Il se dit également du Comédien qui est habituellement charg
    1772 Mots 8 Pages
  • Les signes du comique
    Envoyé par Françoise. [Article quelque peu modifié, paru dans Saggi et ricerche di litteratura francese, vol. XXI (1982), p. 191-241] Les Signes du Comique Sur le plan de l'intrigue, les éléments traditionnels de la comédie sont assez bien connus. Grâce à des études aussi différentes que cell
    Premium 17677 Mots 71 Pages
  • Le comique
    COURS du PROFESSEUR Parcours 6 : Le théâtre, Molière et la comédie classique Objectifs : 1. Identifier des caractéristiques liées à la comédie classique du 17ème siècle 2. Ecrire une scène comique et la représenter.  3. Aboutir à une réflexion sur le « genre théâtral » Séquence 1
    Premium 9048 Mots 37 Pages
  • Illusion comique
    Séquence III / Illusion comique, Corneille Texte 1 / Acte II, 2 « Quoi Monsieur, vous rêvez …vous refuser son cœur » Pbatique : Comment se met en place dans ce dialogue une parodie du héros généreux. I. Valeurs de la noblesse 1. Qualités intrinsèques et qualités visibles du généreux
    Premium 2753 Mots 12 Pages
  • Expose comique chez moliere
    LE COMIQUE CHEZ MOLIERE I)La Définition du comique : Le mot "comique" (du grec kômos, fête carnavalesque et rurale en l'honneur de Dionysos) désignait dans l'Antiquité toute pièce de théâtre. A partir du XVII° siècle, il qualifie les œuvres essentiellement théâtrales (les comédies) qui s'opposen
    Premium 1421 Mots 6 Pages
  • Dissertation comique théâtre
    Les gens vont voir une comédie pour se détendre, se divertir et oublier les soucis quotidiens de la vie. Le théâtre est alors un lieu où l’imagination et la folie règnent en maîtres. En effet Il ne faut pas juste regarder et écouter une pièce de théâtre mais il faut réfléchir aux sens « cachés » des
    Premium 1316 Mots 6 Pages
  • Fiche récapitulative sur le comique au théâtre
    LE COMIQUE I) Histoire de la comédie * Dans sa Poétique, Aristote oppose la comédie au genre noble de la tragédie. Pourtant, la comédie s’inscrit dans une longue tradition provenant de l’Antiquité gréno-latine (Aristophane, Térence ou Plaute). Elle suscite le rire, par opposition à la tragédie
    Premium 902 Mots 4 Pages
  • Les ressorts du comique dans fin de partie de samuel beckett
    Samuel Beckett est un écrivain, dramaturge et poète. Il est l’auteur de « Fin de partie » créée en français le 1er avril 1957. Ses œuvres principales sont «  En attendant Godot », « la trilogie: Molloy, Malone meurt, l’Innommable » et « Fin de partie ». Son nom est généralement associé au théâtre de
    Premium 1749 Mots 7 Pages
  • La comique au xviieme siecle
    2 - Les différentes formes de la comédie - La comédie classique. On la trouve aux XVIIe et XVIIIe siècles. Elle se distingue par : • Un sujet emprunté à la vie quotidienne. • Des personnages ordinaires. • Une action vive et rythmée aux nombreuses péripéties. • Une structure classique : trois ou
    Premium 1786 Mots 8 Pages
  • Entre le tragique et le comique, lequel arrive le mieux à convaincre
    Le théâtre est un genre littéraire particulier qui concilie à la fois littérature et spectacle (avec des cas limites puisque certaines pièces ont été destinées à la lecture, par exemple Théâtre dans un fauteuil d'Alfred de Musset). Apparu en Grèce Antique vers le 5ème siècle. Le théâtre peut-être lu
    Premium 2279 Mots 10 Pages
  • Les differentes aspects du comique
    Dissertation Sujet : Les aspects comiques d’une pièce de théâtre ne servent-t-ils qu’a faire rire ? Intro : Dans les œuvres théâtrales, plusieurs genres emploi le registre comique, comme la comédie, le Vaudeville, le drame bourgeois ou encore la farce. Certains écrivains ont écrits un bon nombre
    Premium 1399 Mots 6 Pages
  • Imbrication du tragique et du comique dans fin de partie
    Molière (1622-17 févriers 1673) 17° siècles. La Jeunesse Fils de Jean Poquelin, riche marchand-tapissier établi rue Saint-Honoré à Paris, Jean Poquelin est baptisé le 15 janvier 1622 à la paroisse Saint-Eustache, vraisemblablement né le même jour ou la veille[4]. Deux ans plus tard, l'enfan
    Premium 1863 Mots 8 Pages
  • L'illusion comique
    [pic] Pierre Corneille L’ILLUSION COMIQUE Comédie (1635) Table des matières Adresse 5 Examen 7 Acteurs 9 Acte premier 10 Scène première 11 Scène II 15 Scène III 19 Acte II 21 Scè
    Premium 17343 Mots 70 Pages
  • Avare de molière l'acte iv, scène 7
    Pendant les années 1660 -1680, une période très mouvementée,  se développe le Classicisme. Bien qu'il suive le Baroque, qui ne subit aucune règle et qui est hors de toutes les normes, le classicisme n'a rien de commun avec lui. Par contre, il est strictement organisé et la littérature doit se plier
    Premium 609 Mots 3 Pages
  • Le comique et la relation maitre/valet au théâtre
    Ce groupement de texte, constitué de quatre extraits de comédie, comprend deux pièces de Molière, Dom Juan et Les Fourberies de Scapin, une pièce de Marivaux, L’île aux esclaves et une pièce de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro. Ces trois auteurs, bien qu’étant de courants littéraires différents,
    Premium 941 Mots 4 Pages