Moral Obstacle Bonheur dissertations et fiches de lecture

  • La recherche du bonheur est-elle un obstacle a la morale?

    recherche du Bonheur est-elle un obstacle à la morale ? Depuis le début de la session, nous avons posé plusieurs question et étudier en profondeur le mouvement Utilitariste. Suite a la lecture d’un extrait du texte ‘’Le crépuscule du Devoir’’ de Lipovetsky, et certain texte de ‘’Entre bonheur et Liberté’’ de Claude Veillette ou l’on cite Mill et les utilitaristes, une grande question n’as pas encore été répondu. Effectivement nous nous demandons toujours si la recherche du bonheur pourrait être...

    1147  Mots | 5  Pages

  • Morale : devoir/bonheur

    Morale/Moralité Devoir Bonheur Ebauche de définition On définit la philosophe comme étant l’amour de la sagesse ou de la vie bonne. Mais qu’est-ce que la sagesse ? C’est la connaissance de l’usage qu’il convient de faire de notre vie. On appelle « morale » ou « éthique » ce qui a pour fonction de déterminer selon quels principes, selon quelle ligne de conduite il convient d’agir. La morale est donc l’étude des règles de conduite. Pour que nous puissions choisir parmi les multiples règles...

    849  Mots | 4  Pages

  • Le devoir est il un obstacle au bonheur ?

    devoir est-il un obstacle au bonheur ? Agir au gré de ses envies et les voir toutes satisfaites correspond à un idéal du bonheur fort répandu. Mais chacun sait que l'existence des hommes ensemble n'est possible qu'à la condition d'observer certaines limites. Tout ce qui est possible ne doit pas être accompli et même certaines choses qui nous rebutent doivent être faites malgré tout. Ne doit-on pas dès lors considérer que le devoir est un obstacle au bonheur ? 1. Le devoir et le bonheur se fondent sur...

    865  Mots | 4  Pages

  • La conscience de ce que nous sommes peut-elle faire obstacle à notre bonheur ?

    conscience de ce que nous sommes fait-elle obstacle à notre bonheur ? Sommes-nous insatisfaits, voire malheureux, du fait que nous avons la conscience de nos caractéristiques, bonnes et surtout mauvaises ? Doit-on payer le prix de la lucidité vis-à-vis de nous-mêmes, par une déception ou un pessimisme fondamentaux ? Il faudrait alors presque regretter que la nature nous ait donné une conscience. Mais un être non conscient peut-il à l'inverse s'estimer heureux ? Le bonheur représente-t-il quelque chose pour...

    1729  Mots | 7  Pages

  • LE DESIR EST-IL UN OBSTACLE AU BONHEUR ?

    DISSERTATION de PHILOSOPHIE « LE DESIR EST-IL UN OBSTACLE AU BONHEUR ? » C’est devenu une opinion commune de la postmodernité que de flatter la recherche du plaisir. Ainsi « vivre des ses désirs » est devenu une formule publicitaire assez banale. Nous partageons donc l’opinion selon laquelle le bonheur, c’est la satisfaction de tout les désirs. La libération sexuelle a enseigné qu’il ne fallait surtout pas réprimer le désir, qu’il fallait l’exprimer et se borner à le suivre. Celui qui voudrait...

    3664  Mots | 15  Pages

  • La conscience est-elle un obstacle au bonheur ?

    Philosophie – Dissertation « La conscience est-elle un obstacle au bonheur ? » Combien de parents font le reproche à leurs enfants de ne pas se rendre compte de leur bonheur ? N'a-t-on jamais entendu : « Tu ne connais rien de la vie, tu te laisses porter heureux, sans soucis, sans réflexion. Il faut mûrir, observer le monde. La vie n'est pas un long fleuve tranquille ! » ? Les parents semblent penser que le bonheur d'un enfant dépend de la conscience qu'il a de sa situation. Pour mieux comprendre...

    1973  Mots | 8  Pages

  • Cours philo bonheur

    1 : Bonheur et Désir La question du bonheur se pose souvent à partir de l’expérience vécue du malheur, car celui-ci est évident, omniprésent. La malheur apparait comme une cruelle réalité qui peut engendrer plusieurs type de réactions : l’optimisme (=relativiser) et le pessimisme (=le bonheur n’est qu’une illusion). L’illusion ne mérite pas d’être poursuivie, alors que l’idéal on l’estime atteignable et donc qu’on va chercher à l’atteindre d’où il mérite d’être poursuivi. Les obstacles au bonheur :...

    1621  Mots | 7  Pages

  • Explication de texte : kant le bonheur d'autrui

    Sur son nom en tout cas, la plupart des hommes sont pratiquement d'accord: c'est le bonheur, au dire de la foule aussi bien que des gens cultivés" (Éthique à Nicomaque, 1095a15). Nous avons cependant expérimenté ceci, que l'exigence du bonheur entre parfois en conflit avec une autre exigence: l'exigence morale. C'est ce conflit que Kant souligne et qui lui fait distinguer radicalement bonheur et moralité. Bonheur et moralité sont-ils donc sans lien? C'est cette question que Kant aborde ici. Kant...

    2670  Mots | 11  Pages

  • Lucidité, obstable au bonheur ?

    LA LUCIDITE EST-ELLE UN OBSTACLE AU BONHEUR ? Lequel d’entre nous n’a pas souhaité, à certaines occasions pénibles de son existence, pouvoir oublier ses soucis pour savourer la vie dans une bienheureuse insouciance ? Profiter de l’instant présent sans s’inquiéter de l’avenir ni des autres, n’est-ce pas le moyen le plus efficace et rapide d’atteindre le bonheur ? Si le bonheur dépend souvent de circonstances dont nous ne sommes pas les maîtres, il relève aussi de notre disposition intérieure. Envier...

    2410  Mots | 10  Pages

  • Le bonheur est-il un devoir ?

    Introduction Tout Homme recherche le bonheur. Il est heureux lorsque ses désirs le comblent. Le bonheur est bienvenu et est une fin naturelle. Toutefois, la simple promesse d’un bonheur c’est déjà un bonheur. Mais pour cela, il faut aussi que l’Homme se soumette à quelques obligations morales, soit des devoirs. Le devoir est un impératif qui impose à l’Homme d’accomplir ce qui est prescrit en vertu d’une obligation. Cette dernière peut-être politique, religieuse, ethnique… On assimile souvent le...

    1580  Mots | 7  Pages

  • La conscience fait-elle le bonheur de l'homme ?

    la conscience de l'homme fait le bonheur de celui-ci notre questionnement porte sur la possession de la pensée et de la conscience de l'homme, et de ce à quoi aspire tout être humain : le bonheur, un état de grand plaisir marqué par l'absence de souffrance. En effet, tout être humain recherche le bonheur. Qui ne souhaite pas être heureux? Il semblerait que la conscience soit la clé du bonheur. Cependant savons-nous réellement ce qu'est la conscience, le bonheur, et le lien qui les relie si étroitement ...

    1453  Mots | 6  Pages

  • Bonheur

    de bonheur que perdu? n'y a-t-il, comme bonheur, que le bonheur perdu? N'y a t-il?: Ici cela veut dire dans quels conditions sur quels fondements ou nécesité le bonheur existe. Que perdu: Le bonheur est-il perdu? sert-il a quelquechose?Si oui a quoi? Pourquoi cherchons nous le bonheur?Perdu--> on ne peut pas le récupérer. Le bonheur s'aquiert avec des premisse? peut -on le trouver? Donc le bonheur existe que dans la perte?ou renvoie t'il a quelque chose? notions: religion, moral et...

    3298  Mots | 14  Pages

  • desir et bonheur cours

     DÉSIR/BONHEUR 1) La satisfaction du désir engage-t-elle la fin du désir ? Sens commun : => Le désir est toujours le désir de quelque chose d’important : manque, absence d’un objet => Recherche de la satisfaction qui consiste à obtenir, c’est à dire obtenir l’objet. => Procurer du plaisir (=état de bien-être sensible, sentiment ou sensation agréable) Le plaisir ne doit pas être confondu avec le désir, le plaisir c’est au moment de la satisfaction alors que le désir c’est avant d’être...

    2589  Mots | 11  Pages

  • Morale et conscience

    I. Définition de la morale. Conditions de possibilité de celle-ci 1. Qu'est-ce qui est moral ? L'origine de la morale - L'excuse souvent avancée : « Je ne fais de mal qu'à moi-même » est-elle moralement défendable ? - L'indifférence peut-elle être un principe pour la morale ? - Peut-on se donner comme règle morale de suivre la nature ? - Qu'est-ce qui est respectable ? - L'intérêt peut-il être une valeur morale ? - La moralité consiste-t-elle à se contraindre soi-même ? - Agir moralement...

    1097  Mots | 5  Pages

  • Faut-il rechercher le bonheur ? dissertation

    Selon Kant, le bonheur ne peut pas être défini : nous ne pouvons pas dire avec certitude ce qui nous rendra heureux : « Le concept du bonheur est un concept si indéterminé, que, malgré le désir qu’a tout homme d’arriver à être heureux, personne ne peut jamais dire en termes précis et cohérents ce que vraiment il désire et il veut ». Le sujet proposé nous amène à réfléchir sur la nécessité de tenter d’obtenir le bonheur ou de le chercher méticuleusement pour découvrir ou connaitre cette sensation...

    2057  Mots | 9  Pages

  • La technique engendre-t-elle le bonheur ?

    Matière : philosophie Sujet : les progrès de la technique engendrent-t-ils le bonheur ? Introduction Si le bonheur est la satisfaction des besoins et des désirs, et si les progrès de la technique rendent plus facile cette satisfaction, ne doit-on pas en conclure que ces derniers sont source de bonheur ? Ou faut-il considérer la technique comme créatrice de dangers et de malheur pour l'homme ? I. Les progrès techniques, condition nécessaire du bien-être des hommes A) La technique : une...

    1093  Mots | 5  Pages

  • Le bonheur

    I. Le bonheur comme but de l'existence 1. Le bonheur comme bien suprême - Peut-on donner pour fin à la réflexion philosophique la recherche du bonheur ? - Le bonheur est-il le bien suprême ? - Le bonheur est-il une aspiration universelle ? - Qu'attendons-nous pour être heureux ? - Le bonheur est-il la fin de toute action ? - Faut-il préférer la recherche du bonheur à la recherche de la vérité ? - Faut-il préférer le bonheur à la vérité ? 2. Bonheur et morale - Peut-on en même temps...

    735  Mots | 3  Pages

  • Le bonheur

    Le bonheur est-il une affaire privée ? Problématique Être heureux, c’est d’abord se sentir heureux. La notion de bonheur renvoie donc à un certain état de l’esprit, qui est de l’ordre d’un vécu propre à la personne. Chacun rechercherait ainsi ce qui provoque en lui cet état, sans qu’il soit possible de déterminer de manière objective ce qu’est une vie heureuse. L’analyse de la notion de bonheur semble alors nous conduire à penser que le bonheur est une affaire privée, qui relève du sujet, de ses...

    2315  Mots | 10  Pages

  • Peut-on concevoir un progrès moral ?

    Sujet de dissertation : Peut-on concevoir un progrès moral ? L’histoire de l’homme depuis l’antiquité est marquée par la succession des progrès qu’il a effectués et qui ont forgé son identité au fil des siècles autant qu’ils ont contribué à modifier son environnement selon son bon vouloir. Malgré des périodes de stagnation pendant lesquelles la vitesse et l’ampleur de cette progression humaine se trouvèrent parfois bien réduites, un phénomène de cycle perpétuel nous permet toujours de constater...

    5199  Mots | 21  Pages

  • Le bonheur

    Exposé de morale : Le bonheur Selon Voltaire :« Le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert » Mais de quoi s’agit-il en fait ? Qu’est-ce qui fait le bonheur ? Chacun a sa propre réponse, que ce soit une idée précise ou un vague désir, mais il convient de se rappeler que les références dans lesquelles nous baignons ont beaucoup évoluées au cours du temps. Pour trouver le bonheur, les philosophes ont très tôt été considérés comme...

    707  Mots | 3  Pages

  • Introduction bonheur et justice

    irrespectueux des lois et peu soucieux du respect dû à son prochain, à la vie d'un homme nageant dans le bonheur et dans les plaisirs que l'existence peut nous procurer. Cependant, il semblerait qu'il n'y ait pas de relation nécessaire entre le fait d'être injuste, immoral, et celui d'être heureux. En effet, le fait d'être « heureux », d'après le sens commun est l'état qui caractérise le bonheur, c'est-à-dire un état de satisfaction complet, de toutes les tendances, de tous les désirs humains, et qui...

    590  Mots | 3  Pages

  • Bonheur ou respect du devoir?

    entre le bonheur et le respect du devoir, i l semblerait que nous soyons plus facilement tenté par le bonheur. En effet, ce dernier apparaît, en premier lieu comme la fin de notre existence : nous cherchons tous semble-t-il à être heureux. On imagine difficilement un individu qui pourrait souhaiter son propre malheur à moins de tomber dans le plus grand masochisme, mais là encore, il y éprouve un certain plaisir. Au contraire, le respect du devoir semble s’opposer assez souvent au bonheur. Faire...

    3557  Mots | 15  Pages

  • Le bonheur

    LE BONHEUR I – Plaisir et résignation « Ce ne sont pas les beuveries et les orgies continuelles […] Les poissons et les mets qu’offre une table luxueuse qui donnent une vie heureuse, mais la raison vigilante qui cherche méticuleusement les choses qu’il faut choisir et celles qu’il faut éviter et qui rejette les vaines opinions grâce auxquelles le plus grand trouble s’empare des âmes » Épicure Ce qui importe, c’est de trouver la...

    803  Mots | 4  Pages

  • Doc philosophie bonheur

    GRANEL Céline T L Philoo 10.12.09 Le bonheur est le but essentiel de la vie de tout homme, qu'il cherchera toujours à atteindre par divers moyens. Et cela naturellement ; le désir de bonheur est le désir le plus fort que chacun puisse ressentir et, comme tout désir, il est involontaire, c'est-à-dire irréfléchi, non décidé, mais conscient, à la différence de l'instinct. Toute l'activité de l'homme tend naturellement vers cette recherche du bonheur qui est l'aboutissement d'une vie. Dans une...

    923  Mots | 4  Pages

  • Ai-je le devoir de faire le bonheur des autres?

    Philosophie Ai-je le devoir de faire le bonheur des autres? Du point de vue de la loi, rien ne nous oblige à faire le bonheur des autres, mais moralement, il peut en être tout autre. Le concept de devoir et du bonheur sont totalement opposés. En effet, le devoir est une obligation universelle, alors que le bonheur, quant à lui, est relatif, dépendant des personnes. Que devons nous aux autres personnes et que nous doivent-ils? Pourquoi s'intéresser aux bonheur des autres si l'on n'y peut rien? Mais...

    620  Mots | 3  Pages

  • bonheur et vertu

    PASQUIER INES HK1 BONHEUR ET VERTU "Ce n’est pas seulement en vue de vivre, mais plutôt en vue d’une vie heureuse qu’on s’assemble en une cité." Aristote. En effet, on peut remarquer une certaine entente entre les hommes, chacun pouvant concevoir qu'un des buts, si ce n'est l'ultime but de notre vie, est d'être heureux. Comme l'écrit Aristote, nous ne désirons pas seulement vivre, c'est-à-dire satisfaire nos besoins élémentaires...

    2926  Mots | 8  Pages

  • Disseration sur le bonheur

    Cours : le bonheur Définition, problématisation. Le bonheur se présente plutôt comme une fin. Le bonheur est même la fin universelle : le bonheur est ce que tout le monde veut (« tous les hommes recherchent d’être heureux ; cela est sans exception ; quelques différents moyens qu’ils y emploient, ils tendent tous à ce but » ). Sans être jamais le moyen d’une autre fin, il est l’enjeu apparent ou caché de toutes les autres fins. Mais cette fin universelle est-elle accessible ? Puisqu’il semble souvent...

    1476  Mots | 6  Pages

  • Jankelevitch - la morale

    est-elle un obstacle au bonheur ? La morale permet-elle le plaisir ? Bonheur et morale sont-ils compatibles ? Le plaisir est-il durable ? La thèse de Jankélévitch s’exprime dans l’idée qu’avoir conscience de notre bonheur nous empêche d’être heureux. En effet, pour lui, la conscience joue un rôle révélateur de l’imperfection de nos plaisirs soit car il est forcement limité dans le temps soit parce que on le considère insuffisant. Tout d’abord, le philosophe s’intéresse à la morale et à son rôle...

    1473  Mots | 6  Pages

  • Dissertation "le pessimisme n'est qu'une mauvaise digestion morale: la vie n'est ni bonne ni mauvaise, elle est ce que nous la faisons"

    | 16 mai 2011 | Dissertation: "Le pessimisme n'est qu'une mauvaise digestion morale: la vie n'est ni bonne ni mauvaise, elle est ce que nous la faisons", d'André Theuriet. Quand on observe le comportement des hommes, on peut remarquer des choses invraisemblables. L'un a vécu dans un confort douillet, jusqu'au jour où un problème surgit, le menant à broyer du noir, l'anéantissant même, et parfois, le poussant à des extrémités tel le suicide. L'autre a connu la misère, peut-être la famine, ou...

    1019  Mots | 5  Pages

  • LE BONHEUR

    LE BONHEUR Le bonheur représente indéniablement ce à quoi tout homme aspire. Il marque l’accomplissement de son être, de son œuvre. Mais dès qu’on essaie de réfléchir sur ce terme, nous sommes confrontés à des difficultés , d’une part pour le définir, d’autre part pour le réaliser. Car suffit-il vraiment d’agir dans ce but pour l’atteindre , il faut sans doute y mettre du sien mais c’est rarement suffisant, toutes sortes d’obstacles jalonnent notre parcours (maladies, accidents, désillusions…)...

    2683  Mots | 4  Pages

  • Le bonheur

    Définition On peut définir le bonheur comme un état durable de plénitude. Comme état stable, le bonheur se distingue de la joie et du plaisir, qui sont des événements fugaces. On dira en ce sens : « J’ai des joies et des plaisirs, mais je suis heureux. » 1. Le bonheur impossible ? • Pour le pessimisme, l’homme est essentiellement inapte au bonheur. • Ainsi, selon Blaise Pascal (XVIIe siècle), le malheur est le propre de l’homme. « Mais quand j’ai pensé de plus près, et qu’après avoir trouvé...

    1104  Mots | 5  Pages

  • La conscience est-elle un obstacle ou une condition de ma liberté ?

    Dissertation de philosophie Sujet : La conscience est-elle un obstacle ou une condition de ma liberté La conscience est une faculté mentale qui nous permet d’appréhender de manière subjective les événements ou les actes auxquels nous somme confronté dans le vie de tous les jours. Cette même conscience est ici associé au principe de liberté. Liberté qui a si souvent fait rêver les Hommes, sa signification diffère pour chacun d’entre nous, et c’est cette définition que l’Homme cherche a connaître...

    1640  Mots | 7  Pages

  • Le désir est-il source de bonheur ou de malheur ?

           LE DESIR EST-IL UN OBSTACLE AU BONHEUR? Avant d’exposer le problème, il nous faut tout d’abord ériger une conception de ce que ce que sont le bonheur et le désir. Le premier peut être envisagé comme un état de plénitude, où le corps et l’âme seraient en harmonie avec le monde et ne seraient pas troublés. On pourrait parler alors d’ « ataraxie ». Par conséquent, cet état s’inscrit dans une dimension temporelle et suppose une certaine durée. Cela ne peut être seulement l’ensemble des moments...

    2343  Mots | 10  Pages

  • Le bonheur n’est-il possible que dans l’instant ?

    Le bonheur n’est-il possible que dans l’instant ? Comme les soulignent de nombreuses ouvres, la recherché du bonheur est un fil directeur de la vie humaine. La citation de Pascal dans Pensées : « Tout les homes recherchent d’être heureux, cela est sans exception, quelques différents moyen qu’il y emploient, ils tendent tous à ce but illustre cette idée. » Composé de « bon » qui provient du latin « bonus » et de « heur » qui signifie « destin favorable », le terme bonheur signifie à l’origine...

    1547  Mots | 7  Pages

  • Est-il vrai qu'il n'existe pas de bonheur intelligent

    l'est jamais en vue d'une autre chose. Or le bonheur semble être au suprême degré une fin de ce genre, car nous le choisissons toujours pour lui-même et jamais en vue d'une autre chose : au contraire, l'honneur, le plaisir, l'intelligence ou toute vertu quelconque, sont des biens que nous choisissons assurément pour eux-mêmes (puisque, même si aucun avantage n'en découlait pour nous, nous les choisirions encore), mais nous les choisissons en vue du bonheur, car c'est par leur intermédiaire que nous...

    3504  Mots | 15  Pages

  • Qu'est-ce que le bonheur ?

    Qu’est-ce que le bonheur ? Dans Les Pensées, Pascal écrit « Tous les hommes recherchent d'être heureux. Cela est sans exception, quelques différents moyens qu'il emploient  ». La question du bonheur semble alors omniprésente, et touche aussi bien la psychologie que la philosophie, qui dès lors n’apparaît pas seulement comme un savoir, une science, une réflexion, mais bien une pratique liée à l’existence, existence menée apparemment par un impératif, une idéologie dominante, qui semble se confondre...

    3846  Mots | 16  Pages

  • Le bonheur

    pour qui le bonheur comme "état de satisfaction totale" est possible (Spinoza, Montaigne, Diderot), voire facile (Épicure) et les pessimistes pour qui il est difficile (Rousseau), voire impossible (Pascal, Schopenhauer, Freud). D'autres comme Kant condamnent la recherche du bonheur (comme s'opposant à la morale) ou comme Nietzsche la critiquent comme une fuite devant le tragique de la réalité, lui préférant l'expérience de la joie. Épicure (3eme s. av JC) [modifier] Le bonheur est le plaisir...

    1682  Mots | 7  Pages

  • Le bonheur

    Le Bonheur On se persuade souvent soi-même que la vie sera meilleure après s'être marié, après avoir eu un enfant et, ensuite, après en avoir eu un autre. Plus tard, on se sent frustré parce que nos enfants ne sont pas encore assez grands et on pense que l'on sera mieux quand ils le seront. Puis, on se frustre parce qu'ils sont adolescents et que c'est une étape difficile à vivre pour nous. On est alors convaincu que l'on sera plus heureux quand ils sauront passer cette étape. On se dit que...

    618  Mots | 3  Pages

  • Moral et politique

    La morale et la politique ne sont pas seulement des mots riches de contenus et d’histoire, désignant dans la tradition philosophique des textes, des doctrines, des problèmes. Ils indiquent avant tout différents champs de l’expérience humaine dans le territoire plus vaste de l’agir. Celui-ci est traversé de contraintes, de tensions, de préoccupations individuelles et collectives, aussi variées que divergentes. A la rencontre de la morale et de la politique une problématique spécifique parait...

    2831  Mots | 12  Pages

  • La morale

    I. LES MORALES DU DEVOIR. A. Le Stoïcisme. La morale stoïcienne part d’un constat : il y a deux sortes de choses, celles qui ne dépendent pas de nous – et ce sont elles qui sont les plus importantes en nombre : santé, fortune, chance, réussite, etc…- et celles qui dépendent de nous : nos jugements. Bref, la seule chose qui dépende de nous et sur laquelle nous ayons un pouvoir, ce sont nos jugements. Nous ne pouvons pas changer ce qui nous arrive. Bien plus, c’est un manque de discernement que...

    6359  Mots | 26  Pages

  • Le bonheur

    Ainsi, il semblerait que le bonheur, la vie « heureuse » soit un but à atteindre dans la vie de chacun. Car s'il l'on choisit de voir dans cette phrase un enseignement quelconque pour les enfants qui le lisent dans un but pédagogique, alors, nous pouvons voir dans le bonheur un but. Ou, s'il l'on décide d'y voir là une simple expression propre au conte, nous pouvons tout aussi bien la considérer comme faisant intégralement parti du type même du conte, et de ce fait, le bonheur ne ferait plus parti de...

    3230  Mots | 13  Pages

  • Dissertation sur le bonheur la douleur

    Français: Dissertation. « Le souvenir du bonheur n'est plus du bonheur; le souvenir de la douleur est de la douleur encore ». George Byron. Introduction: Provenant de Londres George Gordon Byron, plus connu sous le nom de Lord Byron est né le 22 janvier 1788 et est décédé le 19 avril 1824. Il est qualifié comme un de plus grands poètes de l'histoire littéraire de langue anglaise, c'est d'ailleurs ce qui l'a rendu célèbre. Bien qu'il soit classique dans ses gouts, il représente...

    621  Mots | 3  Pages

  • Cours sur le bonheur

    Le Bonheur introduction : Le bonheur se présente comme étant une aspiration des hommes. En clair les hommes souhaite être heureux dans leurs existences. En considérant justement qu'être heureux donne un sens et une valeur a cette existence. Toute la question est de savoir si cette aspiration est vraiment fondé, ce qui conduit à deux questions est-il possible d'être heureux ? Le Bonheur est-il autre chose qu'un rêve utopique construit par un individus malheureux ? S'il est possible d'être...

    3445  Mots | 14  Pages

  • le bonheur

    Le bonheur, en philosophie, peut se définir comme l’état de complète satisfaction. Dans la philosophie antique (Epicure a écrit le premier traité du bonheur : La lettre à Ménécée), le but de la vie humaine est le bonheur, fin parfaite et Souverain Bien (summum bonnum). La modernité (Schopenhauer, Camus, Sartre, Kant) est beaucoup plus pessimiste sur sa possibilité. Entre les deux, les morales chrétiennes ont tenté de remplacer le bonheur par la vertu comme but de l’existence. Le bonheur ne se...

    1273  Mots | 6  Pages

  • Philo, le bonheur

    Le Bonheur Introduction De quoi le mot bonheur est-il le nom ? Se poser cette question c’est essayer de clarifier le sens du mot bonheur et c’est sans doute espérer trouver dans la philosophie un art ou une méthode pour être heureux. Pourtant, c’est déjà souligné qu’il puisse y avoir un écart entre le mot : un absolu, un espoir universel, tout le monde veut être heureux ; et l’irréalité plus douloureuse que l’homme a à vivre : tout le monde souhaite être heureux mais peu savent ce qu’est...

    1870  Mots | 8  Pages

  • peut on faire notre bonheur

    Nous appartient-il de faire notre bonheur ? Le bonheur est considéré comme le « souverain bien », c'est-à-dire la fin suprême de l’existence. Chaque personne convoite alors ce but ultime, tout au long de sa vie. Cependant définir ce que consiste le terme bonheur est impossible. Il y a dans chaque chose que nous faisons l’envie du bonheur, nous croyons naïvement que nos actions déboucherons sur cet état de jouissance. Pourtant, il n’y a pas un bonheur, car chacun recherche sa propre conception...

    2520  Mots | 11  Pages

  • Le bonheur est-il la fin de l'existence humaine ?

    PHILOSOPHIE Dissertation : Le bonheur est-il la fin de l’existence humaine ? « L’Homme est l’animal qui […] se nie lui-même ». C’est ainsi que Bataille définit l’Homme et met en même temps en évidence le paradoxe des actes humains. L’Homme en effet refuse de donner libre cours à ses désirs, contrairement aux autres animaux qui suivent leur instinct pour agir. Ainsi, il lui apparaît parfois préférable de ne pas satisfaire ses désirs, c’est à dire renoncer à son bonheur, car l’action serait mauvaise...

    1882  Mots | 8  Pages

  • le bonheur un devoir

    pour notre bien ! Étymologiquement, le mot bonheur ne vient pas de la bonne heure, ce qui ne voudrait rien dire, mais du bon augure, qui laisse espérer. La promesse du bonheur, c’est donc déjà un bonheur ! Le bienheureux est serein, il ne veut de mal à personne. L’homme malheureux, par contre, a de très bonnes raisons d’avoir la haine. Il sera moins enclin à avoir de la bonne volonté ! Ce simple constat peut suffire pour considérer que le bonheur est non seulement souhaitable, mais nécessaire...

    888  Mots | 4  Pages

  • Faut il se liberer de la morale ?

    se libérer de la morale ? Introduction : Le bonheur, est ce que tout homme cherche a acquérir tout au long de sa vie, c’est une aspiration commune a tous. on peux définir le bonheur comme un état durable de satisfaction. Comment le bonheur peut il être atteint ? Il y a-t-il des conditions qui nous empêche d’être heureux comme par exemple l’aliénation de l’individu ? Dans la question « Faut il se libérer de la morale » on peut se demander si l’on doit se libère de la morale afin de vivre épanoui...

    1812  Mots | 8  Pages

  • dissertation sur le bonheur

    Dissertation de philosophie « La raison peut-elle nous conduire au bonheur ? » [Analyse des termes] Le bonheur est un état durable de complète satisfaction. C’est le but ultime de la vie humaine. La raison est une faculté propre à l’homme. Elle nous permet de réfléchir, de connaître, de distinguer le vrai du faux, et le bien du mal. La raison s’oppose aux passions, elle nous fait agir de façon sage et réfléchie. [Hypothèse 1] A première vue, la raison semble avoir la capacité de nous rendre...

    1877  Mots | 8  Pages

  • Le bonheur est-il une affaire de chance ?

    Le bonheur est un état de satisfaction ou de contentement extrême qui peut se fonder sur différents éléments. Le plaisir tout d’abord, même s’il existe des états de plaisir où l’on est pas heureux, voire même où l’on reste malheureux. Il serait donc peut-être réducteur de réduire l’idée de bonheur à une simple accumulation de plaisirs qui restent plus ou moins éphémères. Le bonheur suppose surtout un sentiment plus profond et plus durable d’être en accord avec soi, avec le monde, d’avoir réussi ce...

    5162  Mots | 21  Pages

  • Morale

    1) Introduction Qu'est-ce que «la morale»? Si je pouvais répondre parfaitement à cette question, mes oeuvres seraient probablement énumérées à côté des ouvrages classiques d'Aristote, de saint Thomas d'Aquin, et des autres bons philosophes comme F.-J. Thonnard! Mais malgré mon manque de formation, je vais quand même tenter de vous résumer quelques notions, en quelques pages, surtout pour vous donner le goût d'en apprendre plus. 2) Comment s'appelle cette discipline, et de quelle science relève-t-elle...

    1306  Mots | 6  Pages

  • JS Mill le bonheur digne de l'homme

    pour son bonheur et la satisfaction de ses désirs , paierait le prix de son savoir et de sa conscience ? Personne, dit JS MILL dans ce texte extrait de L'Utilitarisme . Plus généralement ce texte invite à réfléchir au problème que pose le rapport entre d'une part l'idéal du bonheur partagé par tous, et d'autre part les idéaux intellectuels et moraux recherchés par quelques-uns. L'intelligence, la connaissance et la conscience morale sont-elles des obstacles à l'atteinte du bonheur ? On peut...

    1953  Mots | 8  Pages

  • Bonheur

    LE BONHEUR SELON EMMANUEL KANT « Le bonheur est l’état dans le monde d’un être raisonnable pour qui, dans toute son existence, tout va selon son désir et sa volonté » Emmanuel Kant. Concernant les rapports qu’entretiennent la morale et le bonheur, on peut se demander si Kant n’est pas une figure isolée de la philosophie, à la fois atypique dans la modernité et fort éloigné de l’heureuse vertu des Anciens. Emmanuel Kant tient en effet à l’irréductible distinction entre vertu et bonheur, qui...

    2809  Mots | 12  Pages

  • Le bonheur

    LE BONHEUR EST-IL UN DEVOIR ? Par François HOUSSET | Les Textes #62 | 7 commentaires | Télécharger cette page en PDF | Ajouter cette page à votre panier de lecture “Le bonheur est-il un devoir ?” Question étrange, inquiétante même ! Bonheur et devoir : deux notions qui ne devraient pas se rencontrer. Le devoir est lourdingue, c’est la corvée, le commandement moral qui humilie notre ego, auquel on obéit bon gré mal gré. Aucun rapport avec le bonheur, bien souverain, toujours bienvenu ! Qui...

    734  Mots | 3  Pages

  • Etude de texte: mill, " le bonheur digned e l'homme"

    L'Utilitarisme. “Le bonheur digne de l'homme.” John Stuart Mill était un philosophe britannique du XIXème siècle ayant la pensée libérale la plus influente de son époque. Il était partisan de l'utilitarisme, doctrine éthique visant à optimiser le bien-être global de l'ensemble des êtres. Ce texte invite à réfléchir sur le bonheur de l'homme intelligent, autrement dit le philosophe. L'intelligence, la connaissance et la conscience morale sont-elles des obstacles à l'atteinte du bonheur ? On peut le...

    1939  Mots | 8  Pages

  • Le bonheur

    Le bonheur Qu'est ce que le bonheur? Bonheur : État faisant appel a des sentiments de satisfaction, joie, durable. Peut être égoïste ou altruiste. Il n'y a pas « d'instant de bonheur ». Aristote aussi bien que les Épicuriens ou les Stoïciens s'accordent sur ce point : seule une vie juste et droite peut nous faire accéder au bonheur véritable, c'est-à-dire durable. Pour les Épicuriens, si le plaisir est essentiel au bonheur, certains désirs amènent plus de troubles que de réjouissances :...

    2338  Mots | 10  Pages

  • La morale

    LA MORALE : LA LIBERTÉ , LE DEVOIR, LE BONHEUR. | I- Le bonheur comme fondement de la morale. → Aristote constate que toute activité est finalisée, a lieu par rapport à buts. Différence hypothèse déterministe car causes motrices/finales. → Le but = un bien. Le désir = réaliser un certain nombre de buts. Parmi activités, deux grands types : praxis et poesis. Mais : lorsqu'un fabrique est-ce qu'on ne s'améliore pas ? Oui mais pr réflexion, on utilise deux aspects. → Hiérarchie entre les...

    2714  Mots | 11  Pages

  • Peut-on atteindre le bonheur?

    introduction Le bonheur est un état durable de plénitude et de satisfaction, état agréable et équilibré de l'esprit et du corps, d'où la souffrance, le stress, l'inquiétude et le trouble sont absents . La tradition philosophique occidentale oppose les optimistes, pour qui le bonheur comme "état de satisfaction totale" est possible (Spinoza, Montaigne, Diderot), voire facile (Épicure) et les pessimistes pour qui il est difficile (Rousseau), voire impossible (Pascal, Schopenhauer, Freud). D'autres...

    3057  Mots | 13  Pages

  • DLes Liens Entre Morale Bonheur Et Libert

    entre matière et esprit IVLa politique AFondation et fondements de la société BL'individu et la société CLe pouvoir politique et l'État DLa justice dans l'État de droit V ) La morale A ) Le devoir moral de l'homme B ) La liberté inaliénable de l'homme C ) Le bonheur, une aspiration humaine D ) Les liens entre morale, bonheur et liberté ILe sujet AUn sujet doué d'une conscience souveraine La vision d'un sujet souverain et maître de soi est défendue par plusieurs courants : Les rationalistes, tels...

    3979  Mots | 11  Pages

tracking img