Peut On Ce Mettre A La Place De Ceux Qui Souffre De L Injustice Et De La Cruaute D Autres Hommes dissertations et fiches de lecture

  • L’imagination morale se résume-t-elle à la pitié ?

    se résume-t-elle à la pitié ? Imagination : faculté de se comparer avec autrui, Rousseau Discours sur l’origine des inégalités parmi les hommes, début 2ère partie. L’imagination est toujours sensible et la pitié est une manifestation de notre sensibilité. L’imagination se nourrit de la différence, de l’extraordinaire, du non-habituel chez autrui, non du similaire, de l’ordinaire, de l’habituel. L’imagination est stimulée par un décalage. Je n’ai pas à me mettre à la place de celui qui partage...

    3893  Mots | 16  Pages

  • Est-il vrai que de tout mal on peut tirer un bien

    Est-il vrai que de tout mal on peut tirer un bien ? Sommaire Introduction Première partie Deuxième partie Troisième partie Introduction L'expression "est-il vrai" laisse entendre que l'idée que l'on peut tirer de tout mal un bien est une idée commune, une idée reçue : "A tout malheur quelque chose est bon" - dit-on . Mais peut-on tirer de tout mal, quel qu'il soit, un bien? Encore faut-il savoir ce qu'on entend par "tirer" et ce qu'on désigne par "mal". Si l'on dit qu'on tire ou retire...

    5674  Mots | 23  Pages

  • Les hommes peuvent-ils être inhumains

    Y a-t-il des êtres inhumains ? page créée le 01/01/2003 Résumé: liens associés Pour information, cette copie d'un élève de terminale scientifique a obtenu la note de 15/20, bien entendu on ne note jamais dans l'absolu mais par rapport à un ensemble de copie Le principal point positif de cette copie est d'avoir traité tous les aspects du sujet :l'aspect moral et ontologique du terme inhumain. Les citations et les différentes thèses d'auteurs sont de plus bien employées...

    3818  Mots | 16  Pages

  • dissértation: Tahar Ben Jelloun: de l’univers carcéral à la libération

    CARCÉRAL À LA LIBÉRATION (TAHAR BEN JELLOUN: FROM THE REALM OF INCARCERATION TO LIBERATION) by Ummay Parveen SAHADUTH submitted in accordance with the requirements for the degree of MASTER OF ARTS in the subject FRENCH at the UNIVERSITY OF SOUTH AFRICA SUPERVISOR : Prof SH MADONDO August 2011 1 Résumé du présent mémoire – Tahar Ben Jelloun: de l’univers carcéral à la libération. Si nous pouvons constater, d’une part, que l’univers carcéral occupe une place très ...

    40921  Mots | 164  Pages

  • Les rapports hommes/femmes

    cette porte… Je préfère que tu ne le fasses pas sans moi Je préfère que tu ne le fasses pas sans moi Ce n’est pas ma faute ! Ce n’est pas ma faute ! Nous sommes félin pour l'autre Nous sommes félin pour l'autre Tu es belle à croquer Tu es belle à croquer J’ai envie de te dévorer J’ai envie de te dévorer Vocabulaire amoureux Vocabulaire amoureux Vocabulaire de la violence conjugale Vocabulaire de la violence conjugale Ne laissez aucune violence s’installer, REAGISSEZ ...

    8987  Mots | 36  Pages

  • Une fausse tendresse et une cruauté apparente

    Une fausse tendresse et une cruauté apparente Bonjour à toutes et à tous. J’aimerais vous parler ce matin d’un passage qui m’a toujours habité. Je l’ai lu très souvent dans ma vie, et une partie a toujours attiré mon attention, mais très rarement l’autre. Mais avant cela, j’aimerais que l’on prie ensemble. Lorsque l’on pense à l’action de Satan sur cette Terre, on pense rapidement à plein de choses : les guerres, les meurtres, l’idolâtrie, la cupidité, l’adultère… à peu près tout ce qui fait...

    3120  Mots | 13  Pages

  • Comment un écrivain peut changer la société

    son oeuvre et cherche constament à faire passer un message qu'il soit puissant ou moins souligné dans son ouvrage. Un écrivrain peut-il par ses oeuvres, contribuer à l'amélioration de la société ? Le fait que des écrivains incluent un message dans leur oeuvre prouve une certaine dénonçiation et une possible envie de changement de la sociéte, cependant le message passé au lecteur doit être clair et n'est pas constament pour but d'améliorer la société. Évidement, il y a une présence très forte d'écrivain...

    1440  Mots | 6  Pages

  • Comment un roman mettant en scène un personnage méchant ou monstrueux peut il séduire et intéresser le lecteur?

    Selon les époques et les cultures, le héros est le fils d’une mortel est d’un dieu, une personne ayant commis des actes mémorables, un idéal, un homme au dessus des hommes, (de par sa force, son intelligence) mais c’est aussi le personnage principal d’un roman, et ce quelques soit les qualités dont il fait preuves. Mais un personnage de roman, que l’on va suivre pendant des pages et des pages, avec qui l’on va partager des sentiments, des émotions, avec qui l’on va s’investir durant la lecture est...

    2521  Mots | 11  Pages

  • Femmes, soyez soumises à vos maris

    lumières ont mené leur combat contre l'inégalité et tout ce qui porte atteinte à la raison et à la liberté physique, intellectuelle ou morale. Dans cet extrait du texte satirique "Femmes, soyez soumises à vos maris" paru entre 1759 et 1768 dans "Mélanges, pamphlets et œuvres polémiques ", Voltaire s'inscrit dans cette lutte en dénonçant la domination masculine. Il y met en scène la Maréchale de Grancey qui, en s'adressant à l'abbé de Châteauneuf, prononce un plaidoyer fortement argumentatif, défendant...

    1143  Mots | 5  Pages

  • Pouvez vous m'aider a ces questions

    les vices des hommes, je ne vois pas par quelle raison il y en aura de privilégiés. Celui-ci est, dans l’État, d’une conséquence bien plus dangereuse que tous les autres ; et nous avons vu que le théâtre a une grande vertu pour la correction. Les plus beaux traits d’une sérieuse morale sont moins puissants, le plus souvent, que ceux de la satire ; et rien ne reprend mieux la plupart des hommes que la peinture de leurs défauts. C’est une grande atteinte aux vices que de les exposer à la risée de tout...

    814  Mots | 4  Pages

  • Compo de francais : le theatre a t-il seulement pour fonction d emettre en scéne le mal

    et sa fonction a évolué au fil des siècles. A cette époque, il avait un rôle religieux et social, puis à partir du 17ième siècle cette pratique artistique mettra en scène des thèmes pour dénoncer les vices des hommes. Mais a-t-il seulement pour fonction de mettre en scène le mal ? Oui, cet art de la représentation a uniquement une fonction de mise en scène du mal, bien qu'il mette aussi en scène d'autres valeurs. A partir de ces deux parties nous verrons donc que la mise en scène a plusieurs fonctions...

    1157  Mots | 5  Pages

  • Quatre lettres à m. de malesherbes

    FR4753 — Quatre lettres à M. de Malesherbes Première lettre à M. de Malesherbes A Montmorency, le 4 janvier 1762 J'aurais moins tardé, Monsieur, à vous remercier de la dernière lettre dont vous m'avez honoré si j'avais mesuré ma diligence à répondre sur le plaisir qu'elle m'a fait. Mais, outre qu'il m'en coûte beaucoup d'écrire, j'ai pensé qu'il fallait donner quelques jours aux importunités de ces temps-ci pour ne vous pas accabler des miennes. Quoique je ne me console point de ce qui vient de...

    7309  Mots | 30  Pages

  • Commentaire Acte II Sc Ne 4 Le Misanthrope Correction A RENDRE

    permet-elle à Molière de faire la satire de la Cour ? Nous verrons que cette scène mondaine nous donne à voir une Célimène moraliste qui permet à Molière de faire la satire des gens de la Cour de Louis XIV en usant de la caricature et de l’ironie. I/ Une scène de mondanité a) Célimène : le centre de la conversation On peut voir l’absence de mise en scène dans cet extrait qui permet au spectateur de se concentrer sur le texte et donc sur Célimène. Longues tirades tout au long du texte. On peut voir des...

    1598  Mots | 4  Pages

  • Les hommes sont-ils violents par nature ou à cause de la vie sociale ?

    Lorsqu'on s'interroge sur la violence, on ne peut pas ne pas se demander quelles sont ses causes. Deux possibilités s'offrent à notre réflexion : les hommes sont-ils violents par nature ou à cause de la vie sociale ? La violence trouve-t-elle ses causes en nous, dans la nature humaine ou se trouvent-elles en dehors de nous, dans l'organisation de la vie sociale ? On pourrait être tenté de dire qu'elle peut venir à la fois de l'une et de l'autre. Seulement, l'une ne provoque-t-elle pas l'autre ? L'une...

    7479  Mots | 30  Pages

  • Korolenko et sa vision des régimes politiques mis en place.

    développement de cette société. Il a gagné sa renommée grâce à ses activités de droits humains autant sous le régime tsariste que pendant la guerre civile ainsi que sous le pouvoir bolchevique. Korolenko a subit la répression par le gouvernement tsariste pour son point de vue critique. De là, l’intérêt d’aborder ici l’évolution de sa vision quant au régime politique mis en place, d’une part sous le régime tsariste, d’autre part, sous le régime soviétique. A travers cet exposé, il est important...

    3727  Mots | 15  Pages

  • Hobbes leviathan chapitres 13 à 19

    chose est engendrée à ses propriétés. Hobbes = 1588-1679 Angleterre, contractualiste, “l’homme est un loup pour l’homme”, Léviathan 1651. chapitre 13: de la condition du genre humain à l'etat de nature concernant sa félicité et sa misère -par nature les humains sont égaux: meme le plus faible de corps peut tuer le plus fort par ruse ou grâce à l'association avec d'autres. Cette égalité est encore plus grande pour les facultés de l'esprit chacun se pensant supérieur aux autres ca qui prouve que leurs...

    3509  Mots | 8  Pages

  • Pascal, pensées sur la religion et sur quelques autres sujets

    Blaise Pascal Pensées sur la religion et sur quelques autres sujets I. ORDRE................................................................................................................................................................ 3 II VANITÉ .............................................................................................................................................................. 4 III. MISÈRE.................................................................................

    113854  Mots | 456  Pages

  • Peut-on avoir des exigences à l'égard d'autrui

    SOCIALE : Groupement 1 – Session Juin 1996 Peut-on être plus ou moins libre ? A quelles conditions une démarche est-elle scientifique ? Dégagez l’intérêt philosophique du texte suivant en procédant à son étude ordonnée : Chacun a pu remarquer, au sujet des opinions communes, que chacun les subit et que personne ne les forme. Un citoyen, même avisé et énergique quand il n’a à conduire que son propre destin, en vient naturellement et par espèce de sagesse à rechercher quelle est l’opinion dominante...

    42768  Mots | 172  Pages

  • Respect des autres et de soi même

    LE RESPECT DES AUTRES Certains êtres sont vils, malfaisants, négatifs, emplis de haine vers les autres et bien souvent envers eux-mêmes. Ils sont d'une telle mesquinerie, méchants et sans respect que l'on peut être amené à se demander pour quelle raison, nous-même, devrions les respecter, eux, n'étant pas capables d'en faire autant. C'est une question intéressante et qui amène une certaine réflexion. Pourquoi devons-nous les respecter ? Avant tout parce que ce sont des êtres humains et que tout...

    3070  Mots | 13  Pages

  • La valeur d'une action se mesure-t-elle à ses conséquences ?

    La valeur d'une action se mesure-t-elle à ses conséquences ? Aux Ides de mars en 44 avant notre ère, quand au Sénat de Rome, Brutus et les autres conjurés poignardent Jules César, ils s'en prennent au symbole du pouvoir autoritaire qui menace la République. Faisant disparaître ce qu'ils considèrent comme un mal, ils provoquent une guerre civile qui hâte la fin de la République et conduit à l’avènement de l'Empire avec Octave devenant Auguste. La contradiction entre le geste des conjurés...

    3045  Mots | 13  Pages

  • Y a-t-il des questions auxquelles aucune science ne répond ?

    Votre réflexion ne devait pas se limiter à énumérer les différentes questions auxquelles la science ne peut répondre. Mais bien chercher les limites de la science, les domaines qui lui sont inaccessibles. De fait, il s'agissait aussi de définir la science et les différents objets des sciences. La troisième partie peut être différente et dépend de la logique de votre raisonnement. Introduction De nos jours, la science a pris une place importante et semble être le gage d'une véritable connaissance...

    3334  Mots | 14  Pages

  • « Timide, dépourvu de dynamisme, le bien est innapte à se communiquer. le mal autrement empressé veut se transmettre, et il y arrive puisqu’il a le double privilège d’être fascinant et contagieux. »

    « Timide, dépourvu de dynamisme, le bien est innapte à se communiquer. Le mal autrement empressé veut se transmettre, et il y arrive puisqu’il a le double privilège d’être fascinant et contagieux. » Analyse Il s’agit d’une comparaison entre le bien et le mal. De l’un on nous dit qu’il est trop paisible, mou tandis que l’autre es fascinant et contagieux, il a l’avantage. Ce n’est pas une simple comaraison mais une lutte entre deux adversaires innégaux . L’accent est surtout mis sur le mal,...

    2210  Mots | 9  Pages

  • Comment résister à la culpabilité chrétienne en héritage ?

    Etre capable de résister à la culpabilité chrétienne en héritage Dans les premiers siècles de cette ère chrétienne, le rapport de vérité s'est d'abord développé exclusivement dans le cadre d'une relation du chrétien à Dieu. Ce rapport de vérité a débouché sur un système de réparation purement spirituel au début, dans le cas de la pénitence. La pénitence est un rituel de réconciliation entre le pêcheur et Dieu. Cette réconciliation ne peut se réaliser que par un examen préalable de conscience...

    11682  Mots | 47  Pages

  • Conditions naturelles des hommes

    Thomas Hobbes (1588 – 1679). De la condition naturelle des hommes en ce qui concerne leur félicité et leur misère (Léviathan, livre I, ch. 13.) Texte intégral La Nature a fait les hommes si égaux pour ce qui est des facultés du corps et de l'esprit que, quoiqu'on puisse trouver parfois un homme manifestement plus fort corporellement, ou d'un esprit plus vif, cependant, tout compte fait, globalement, la différence entre un homme et un homme n'est pas si considérable qu'un homme particulier puisse...

    2191  Mots | 9  Pages

  • "Je préfère une injustice un désordre

    Philosophie: "je préfère une injustice à un désordre" L'injustice est un manque au droit de chacun, un manque de sa reconnaissance et de son mérite. On pourrait croire qu'  elle   renvoie à la transgression du droit et des lois donc de la Justice qui détermine les droits et les devoirs de chaque citoyen au sein de l'Etat. Dans ce cas, l'injustice serait une menace pour la liberté des hommes.   Le désordre, de dés-(qui indique la privation) et de ordre du latin ordo (qui signifie ordre et succession)...

    2028  Mots | 9  Pages

  • Lettre de fénelon à louis xiv

    regarde Dieu en votre personne. Avec toute votre puissance vous ne pouvez lui donner aucun bien qu'elle désire, et il n'y a aucun mal qu'elle ne souffrît de bon cœur pour vous faire connaître les vérités nécessaires à votre salut. Si elle vous parle fortement, n'en soyez pas étonné, c'est que la vérité est libre et forte. Vous n'êtes guère accoutumé à l'entendre. Les gens accoutumés à être flattés prennent aisément pour chagrin, pour âpreté et pour excès, ce qui n'est que la vérité toute pure. C'est la...

    3375  Mots | 14  Pages

  • « Peut-on critiquer la démocratie ?»

    l’inégalité parmi les hommes, Rousseau nous invite, en étudiant les origines des sociétés politiques, au travers de différents mécanismes comme la sauvegarde des biens des riches et la protection des libertés des pauvres, à une véritable anthropologie de l’espèce humaine. Avec l’entrée de l’homme en société, un nouvel ordre social, comprenant des conventions et ainsi de nouveaux droits, se constitue : « Ce que l’homme perd par le contrat social, c’est sa liberté naturelle et un droit illimité à tout ce qui...

    4149  Mots | 17  Pages

  • Peut on radicalement séparer sensibilité et moralité ?

    Peut on radicalement séparer la moralité de la sensibilité ? Moralité : vient de la morale fait d'être moral. , les barrières personnelles que l'on pose pour contenir nos comportements. Penser que les règles que l'on suit sont bonnes, reposants sur des valeurs aux quelles on croit. Morale donne du sens a la vie. Agir moralement, c'est agir selon le bien. >pour voltaire la morale se trouve dans le cœur des hommes. La morale est la même chez tous les hommes qui font usage de leur raison. La...

    2835  Mots | 12  Pages

  • En quoi le poète est-il différent et semblable aux autres hommes ?

    différents car après tout, ils sont aussi des êtres humains. Charles Cros affirme : " Moi, je vis la vie à côté". Alors, en quoi le poète est-il à la fois semblable aux autres hommes et diffère d'eux ? Nous verrons dans un premier temps quelle originalité spécifique les poètes font-ils ressortir dans leurs œuvres, et dans un second temps, qu'il n'existe pas d'incompatibilité entre les poètes et les hommes dit normaux. D'abord le poète est un homme avec une sensibilité exacerbée, dont les sentiments...

    3088  Mots | 13  Pages

  • Citations à mediter

    Jean DION Le monde fleurit par ceux qui cèdent à la tentation. Julien GRACQ Toute opinion est transitoire et toute œuvre est permanente. Man RAY Les jours sont peut-être égaux pour une horloge, mais pas pour un homme. Marcel PROUST Ce qui reste à faire est plus important que ce qui a déjà été fait. Michel CONTE On ne peut poser les pieds sur le sol tant qu'on a pas touché le ciel. Paul AUSTER Les leçons ne servent généralement qu'à ceux qui les donnent. Pierre DAC Ne craignez...

    2878  Mots | 12  Pages

  • L'image du lion à travers les fables de la fontaine

    Lion à travers les fables de la Fontaine Introduction Nous étudions en ce moment en cour, les Fables de Jean de la Fontaine. Nous pouvons aborder divers thèmes grâce à cette œuvre. Aujourd'hui, j'ai été chargé de vous parler de l'image du lion dans les Fables de la Fontaine. Le lion a toujours été signe de puissance, de force, de pouvoir, de souveraineté et aussi de cruauté. Et dans les Fables, cet animal est représenté de la même manière le plus souvent. De temps en temps, il peut présenter...

    1878  Mots | 8  Pages

  • La morale a t-elle sa place dans les echanges economiques

    MORALE FACE À L'ÉCONOMIE | |           Certains pensent que l'économie est immorale, d'autres qu'elle est amorale. Dans La morale face à l'économie, publié aux Éditions d'Organisation, Bertrand Lemennicier montre qu'elle traite des questions morales parce qu'elle s'occupe des actions humaines et que c'est l'objet même de la morale. Or l'économie apporte à ces questions des réponses précises grâce à une méthode d'investigation spécifique. À travers cette lecture, vous découvrirez à la fois ces...

    4343  Mots | 18  Pages

  • Le droit peut-il être injuste?

    Le Droit peut-il être injuste ? (Cours) Niveau : terminales technologiques 0.0.0. – Introduction 0.0.1. – Définitions - Droit et Justice : deux termes pour exprimer, semble-t-il, la même idée. En réalité, ils ne sont pas synonymes. On peut remarquer tout d’abord qu’ils possèdent, tous deux, un sens abstrait ou théorique, et un sens concret ou pratique. La Justice, au sens théorique, est une Idée ou un Idéal jamais atteint, en rapport avec l’Egalité, l’équilibre ou encore l’harmonie…Au sens...

    6476  Mots | 26  Pages

  • Organisation et conception du travail à la lumière des différentes civilisations

    Introduction : Le mot « travail » vient à l’origine du latin tripalium, instrument formé de trois pieux auquel on attachait les animaux pour les ferrer ou les esclaves pour les punir. Dans les temps anciens le travail était souvent assimilé à la servitude et à l’esclavage. Le travail signifiait avant tout travail manuel, agricole souvent, qui devait permettre la subsistance de la communauté. Au XIIe siècle le mot travail désigne un tourment psychologique ou une souffrance physique. Ce n’est qu’à...

    6974  Mots | 28  Pages

  • Cours de philosophie : au nom du respect des autres cultures peut on tout tolerer ?

    Lycée Jean Zay, Philosophie, Mr M*****. Au nom du respect des autres cultures peut-on tout tolérer ? Analyse du sujet : I) Exemples et attendus théoriques. Le sujet invite l'élève à s'interroger sur le rapport des individus, des communautés et des nations à certaines pratiques culturelles et comportements traditionnels pouvant être choquants ou violents. La question nous incitait à penser ce que l'on est capable d'accepter et ce qui est acceptable ou ce qui dépasse certaines limites. La réponse résidait...

    2538  Mots | 11  Pages

  • Dissertation Huysmans, A Rebours

    XIXème siècle A Rebours est un roman de Huysmans publié en 1884 et qui est considéré comme "la bible du décadentisme". Cette œuvre marque un tournent majeur dans l'économie des romans de Huysmans car elle illustre la rupture de la période naturaliste de son auteur. En effet, il rejette ce mouvement qui, celui lui, lui impose trop de restriction pour s'adonner à la névrose décadente de Des Esseintes. Pierre Waldner dit "A Rebours sera un jeu, une délivrance, et peut-être, à la limite, un exorcise...

    4364  Mots | 18  Pages

  • SEQUENCE 2 LA MISE EN ABYME DE MARIVAUX A GENET POINTS ETUDIES SORTIES THEATRALES LECTURES CURSIVES

    SEQUENCE 2 La mise en abyme de Marivaux à Genêt Objet d’étude: Extraits étudiés (p.2 à 8) Points étudiés (p.8-10) Lectures cursives (p.10-8) Sortie théâtrale (p.18) Le théâtre Extrait n°1 : Les Fausses Confidences (1737) de Marivaux Problématique : Quelles sont les fonctions de la mise en abyme I. la mise en abyme sert le comique ARAMINTE * Décalage entre ses sentiments et ce qu’elle laisse paraître (l.19)j’augurais beaucoup de ce mariage avec Marton ; je croyais qu’il m’oublierait… (l.17) Eh...

    7476  Mots | 19  Pages

  • Baudelaire l'albatros (et autres)

    parce que se définir par des images revient à se reconnaître dans des choses extérieures à soi, donc à les considérer comme un miroir. Ce miroir, le génie de Baudelaire a su le suggérer sans le dire dans ses poèmes : dans l’Albatros, par la comparaison finale « le poète est semblable » ; dans le Cygne, par les résonnances autobiographiques des « orphelins séchant comme des fleurs » et par la métaphore du manque d’eau, qui est celle du passé, concernant à la fois le poète regrettant le « vert paradis...

    3593  Mots | 15  Pages

  • Le théâtre à travers les siècles

    Le théâtre à travers les siècles. I. Le Moyen-Âge. a. Les formes dramatiques : du sacré au profane (XIIe - XIIIe) 1. Le jeu liturgique : le « mystère » Pour mettre à la portée du public illiteratus les « évènements » marquants de la liturgie (les messes étant en latin). Première ébauche du théâtre (apparition de la langue vulgaire, du « roman », de la langue romane). Tentative de mise en scène, le zèle des desservants des offices inquiètent les autorités ecclésiastiques :...

    7111  Mots | 29  Pages

  • L homme se reconnait lorsqu il se mesure a l obstacle

    IPW Classe : 6G1 Date :08/11/2010 Dissertation : « L’homme se reconnaît lorsqu’il se mesure à l’obstacle » La vie est rarement un long fleuve tranquille. De façon régulière, nous sommes confrontés à des épreuves de toutes sortes. Celles-ci peuvent se présenter à tout moment et prendre des colorations très diverses. Parfois très douloureuses ou au contraire sources d’un immense bonheur, ces épreuves que nous appellerons « obstacles »...

    943  Mots | 4  Pages

  • Ethique à nicomaque

    ARISTOTE L’ÉTHIQUE À NICOMAQUE (Traduction J. Tricot)   Table des matières LIVRE I : BONHEUR. LIVRE II : LA VERTU. LIVRE III : L’ACTIVITÉ VOLONTAIRE. LIVRE IV : LES VERTUS DANS LE DOMAINE DE L’ARGENT. LIVRE V : LA VERTU DE JUSTICE. LIVRE VI : LES VERTUS INTELLECTUELLES. LIVRE VII : LA TEMPÉRANCE. LIVRE VIII : L’AMITIÉ. LIVRE IX : L’AMITIÉ (suite) LIVRE X : PLAISIR, VIE CONTEMPLATIVE.    LIVRE I : BONHEUR CHAPITRE 1 : Le bien et l’activité humaine  La hiérarchie des...

    109517  Mots | 439  Pages

  • « La violence trouve son seul refuge dans le mensonge, et le mensonge son seul soutien dans la violence. tout homme qui a choisi la violence comme moyen doit inexorablement choisir le mensonge comme règle. »

    mensonge, et le mensonge son seul soutien dans la violence. Tout homme qui a choisi la violence comme moyen doit inexorablement choisir le mensonge comme règle. » Durant l’antiquité, la violence faisait déjà partie intégrante de la vie en société. Des exemples de cette barbarie s’y trouvent déjà, notamment dans Antigone de Jean Anouilh. On y note en effet la présence d’une violence politique menée par le pouvoir en place. De surcroît, le 20ème siècle s’est montré encore plus cruel et violent que...

    2528  Mots | 11  Pages

  • Ethique a nicomaque

    Éthique à Nicomaque Socrate Publication: Source : Livres & Ebooks Chapitre 1 Chapitre 1 [1094a] Tout art et toute investigation comme toute action et tout choix tendent vers quelque bien, à ce qu’il semble. Aussi a-t-on affirmé avec raison que le Bien est ce à quoi toutes choses tendent. Mais, en réalité, on observe une certaine différence entre les fins : les unes consistent en des activités, et les autres en certaines œuvres, distinctes des activités elles-mêmes. Dans les cas où existent...

    108833  Mots | 436  Pages

  • Sade

    Justine ou les malheurs de la vertu.) Ce monde fascine, mais il fait peur, dans une conférence où G. Bataille étudie la question du mal dans le platonisme et dans le sadisme, il précise :  « Le déchaînement des passions est le bien qui a toujours su animer les hommes de la façon la plus meurtrière ». Et il sait gré au  Marquis de Sade d’avoir osé sauter le pas de la morale traditionnelle en campant un monde où seul domine le principe de plaisir sans gendarme et sans loi. En ce sens il faut lire les...

    3226  Mots | 13  Pages

  • Introduction à la science sociale

    | | Introduction à la Science Sociale ...

    154123  Mots | 617  Pages

  • Le continet africain a perdu le nord

    Le continent africain (Le Sud) A Perdu le Nord Ma contribution à la question de la « culture comme base du Développement durable pour Afrique» Par : Boniface SAGBOHAN Entrepreneur culturel -Promoteur du Magazine Panafricain de Culture ASSAN - Secrétaire Général de la Coalition Béninoise pour la Diversité Culturelle (CBDiC) Cotonou, le 12 juin 2008 Introduction Parce qu’elle concerne l’Homme, sa Nature, sa Croissance, son Etre dans la double dimension matérielle et spirituelle...

    2254  Mots | 10  Pages

  • Gagne t-on à perdre ses illusions ?

    rebelle à toute réfutation rationnelle, c’est dans ce sens qu’elle ’’persiste’’. Ainsi la définition de Kant nous montre aussi sa racine indestructible. L’illusion est donc une image subjective de la réalité prise pour la réalité, c’est pour Platon une ’’ignorance redoublée’’, une ignorance qui s’ignore. Dans l’illusion nous serions donc victimes d’une puissance trompeuse qu’il faudrait vaincre. Mais comment alors perdre ses illusions, quelles armes sont en mon pouvoir pour faire face à ce voile...

    3793  Mots | 16  Pages

  • y a t il une logique des inégalités ?

    « liberté, égalité, fraternité » place l’égalité au centre de ses valeurs depuis 1880, et est le seul pays au monde à l’inscrire dans sa devise. L’égalité est un idéal, un objectif à atteindre, par opposition à l’inégalité qu’on associe à l’injustice, comme une insulte à nos valeurs qu’on estime nécessaire de défendre. L’inégalité est une différence qui entraine des avantages ou des désavantages, une différence n’est donc une inégalité que si on la juge comme telle. Y-a-t’il une logique des inégalités ...

    2527  Mots | 4  Pages

  • A l'ouest rien de nouveau

    violence. Comment le caractre exceptionnel des deux guerres mondiales a-t-il abouti une prise de conscience progressive de la ncessit dune rgulation mondiale pour prserver la paix Remarque Je propose de traiter le concept de guerre totale, qui opre pour les deux conflits, dans une premire partie qui prsente galement lampleur et les grandes phases de chaque guerre. Cette premire partie me parat en outre avoir lavantage de mettre laccent sur lunit de lobjet dtude, pour ensuite pourvoir prsenter plus...

    6204  Mots | 25  Pages

  • Dans quelle mesure les textes littéraires et leurs formes d’argumentation peuvent-ils contribuer à changer l’homme et la société ?

    du xiie siècle avec un sens technique de « chose écrite » puis évolue à la fin du Moyen Age vers le sens de « savoir tiré des livres », avant d'atteindre aux xviie - xviiie siècles son sens principal actuel : ensemble des œuvres écrites ou orales comportant une dimension esthétique ou activité participant à leur élaboration » nous dit l’encyclopédie en ligne Wikipédia. La littérature est en réalité un art : l’art des mots et, comme tout art, elle a suivi de nombreux courants artistiques. Nous pouvons citer...

    4381  Mots | 18  Pages

  • "donner à voir" les caractères de La Bruyère

    Bruyère, 1688 Introduction Auteur du XVII ème siècle, La Bruyère livre dans Les Caractères sa vision de la société de l'époque et nous invite à réfléchir sur les travers humains. Ce recueil est composé de 1120 textes divisés en 16 chapitres. La vie de certains hommes peut être comparée à celle d'animaux. La Bruyère ne fait pas que comparer, il dénonce. A la fin de l'extrait, il met en évidence l'idéal de " l'honnête homme ". Problématique: En quoi ce texte de La Bruyère, est il un apologue? Plan...

    736  Mots | 3  Pages

  • Le roman et ses personnages : visions de l’homme et du monde.

    inédits Objet d’étude : Le roman et ses personnages : visions de l’homme et du monde. CORPUS TEXTE A. Stendhal, Le Rouge et le Noir, 1re partie, chapitre V, « Une négociation », 1830. TEXTE B. Victor Hugo, Quatrevingt-treize, 1874. TEXTE C. Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit, 1932. TEXTE D. André Malraux, La Condition humaine, 1933. ÉCRITURE I. Vous répondrez d’abord à la question suivante. Question (4 points) Après avoir repéré dans les différents extraits les personnages...

    11217  Mots | 45  Pages

  • La littérature peut-elle contribuer à changer l'homme et la société ?

    L'usage de la plume pour changer l'homme et sa société, c'est par ce principe que les écrivains opèrent à maintes reprises dans leurs œuvres, afin de proposer des alternatives, amener des solutions, ou critiquer la bêtise humaine, dénoncer les erreurs commises, les problèmes de société... La littérature relie le monde à des valeurs et à des principes dans plusieurs contextes, son écriture est protéiforme, qu'il s'agisse de fables, de romans, de contes philosophiques ou encore de comédies sociales...

    1655  Mots | 7  Pages

  • Dissertation sur "le regard [sur l’autre] […] est tour à tour hostile, compréhensif, passionné, indifférent, serein ou inquiet, répulsif ou admiratif. réaliste ou fantasmatique."

    Samir « Le regard [sur l’autre] […] est tour à tour hostile, compréhensif, passionné, indifférent, serein ou inquiet, répulsif ou admiratif. Réaliste ou fantasmatique. » semble évidente. Elle vise à montrer la multitude de regards différents sur l’autre. Plus encore, l’idée est ici développée selon laquelle les regards, loin d’être similaires, s’opposent en fonction de ceux qui regardent, et de ceux qui sont regardés. L’expression « tour à tour » quant à elle exprime une évolution du regard en fonction...

    2855  Mots | 12  Pages

  • Les familles qui ont la tête à l'envers

    LES FAMILLES QUI ONT LA TETE A L’ENVERS (Revivre après un traumatisme familial, De NEUBURGER (O, jacob ed, 2005) L’hypothèse est que certains symptômes peuvent être dus comme étant la conséquence à distance de traumas familiaux, connus ou méconnus . On ne saurait relier une pathologie à une origine unique. Le principe systémique d’équifinalité admet que des troubles différents peuvent avoir une origine commune, alors que certains symptômes semblables ont des origines très différentes...d’où...

    4347  Mots | 18  Pages

  • Qu’est ce qui fonde nos devoirs à l’égard d’autrui

    leur membres. On peut de la sorte évoquer l’existence de « société animales », mais les sociétés humaines s’en distinguent très clairement : elles sont les seules à évoluer, à connaitre des crises ou modification importantes, à s’inscrire dans l’histoire, et surtout à développer entres elles un certains nombre de relation. Ainsi nait nos devoirs. L’un des plus importants est sans doute notre devoir envers autrui. Le devoir est un impératif qui implique un choix, une décision. On peut donc dire qu’obéir...

    1634  Mots | 7  Pages

  • L'homme est en proie à l'homme - agrippa d'aubigné

    L'homme est en proie à l'homme Biographie Théodore Agrippa d'Aubigné (1552 Saintonge - 1630 Genève) Agrippa d’Aubigné est un poète baroque** de la 2ème partie du 16ème siècle, siècle marqué par les guerres de religion entre catholiques et protestants. Il est issu d’une famille calviniste. Sa naissance est difficile et on lui donne le prénom d'Agrippa (du latin aegre partus=né péniblement). C’est un enfant très doué. A six ans il pratique le grec, le latin, l'hébreu. A sept ans, il aurait...

    1420  Mots | 6  Pages

  • Toqueville, le liberalisme face à la question démocratique

    libéralisme face à la question démocratique. En observant la vie de Tocqueville, on peut dire qu’il est à la fois un historien, un homme politique et un philosophe. Il est né en 1805 dans une vieille famille aristocrate qui a survécu à la Terreur. Cela le prédispose à une certaine hostilité envers le gouvernement de la Terreur et une méfiance quant aux conséquences de la Révolution Française. Par la suite, il a fait des études de droits, qui l’ont mené au poste de juge auditeur à Versailles,...

    4595  Mots | 19  Pages

  • A-t-on le droit de se taire quand on connaît la vérité ?

    sens du problème La question posée est celle du "droit" c'est à dire de la légitimité. Est-il légitime de mentir par omission ? Est-ce moral, sinon toujours au moins parfois ? La question est donc de savoir s'il y a vraiment un devoir de vérité (et en ce cas il est sans exception car tout devoir est absolu) ou si, au contraire, il est parfois moral de ne pas dire. La question est celle de la véracité. Faut-il toujours être vérace ou a-t-on parfois le droit de s'abstenir et alors quand ce droit existe-t-il...

    3348  Mots | 14  Pages

  • Pensez-vous que la littérature puisse et doive avoir pour mission d’élever sa voix contre les injustices ?

    d’élever sa voix contre les injustices ? La littérature présente le paradoxe inhérent au fait qu’elle soit à la fois art et langage, de s’inscrire dans une dimension universelle mais aussi actuelle. Nombre de polémiques ont eu lieu, sur la fonction qu’elle devait ou non adopter, d’être utile ou d’être seulement expression artistique, sans autre légitimité que d’exister. Théophile Gautier et les tenants de « l’art pour l’art » allaient jusqu’à refuser toute utilité à la littérature, proclamant...

    1652  Mots | 7  Pages

tracking img