Que Veut On Dire Lorsque On Dit C Est Beau Dissertations et mémoires

  • Discourir sur l'art

    jugement esthétique Analyse de l’expression « jugement esthétique » Un jugement est une phrase de la forme S est P. S veut dire le sujet (ce dont on parle) et P est le prédicat (ce qu’on dit sur ce que l’on parle). Exemple : la terre est ronde (la terre est le sujet et ronde est le prédicat). Le mot esthétique...

      7363 Mots | 30 Pages  

  • L'art et la technique

    l'art de l'artisan, qui lui aussi réclame une technique, c'est-à-dire un ensemble de règles à respecter. Il est clair cependant que les beaux-arts n'ont pas la même finalité : ils produisent des objets dépourvus d'utilité et recherchent le beau. « Technique » vient du grec téchnè qui signifie, selon Aristote...

      1122 Mots | 5 Pages  

  • Commentaire d'un extrait du texte "julie ou la nouvelle héloïse" d'henri bergson

    d’illusions car il rend plus beau ce qui, naturellement, l’est moins. Cependant, Rousseau précise que « désirer sans posséder » assure un plaisir plus grand que « la satisfaction de ce qu’on possède ». Donc, selon lui, le bonheur est dans le désir et l’imaginaire. On peut donc dire que le texte dégage des...

      2116 Mots | 9 Pages  

  • Des gout et des couleur discutons en

    On entend par gout l’appréciation purement esthétique d’une chose ; cela arrive lorsque je la juge non en fonction de son utilité ou de sa valeur morale, mais en fonction de son seul critère « me plait elle ou non ? » Les objets sur lesquels s’exerce le gout sont les objets que l’on appréhende seulement...

      1900 Mots | 8 Pages  

  • Juger du beau

    Kant a là pour but de montrer que le beau et l’utile sont deux domaines qui n’ont pas à être mélangés. La satisfaction esthétique est caractérisée par le désintéressement, et elle est à distinguer d’une part de la satisfaction de nos instincts, et d’autres de la satisfaction que donne l’existence de...

      2575 Mots | 11 Pages  

  • L'art

    allemands. Distinguer l’œuvre de ce qui distrait. Le beau n’est pas l’objet d’évaluation qui pourrait être antagoniste entre les individus. Qu’est-ce qui distingue le beau du plaisant ? En quoi le plaisant renvoie à la subjectivité alors que le beau au contraire récuse toute référence à la subjectivité...

      5283 Mots | 22 Pages  

  • La segmentation et bmw

    personne qu'on aime ne peut le conjuguer Aujourd'hui je suis heureux et devine pourquoi? parce que je suis amoureux, amoureux de toi À un ami on dit tout, à un amour on donne tout Avec une épine de rose, je m'ouvrirais les veines et avec mon sang, je t'écrirais je t'aime A quoi sert aimer si on...

      6972 Mots | 28 Pages  

  • La technique

    pourrait être esthétique ou qualitative : l’art pourrait se définir par le beau. L’art est ce qui produirait de la beauté. Cependant ce critère est-il valable universellement ? Peut-on universellement s’entendre sur ce qui est beau pour s’entendre universellement sur ce qui relève de l’art ? L’universalité...

      6474 Mots | 26 Pages  

  • Critique de la faculté de juger

    PH108B, 2004-2005 – TD Dutant – Semaine 2 Le beau et le sublime, §23 Caractéristiques communes aux deux jugements de goût On appelle jugements de goût les jugements qui attribuent le beau et le sublime. Les jugements de goût, et leurs objets, sont caratérisés de la façon suivante. 2. Les jugements...

      2476 Mots | 10 Pages  

  • L'oeuvre d'art doit-elle être nécessairement belle

    prend la définition du sens commun attribuée à l’œuvre d’art, il est dit que c’est le résultat de la création esthétique d’un artiste. Il convient dès-lors de s’interroger sur ce qu’est l’esthétique qui est définit comme la science du beau dans la nature et dans l’art. L’œuvre d’art est alors le fruit d’une...

      2076 Mots | 9 Pages  

  • Qu'est ce que le mauvais gout ?

    goûts et des couleurs. », Cela veut dire que la plupart des personnes pensent que les goûts sont quelque chose de personnel. Le goût c’est la Faculté de porter un jugement correcte sur la beauté d'une œuvre d'art c’est aussi la faculté de reconnaître et d'apprécier le beau. Selon Kant, les caractéristiques...

      943 Mots | 4 Pages  

  • Paul valery/ stendhal

    Paul Valery et Stendhal on tous les deux cherchés à définir le beau. L’un a dit « la définition du beau est facile, il est ce qui désespère » le second « le beau est la promesse du bonheur ». Paul Valery est un écrivain, poète, philosophe et épistémologue français du XXème siècle qui a appartenue au...

      849 Mots | 4 Pages  

  • synthése philo terminale S

    ici particulièrement instructive. Le mot « religio » serait dérivé de « religare » qui signifie « relier » et peut-être aussi de « relegere » qui veut dire à la fois « respecter » et « recueillir ». Or la religion, c’est à la fois ce qui relie les hommes à une puissance qui les dépasse, tout en les...

      7450 Mots | 30 Pages  

  • Peaux d'ane

    le monde en entrant,  C'est qu'au lieu le plus apparent,  Un maître âne étalait ses deux grandes oreilles. Cette injustice vous surprend,  Mais lorsque vous saurez ses vertus non pareilles,  Vous ne trouverez pas que l'honneur fût trop grand. Tel et si net le forma la Nature  Qu'il ne faisait jamais...

      3888 Mots | 16 Pages  

  • Explication de texte : Kant

    si une chose est belle, ce que l’on veut savoir, ce n’est pas si l’existence de cette chose a ou pourrait avoir quelque importance pour nous-même ou pour quiconque, mais comment nous en jugeons en la considérant simplement. Si quelqu’un me demande si je trouve beau le palais que j’ai devant les yeux...

      2224 Mots | 9 Pages  

  • Kant

    distinction ? Cet extrait de texte de Kant, a pour théme général : notre connaissance bati sur l’expérience et les témoignages sur l’autorité d’autrui. Lorsque nous ne pouvons pas faire nous même l’experience ni le comprendre, le fondement de nos jugements ceux basent sur l’autorité de la personne. Cela nous...

      1092 Mots | 5 Pages  

  • La culture

    fonde donc la vie en communauté. 1. Comment définir le langage ? • Le langage se définit par un vocabulaire, c'est-à-dire par un pouvoir de nomination, et par une grammaire, c'est-à-dire par des règles régissant la nature et les relations des mots. Saussure a montré que les mots que nous utilisons pour...

      5400 Mots | 22 Pages  

  • esthetique de genre: art

    mesure de copier parfaitement le prototype. Dit autrement, l’imitation du vrai, ne peut en aucune manière s'assimiler au vrai. Pour le second, l’art est le lieu de la révélation de la vérité ; elle est une imitation, mais une imitation vraie. Imiter, nous dit-il, est naturel aux hommes. Pour le troisième...

      4217 Mots | 17 Pages  

  • Poemes

    attendre, pour être un jour enfin a tes côtés, je suis prête, prête a subir toutes les tortures qu'il puisse exister..Car pour toi, rien n'est trop beau... Je hais ta façon de me parler, Et la couleur de tes cheveux. Je hais ta façon de conduire, Et de me regarder dans les yeux. Je hais tes stupides...

      1892 Mots | 8 Pages  

  • Le classicisme en litterature

    forte Henri Gissey, Louis XIV en Apollon Si l'on part de la signification première du mot, est « classique » l'auteur lu dans les classes, c'est-à-dire l'écrivain commenté dans les collèges et dans les lycées. C'est ainsi que, pour le XVIIIe siècle français, les auteurs classiques sont ceux qui apparaissent...

      2883 Mots | 12 Pages  

tracking img