Résumé Sylvie De Nerval dissertations et fiches de lecture

  • Cours Sur Sylvie

    ! ! Nerval Sylvie Séance 1 : ! Présentation générale ! ! I) La révolution romantique (cf photocopié) ! ! II) Aperçu de l’imaginaire Nervalienne ! ! 1) Le ténébreux, l’inconsolé : une existence tragique 1808-1855! ! • Nerval = Gérard Laburnie ! • Absence parentale, Nerval n’a pas vécu dans le cadre parentale, et fut confié à son oncle qui vivait dans le Valois une région qui obsède Nerval. Entre l’écriture et le manque il y a un lien de cause à effet, Nerval se met à écrire...

    8250  Mots | 33  Pages

  • Nerval sylvie

    plus étonnante que la compagne du narrateur est le personnage éponyme : Sylvie : " Une petite fille du hameau voisin ". Non seulement il dit l'aimer mais elle donne son nom à l'œuvre, ce n'est pourtant pas elle qui sera l'autre protagoniste de la rencontre : " A peine avais-je remarqué Adrienne " C'est donc par une surprise que commence ce récit d'une rencontre, surprise du narrateur qui était persuadé de ne voir que Sylvie mais dont l'attention va être captée par une autre, surprise également...

    1492  Mots | 6  Pages

  • Le mythe et l'écriture chez nerval

    l’ensemble de ses versions. Il était auparavant présenté comme (principe de réalité) mais il est devenu petit à petit principe d’actualisation du réelle, actualité permanente. Nous allons voir comment Gérard de Nerval traite le mythe dans son recueil de nouvelles «Les Filles du feu ». Nerval fut un poète et écrivain français du XIXème siècle, il écrivît ses principaux chef-d’œuvre : «Les Filles du feu » et « Aurélia », dans sa période des premières folies et des premières expériences où sous l’influence...

    3034  Mots | 13  Pages

  • Gérard de Nerval

    …………...……………………………………… 3 L’amour ………………………………...………………...…… 3 La folie …………...…………………………………..………. 3 La fin ……...………………………………………………...... 4 2. Appartenance au romantisme Nerval et le romantisme ………..…………………………….. 5 3. Œuvres majeurs Les œuvres de Nerval …….………………………………….. 6 4. Bibliographie Les sources ……………….………………………………........ 7 5. Document Document N°1 …………………………………………..... 8-9 Document N°2 …………………………………………. 10-18...

    1513  Mots | 7  Pages

  • Fiche de lecture - aurélia (gérard de nerval)

    par le suicide de Nerval en 1855. • Courant littéraire : Romantisme. • Genre : On peut hésiter quant au genre de l'œuvre, mais il s'agirait plutôt d'un récit comprenant de très nombreux éléments autobiographiques. • Structure : L'œuvre est composée de deux parties, la première divisée en dix chapitres, la seconde en six chapitres. Elle est parue dans La Revue de Paris. La composition et l'agencement des chapitres qui semblent souvent déroutants ne relève pas de Nerval mais de La Revue de...

    3621  Mots | 15  Pages

  • Nerval: Les Chimères

    contemporains, on peut dire que Gérard de Nerval est le visionnaire le plus pur. Il vit intimement dans le monde des rêves, toujours sur le seuil délicat entre le visible et l’invisible. Le poète Paul Éluard a noté «  Il y a un autre monde mais il est dans celui-ci », mais où exactement se trouve le monde personnel de Nerval? C’est pour quelle raison entre-t-il dans ce monde alternatif? Dans cet essai, on examinera les particularités du monde poétique de Nerval en tenant compte de son recueil de poèmes...

    3173  Mots | 13  Pages

  • Nerval et novalis : une conjonction poétique idéale

    l’adresse : http://www.cairn.info/article.php?ID_REVUE=RHLF&ID_NUMPUBLIE=RHLF_054&ID_ARTICLE=RHLF_054_0859 Nerval et Novalis : une conjonction poétique idéale par Corinne BAYLE-GOUREAU | Presses Universitaires de France | Revue d'Histoire Littéraire de la France 2005/4 - Vol. 105 ISSN 0035-2411 | ISBN 978-2-1305-5215-4 | pages 859 à 877 Pour citer cet article : — Bayle-goureau C., Nerval et Novalis : une conjonction poétique idéale, Revue d'Histoire Littéraire de la France 2005/4, Vol. 105, p...

    10011  Mots | 41  Pages

  • Nerval adrienne et sylvie

    Gérard de Nerval lGérard de Nerval, de son vrai nom Gérard Labrunie, naquit à Paris le 22 mai 1808. Il passa son enfance dans le Valois, dans la propriété de son grand-oncle. Il s'initia à la poésie rustique et populaire, puis, lors de ses études à Paris, à la littérature Allemande. Albert Béguin a écrit de lui: "Gérard de Nerval, de tous les êtres qui ont vécu, est certainement un de ceux qui qui se sont maintenus de la façon la plus constante dans l'état de poésie." ...

    1201  Mots | 5  Pages

  • Sylvie, Nerval

    Sylvie, chap. II « Adrienne » Gérard de Nerval 1853 « J'étais le seul garçon... »(l.11) à « ...saintes demeures »(l.33) I. Le théâtre de la mémoire Le narrateur va dans un théâtre parce qu'une actrice la fascine, il apprend qu'elle fascine également d'autres personnes. 1. Plusieurs époques sont évoquées Nerval est une personne qui valorise l'ancien temps camaïeu= dégradé de couleurs Béatrice de Dante Alighieri(l.32) = Auteur de la divine comédie que Nerval cite souvent. ...

    693  Mots | 3  Pages

  • nerval discussion

    vie comme un roman, les moindres désaccords me choquent. » Quel éclairage votre lecture de « Sylvie » apporte-t-elle à cette phrase tirée d’une lettre de Gérard de Nerval ? Gérard de Nerval est un auteur romantique du milieu du XIXème siècle. Enjolivant très souvent la réalité Nerval est un écrivain meurtri. Il écrit un recueil de nouvelles Les Filles du feu et tout particulièrement une nouvelle « Sylvie » qui témoigne bien de la torture psychologique que l’auteur s’afflige. Alors quand il écrit :...

    727  Mots | 3  Pages

  • Etude linéaire, Sylvie, Nerval, Chapitre VI

    Introduction et accroche : Sylvie est une nouvelle qui figure dans Les Filles du Feu, recueil de nouvelles et autres textes en prose de Gérard de Nerval, pseudonyme de Gérard Labrunie (1808-1855), publié à Paris en 1854. Le narrateur essaye de se souvenir d’une femme qu’il aimait en même temps qu’une autre. L’histoire alterne entre présent et passé, concernant tour à tour les différents amours passés du personnage principal. Trois femmes ont particulièrement marqué le héros : Adrienne une jeune...

    2129  Mots | 9  Pages

  • Sylvie analyse

    Introduction Le livre Les filles du feu est un recueil de nouvelles et de vieilles chansons, écrit par Gérard de Nerval et paru en 1854. Gérard de Nerval est né en 1808, au milieu du courant du Romantisme, et il s’est suicidé en 1855 à l’âge de 47 ans. Dans ses dernières années, de Nerval luttait fortement contre la mélancolie et la folie. Surtout la mort de sa mère quand il avait seulement deux ans a fortement façonnée sa vie car il s’est mis en quête de l’origine de sa mère et...

    3804  Mots | 16  Pages

  • La nuit, l'obscurité, le noir, dans sylvie de nerval

    La nuit, l'obscurité, le noir, dans Sylvie de Nerval I Le thème de l’obscurité L’obscurité c’est l’absence de lumière. Le mélancolique au Moyen-âge est exposé comme un être froid qui, pour guérir, devra avaler des plats chauds et humides et fréquenter un environnement lumineux : c’est bien la preuve que le mélancolique à un rapport direct aux ténèbres. L’obscurité appartient au domaine de la lumière. Il ne peut y avoir obscurité s’il n’y a pas de clarté, tout comme l’ombre n’existe...

    610  Mots | 3  Pages

  • Sylvie version finale

    chapitre X (p. 170-172) de « Sylvie » dans les Filles du feu de Gérard de Nerval 10.11.2014 Samantha Haug (5.Semestre) HF: Vergleichende Romanische Sprach- Bachmattenstr.24 Bachmattenstrasse 24 wissenschaften 5630 Muri NF: Französische Literaturwissenschaften Email: sam_li@gmx.ch Introduction L’œuvre Les filles du feu paru en 1854 fait partie d’un recueil de nouvelles et de courts récits, écrit par Gérard de Nerval. Gérard Labrunie, dit Gérard de Nerval, est né à Paris en 1808 et passe...

    3181  Mots | 8  Pages

  • Nerval, les filles du feu

    vie de Gérard de Nerval est une succession de rencontres, de voyages dont sont imprégnées ses œuvres. Ces-dernières révèlent / illustrent / témoignent / reflètent sa vie. Gérard de Nerval, pseudonyme de Gérard Labrunie, est un écrivain et un poète français, né le 22 mai 1808 à Paris, ville dans laquelle il décède le 26 janvier 1855. Il est essentiellement connu pour ses poèmes et nouvelles, notamment son ouvrage Les Filles du feu, recueil de nouvelles (la plus célèbre étant Sylvie) et de sonnets...

    4926  Mots | 20  Pages

  • nerval

    déguisée où, derrière un narrateur fictif s'exprimant à la première personne, Nerval recompose des souvenirs d'enfance et sa quête vaine d'un bonheur simple et réconcilié. Un entrefilet dans un journal plonge brutalement le narrateur dans des souvenirs de fêtes villageoises près de Senlis. Il décide de quitter Paris sur l'heure et au cours du trajet qui le mène à Loisy, il se remémore sa jolie compagne d'alors, la brune Sylvie, et la mystérieuse Adrienne, aperçue un soir au milieu d'une ronde de jeunes...

    513  Mots | 3  Pages

  • Fiche de lecture sur octavie, les filles du feu, gérard de nerval

    Fiche de lecture sur la nouvelle Octavie de Nerval Le recueil des Filles du feu, publié en 1854, est écrit par Gérard de Nerval. Ce recueil est composé d’une dédicace à Alexandre Dumas, de sept nouvelles : Angélique, Sylvie, Jemmy, Octavie, Isis, Corilla et Emilie, d’une étude sur les Chansons et légendes du Valois ainsi que d’un ensemble de douze sonnets à la fin de l’œuvre intitulés Les Chimères. Nerval est un écrivain du mouvement romantique, il est né le 22 mai 1808 et est décédé le 26 janvier...

    2294  Mots | 10  Pages

  • Sylvie

    SYLVIE I.- NUIT PERDUE. Tous les soirs depuis un an, le narrateur va au théâtre, indifférent au spectacle de la salle et de la scène, pour voir une actrice qui joue un rôle secondaire, puisqu’elle n’apparaît souvent qu’à la deuxième ou troisième scène  d’une pièce médiocre. Il ne sait pas grand chose  d’elle et ne prête guère attention aux rumeurs d’autant qu’un de ses oncles l’a prévenu contre les actrices. En cette période troublée, il trouve refuge auprès des poètes, ivres de poésie et d’amour...

    7521  Mots | 13  Pages

  • exposé sur Sylvie de Gérard de nerval

    Les Femmes dans Sylvie de Nerval Sylvie est une nouvelle qui retrace les souvenirs amoureux du narrateur personnage. Celui-ci fut amoureux durant sa jeunesse de trois femmes différentes : Adrienne, Sylvie et Aurélie. Dans le récit, il raconte les moments forts qu’il a passé en compagnie de ses femmes et essaie de revivre ses instants de bonheurs. Adrienne est une jeune fille aux cheveux d’or et bouclés, d’une voix sans pareille. Elle était issue d’une grande lignée, promise à une vie monastique...

    1766  Mots | 8  Pages

  • Nerval

    dans une « demi-somnolence » (au temps T1, celui du récit-cadre) que le narrateur retrouve la vision du Valois de son enfance (T3) : « Plongé dans une demi-somnolence, toute ma jeunesse repassait en mes souvenirs. » (§ 1). On comprend l'intérêt que Sylvie a pu avoir pour Proust, et particulier la phrase qui suit : « Cet état, où l'esprit résiste encore aux bizarres combinaisons du songe, permet souvent de voir se presser en quelques minutes les tableaux les plus saillants d'une longue période de la...

    1790  Mots | 8  Pages

  • Gérard de nerval

    Gérard de Nerval, pseudonyme de Gérard Labrunie, est un écrivain et un poète français, né le 22 mai 1808 à Paris, ville où il est mort le 26 janvier 1855. Il est essentiellement connu pour ses poèmes et ses nouvelles, notamment son ouvrage Les Filles du feu, recueil de nouvelles (la plus célèbre étant Sylvie) et de sonnets (Les Chimères) publié en 1854. Jeunesse de Gérard de Nerval[modifier] Fils d'Étienne Labrunie, médecin militaire, et de Marie-Antoinette Laurent fille d'un marchand linger...

    3170  Mots | 13  Pages

  • A propos de sylvie de g.de nerval

    Marcel Proust | sur Sylvie   Il est convenu aujourd’hui que Gérard de Nerval était un écrivain du XVIIIe siècle attardé et que le romantisme n’influença pas un pur Gaulois, traditionnel et local, qui a donné dans Sylvie une peinture naïve et fine de la vie française idéalisée. Voilà ce qu’on a fait de cet homme, qui à vingt ans traduisait Faust, allait voir Goethe à Weimar, pourvoyait le romantisme de toute son inspiration étrangère, était dès sa jeunesse sujet à des accès de folie, était finalement...

    3174  Mots | 13  Pages

  • Commentaire composé, sylvie. (p160-161)

    Gérard de Nerval, est un écrivain français, né à Paris le 22 mai 1808 et mort à Paris le 26 janvier 1855. Il est essentiellement connu pour ses poèmes et ses nouvelles. Il a écrit la nouvelle Sylvie dans années de sa vie. Dans ce passage qui extrait du chapitre six de la nouvelle, Sylvie, comme dans le chapitre IV et V, va occuper intégralement le narrateur. En ouvrant un tiroir, les deux protagonistes vont avoir accés à de vieux vêtements et accessoires datant de la jeunesse de la tante de Sylvie, qui...

    1509  Mots | 7  Pages

  • Silvie de nerval

    Sylvie Introduction : La nouvelle Sylvie, écrite par Gérard de Nerval, au 19 ème siècle, plus exactement en 1853, raconte le parcours d’un homme qui à travers ses rêves et ses souvenirs, va faire un voyage dans son enfance afin de revivre des moments forts de cette époque, et principalement la recherche du véritable amour. Le lecteur est souvent ramené dans le rêve de l’auteur où il décrit l’amour pour une femme à travers une autre. On se demande si l’auteur est à la recherche d’une...

    1133  Mots | 5  Pages

  • Fiche de révision "el desdichado" gérard de nerval

    "El desdichado", Gérard de Nerval Je suis le Ténébreux, - le Veuf, - l'Inconsolé, Le Prince d'Aquitaine à la Tour abolie : Ma seule Étoile est morte, - et mon luth constellé Porte le Soleil noir de la Mélancolie. Dans la nuit du Tombeau, Toi qui m'as consolé, Rends-moi le Pausilippe et la mer d'Italie, La fleur qui plaisait tant à mon coeur désolé, Et la treille où le Pampre à la Rose s'allie. Suis-je Amour ou Phoebus ?... Lusignan ou Biron ? Mon front est rouge encor du baiser de...

    778  Mots | 4  Pages

  • Commentaire chap 2 sylvie nerval.

    Le recueil des Filles du feu de Gérard de Nerval, paru en 1853, regroupe huit nouvelles suivies d’une douzaine de sonnets, qui mettent en scène l’impossible nervalien : la Femme. Parmi ces nouvelles, on trouve la très connue Sylvie, dans laquelle le narrateur appelle trois figures féminines qui, toutes, sont objets de son désir. Nous allons nous attacher à l’étude d’un extrait du chapitre 2, « Adrienne », placé sous le signe à la fois du rêve et du souvenir, et qui s’avère être la première apparition...

    1971  Mots | 8  Pages

  • Nerval avait-il franchi les frontières de la folie?

    apparaît diffèrent, anormal, il n’est pas comme nous. Ce fou-là se démarque par ses idées. On connaît tous des exemples célèbres de folie : la folie de Van Gogh, la folie d'Hitler, la folie de Gérard de Nerval. Justement, parlons-en de Nerval. Né à Paris le 22 mai 1808, Gérard de Nerval est un poète Français qui mène une vie de bohème, il fréquente le « cénacle » (cercle d’artistes, d’écrivains, d’intellectuels) de Victor Hugo. A vingt ans il publie une traduction du 'Faust' de Goethe. L’auteur...

    1836  Mots | 8  Pages

  • Commentaire de texte gérard de nerval les filles du feu sylvie "une époque étrange"

    Commentaire de texte Gérard de Nerval , les filles du feu, Sylvie, I, "Une époque étrange". (1854) I. Un tableau de l'Histoire a) Le tableau de la génération de Nerval. Le cours du récit est traversé et interrompu par des considérations générales qui sont destinés à l'éclairer. Nerval sait que son amour désespéré témoigne d'une inquiétude répandue dans son époque est liée à la crise d'une civilisation. Chateaubriand avait déjà décrit le mal du siècle dans René (1802). Il racontait les états...

    937  Mots | 4  Pages

  • Voyage à cythère de nerval

    Commentaire de l’extrait de Sylvie intitulé voyage à Cythère de «  après la longue promenade … (p153)» à « finit par les disperser de tout côtés. » p 154 *** Le plan du commentaire: I) Voyage à travers une époque antique, errance vers les souvenirs de l'enfance. A) Un voyage merveilleux dans le pays de l'enfance 1- Peinture du paysage 2- La Nature comme un paysage arcadique 3- La Nature...

    2038  Mots | 9  Pages

  • De nerval gérard

    Gérard de Nerval (1808-1855) par Nadar, 1854 COURTE BIOGRAPHIE Gérard de Nerval, de son vrai nom Gérard Labrunie, naquit à Paris le 22 mai 1808. Il passa son enfance dans le Valois, dans la propriété de son grand-oncle. Il s'initia à la poésie rustique et populaire, puis, lors de ses études à Paris, à la littérature Allemande. C'est ainsi qu'il traduisit notamment le premier Faust de Goethe à l'âge de dix-neuf ans. Il s'éprit d'une actrice, Jenny Colon, qui exerca par la suite une grande influence...

    2780  Mots | 12  Pages

  • Commentaire : sylvie chap 2

    « Sylvie », a été écrit et publié par Gérard de Nerval en 1853, c’est dans cet ouvrage que nous allons étudier un passage, le chapitre 2 (« Adrienne ») dans lequel le narrateur se plonge dans ses souvenirs, et nous fait une description d’un après – midi de sa jeunesse, plus exactement la description d’une jeune fille angélique qu’il y a rencontré. L’auteur, Gérard de Nerval, né en 1808, était un homme psychologiquement instable, qui avait fait plusieurs séjours dans des hôtels psychiatriques, étant...

    2532  Mots | 11  Pages

  • Gérard de nerval - espagne

    Gérard de Nerval ( 1808 – 1855 ) - El Desdichado Eléments biographiques incontournables pour comprendre son œuvre : Gérard de Nerval, pseudonyme de Gérard Labrunie est un écrivain et poète français, né le 22 mai 1808 à Paris, ville où il se serait donné la mort le 26 janvier 1855. Il est essentiellement connu pour ses poème et ses nouvelles. - Sa mère meurt quand il a deux ans. Naissance du grand mythe de la Mère : Il sonserve de cette absence une blessure qui fécondera son génie mais qui...

    953  Mots | 4  Pages

  • Structure temporelle et composition de Sylvie

    Récit rétrospectif (I), Sylvie se donne à lire comme un récit qui superpose +sieurs strates temporelles (II) , reliées entre elles par un système d’échos définissant une structure en miroir (III) au sens finalement problématique I- Un récit rétrospectif ó un récit à la fois du passé et au passé 1- « Le Dernier Feuillet : a) Un épilogue, 20 ans après l’action, dans le temps de la narration, contemporain du temps de l’écriture de la nouvelle : titre « Dernier...

    15421  Mots | 62  Pages

  • Commentaire sylvie

    Introduction : Sylvie est une nouvelle écrite par Gérard de Nerval et publiée en 1853 pour la première fois dans la revue les Deux Mondes puis intégrée l’année suivante dans un recueil intitulé Les Filles du Feu . L'extrait que nous allons étudier se situe dans le chapitre VII portant le titre "Chaalis". En effet ,cet extrait est un récit issu d’un souvenir de voyage du narrateur, plus exactement d’une scène de fête se déroulant dans le Valois alors que celui-ci se rendait en direction de Loisy...

    754  Mots | 4  Pages

  • Prépa

    « Sylvie. Souvenirs du Valois » dans le recueil Les Filles du feu de Nerval "Sylvie" est une nouvelle qui figure dans LES FILLES DU FEU, recueil de nouvelles et autres textes en prose de Gérard de Nerval, pseudonyme de Gérard Labrunie (1808-1855), publié à Paris chez Giraud en 1854. Le livre est composé de huit textes et d’une lettre-préface, «À Alexandre Dumas», écrite pour l’occasion, et qui sert à encadrer le fragment «le Roman tragique» publié dans l’Artiste en 1844. «Angélique» est tirée...

    722  Mots | 3  Pages

  • Sylvie De Nerval Ermenonville

    Sylvie de Nerval – Ermenonville Situation : Avant : Le narrateur, alors éperdument amoureux d'une actrice de théâtre qui lui rappelle un de ses amours d’enfance se remémore les souvenirs de sa jeunesse et de ses premiers amours. Ces derniers lui donnent envie de repartir à la conquête de Sylvie un soir où une fête a lieue dans son village. C’est durant ce voyage que la plupart de ses souvenirs sont énoncés. Juste avant notre passage, il arrive à Loisy et retrouve Sylvie ; mais cette dernière...

    1924  Mots | 4  Pages

  • nerval

    EL DESDICHADO, NERVAL ETUDE DE TEXTE Introduction Ce poème appartient au court recueil des Chimères composé de douze sonnets et paru en 1854 à la suite des nouvelles des Filles du feu. Les deux poèmes « Artémis » et « El Desdichado » furent adressés à A. Dumas par Nerval le 14/11/1853 c’est à dire quelques mois après la crise de folie du début 1853. Placé sous le signe de l’errance, du désespoir et de la solitude, le texte décrit une succession de situations qui s’opposent à la fois sur le...

    2346  Mots | 10  Pages

  • Les Filles Du Feu Nerval

    recherche d’un traitement multilinguistique pour l’informatique multimedia sous les auspices de la Société japonaise de la promotion des sciences. Nous avons publié, il y a déjà cinq ans, un Répertoire des œuvres, articles et lettres de 1 Gérard de Nerval pour mieux nous rendre compte nous-même de l’ampleur et de la diversité des activités littéraires et journalistiques de cet écrivain. La suite naturelle de ces travaux nous mène aujourd’hui à livrer au public les données textuelles, autrement dit...

    86661  Mots | 385  Pages

  • TEST

    Commentaire El Desdichado Nerval La genèse de cette œuvre est complexe. Selon Michel Brix, rédacteur de l’introduction à l’édition en classique de poche des Filles du feu, Nerval aurait demandé à son éditeur le 23 octobre 1853 de commencer d’imprimer un opuscule alors intitulé Mélusine, ou les Filles du feu et qui se serait composé de cinq histoires, dont trois seulement feront partie du volume définitif, Jemmy, Angélique et Rosalie (sans doute le nom provisoire d'Octavie). Au cours du mois de...

    2618  Mots | 11  Pages

  • Nerval el desdichado

    EL DESDICHADO, NERVAL Introduction La poésie a depuis Orphée été traversée par un courant lyrique qui cherche à transformer les sentiments en art, telle est l’alchimie lyrique. Au XIX siècle Gérard de Nerval va mêler réalité personnelle et imagination dans le court recueil des Chimères composé de douze sonnets. « El Desdichado » fut adressé à A. Dumas par Nerval le 14/11/1853 c’est à dire quelques mois après la crise de folie du début 1853. Placé sous le signe de l’errance, du désespoir et de...

    2182  Mots | 9  Pages

  • Fiche nerval

    VERS DORES |Auteur | | |Nom |Gérard De Nerval | |Année de naissance |1808 | |Année de décès |le 25 janvier 1855...

    1251  Mots | 6  Pages

  • Français

    la mémoire - p 35 : « Aimer la religieuse sous la forme d’une actrice […] Et Sylvie que j’aimais tant, pourquoi l’ai-je oublié depuis trois ans » C’est la conscience de l’oubli qui lui permet de se rappeler de son oubli. Donc l’oubli n’existe pas. Il ne sert qu’à se rappeler. A travers la mémoire, tel qu’elle est éprouvée, c’est quelque chose de continu. C’est la continuité de quelque chose qui ne sera jamais. • Sylvie = destin du narrateur - p 35-36 « […] et sa chanson favorite » Dans ces phrases...

    5533  Mots | 23  Pages

  • Ainsi que le fait que ce poète ait pu etre qualifié de poète maudit

    deux ans après sa naissanceGérard Labrunie, dit Gérard de Nerval. Poète français.e poème est certainement le plus célèbre de Nerval. Il est en tout cas très caractéristique de la manière de l’écrivain francilien par ce mélange de mélancolie, de références ésotériques et de mystère. Ce sonnet des Chimères est comme une introduction poétique à Aurélia. . El Desdichado a donc été composé au cours des années où les troubles psychiques de Nerval lui ont valu plusieurs internements dans la clinique du...

    570  Mots | 3  Pages

  • Commentaire : el desdichado , nerval.

    Nerval, Les Chimères El Desdichado introduction El Desdichado est publié pour la première fois dans le journal le Mousquetaire, le 10 décembre 1853; on retrouve dans Aurélia une référence à cela. Il existe d’autres versions du poème, qui sont au nombre de deux et dont la nature permettent une datation du sonnet. En effet, la rédaction des manuscrits Lombard et Eluard qui donnent l’un et l’autre une version de El Desdichado et de Artémis à l’encre rouge, amène à dater la composition de ces...

    3730  Mots | 15  Pages

  • Fche de lecture

    homme amoureux A)Une scène dramatisé B)Un corps amoureux C)Un cœur amoureux II-Une femme amoureuse A)Un corps amoureux B) Un cœur amoureux C)Des objets révélateurs Présence de discours direct (« il dit...), Indirect libre et narrativisé (résumé au début) il vit, il voit (interne) → ligne 1 à 21 Focalisation 0 → ligne 22 à 32 interne ->32 à la fin I- A) La mise en scène → Caractère original de la scène Un personnage caché dans l'obscurité (ligne 23) un personnage en pleine...

    3908  Mots | 16  Pages

  • Alexandra

    Les Romantiques au carrefour : le Romantisme noir et les Parnassiens Résumé du cours I. Conteurs et poètes de l’ombre : le Romantisme noir. II. La poésie formaliste. Les Parnassiens. III. La critique, les limites et les péchés du romantisme historique. I. Conteurs et poètes de l’ombre : le Romantisme noir. Panorama du romantisme noir 1818 Charles Nodier : Jean Sbogar 1821 Charles Nodier : Smarra ou les Démons de la nuit 1822 Charles Nodier : Trilby ou le Lutin d'Argail ...

    6939  Mots | 28  Pages

  • Commentaire comparé extraits "la morte amoureuse", "sylvie", "mémoires d'outre-tombe"

    Corpus : extraits « Mémoires d'Outre-Tombe », Chateaubriand, « Sylvie », Gérard de Narval, « La morte amoureuse », Théophile Gautier. Les trois textes du corpus sont écrits en prose et appartiennent au courant romantique du 19e siècle. Ils ont été écrits à peu près au même moment, entre 1836 et 1854. Le texte A est un extrait de « Mémoires d'Outre-Tombe » (1848/1850), l'autobiographie de François René de Chateaubriand (1848/1850). Le registre est lyrique, avec une tonalité épique. Le lyrisme...

    1603  Mots | 7  Pages

  • vivre l'instant, es ce une regle de vie satisfaisante?

    philosophie de l'existence, ou tout au moins une forme de sagesse. Un corpus d'œuvres des XIXe et XXe siècles apportera l'éclairage de la modernité sur cette question déjà ancienne. En poussant à l'extrême la confusion entre présent et passé, Nerval semble illustrer dans Sylvie l'impossibilité de vivre l'instant présent. Il en va de même, mutatis mutandis, pour les principaux personnages du Mrs Dalloway de Virginia Woolf. Quant à Henri Bergson, dans son Essai sur les données immédiates de la conscience, il...

    2577  Mots | 11  Pages

  • Odelette nerval

    Les odelettes de Nerval Petite biographie Gérard de Nerval, de son vrai nom Gérard Labrunie, naquit à Paris le 22 mai 1808. Il passa son enfance dans le Valois, dans la propriété de son grand-oncle. Il s'initia à la poésie rustique et populaire, puis, lors de ses études à Paris, à la littérature Allemande. C'est ainsi qu'il traduisit notamment le premier Faust de Goethe à l'âge de dix-neuf ans. Il s'éprit d'une actrice, Jenny Colon, qui exerça par la suite une grande influence sur sa vie...

    1783  Mots | 8  Pages

  • Commentaire littéraire une allée du luxembourg gérard de nerval

    Commentaire Oral: Gérard de Nerval, Une allée du Luxembourg INTRO: Gérard de Nerval, de son vrai nom Gérard Labrunie, né à Paris le 22 Mai 1808 et mort le 26 Janvier 1895, était un poète français de renom. Il s'inscrivit dans de nombreux genres tels que les romans et les contes, mais il écrivit également de nombreux poèmes tels que « Le Peuple » en 1830 et surtout « Les Odelettes » en 1834 dans lequel se trouvait des poèmes remarquables comme « Un réveil en Voiture » et « Une Allée du Luxembourg »...

    1702  Mots | 7  Pages

  • Etude sur le temps vécu

    temps vécu Œuvres au programme : Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience, Ch. II : La durée, GF. Virginia Woolf, Mrs Dalloway, Traduction de Marie-Claire Pasquier, Folio Classique. Gérard de Nerval, Sylvie, Folio Classique. Abréviations : Essai, Mrs D., Sylvie Introduction : Le temps est une réalité énigmatique. L’homme l’a toujours ressentie. Il en a eu la conscience en observant les différents cycles naturels (le jour et la nuit, les cycles lunaires, les saisons…)...

    10618  Mots | 43  Pages

  • magnus sylvie germain oklm

    tuyrdgxf Magnus - Sylvie Germain - Commentaire Composé Commentaire composé Le roman « Magnus », paru en 2005, a été écrit par Sylvie Germain, auteur et philosophe contemporaine. Il a également reçu le prix Goncourt des lycéens la même année. Le texte nous raconte l’histoire de Franz-Georg, un enfant qui perd la mémoire à l’âge de cinq ans. Il doit Premium 1087 Mots 5 Pages Magnus De Sylvie Germain - Composition Du Roman Magnus de Sylvie Germain - Composition...

    866  Mots | 4  Pages

  • Temps vécu

    l’imaginaire nostalgique de Nerval comme dans le flux de conscience qui préside au récit de la journée que les personnages du roman de Virginia Woolf : Mrs Dalloway, passent à Londres. Révolution épistémologique, l’analyse critique de l’illusion qui préside à la spatialisation du temps conduit en revanche Bergson à découpler le temps de l’espace pour purifier les concepts de mouvement et de durée de toute contamination par des mixtes d’espace et de temps. Le 1er titre projeté par Nerval était Souvenirs du...

    25578  Mots | 103  Pages

  • Pauline fiche lecture résumé

    décède, il voyagea alors en Belgique et en Allemagne où il retrouva Gérard de Nerval avec lequel il visite la Rhénanie. En décembre, Gérard de Nerval le présenta à Auguste Maquet, jeune professeur d'histoire qui allait l’aider à écrire ses premiers romans. Pauline est un roman de la jeunesse littéraire d’Alexandre Dumas, publié en 1838. L'histoire est racontée par trois narrateurs, Alexandre Dumas lui-même, Alfred de Nerval et finalement Pauline. Le roman se construit sur une suite d’énigmes, posées...

    1861  Mots | 8  Pages

  • Comment expliquerla fin tragique de Gérard de Nerval ?

     COMMENT EXPLIQUER LA FIN TRAGIQUE DE GERARD DE NERVAL ? Sommaire Introduction………………………………………………………………………………………………… p.1 I- Un cadre familial et sentimental instable………………………………………. p.1 a. Une absence marquée par l’absence de ses parents……………………… p.1 b. Des mœurs tourmentées…………………………………………………………………………… p.2 II- Troubles psychiques et vision lugubre de la vie…………………………... p.3 a. Dépression et déchéance……………………………………………………………………….……p.3 b. Questionnement sur la vie et la...

    2031  Mots | 9  Pages

  • Etude El Desdichado - Nerval

    El Desdichado Nerval Présentation El Desdichado signifie le déshérité c’est un personnage du roman de Walter Scott : Ivanhoé El Desdichado est l’œuvre de Gérard de Nerval (Gérard Labruni). Qui est un écrivain et un poète français né le 22 mai 1808 à Paris. Il devient en 1829 un proche d’Hugo en faisant parti du soutien à Hernani. Il voyage beaucoup en Orient et en Europe (Mare Nostrum). Il meurt pendu le 26 janvier 1855. El Desdichado est un poème à forme fixe : un sonnet en alexandrins...

    1450  Mots | 6  Pages

  • l'albatros

    A EL DESDICHADO (Nerval) Intro Il s’agit d’un poème sous une forme très classique : le sonnet (2 quatrains + 2 tercets). Il est tiré du recueil Chimères (= animal fabuleux composé de 2 moitiés : chèvre et lion, ce sont des êtres ambigus, mais c’est aussi une création de l’espritD’abord le titre : El desdichado est un mot espagnol dérivé par le privatif des de dicha qui signifie chance, bonheur. Le desdichado serait donc le malchanceux, le malheureux. Les commentateurs ont retenu en fait « déshérité...

    2920  Mots | 12  Pages

  • Gérard de nerval - fantaisie

    216304 Francúzsky jazyk a literatúra – prez. Gérard de Nerval Fantaisie II est un air, pour qui je donnerais Tout Rossini, tout Mozart et tout Wèbre, Un air très vieux, languissant et funèbre, Qui pour moi seul a des charmes secrets. Or, chaque fois que je viens à l'entendre, De deux...

    2227  Mots | 9  Pages

  • Sylvie

    SYLVIE par Gérard de Nerval SOUVENIRS DU VALOIS I – NUIT PERDUE Je sortais d'un théâtre où tous les soirs je paraissais aux avant-scènes en grande tenue de soupirant. Quelquefois tout était plein, quelquefois tout était vide. Peu m'importait d'arrêter mes regards sur un parterre peuplé seulement d'une trentaine d'amateurs forcés, sur des loges garnies de bonnets ou de toilettes surannées, - ou bien de faire partie d'une salle animée et frémissante couronnée à tous ses étages de toilettes fleuries...

    12926  Mots | 52  Pages

  • Un roi sans divertissement

    Resumé de la première partie: Il sagit au debut de la description d'un hêtre, on dit que c'est Apollon-citharède des hêtres, d'une bauté sans égale, il est personnifié, se trouve sur la route d'Avers sur la route de la scierie de frederic, il est simple , beau . L'histoire se deroule au debut des années 1840 , c'est a dire 43 44 et 45. ON donne au debut du roman des indices sur ce qui va se passée à la suite de l'histoire, l'hetre a servit beaucoup à M.V qui vient de chichilianne, le narrateur...

    735  Mots | 3  Pages

tracking img