Rien Ne Nous Rend Si Grand Qu Une Grande Douleur Dissertations et mémoires

  • Philosophie désir et bonheur

    l'autre côté il est bien une souffrance car si on désire c'est que l'on manque de quelque chose. Le désir peut être recherche d'un plaisir /...

    8182 Mots | 33 Pages

  • alfred de musset

    Laisse-la slargir, cette sainte blessure Que les noirs sraphins tont faite au fond du coeur Rien ne nous rend si...

    727 Mots | 3 Pages

  • Groupement le bonheur et la satisfadtion des désirs

    devenir : si le bonheur ne vient point, l’espoir se prolonge, et le charme de l’illusion dure autant que la passion qui le cause. Ainsi cet...

    2146 Mots | 9 Pages

  • Mieux vaut t'il se perdre dans la passion qu'avoir perdu toute passion

    elle (sa Passion) , St augustin nous laisse alors sous entendre qu’il faudrait « choisir » les passions dans lesquelles on se perd .. Par Ailleurs...

    1797 Mots | 8 Pages

  • Dfdfdf

    teintée d'amour, même si la situation ne permet pas la réciprocité de ces sentiments. En effet, tout au long de ses vers, l'auteur explique que...

    2209 Mots | 9 Pages

  • Texte de menecée

    premier lieu, regardant le dieu comme un vivant immortel et bienheureux, conformément à la conception commune du dieu tracée en nous, ne lui attribue...

    2062 Mots | 9 Pages

  • Demain dés l'aube

    quelles mesures ce poème rend compte d'un amour toujours vivant ? Que tire l'auteur de ce poème ? Peut-on parler d'un recueillement ? Nous...

    2893 Mots | 12 Pages

  • Victor hugo

    (Idée 2) Ensuite, cette relation filiale est fortement teintée d'amour, même si la situation ne permet pas la réciprocité de ces sentiments....

    2759 Mots | 12 Pages

  • Fiche lecture lettre a menecée

    de note de lecture pour le cours de Méthodologie. J'ai réalisé cette fiche directement après, sous musique de Robert Schumann. J'y distingue deux...

    3134 Mots | 13 Pages

  • Epicure - lettre à ménécée

    vivre. En premier lieu, regardant le dieu comme un vivant incorruptible et bienheureux, conformément à la notion du dieu tracée en nous, ne lui attribue...

    1995 Mots | 8 Pages

  • Tombé hors du temps de Grossman

    d’exister, celui de la perte d’un enfant. Dans ce livre, il nous entraine avec lui dans le tourbillon, la tourmente de ce que représente une telle...

    3888 Mots | 16 Pages

  • Demain dés l'aube

    Ce commentaire composé de Demain dès l'aube (Victor Hugo) pourra vous être d'une grande utilité pendant votre année de première ES, et en vue...

    3287 Mots | 14 Pages

  • Cid

    CHIMÈNE, ELVIRE CHIMÈNE Elvire, m'as-tu fait un rapport bien sincère ? Ne déguises-tu rien de ce qu'a dit mon père ? ELVIRE Tous mes sens à...

    16682 Mots | 59 Pages

  • Azrgdsssrf

    allégorie de l’inspiration poétique – après une intervention du poète qui exprime sa souffrance et son désespoir, la Muse l’encourage à exploiter sa...

    1288 Mots | 6 Pages

  • Lettre a menece

    Parthénon dont il fit un lieu de plaisir. On divinisera aussi ses maîtresses) et qui prend l’essentiel de l’énergie des hommes. La Grèce n’attend plus...

    32631 Mots | 131 Pages

  • Lettre à ménécée

    persuader qu’un dieu est un vivant immortel et bienheureux, te conformant en cela à la notion commune qui en est tracée en nous. N’attribue jamais à un dieu...

    2243 Mots | 9 Pages

  • Epicure - lettre a ménécée

    devant l'avenir malgré sa jeunesse afin d'être serein comme un vieillard. Dès lors il faut rechercher ce qui nous rend heureux, puisque avec le...

    1927 Mots | 8 Pages

  • Le plaisir épicurien

    Parthénon dont il fit un lieu de plaisir. On divinisera aussi ses maîtresses) et qui prend l’essentiel de l’énergie des hommes. La Grèce n’attend plus...

    30419 Mots | 122 Pages

  • Lettre a ménjécée

    persuader qu'un dieu est un vivant immortel et bienheureux, te conformant en cela à la notion commune qui en est tracée en nous. N'attribue jamais à un dieu...

    2352 Mots | 10 Pages

  • Le Cid

    ELVIRE       CHIMÈNE  Elvire, m'as-tu fait un rapport bien sincère ?  Ne déguises-tu rien de ce qu'a dit mon père ?    ELVIRE  Tous mes sens à...

    16154 Mots | 70 Pages

tracking img