âge d'or à l'âge de sang

578 mots 3 pages
-146 / -27 Rome dans la tourmente ; Des années d’or à l’âge de sang
« Les cents premières années pendant lesquelles le peuple romain a dompté l’Afrique, la Sicile et l’Espagne, mériterait à juste titre d’être appelées les années dorées. Les cents années suivantes furent quant à elles un siècle de fer, de sang et s’il est possible de pires éléments encore » Florus 1.34
Les guerres civiles pour les romains sont les guerres entre citoyens romains. Par conséquent elle ne comporte ni les guerres Serviles (3 guerres) ni la guerre Sociale (guerre contre les alliés de Rome)
I. Introduction
En -146, le consul Scipion émilien, fils de Scipion l’Africain s’empare de Carthage, détruite jusqu’aux fondations. L’Afrique devient une province romaine, comme la péninsule Ibérique. La même année la Macédoine devient province romaine et les légions s’emparent de Corinthe. L’ensemble de la Grèce se soumet. En dépit de sa puissance, Rome continue d’être gérée comme au premier temps de son existence quand elle n’était qu’une petite cité.
A la noblesse des anciennes familles patriciennes qui s’accaparent le pouvoir, s’oppose désormais la masse misérable des plébéiens issus des paysans chassés de leur terre et des esclaves affranchis.
Les chevaliers ou ordre équestre sont des hommes d’affaires enrichis dans le gouvernement des provinces ou l’affermage des impôts. Ils veulent être mieux considérés sans pour autant briller les fonctions sénatoriales (car elles interdisent toute pratique commerciale et en relation avec la terre)
Les 600 sénateurs qui siègent à la Curie sur le forum se montrent incapables de gérer un ensemble territorial qui domine désormais la Méditerranée (Les gracques, Marius, Sylla, Pompée et César)
II. Les crises : Rome des gracques à César
50000 esclaves arrivent à Rome depuis Carthage ; la plèbe ne peut plus travailler. Il y a des problèmes de ravitaillements. Des nouvelles classes sociales apparaissent :
->infima plebis : sous prolétariat : c’est les

en relation

  • L'age de fer tibulle
    1680 mots | 7 pages
  • Le Plan Du Commentaire
    2349 mots | 10 pages
  • Le mythe d'electre
    2103 mots | 9 pages
  • fiche de lecture la mort de roi tsongor
    867 mots | 4 pages
  • Intégration par le sport
    2120 mots | 9 pages
  • les mythes
    1998 mots | 8 pages
  • Anthologie
    1946 mots | 8 pages
  • Symbolique des couleurs au moyen-age
    2835 mots | 12 pages
  • Le mal arthur rimbaud
    1127 mots | 5 pages
  • Intellegent
    1136 mots | 5 pages