Ébauche

625 mots 3 pages
La justice est un principe moral qui exige le respect de lois et l’équité envers chaque individu. La justice permet de garantir l’ensemble des libertés propres à un individu ; qu’elle soit de pensée, d’expression, de parole, … . La justice garantit aussi la protection de l’individu envers les écarts de conduite de certaines personnes. Or la liberté réside lorsqu’un individu agit en l’absence de contraintes. Or la justice apparait être un obstacle à la liberté étant donné qu’elle condamne les actes d’un individu nuisant à autrui ou à la société. Peut-on donc priver de liberté au nom de la justice ?

Un individu qui agit de manière juste, agit dans la légalité. Une action est légale lorsque cette action est conforme aux lois établies. Mais de nombreux passages de l’Histoire ont montré l’instauration de lois injustes envers des personnes de religion, d’ethnies différentes comme par exemple les lois qui ont fait naitre l’Apartheid en Afrique du Sud ou les lois sur les juifs lors de la Seconde Guerre Mondiale. Ces ensembles de lois ont causés préjudices à un nombre important de personnes. Dans ce cas, la justice qui applique les lois, se retrouve à ne pas être équitable du fait de loi qui sont destinées à des individus particuliers et ne pouvant pas s’appliquer à l’ensemble des personnes d’une même société. La justice, à travers l’application de ces lois se retrouve donc à river de liberté des personnes initialement innocentes. De nos jours, ces lois injustes du point de vue morale ont disparu car nos lois sont désormais basées sur le respect des droits de l’Homme qui imposent l’égalité entre les individus. La déclaration des droits de l’homme garantit des droits inaliénables que sont la liberté, la propriété, la sureté et la résistance à l’oppression ;mais pourtant la justice est toujours indispensable. La justice permet le respect des lois ; la liberté réside dans le fait d’absence de contraintes. Si la justice est toujours indispensable, c’est que certaines

en relation

  • Ebauche
    409 mots | 2 pages
  • Ebauche
    2776 mots | 12 pages
  • ebauche
    539 mots | 3 pages
  • Ebauche
    679 mots | 3 pages
  • Ébauche de démarche
    569 mots | 3 pages
  • Ébauche du deso
    458 mots | 2 pages
  • Ebauche dissertation
    485 mots | 2 pages
  • ébauche d'autobiographie
    387 mots | 2 pages
  • Ebauche de tpe
    1828 mots | 8 pages
  • Ébauche icaf
    846 mots | 4 pages