Économie de l'information

Pages: 33 (8219 mots) Publié le: 26 mai 2013
Les Cahiers du journaLisme n o 20 – automne 2009

L’économie de la presse : vers un nouveau modèle d’affaires
Nathalie SONNAC
Professeur des universités Carism et Lei IFP - Université Paris 2 (France) sonnac@ensae.fr

a révolution numérique actuelle est comparable à celle du début du 20e siècle. Nous serions confrontés selon Missika (2007) à une « technologie disruptive » qui bouleverse lesrègles du jeu, les positions de force des principaux acteurs et où la dimension socioculturelle du processus serait particulièrement importante. Ici, la révolution technique servirait de révélateur à la révolution comportementale : blogs, forums, chats, réseaux sociaux ou wiki en tout genre permettent à chaque citoyen de passer du statut de simple récepteur à celui d’émetteurrécepteur (usergenerated contents). Cette révolution apparaît sous différentes formes. Cependant il est intéressant de relever que la dématérialisation des contenus conduit à faire renaître des comportements qui ne sont plus fondés uniquement sur l’échange marchand comme, par exemple, les échanges de fichiers (peer to peer) ou le don, avec le système de l’open source (les informaticiens mettent en commun leursprogrammes). Wikipedia symbolise cette culture libre où s’observent de nouveaux comportements, et dont le principe s’appuie sur trois éléments fondamentaux : l’interactivité, le partage et la gratuité. C’est dans ce nouvel environnement que les médias traditionnels doivent s’inscrire. En effet, l’organisation économique et sociale des industries de la culture et des médias est en pleine mutation. Desbouleversements d’ordre technologique, économique et social mettent en évidence la

L

22

L’éConomie de La presse : vers un nouveau modèLe d’affaires

transformation de ces secteurs et nous amènent à nous interroger à la fois sur la nouvelle organisation qui se dessine, mais aussi sur les nouveaux défis qui l’accompagnent et auxquels les industries médiatiques, dans leur ensemble, doiventfaire face. Cette mutation, issue principalement de la numérisation de l’information (Shapiro & Varian, 1999), balaie dans une certaine mesure la sectorisation traditionnelle de ces industries et l’organisation de leur marché. Dans le même temps, elle donne naissance à de nouvelles pratiques médiatiques et offre de nouveaux modes d’accès aux médias. Cette nouvelle ère s’est traduite dans le mondedes médias d’abord par une multiplication de l’offre de contenus, plus singulièrement l’offre audiovisuelle (hausse du nombre de chaînes et de programmes, hausse du volume horaire global) ; ensuite, l’accès à des programmes sous de nouveaux formats (délinéarisation, video on demand, etc.). D’un point de vue économique, ce changement de paradigme a notamment pour conséquence une remise en cause del’ancien modèle des médias. En effet, les médias de masse traditionnels, et notamment le secteur de la presse écrite, s’appuient sur un double financement dont les ressources sont issues à la fois des lecteurs (abonnement, vente en kiosque) et des annonceurs1. Même si depuis près de 20 ans, on observe un lent déplacement des dépenses des annonceurs des médias vers le « hors médias », pouratteindre en 2008 un rapport de 1/3 contre 2/3, l’arrivée de l’Internet semble d’ores et déjà transformer les pratiques des annonceurs et celles des consommateurs. Du côté des recettes publicitaires, l’Internet est le média le plus dynamique : il s’impose comme le quatrième média publicitaire (2,8 milliards d’euros investis en 2007 en France, TNS Media Intelligence 2008) devant l’affichage, même s’ildemeure encore derrière la presse, la télévision et la radio. Du côté des recettes des consommateurs, ceux-ci semblent être de moins en moins prêts à payer pour consommer des offres culturelles et médiatiques. Ce double déséquilibre remet en cause fondamentalement la viabilité du modèle économique de la presse écrite. S’interroger sur l’économie d’un secteur consiste à comprendre, d’une part, les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Economie de l’information et des contrats
  • Economie de l'information : cas d'ebay
  • Industries culturelles, économie créative et société de l’information
  • L'information
  • l'information
  • l'information
  • L’information
  • L'information

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !