Économie des médias

8590 mots 35 pages
-------------------------------------------------
Économie de l’information et des médias

Actualités

Google attire l’attention des Autorités de la concurrence du monde entier. Elle a un contrôle total des liens sponsorisés et de la recherche Internet (Europe : plus de 90% des recherches passent par Google). Google, pour se financer passe par les liens sponsorisés. Elle est la 1ère régie Internet au monde. Les liens sponsorisés représentent le premier poste de dépense des annonceurs.

Cette montée en puissance de Google suscite de plus en plus d’inquiétude de la part des autorités de la concurrence : y a t’il une place pour d’autres ?

La première alerte est venue de la France et date du 30 Juin 2010. C’est l’autorité de la concurrence qui a donné un avis concernant l’affaire Navix VS Google.

Navix est une application qui vend des cartes et radars routiers. Elle achetait beaucoup de liens sponsorisés sur Google (80% de son trafic venait de Google et dépendait donc beaucoup de Google). Google a arrêté de financer Navix car la vente des détecteurs de radars en France est désormais interdite. Mais Google finançait d’autres services qui vendaient la même chose. Navix gênait Google. Et Google profite de sa position monopolistique pour sortir les concurrents potentiels. Google a depuis réintégré Navix.

Le 14 Décembre 2010, Google est considérée comme ayant une position dominante qui laisse peu de place aux concurrents (Yahoo ! Bing).

Depuis le 30 Novembre 2010, la Commission Européenne a lancé une recherche sur Google : le moteur de recherche et la vente de liens sponsorisés.

Neutralité de la recherche

Référencement naturel dû aux algorithmes Google.

* La Commission s’inquiète d’une distorsion de ces résultats par Google. Des entreprises ont porté plainte contre Google, car naturellement référencées en page 1, elles se sont retrouvées du jour au lendemain en page 10. Celles qui ont porté plainte sont des concurrentes directes de Google

en relation

  • Economie des medias
    4549 mots | 19 pages
  • Economie des médias
    7839 mots | 32 pages
  • Economie des médias
    4171 mots | 17 pages
  • Economie des medias
    3527 mots | 15 pages
  • Economie des médias
    8356 mots | 34 pages
  • Économie des médias
    5014 mots | 21 pages
  • Economie des médias
    1047 mots | 5 pages
  • Economie des médias
    2810 mots | 12 pages
  • Economie générale des médias
    7637 mots | 31 pages
  • Economie et vie des médias
    4949 mots | 20 pages