Économie des médias

5014 mots 21 pages
Introduction générale : Les industries culturelles se sont formées en correspondance avec des valeurs sociales et culturelles et avec des usages et donc des usagers. Les techniques n'existent pas pour elles-même, tout ceci dépend de l'évolution des usages et donc du bon vouloir des usagers. Les industries culturelles ont été analysées par l'école de Francfort. Filière : regroupement d'activités économiques, qui va partir de la production jusqu'à la distribution. Ces activités sont identifiables parce qu'elles ont certains traits communs. Les industries culturelles sont une branche qui regroupe 5 filière : la filière de tout ce qui concerne les livres, la filière de la musique, la filière du cinéma et de l'audiovisuel, la filière de l'information captive et la filière des jeux vidéos. Chaque filière est constituée de plusieurs éléments. Internet n'est pas un élément d'une seule filière, il est transversale à l'ensemble des filières des industries culturelles. La tendance actuelle est au rapprochement des différentes filières. Ce rapprochement est due à la concentration et la financiarisation mais aussi à Internet qui permet de faire converger les contenus. Les industries culturelles produisent du divertissement et de l'information. Cette dernière, d'un point de vue économique est un produit éphémère qui a un coût fixe élevé. Les couts de production de la première information ou du premier numéro d'un journal sont extrêmement élevés. Le cout fixe dans la presse est le cout du premier exemplaire. Structurellement l'économie des médias les pousse à la concentration et a être de plus en plus gros mais légalement cette concentration ne doit pas dépasser une certain seuil. L'ensemble des produits diffusé par les industries culturelles sont marqué par une forte incertitude quant à leur vente. Un producteur en terme de média, lorsqu'il lance un produit sur les marchés n'est jamais sur de récupérer une somme égale à son investissement de départ. Le modèle d'affaire est un

en relation

  • Economie des medias
    4549 mots | 19 pages
  • Economie des médias
    7839 mots | 32 pages
  • Economie des medias
    3527 mots | 15 pages
  • Economie des médias
    8356 mots | 34 pages
  • Economie des médias
    4171 mots | 17 pages
  • Économie des médias
    8590 mots | 35 pages
  • Economie des médias
    1047 mots | 5 pages
  • Economie des médias
    2810 mots | 12 pages
  • Economie générale des médias
    7637 mots | 31 pages
  • Economie et vie des médias
    4949 mots | 20 pages