Économie droit

768 mots 4 pages
Émilie PAWLAK

ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET DROIT

Question 1 : Les prix de produits agricoles sont en juillet 2009 orientés à la basse car la production est au rendez-vous en France mais aussi en Espagne Italie et la Grèce grâce à une météo favorable mais à cause de la crise les ménages achètent un peu moins que les années précédentes donc le pouvoir d’achat diminue. Question 2 : « L’élasticité entre les prix et la demande, qui augmente pourtant avec la chaleur actuelle, est moins forte ; et les prix restent donc orientés à la baisse » Cela veut dire que grâce à une météo abondante la demande augmente mais à cause de la crise elle reste limitée, donc ce qui veut dire que grâce à la chaleur la production est à la hausse mais les ménages ne consomment pas tant que ça donc les prix diminuent.

Question 3 :

B. En observant le schéma, on peut voir que la hausse de la demande de 2009 par rapport à cette de 2008 ne suffit pas à stopper la baisse des prix.

Question 4 : Les éventuelles solutions dont dispose les producteurs pour avoir une activité bénéficiaires sont : * Ils devraient diminuer les quantités de productions * S’associer avec des petits producteurs pour s’orienté vers la qualité plutôt que la quantité. * Négocié avec les grandes distributions le prix des produits. * Faire différente vente, de la ventes directes, avec des centrales d’achats, Internet etc..

Question 5 :
L’État peut intervenir pour soutenir l’activité de la filière « fruits et légumes » en lui versant des aides financières ou des prêts ou encore la suppression des charges . Elle peut aussi aider à financer des campagnes qui aident à favoriser la consommation de 5 fruits et légumes par jour. L’État peut aussi assurer au producteur un salaire tous les mois.

Partie 2 DROIT :
Question 1 :
Présentation de l’arrêt :
Le 23/09/1992 cour de cassation chambre sociale Les faits | Un 13ème mois était versé tous les ans depuis 1973 à l’ensemble des salariés de la

en relation

  • Économie et droit
    4720 mots | 19 pages
  • Economi et droit
    1326 mots | 6 pages
  • Droit et economie
    3554 mots | 15 pages
  • Economie - droit
    274 mots | 2 pages
  • Economie et droit
    21286 mots | 86 pages
  • Economie-droit
    1383 mots | 6 pages
  • Economie - droit
    1823 mots | 8 pages
  • Économie et droit
    607 mots | 3 pages
  • Economie / droit
    4399 mots | 18 pages
  • Economie droit
    281 mots | 2 pages