Économie expliquée à ma fille - chapitre 7,9,10,11

928 mots 4 pages
Résumé de chapitres : économie Chapitre 7 : Dans ce chapitre, l'auteur revient sur les facteurs expliquant les si nombreuses différences entre les diverses croissances des pays. Avant de s'étendre sur le sujet, il ne manque cependant pas de rappeler que la croissance n'est pas sans inconvénients : pollution, embouteillages, déchets, coûts sociaux... Comme il le dit, il n'y a pas de « recette miracle », pour assurer le développement et la croissance, cependant certaines économies ont mis en place quelques principes fondamentaux découlant du « maintien des grands équilibres » tels qu'une faible inflation, une « épargne élevée, une consommation modérée, des finances publiques saines. Des facteurs rentrent en compte pour expliquer le développement des nations. Ces facteurs sont les suivants, le maintien d'un système de droits par les pouvoirs publics, un niveau satisfaisant de santé et de formation des hommes, un faible niveau de consommation par l'Etat, un bas taux de fertilité et enfin le jeu libre si possible des prix sur le marché. Chapitre 9 : Dans ce chapitre, l'auteur oppose deux « pensées » économiques : la pensée Keynésienne et la pensée monétariste. L'ascension du modèle keynésien, fut atteinte dans les années 1960, en effet la théorie keynésienne devint la « vision dominante de la profession et des preneurs de décisions ». Seulement au fil des années, l'inflation grimpée de même que le chômage, ce qui selon la théorie keynésienne était impossible. Le monétarisme a alors pris d'assaut la pensée économique, avec son acteur le plus connu : Milton Friedman. Ce dernier critiqua le keynésianisme en remettant en cause ses principes. Entre autre il démontra que l'épargne est en règle générale réinjecter dans le circuit économique ( par l'intermédiaire du marché ou des banque, ou encore par le biais d'investissements...). Il insista aussi sur l'impact des anticipations, et de l'inflation. Il établit également de pieds fermes que les individus

en relation