Économie

Pages: 9 (2135 mots) Publié le: 4 janvier 2011
Ces dernières années, nous avons assisté à l’émergence d’un marché « islamique » pensé comme une version « hallal » du capitalisme occidental. Ce phénomène ne serait pour certains analystes qu’une consécration, voire le triomphe, d’une « révolution conservatrice » opérée au sein des élites issues du mouvement islamique après l’échec de leur conquête du pouvoir.

EN EFFET, DÉROUTÉS PAR LESREVERS DE LEUR COMBAT POLITIQUE, LES ACTEURS DU MOUVEMENT ISLAMIQUE AURAIENT FINALEMENT INVESTI LE SECTEUR MARCHAND. EN DÉCIDANT D’ENTRER DANS LE MONDE DE L’ÉCONOMIE, ILS ONT IMPORTÉ DANS CET UNIVERS DES SINGES, DES SYMBOLES, UN ÉTHOS « ISLAMIQUE » AFIN DE CRÉER DE NOUVEAUX PRODUITS RÉPONDANT AUX ATTENTES DES CONSOMMATEURS MUSULMANS. CE PROJET S’EST MATÉRIALISÉ PAR L’APPARITION DE BIENS ET DE SERVICESÉTIQUETÉS « ISLAMIQUES » À LA DISPOSITION DES « CROYANTS-CONSOMMATEURS » OU DES « CONSOMMATEURS-CROYANTS ».

NÉANMOINS, CE QUI EST PENSÉ PAR CERTAINS COMME UNE « ALTERNATIVE » À L’ORDRE ÉCONOMIQUE DOMINANT, PEUT ÊTRE ANALYSÉ COMME UNE EXTENSION DE LA SPHÈRE D’INFLUENCE DU CAPITALISME QUI CHERCHE EN PERMANENCE À CRÉER DE NOUVEAUX MARCHÉS. DANS CETTE PERSPECTIVE, LE POUVOIR DU LANGAGE DUCAPITALISME, LE MARKETING, EST D’APPARAÎTRE INDÉPENDAMMENT DU CONCEPT, C’EST-À-DIRE DE LA SAGESSE ET DE L’ÉTHIQUE.

EN D’AUTRES TERMES, LE LANGAGE CAPITALISTE REPREND LES MOTS DE L’ISLAM EN LES DÉTACHANTS DE LEUR PORTÉE TRANSCENDANTE ET ÉTHIQUE POUR EN FAIRE DES BIENS DE CONSOMMATION. ON COMMERCIALISE UN PARAÎTRE « ISLAMIQUE », UNE IMAGE DE L’ISLAM. AINSI, LE DISCOURS DU PARAÎTRE « ISLAMIQUE » A LEPOUVOIR D’ANÉANTIR L’ÊTRE MUSULMAN. CETTE DYNAMIQUE DE RÉIFICATION DE L’ISLAM ET D’ANÉANTISSEMENT DE L’ÊTRE MUSULMAN SE FONDE SUR L’IDÉOLOGIE DE LA SÉDUCTION, DU DÉSIR, ET ELLE S’EFFECTUE PAR LE BIAIS DU MARKETING.

CELA PARTICIPE DE LA NOUVELLE FORME DU CAPITALISME QUI S’APPUIE SUR LA FORCE DE L’IMAGE, DE LA SYMBOLIQUE QU’IL PROMEUT PAR LE BIAIS DE LA PUBLICITÉ. CETTE FORME DU CAPITALISME, ÉTUDIÉ PARMICHEL CLOUSCARD, REPOSE SUR L’ENGENDREMENT RÉCIPROQUE DE L’ÉCONOMIE DE MARCHÉ – ORIENTÉE VERS LA SATISFACTION DES BESOINS - ET DU DÉSIR QUI REDYNAMISE L’ÉCONOMIE DU PROFIT. DANS CE MARCHÉ, À LA PLACE DES OBJETS ET SERVICES, SONT CONSOMMÉS DE LA SYMBOLIQUE, DES SIGNES, DES ATTITUDES, DES PAROLES.

CES SIGNES, CES SYMBOLES, CES ATTITUDES, SORTIS DE LEUR CONTEXTE ORIGINAL ET REDÉPLOYÉS DANS LASPHÈRE MARCHANDE, NE PEUVENT QUE SERVIR À LA PROMOTION DE L’INAUTHENTIQUE, DU FAUX, DU FALSIFIÉ.

LA DYNAMIQUE DU CAPITALISME EST UNE DYNAMIQUE GLOBALE QUI NE CONNAÎT NI FRONTIÈRE NI LIMITE ET QUI A POUR OBJECTIF FINAL D’ÉTENDRE SON EMPRISE SUR TOUTES LES SOCIÉTÉS, TOUTES LES CULTURES ET TOUTES LES CIVILISATIONS. LE CAPITALISME N’EST PAS UNIQUEMENT UN MODE DE GESTION ÉCONOMIQUE, IL EST ÉGALEMENTUNE CULTURE, FONDÉE SUR LE PRIMAT DES VALEURS MARCHANDES, UNE CONCEPTION DU MONDE, UNE CULTURE, UNE CIVILISATION, UN MODE DE VIE. LE CAPITALISME A UN CARACTÈRE GLOBAL ET TOTALISANT QUI TEND À SOUMETTRE L’ENSEMBLE DE L’EXISTENCE HUMAINE AU RÈGNE DE LA MARCHANDISE.

PAR NATURE, LE CAPITALISME EST UN SYSTÈME POUSSANT À LA MARCHANDISATION DE LA SOCIÉTÉ GLOBALE, À SA RÉIFICATION. DANS LA LOGIQUE DUCAPITAL, TOUT PEUT ET TOUT DOIT DEVENIR UN OBJET MARCHAND. EN CONSÉQUENCE, IL N’Y A PLUS AUCUNE LIMITE HUMAINE À L’EXPANSION UNIVERSELLE DU CAPITAL. PAR CE PROCESSUS, LA LOGIQUE DU CAPITALISME TEND À GÉNÉRALISER LES LOIS DU MARCHÉ DANS LES SPHÈRES NON-MARCHANDES ET, PAR LÀ MÊME OCCASION, À DÉTRUIRE LA DIVERSITÉ CULTURELLE, À FAIRE DISPARAÎTRE LES PARTICULARISMES IDENTITAIRES, À ANÉANTIR LES PENSÉESCRITIQUES - PAR UNE SORTE DE « DRESSAGE » COGNITIF – OU À DÉSINTÉGRER LES RELIGIONS ET LES SPIRITUALITÉS.

AINSI, LE CAPITALISME DOIT CONQUÉRIR LES SOCIÉTÉS ET LES ESPACES NON-MARCHANDS AFIN DE LES TRANSFORMER POUR POUVOIR PERMETTRE DE CRÉER DE NOUVEAUX MARCHÉS AVEC DE NOUVEAUX DÉBOUCHÉS. DANS CETTE PERSPECTIVE, LE MARCHÉ « ISLAMIQUE » PEUT ÊTRE ANALYSÉ COMME UN INSTRUMENT DESTINÉ À ÉTENDRE...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Économie
  • Economie
  • Economie
  • economie
  • Economie
  • Economie
  • economie
  • Economie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !