Économie

384 mots 2 pages
Moi, la finance et le développement durable

Le livret qui a remplacé le livret de développement durable est le livret vert. L'argent que les agents placent à la banque permet de financer le développement durable et d'autres investissements, comme par exemple le barrage en Turquie. Le lien entre l'activité des banques et les questions environnementales, est que l'environnement est financé par les banques. Les motivations extra-financière d'un placement pour un épargnant est le développement durable. Le sigle ISR signifie Investissement Socialement Responsable. Il est fondé sur la conviction que la prise en compte de facteurs sociaux et environnementaux, d’éthique et de gouvernance, assure la performance financière des sommes investies à moyen et long terme compte tenu d’une meilleure appréhension des risques et d’un meilleur management. D'après moi, si le premier fond éthique a été crée par une religieuse c'est parce que sa parole n'est pas contesté, et que personne n'oserai la contredire. Amnesty et Handicap International ont intenté une action en justice contre le groupe AXA car ce dernier avait d'important investissements dans des armements interdits. AXA a été contraint de retirer progressivement ses engagements dans le secteur incriminé. L'agence a opté pour une politique publique en Décembre 2008. Un investisseur se soucie du développement durable dans ses placements pour avoir une bonne image et par conséquent, ne vont pas investir dans l'armement, le tabac ou encore le nucléaire. La situation de l'Etat peut paraître paradoxale sur des questions d'environnement, puisque lorsque les investisseurs ont besoins d'argent pour de gros investissements, qui sont en général contre le développement durable, c'est a l'Etat qu'ils vont le demander. Le Groupe VIGEO mesure les performances des entreprises en matière de développement durable et de responsabilité sociale, et

en relation

  • Economie
    266 mots | 2 pages
  • Economie
    4159 mots | 17 pages
  • Economie
    318 mots | 2 pages
  • Economie
    3185 mots | 13 pages
  • Économie
    3385 mots | 14 pages
  • Economie
    360 mots | 2 pages
  • Économie
    1458 mots | 6 pages
  • Economie
    13562 mots | 55 pages
  • economie
    3070 mots | 13 pages
  • Economie
    974 mots | 4 pages