Économie

Pages: 9 (2246 mots) Publié le: 28 février 2013
TD 1 PSYHCOPATHOLOGIE

AUTOPRESENTATION DE FREUD

Sigmund Freud (1856-1939) Médecin neurologue Autrichien, inventeur de la psychanalyse.

Sa première rencontre fut avec CHARCOT. Tout le monde en France se désintéresse des hystériques sauf lui. Les hystériques posent problème.

L’hystérie d’aujourd’hui n’a rien à voir avec avant, les symptômes étaient beaucoup plus spectaculaires.La première chose que retient Freud : l’hystérie peut être entendu.
Elle n’est pas d’origine cérébrale.

Avec l’hypnose, les patients n’ont plus leurs symptômes (comme la paralysie …), c’est la preuve qu’il existe une solution, et que la cause de cette maladie est d’origine psychologique.

Lorsque Freud revient à Vienne, il est mal accueillit. On lui demande des preuves, on ne le croit pas(Juif + idées particulières). L’hystérie vient du mot utérus donc il est non applicable aux hommes (croyance sur l’hystérie : l’utérus se « baladait » il en était la cause. )

Il a toujours articulé la théorie à la pratique. Il a toujours remis en cause la théorie, elle a toujours été en mouvement, jamais figée. La clinique remet en cause la théorie.

Il s’installe, 2 modes de traitementpossibles : électrothérapie ou hypnose. L’hypnose marche mieux, il travailla avec cette méthode.
L’hypnose n’est pas prise au sérieux, le monde médical associait cela au cirque, Freud n’est pas pris au sérieux mais il s’y tient.

Les difficultés de l’hypnose :
* effets de courtes durées
* on ne peut pas hypnotiser tout le monde
* les résultats sont précaires

Il existe 2 grandes écoles enFrance ou l’on étudie l’hypnose :
* La Salpétrière avec Charcot
* Nancy avec Bernheim

Freud repère qu’il y a une relation entre le patient et son médecin ( le patient est hypnotisable avec son médecin mais pas avec d’autres.).

Moyen pour que le patient se souvienne de la cause de son hystérie :
Il pose les mains sur le front du patient et dit « vous pouvez vous souvenir » et il sesouvient.

Freud travaille avec un autre médecin le Dr BREUER, il lui mentionne un cas. Il est même surpris qu’il ne veuille pas en parler.
_ Jeune femme qui soignait son père malade. Ses symptômes : paralysie, contracture, elle parlait plusieurs langues.

Méthode : Catharsis = épuration des émotions (terme qui vient du théâtre)
Leur hypothèse : les émotions sont coincées sont à la l’origine dessymptômes.

Freud fait le lien entre le symptôme et l’émotion refoulée = le refoulement

Freud dit que l’hystérie provient d’un refoulement, d’une émotion refoulée.

Freud parle du sexuel ( pas uniquement la relation sexuelle, renoue avec le « banquet de Platon », l’énergie de vie qui nous fait avancer.), Breuer est en désaccord avec lui, sa découverte n’est pas très bien accueillit.Pour Freud, il ne peut pas lâcher la question du sexuel, ce serait renier tout ce qu’il a découvert.
Pour Breuer, cela ne correspond pas avec sa patiente, elle disait que le sexuel ne l’intéressait pas, elle n’en parlait pas.

Les perturbations sexuelles sont à l’origine de l’hystérie. Ces perturbations se manifestent par le corps (cécité, aphonie, paralysie, etc. …).

Tout ce chemin laamène Freud à créer la psychanalyse (1890-1900)
Ouverture d’un champs totalement inconnu => l’inconscient

La catharsis est trop incertaine, les effets ne durent pas.

Freud s’est toujours laisser enseigner par la clinique, se sont les patients qui avaient un savoir.

Bernheim : relation entre l’hypnotiseur et le patient.

Naissance de la psychanalyse : 2ieme période FreudienneDéchiffrement des formations de l’inconscient
Freud fait une rupture radicale avec la psychiatrie de son époque.

Pour avoir tous les éléments :

Le concept, la théorie, est toujours remise en question par la clinique, l’expérience, la met à l’épreuve, il faut que ça tourne.






En psychanalyse, on parle de sujet de l’inconscient, de dimension subjective.

Freud créer un néologisme...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Économie
  • Economie
  • Economie
  • economie
  • Economie
  • Economie
  • economie
  • Economie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !