Écriture personelle sport et violence

813 mots 4 pages
Ecriture personnelle : sport et violence

« Pratiqué avec sérieux, le sport n’a rien à voir avec le fair-play. Il déborde de jalousie haineuse, de bestialité, du mépris de toute règle, de plaisir sadique et de violence ; en d’autres mots, c’est la guerre, les fusils en moins. » Pensez-vous, comme l’affirme Georges Orwell, que le sport soit le reflet de la violence des sociétés humaines ?

Début 2012, un affrontement lors d’un match en Egypte fait plusieurs dizaines de morts. Cette bagarre générale dans les tribunes, et sur le terrain même, nous invite à nous questionner sur cette citation de Georges Orwell : « Pratiqué avec sérieux, le sport n’a rien à voir avec le fair-play. Il déborde de jalousie haineuse, de bestialité, du mépris de toute règle, de plaisir sadique et de violence ; en d’autres mots, c’est la guerre, les fusils en moins. ». Le thème abordé ici est donc le sport et la violence. En quoi le sport est-il un reflet de al violence de la société ? Même si, à première vue, le sport semble difficilement associable à la violence, il est pourtant un facteur et un reflet de la violence.

Par principe, le sport doit être un moyen de supprimer la violence. Il sert d’exutoire, de moyen de se défouler. En pratiquant des sports, les individus doivent pouvoir évacuer la pression et le stress. De plus, la paix est une valeur importante dans le monde sportif. Le Code Morale du Judo de Bernard Midan par exemple cite l’amitié comme valeur essentielle. Le fair-play et l’esprit d’équipe sont d’autres valeurs que la compétition peut apprendre aux enfants. Le sport est aussi un moyen de rassembler. Dans le film Invictus de Clint Eastwood, Nelson Mandela a pour objectif de réunir le peuple Sud-Africain autour d’une équipe de rugby, à la sortie de l’Apartheid. Les Jeux Olympiques témoignent aussi de cette volonté de rassembler : ce sont tous les continents qui sont réunis autour d’un même événement. Cet événement international doit entraîner la trêve Olympique,

en relation

  • Graphisme
    24598 mots | 99 pages
  • Cour de droit
    31893 mots | 128 pages
  • Droit privee
    32359 mots | 130 pages