élève

Pages: 5 (1089 mots) Publié le: 12 janvier 2014
Corpus

Le corpus composé de trois textes, appartenant tous au XVIIIe siècle, nous présente diverses visions de bonheur à travers plusieurs modes de vie. L’extrait des Aventures de Télémaque de Fénelon, celui des Lettres persanes de Montesquieu et de Candide écrit par Voltaire, cherchent visiblement à dépayser le lecteur mais ils poursuivent également une autre visée.

En effet les troistextes offrent au lecteur la vision d’un cadre paisible et lointain « assez près des
colonnes d’Hercule », « la grande Afrique », «l’heureux hymen du printemps et de
l’automne » pour Fénelon, « Constantinople », « sous un berceau d’orangers » pour Voltaire tandis que Montesquieu dépeint les charmes d’un lieu où les jeunes filles sont « ornées de fleurs » et où les troupeaux occupent « lesprairies ». Le dépaysement passe également par la présence d’une nature omniprésente et luxuriante ; Fénelon évoque « un pays fertile », « un ciel doux » « des lauriers, grenadiers, jasmins » tandis que Voltaire énumère les fruits produits par le jardin du vieillard « oranges, citrons, limons, ananas ». Les auteurs n’hésitent pas à stimuler les sens du lecteur afin de lui proposer un voyage imaginaire.Mais la douce sérénité dépeinte a également une vocation morale : si tous ces habitants vivent dans un cadre idyllique où la nature offre son abondance, leur bonheur est garanti par des choix vertueux. Chacun des textes met en évidence le goût de la simplicité, le rejet du matériel, le respect des lois divines et le sens du partage : dans les Aventures de Télémaque il est question de « vallons etcampagnes unies », les habitants déclarent que « ce superflu amollit, enivre, tourmente » ; chez les Troglodytes « ils célébraient
la grandeur des dieux » et « la cupidité était étrangère » et pour le vieux sage de Candide , « le travail éloigne de nous trois grands maux : l’ennui, le vice et le besoin ». Usant du contraste avec la société de leur temps, les auteurs jouent avec ces modèles desociétés parfaites où le
bonheur règne ; Fénelon par le biais, d’une succession de questions invite son lecteur à prendre du recul vis-à-vis de la corruption induite par la soif de richesse et l’ambition, Montesquieu donne à voir une sorte d’âge d’or qui semble appartenir à un temps oublié et Voltaire dépasse les codes de l’utopie en proposant un modèle de bonheur davantage réaliste et restreint àune petite communauté. Tous les auteurs de notre corpus critiquent donc indirectement leurs lois, mais aussi les mœurs, les valeurs de leur époque en proposant une autre manière de fonctionner, qui, elle, donne des résultats satisfaisants.

L’utopie en ce sens fait rêver mais  permet également de faire un bilan sur la réalité vécue. Ainsi, tout en offrant une critique de notre société et uneimage inversée de celle-ci à travers un monde utopique, ces textes proposent une réflexion sur le bonheur






Commentaire
François de Salignac de La Mothe-Fénelon a écrit en 1699 les Aventures de Télémaque. Il s’agit d’un pastiche de L’Odyssée d’Homère, une épopée romanesque qui relate les aventures de Télémaque à la recherche d’Ulysse, son père. Le jeune prince, accompagné de la déesseMinerve travestie sous les traits du sage Mentor, affronte de nombreuses situations. Dans notre extrait tiré du septième livre, Adoam dépeint aux voyageurs, un pays du nom de la Bétique. Nous verrons dans ce texte comment l’auteur parvient à plaire et à instruire, en développant une argumentation didactique. Nous verrons dans un premier temps la notion de paradis antique, puis en second lieu lamanière dont il dénonce les vices des contemporains.
Fénelon parvient à plaire et à instruire en mettant en avant la notion de paradis. Cette idée de terre merveilleuse s’alimente des « colonnes d’Hercule » qui sont pour l’antiquité les montagnes qui bordent le détroit de Gibraltar.
Fénelon décrit ensuite les conditions climatiques. Nous avons une description des hivers très « tièdes » et des étés...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Élève
  • Eleve
  • Je suis un eleve
  • élève
  • eleve
  • Eleve
  • Éléve
  • élève

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !