élève

1837 mots 8 pages
UFR : Sciences et Technologies
Département de Géographie
NIVEAU : Licence 3

Membres du groupe
Alphoussény CISSE
Yaya DABO
Binta COLY
Fatoumata SANE
Ousmane Tanou Diallo
Omar SAGNA
Amadou Diédhiou
Intervenant : Dr SAKHO

Plan :
Introduction
I. Les caractéristiques de l’immigration à Ziguinchor
II. Les causes de l’immigration dans la ville de Ziguinchor
1. Les causes internes
2. Les causes externes
III. Les effets de l’immigration dans la ville de Ziguinchor
1. Au plan socioculturel
2. Au plan économique
3. Au plan environnemental
IV. Quelles perspectives durables pour la ville de Ziguinchor à travers l’immigration
Conclusion

Introduction
Au sud ouest du Sénégal (basse Casamance), la ville de Ziguinchor est la plus ancienne des cités du pays. Elle est successivement passée de la domination coloniale portugaise pendant plus de deux siècles (1645-1888) à celle française pendant plus d’un demi-siècle (1888-1960) pour enfin devenir ville sénégalaise en 1960 (Bruneau, 1979).
L’augmentation de la population s’accompagne d’un l’élargissement de la superficie de l’agglomération. Cependant, des contraintes d’ordre physique empêchent l’extension de la ville. Il s’agit des zones marécageuses à l’est et à l’ouest de la commune, de l’aéroport au sud ouest des quartiers Lyndiane, Boucotte sud et Néma et naturellement du fleuve Casamance au nord. Il faut surtout noter que la commune de Ziguinchor est ceinturée par la communauté rurale (CR) de Niaguis. Donc cela veut dire qu’il existe un fossé entre l’évolution fulgurante de la population, liée à une forte immigration et a un accroissement naturel sans précédent.
Ainsi, nous focalisant sur le taux d’immigration dans la ville de Ziguinchor, le phénomène reste entier.
L'immigration, désigne aujourd'hui l'entrée, dans un pays et/ou localité, de personnes étrangères qui y viennent pour y séjourner ou s'y installer. Elle correspond, vue du côté du pays de départ, à

en relation

  • eleve
    351 mots | 2 pages
  • eleve
    78764 mots | 316 pages
  • Eleve
    326 mots | 2 pages
  • eleve
    365 mots | 2 pages
  • Eleve
    378 mots | 2 pages
  • Eleve
    6378 mots | 26 pages
  • Eleve
    961 mots | 4 pages
  • Eleve
    3149 mots | 13 pages
  • Elève
    423 mots | 2 pages
  • élève
    937 mots | 4 pages