Éligibilité des pme au financement bancaire à pro pme financement sa

28764 mots 116 pages
Depuis la sortie de la crise des années 80/90, tous les spécialistes de la finance s’accordent pour dire que l’offre de financement est très restreinte dans la zone CEMAC dont la part de crédit au secteur privé est estimée à moins de 10% du PIB en 2003, selon les chiffres de la BAD. Toutes les catégories d’entreprises sont touchées par cette précarité des financements bancaires mêmes si elles ne vivent pas les conséquences dans les mêmes proportions.
En effet, pour les grandes entreprises considérées généralement comme la clientèle privilégiée des banques, il faut tout de même reconnaître qu’elles bénéficient d’une plus grande attention de la part de celles-ci, surtout en cette période où elles sont dites surliquides et sont de ce fait en quête de placement de leurs excédents. Ainsi, de manière générale, on peut dire que les grandes entreprises n’éprouvent pas de difficultés particulières pour obtenir des concours bancaires d’exploitation, sauf si leur secteur d’activités vit une conjoncture difficile ou est en crise.
En revanche, la situation est différente pour les crédits à moyen et long terme nécessaires à la réalisation de leur plan d’investissement qui semble plus difficile à mobiliser auprès des établissements de crédits, étant donné l’exigence forte de fourniture de garanties. Selon la situation au 30 juin 2008 présentée par le Conseil National du Crédit, le système bancaire camerounais a eu à accorder seulement 2,34 % des crédits à long terme destinés à l’investissement.
Le problème de financement des besoins d’investissement rencontré par les entreprises au cours de ces dernières années provient en partie de l’étroitesse des marchés de capitaux de la zone CEMAC et par le fait même de l’absence d’instruments financiers adaptés. En effet, les bourses des valeurs mobilières actuellement mises en place restent au stade des balbutiements et ne peuvent donc pas encore satisfaire les besoins de financement des projets d’investissement des entreprises.
En ce

en relation

  • Droit international privé et droit du commerce international
    5481 mots | 22 pages
  • Finance
    46394 mots | 186 pages
  • Orange
    13787 mots | 56 pages
  • Rapport de cih
    33187 mots | 133 pages
  • Propositions pour favoriser le developpement des petites et moyennes entreprises africaines
    35315 mots | 142 pages
  • Rapport bmci
    15864 mots | 64 pages
  • Le cofinancement des projets et programmes de terrain à l’initiative des organisations non gouvernementales
    14731 mots | 59 pages
  • RAPPORT ANNUEL 2014
    46809 mots | 188 pages
  • Guide du créateur d'entreprise
    48344 mots | 194 pages
  • guide export
    8063 mots | 33 pages