Éloge et élégie

17589 mots 71 pages
Bibliographie :

— Walt Whitman, Leaves of Grass (Feuilles d’herbe).
— Rainer Maria Rilke, Duineser Elegien (Elégies de Duino).
— Aragon, Elégie à Pablo Neruda.
— Gérard Genette, Introduction à l’architexte.
— J.L. Joubert, La Poésie : mythes et symboles.

INTRODUCTION

L’éloge et l’élégie sont deux genres très liés ; l’élégie fait presque toujours l’éloge de quelqu’un — que ce soit un homme, un animal (il y a des élégies adressées à des chiens, à des chevaux...) ou une entité abstraite (comme l’Amour — cf. l’élégie amoureuse romaine —, la Liberté défunte, etc.). L’éloge fait ressortir les qualités de quelque chose, elle loue quelque chose. Une partie très importante de la poésie universelle, d’ailleurs, fait l’éloge de quelque chose (cf. St John Perse, prix Nobel de littérature, et ses Éloges).

L’élégie est un chant de louange et un chant de deuil. Porter le deuil de quelque chose, c’est la chose la plus difficile qui soit pour l’homme (comme le prouve l’histoire de l’art ou de la religion). Essayer de vivre la mort est très difficile. L’élégie est aussi pensée de la mort, réflexion sur la mort (NB : pour parler du poète élégiaque, on dit « un élégiaque », même pour une femme).

Quelques notes sur les élégies distribuées :

Ronsard (dont les Amours, en livre de poche, forment une très bonne édition) a écrit des élégies. Il n’a pas écrits que des sonnets : il a aussi écrit des grands poèmes (avec les discours et les élégies). Il y a aussi le Ronsard très inspiré de la lyrique grecque, le Ronsard érotique. Mais également le Ronsard des grandes odes... L’élégie XV est l’évocation d’une renaissance à venir (c’est un topos poétique : il n’y a rien d’original en littérature de toute manière, on n’invente rien) : « Si j’estois à renaistre au ventre de ma mere... ». « La mort de Narcisse » est une élégie très belle, saturée de mythologie.

« L’élégie pour Martin Luther King » est de Léopold Sédar Senghor. C’est un poète très

en relation

  • Enseignante
    3938 mots | 16 pages
  • Cours general sur les regrets de du bellay
    6058 mots | 25 pages
  • Ronsard, "comme onvoit sur la branche"
    394 mots | 2 pages
  • Pierre ronsard
    708 mots | 3 pages
  • la mort de marie ronsard
    1120 mots | 5 pages
  • Formes poétiques et recherches
    785 mots | 4 pages
  • Liste du bac
    892 mots | 4 pages
  • Memo a apprendre par cœur pour bac francais
    387 mots | 2 pages
  • Pléiade et humanisme
    1945 mots | 8 pages
  • Analyse du poême de ronsard "a cassandre"
    1635 mots | 7 pages