Émile durkheim

12901 mots 52 pages
Traditions sociologiques
LECTURE OBLIGATOIRE : Introduction et conclusion : « Les formes élémentaires de la vie religieuse », Emile Durkheim
FICHE DE LECTURE SUR LECTURE OBLIGATOIRE: C’est un document de 5 à 8 pages avec une introduction, une partie de synthèse (synthétiser dans ses propres thermes) et partie critique (partie ou l’on prend position par rapport aux thèses de l’auteur) et une conclusion.

Le 23.09.13
Durant ce premier semestre, nous allons parler de l’école Française de Sociologie née au 19ème siècle, dont Emile Durkheim fait partit. Nous allons séparer ce cours en trois parties : (+fiche n.1)
I . La Biographie d’Emile Durkheim
Nous allons donc voir le contexte historique, social dans lequel il à évoluer. En quoi est-ce important ? Ce contexte influe sur ses idées, son œuvre. En effet, un penseur ne pense jamais seul, il est inséré dans un contexte social où l’engagement politique joue ainsi que la socialisation par la famille, le pays, le continent etc.., mais l’auteur a pour autant une trajectoire personnelle.
Il y a donc une importance de la contextualisation.
Nous allons y voir comment ses idées ont été reçues : étaient-elles novatrices, comprises de son vivant ?
Biographie :

Emile Durkheim est né le 15 avril 1858 à Epinal (milieu du 19ème siècle).
Il est né dans une famille d’origine juive dont le père était rabbin (on voit donc pourquoi la religion influe sur sa pensée dans : «Les formes élémentaires de la vie religieuse»).
Dès son plus jeune âge, Durkheim est un élève brillant. Il est reçu à l’Ecole Nationale Supérieure en 1879. Il aura comme camarade de classe deux personnalités importantes de l’époque : Henri Bergson,(qui va lui aussi développer sa théorie religieuse que Durkheim va contester) et Jean Jaurès homme politique socialiste (celui-cia fondé l’Humanité, figure de la Deuxième Internationale qui s’est fait assassiner avant la 1ere GM). Durkheim est un socialiste républicain et va partager les opinions politiques de Jaurès.

en relation

  • Emile durkheim
    13205 mots | 53 pages
  • Émile durkheim
    786 mots | 4 pages
  • emile durkheim
    3240 mots | 13 pages
  • Emile durkheim
    1232 mots | 5 pages
  • Emile durkheim
    869 mots | 4 pages
  • Emile durkheim
    2472 mots | 10 pages
  • Emile durkheim
    722 mots | 3 pages
  • Émile durkheim
    1090 mots | 5 pages
  • Emile dürkheim
    2293 mots | 10 pages
  • Emile durkheim
    462 mots | 2 pages