Émile zola

665 mots 3 pages
Emile Zola (1840-1902) EST UN ÉCRVAIN et journaliste français. Il écrit Thérèse Raquin en 1867. C’est son premier grand roman. On distingue dans l’œuvre le naturalisme. Le naturalisme est un mouvement artistique et littéraire du XIXe siècle qui a comme premier principe la nature. Ce mouvement est très analytique et cherche à montrer la vérité. Les écrivains veulent décrire la nature de l’humanité avec une approche scientifique. Chaque chapitre fait constater un tempérament humain. L’ouvrage d’Emile Zola est négativement critiqué au XIXe siècle. Aujourd’hui Thérèse Raquin est très répondue.
En lisant, je m’aperçue du sens analytique et scientifique de l’ouvrage. Zola explique le déroulement des sentiments des amants, Thérèse et Laurent, avant leur assassinat et après leur assassinat de l’époux de Thérèse, Camille. Ils le touent pour être finalement ensembles. Je remarque la métamorphose des sentiments éprouvés par les amants à partir de la mort de Camille. Comment leur amour devient une souffrance, une haine. Avant le crime, Zola analyse le désir sexuel des amants. « Dès le commencement, les amants trouvèrent leur liaison nécessaire, fatale, toute naturelle » (Chapitre VII). Après le crime, il me fait comprendre qu’il n’y a pas de sentiments d’amour dans ce désir sexuel. Le sentiment est superficiel. Alors c’est facile de passer de l’adultère à la souffrance. « La haine devait forcément venir. Ils s’étaient aimés comme des brutes, avec une passion chaude, toute de sang ; puis, au milieu des énervements du crime, leur amour était devenu de la peur, et ils avaient éprouvé une sorte d’effroi physique de leurs baisers ; aujourd’hui, sous la souffrance que le mariage, que la vie en commun leur imposait » (Chapitre XXVIII). Il montre un bouleversement de la situation, le meurtre ne solution pas leur situation. Zola transforme leur milieu pour observer le changement dans leur comportement. La folie et la culpabilité jouent un rôle important aussi après le meurtre. «

en relation

  • Emile zola
    14719 mots | 59 pages
  • Emile zola
    648 mots | 3 pages
  • Emile zola
    600 mots | 3 pages
  • Emile zola
    1048 mots | 5 pages
  • Émile zola
    1617 mots | 7 pages
  • Emile zola
    571 mots | 3 pages
  • Emile Zola
    2781 mots | 12 pages
  • Emile zola
    1752 mots | 8 pages
  • Emile zola
    580 mots | 3 pages
  • Emile zola
    1785 mots | 8 pages