Épistémologie des sciences

9020 mots 37 pages
Épistémologie De l'épistémologie traditionnelle à l'épistémologie des sciences sociales. Le terme vient du mot espiteme science du connaître, c'est l'étude critique de la constitution et des conditions de la connaissances scientifique. C'est un champs disciplinairement arrivait tardivement (Xxs) , au départ on parlait de la philosophie des sciences. Surtout développé dans les département de philosophie. Réflexion sur les connaissances que l'on retrouve dans les sciences sociales et non pas seulement en philosophie. Ce terme est utilisé différemment selon les pays en Amérique du nord renvoie à la théorie des connaissances mais pas seulement s'applique à toute forme de connaissances; en France s'applique qu'aux formes de connaissance scientifiques au sens large. Paget: étude de la constitution des connaissances valables. Usages multiplie et éducatif, plusieurs manières de concevoir et appliquer l'épistémologie. Épistémologie régionale, pour rendre compte de l'épistémologie physique, histoire.... en français renvoie à 4grand domaine:*épistémologie traditionnelle =philosophie de la connaissance *étude de la méthode de scientifique= science propre à l'homme, *histoire des sciences *la sociologie des sciences; un domaine en plein expansion. Philosophie de la science, épistémologie traditionnelle: double vocation vise à illusider modèle conceptuel des modèles scientifique. Mais aussi elle cherche à mettre en lumière condition philosophique de la science, elle comprend une axiomatique ensemble des principes qui sont posée au début d'une science, fondement sur les quels reposent le fondement du savoir. Ils ne sont pas immuables dans le temps, tout l'évolution de la sciences réinterrogation. Étude de la méthode scientifique: méthodologie, mode de diffusion , de renouvellement de l'évolution du savoir scientifique, les directions que l'on peut repérer et définissable, intellectuel. Qu'est ce que la

en relation

  • Épistémologie des sciences de la santé
    4594 mots | 19 pages
  • Épistémologie des sciences économiques
    535 mots | 3 pages
  • Épistémologie Des Sciences Économiques
    309 mots | 2 pages
  • Epistémologie des sciences humaines et sociales
    509 mots | 3 pages
  • Épistémologie des sciences de l'info-com
    3095 mots | 13 pages
  • Épistémologie
    4531 mots | 19 pages
  • Epistémologie
    4659 mots | 19 pages
  • Epistémologie et sciencesde gestion
    2916 mots | 12 pages
  • Epistemologie
    4764 mots | 20 pages
  • La psychanalyse et ses détracteurs
    2254 mots | 10 pages