Équilibre contractuel

1634 mots 7 pages
Il est paradoxal, car il n?existe pas de principe général d?équilibre contractuel. Dans la section relative au consentement du code civil, on assimile le vice du consentement à la lésion. Elle n?est considérée que comme cause de nullité qu?à titre exceptionnel. L?article 1118 dispose que la lésion ? ne vicie que les conventions dans certains contrats ou à l?égard de certaines personnes, ainsi qu?il sera expliqué en la même section ?. C?est le principe.

La lésion est une cause de nullité à l?égard de certaines personnes. Elle vise les incapacités. Le principe est qu?elle est exclue entre majeur. A priori, l?article 1118 rejette la notion de justice commutative (juste l?équilibre entre prestations). Le code civil part de l?idée que chacun est libre et égal et gardien de ses propres intérêts. Il n?y a pas d?autre juste prix que celui dont les parties sont convenues.

Il y a un projet des législateurs d?une règle morale qui aurait pour effet de bouleverser le fondement des contrats, mais au non sécuritaire, on ne peut se plaindre du prix. Plus généralement, il y a un rejet de la morale catholique et thomiste (St-Thomas d?Acquin). Le contrat était un pêché s?il ne correspondait pas au juste prix et on interdisait le prêt à intérêt. Les rédacteurs du code ont peur de réintégrer cette morale.

Le législateur a constaté que certains contrats abusent. La loi a multiplié la sanction de la lésion et s?attache à sanctionner plus légalement les abus contractuels. Le mécanisme de la lésion permet de sanctionner un déséquilibre du prix. La lésion n'est sanctionnée que dans certains cas où l?autorise la loi. De la même mainmise, le législateur est à la recherche de l?équilibre des conventions quand sanctionne l?abus de certaines choses.
La lésion.

C?est le préjudice résultat d?un déséquilibre économique entre les prestations. Il ne peut être sanctionné au titre de la lésion que s?il existe au moment de la formation du contrat. Elle a pour sanction la rescision. Il y a

en relation

  • L Equilibre Contractuel
    1635 mots | 7 pages
  • Équilibre contractuel
    3748 mots | 15 pages
  • Equilibre contractuel
    689 mots | 3 pages
  • LE CONTROLE DE L ÉQUILIBRE CONTRACTUEL
    791 mots | 4 pages
  • Force obligatoire et equilibre contractuel
    1175 mots | 5 pages
  • le juge peut il controler l'équilibre contratuel
    4240 mots | 17 pages
  • Cas pratique
    865 mots | 4 pages
  • Nantissement du fonds de commerce
    1955 mots | 8 pages
  • Période précontractuelle
    3856 mots | 16 pages
  • Force obligatoire du contrat et équilibre c
    6715 mots | 27 pages