Étude comparative sur la perception de la stérilité

5521 mots 23 pages
INTRODUCTION Le choix du sujet du présent travail émane de deux intérêts principaux. Le premier, personnel, nous a été suscité par une célébration particulière au cours de l’année 2008. Le premier « bébé-éprouvette » tunisien, a fêté ses 20 ans le 21 mars. Sa procréation, considérée comme une première scientifique africaine, est survenue dix ans seulement après la première mondiale. La grande médiatisation de cet exploit et les avancées médicales qui le soutendent confirment que la stérilité a toujours été considérée comme un problème à résoudre. Le second intérêt, plus académique, est en rapport avec le cours de séminaire de recherche, concernant l’approche interculturelle du concept de santé. Ce cours, et la bibliographie qui l’accompagne, soulignent la richesse de ce sujet. Le désir d’en savoir plus à sur cette question, nous a poussé à approfondir nos lectures.
La stérilité a depuis toujours, fait l’objet d’innombrables spéculations, quant à son étiologie et a suscité des attitudes et nourrit des imaginaires contrastés selon les sociétés et les époques ; le récit des patients atteints de stérilité, ainsi que celui de leur entourage, portent souvent l’héritage des mythes, des tabous et des interdits encore bien ancrés dans les inconscients collectifs.
Il nous a paru donc opportun d’aborder une telle problématique universelle sous l’angle d’une approche interculturelle, qui peut s’avérer très riche et enrichissante.
A travers la présente recherche, nous nous proposons d’effectuer une étude comparative de la perception de la stérilité du couple, sous l’angle de deux cultures différentes.
PROBLEMATIQUE
Chacun des deux partenaires qui entament une vie en couple, amène ses propres projets, avec l’espoir de pouvoir les réaliser au sein de la nouvelle entité et d’en faire un projet commun avec son conjoint. Or, comme le remarque Olivennes F. (2006), le but commun entre les deux partenaires reste sans doute de « fonder une famille et de devenir

en relation

  • La féminisation de l'infécondité conjugale à dakar
    36353 mots | 146 pages
  • Mariage traditionnel africain et mariage de l'ancienne france : ressemblances
    7120 mots | 29 pages
  • l'oralité
    6979 mots | 28 pages
  • Le consommateur vit dans un monde en couleurs
    13915 mots | 56 pages
  • Epitre dedicatoire de zadig
    11853 mots | 48 pages
  • espèce humaine
    8111 mots | 33 pages
  • Memoire Pdf Final
    15899 mots | 64 pages
  • la nouvelle critique
    8977 mots | 36 pages
  • Cours de sociologie
    8992 mots | 36 pages
  • L'image de la femme
    82137 mots | 329 pages