Étude de cas phytosoleil

685 mots 3 pages
Marketing Opérationnel
Étude de cas : PHYTOSOLEIL

1. Pour rester dans cette perspective de croissance l'entreprise doit trouver un nouvel axe de développement qui sera de rester cohérente avec son positionnement. Pour cela on peut se demander : Comment développer un nouvel axe de développement pour Phytosoleil ?

Les différentes options stratégiques qui sont permises à l’entreprise sont :

Développement de produit : c’est à dire que l’entreprise reste sur son marché de la phytothérapie qui s’accrue mais se diversifie en lançant une nouvelle ligne de produits cohérentes par rapport à la gamme existante : soit le marché des infusions avec la création de nouvelles tisanes.

Diversification non apparentée : c’est à dire que l’entreprise reste sur la création de produit à base de plantes reste dans ce domaine mais ce développe sur un nouveaux marché soit celui de l’alimentaire.

2) nous choisissons donc comme options de lancements direct dans des magasins spécialisés comme parapharmacie, magasins de plantes, car nous pensons qu’il correspond plus à notre image de marque.
Les personnes interessées par des tisanes aux plantes naturelles seront plus interessées d’acheter dans un magasin spécialisé que dans une grande surface car c’est un gage de qualité.

3) Ciblage : le cœur de cible sont les femmes entre 35 et 65 ans car les produits à base de plantes sont plus consommés par cette partie de la population. Donc proposer une tisane va susciter l’intérêt des femmes de cette tranche d’âge.
Cependant nous n’excluons pas les hommes car ils sont de plus en plus friands de ce genre de produits à base de plantes.

- le positionnement :
Nous souhaitons commercialisé des tisanes à base de plantes naturelles, qui reste donc dans notre positionnement actuel de Phytosoleil, c’est à dire allier nature, santé, bien être. Donc nous restons dans du moyen de gamme, nos prix sont abordables pour tous.

-politique de marque produit : on choisit une politique de

en relation

  • Cas phytosoleil
    4345 mots | 18 pages
  • Cas marketing de distribution pour un laboratoire
    4451 mots | 18 pages