Étude de la marque louis vuitton

1386 mots 6 pages
La croissance des pays en développement (PED)nuit-elle à la prospérité des pays industrialisés (PI) ?

Croissance* : Selon F.Perroux, correspond à l’augmentation plus ou moins soutenue, pendant une période plus ou moins longue, d’un indicateur de dimension significatif, le PIB par ex.
PED =>Développement* : ensemble des changements mentaux et sociaux qui rendent une population apte à faire croitre le revenu national de façon durable
Prospérité* : notion plus générale qui englobe la croissance économique (notion quantitative )et le développement (plus qualitatif)=> État ou situation d'un pays dont les affaires sont bonnes, dont la réussite est manifeste.
Historiquement, la principale menace pr un Pays dev était la concurrence des autres pays dev. Mais depuis 1945 cette guerre s’est essoufflée et le conflit s’est déplacé : désormais la lutte se fait de + en + Pays dev vs PED qui ont enregistré des performances de croissance exceptionnelles ces 20 dernières années. Cette croissance qui s’est accompagnée d’un développement n’a pourtant pas été bien accueillie au niveau mondial alors qu’elle représentait une opportunité commerciale. Elle représentait même une menace notamment pour K.SCHWAB, Président du forum économique mondial, pour qui la présence de + en + manifeste de pays qui mêlent haute productivité et bas salaires va aboutir à une restructuration de l’appareil productif ce qui empêchera les pays dev de garder leur niveau de vie antérieur. Néanmoins, ces craintes, bien que réelles et justifiées, sont bien souvent exagérées car cet « adversaire » des pays dev ne représente qu’une dizaine de pays et la part des PED ds l’éco mondiale se stabilise depuis les 50s entre 20 et 30%. De plus, ces pays ont encore de gros problèmes internes (inégalités, accés aux soins, à l’éducation…)

I/Certes, la croissance des PED a fragilisé celle des PI
A.Les pays industrialisés sont concurrencés par le « bas » mais de +en + par le « haut »
- Ascension fulgurante des PED

en relation

  • Étude de la marque louis vuitton
    6067 mots | 25 pages
  • Marketing : lvmh
    3827 mots | 16 pages
  • louis vuitton
    1862 mots | 8 pages
  • Etude de cas lvmh
    576 mots | 3 pages
  • Cas loréal-lancement d'un produit
    1978 mots | 8 pages
  • MEMOIR
    1467 mots | 6 pages
  • L'optique marketing : cas de louis vuitton
    3501 mots | 15 pages
  • Louis vuitton analyse
    2315 mots | 10 pages
  • Louis vuitton
    1181 mots | 5 pages
  • Comm interne
    489 mots | 2 pages