Étude de « Une saison en enfer » d'Arthur Rimbaud

Pages: 16 (2319 mots) Publié le: 20 mars 2015
Enquête sur
Une saison en enfer de Rimbaud

















par
YOUSSEF SAWAN





présenté à
MARCEL GOULET
















Cégep Édouard-Montpetit
Lectures littéraires
cours 601-124-EM, groupe 1010
18 novembre 2014
TABLE DES MATIÈRES


1. LE CONTEXTE 3
2. L’INTERTEXTE 4
2.1 - Intertextualité 1 5
2.2 - Intertextualité 2 6
2.3 - Intertextualité 3 7
2.4 - Intertextualité 4 8
2.5 - Intertextualité5 9
3. LE PARATEXTE 10
3.1 - Page de couverture 10
3.2 - Quatrième de couverture 11
3.3 - Un passant considérable 13
MÉDIAGRAPHIE 15



1. LE CONTEXTE

Le texte sujet à l’étude, soit Une saison en enfer, est un court texte que Rimbaud décrit lui-même comme un carnet1 qu’il dédie à Satan. Il date son texte aux mois d’avril et d’août 1873, alors qu’il n’a même pas atteint la vingtaine. Le titre, Unesaison en enfer, révèle immédiatement un côté justement infernal, à un texte qui est également à saveur autobiographique. En effet, Rimbaud révèle les problèmes que soulève son éducation religieuse et ses échecs aux endroits de la réinvention de l’amour et de la poésie2. Autant d’échecs au jeune âge qu’avait Rimbaud ont comme conséquence de susciter une véritable crise existentielle chezRimbaud.
2. L’INTERTEXTE

Il n’est pas rare de voir dans un texte littéraire, et même dans tous les arts, des références à d’autres textes ou oeuvres. Ce phénomène, qu’on appelle intertextualité, est parfois exposé, mais il doit plus souvent être deviné par le lecteur, car la source est rarement révélée. C’est le cas avec Une saison en enfer, par Arthur Rimbaud.
2.1 - Intertextualité 1
Dans « MauvaisSang », Rimbaud écrit : « De profundis Domine, suis-je bête! » (p. 53). Puis, dans « Délires I. Vierge folle. L’Époux infernal », il écrit : « Peut-être devrais-je m’adresser à Dieu. Je suis au plus profond de l’abîme, et je ne sais plus prier. » (p. 67). À quel texte Rimbaud fait-il référence dans ces deux passages?

Rimbaud fait d’abord référence au psaume numéro 130 du Livre desPsaumes de la Bible, et plus particulièrement à la première phrase de ce psaume : « De profundis clamavi ad te, Domine3 ». Ce qui veut dire, si on la traduit : « Du fond de l’abîme je t’invoque, ô Éternel ». Il est ironique de la part de Rimbaud d’utiliser ce psaume qui est dans la thématique du pardon divin, car on sait que Rimbaud maudit son éducation christianisée et la vie de bonne conduite qu’ildevait suivre. Il suit d’ailleurs cette idée dans la deuxième référence, car il modifie légèrement la phrase4 du psaume pour l’adapter à une version qui ne croit plus en Dieu. Toutefois, au lieu de faire sortir cette phrase de la bouche de l’époux, c’est la vierge folle qui dit ne plus savoir prier. On peut donc aussi comprendre que cela veut simplement exprimer le désespoir total de la viergefolle face à son époux5.


2.2 - Intertextualité 2
Dans « Mauvais Sang », Rimbaud écrit : « J’entre au vrai royaume des enfants de Cham. » (p. 55). À quel texte fait-il ici référence?

Cham est un personnage de la Genèse de la Bible. Il est le fils de Noé, et considéré comme le père de la race noire. Les enfants de Cham sont donc la race noire, et leur royaume est sans doute tout le continentafricain. Également, Rimbaud s’imagine, un peu plus tôt dans le même poème, devenant un « nègre » lui-même6 et critiquant la société occidentale. Dans ce sens, être nègre est une chose positive et entrer dans leur royaume l’est tout autant. Toutefois, il y a un épisode biblique auquel l’on réfère par L’ivresse de Noé ou par la Malédiction de Cham dans la Genèse. L’important dans ce texte est que cen’est pas Cham qui est maudit, mais son fils Canaan. Cela soulève la possibilité « qu’entrer dans le vrai royaume des enfants de Cham » signifie entrer dans le royaume des enfants maudits. Il devient donc ambigu de décider si ce royaume en est un bon ou mauvais, l’empire occidental ou le continent africain. D’un autre côté, en convertissant les nègres, les colons les ont automatiquement damnés...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rimbaud une saison en enfer
  • Rimbaud, une saison en enfer
  • Une Saison en Enfer- RIMBAUD
  • Fiche de lecture-Rimbaud, Une saison en enfer
  • Rimbaud- une saison en enfer deux poèmes
  • Une saison en enfer de rimbaud-lecture cursive
  • L'eclair, extrait d'une saison en enfer de rimbaud
  • Une saison en enfer

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !